EV4 : La Vélomaritime, du Havre à Fécamp

Accueil > Résultats de recherche > EV4 : La Vélomaritime, du Havre à Fécamp

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé

Sur près de 60 km, du Havre à Fécamp en passant par Étretat, la Vélomaritime® aborde le Pays de Caux et ses hautes falaises de craie. 

La présence de ces falaises ne permet pas de suivre la mer au plus près mais, au rythme des vallées et des valleuses, chaque contact avec le trait de côte est un enchantement. 

L’intérieur des terres ne manque pas d’attrait avec ses villages aux maisons de brique et de silex et ses clos-masures, agencement typique des fermes du Pays de Caux. 

Revers de la médaille, cet itinéraire affiche un dénivelé positif de 550 mètres avec des pentes à 10% et des passages à 15%, ce qui le réserve à des cyclistes entraînés ou bénéficiant d’une assistance électrique.

< Étape précédente : Honfleur => Le Havre                                                                                                              Fécamp => Saint-Valery-en-Caux : Étape suivante >

Description

Situation

Cet itinéraire fait partie de l'EuroVelo 4, Véloroute de l'Europe Centrale, qui relie Roscoff (dans le Finistère) à Kiev (en Ukraine) en passant successivement par sept pays.  En France, l'EV4 a été baptisée « La Vélomaritime ». Elle longe la côte de la Manche puis de la mer du Nord, de Roscoff à Bray-Dunes en parcourant 1.470 kilomètres. 

L'itinéraire décrit ici se situe sur l’ancienne Véloroute du Littoral dans le département de la Seine-Maritime (Normandie) et plus particulièrement sur le plateau du Pays-de-Caux. Il longe la côte d’Albâtre et ses hautes falaises de craie qui s’étendent du Havre au Tréport. 

Caractéristiques techniques

Type de voie. L’essentiel de l’itinéraire est en route partagée et emprunte des petites routes ou chemins ruraux peu fréquentés. Toutefois, environ 10 de l’itinéraire suit des départementales où la circulation peut être plus importante, surtout en saison touristique. C’est le cas par exemple des 4 km de la D11 entre Étretat et Bénouville. 

Sécurité. Sur tout le parcours des panneaux informent les automobilistes de la présence de cyclistes et les invitent à ralentir. 

Jalonnement. Le jalonnement a été bien pensé et donne globalement satisfaction. Ce n’est malheureusement pas suffisant car, en de rares endroits, des panneaux ont disparu et n’ont pas été remplacés (voir plus bas à la rubrique « Parcours »). Ne vous fiez donc pas aveuglément au jalonnement et pensez à emporter le tracé sous forme papier ou numérique.

Altimétrie. Comme indiqué plus haut, le relief est assez prononcé et il faudra compter sur un bon moteur (musculaire ou électrique).

  • distance : 59.4 km
  • altitude minimum : 4 m
  • altitude maximum : 136 m
  • dénivelé positif : 552 m
  • dénivelé négatif : 553 m

A noter que les pentes sont plus raides dans le sens Fécamp-Le Havre (côte de Renéville au départ de Fécamp et côte de la Guézane au départ d’Étretat). 

Coordonnées géographiques

Départ du Havre : 49.492784, 0.096345

Départ de Fécamp : 49.760483, 0.373477

Parcours (sens Le Havre - Fécamp)

Du Havre à Étretat. En attendant que le tracé de la  liaison Honfleur - Le Havre soit officialisé, nous partons pour cette étape du Bd Clémenceau, sur le front de mer, face à l’Office de Tourisme. Deux itinéraires sont aujourd’hui répertoriés pour sortir du Havre, via Sainte-Adresse : le plus ancien passe à l’est de la D940, fait le tour du Fort de Sainte Adresse et de ses « Jardins Suspendus » ; l’autre passe plus près de la côte et offre un superbe panorama sur la Porte Océane dans la montée vers le phare de La Hève (voir notre carte). C’est le second qui semble avoir été retenu comme tracé officiel de la Vélomaritime®. Quoiqu’il en soit, les deux itinéraires affichent une centaine de mètres de dénivelé positif et se rejoignent à proximité du stade Youri Gagarine (angle de la rue Stendhal et du chemin rural 47).

A partir de là, on circule pendant 20 km sur le plateau, entre le trait de côte à l’ouest et la D940 à l’est sans jamais franchir cette dernière. On contourne par l’est la commune de Saint-Jouin-Bruneval et on amorce la descente dans la valleuse de Bruneval. Au bas de la côte, on remonte à droite pendant 2,6 km vers La Poterie-Cap-d’Antifer puis on suit la direction du phare d’Antifer qu’on aperçoit au loin. Après La Place, on arrive au Tilleul où l’on traverse la D940 avant de descendre dans la vallée d’Étretat par une forte pente (la route de la Guézane) qu’on apprécie de prendre dans ce sens là.

De Étretat à Fécamp. Après avoir visité le site d’Étretat, on repart de la place de la Mairie par la D940 en direction de Fécamp. Un peu plus loin, prendre à gauche la D11 pour 3 km de montée jusqu’à Bénouville. Ensuite, l’itinéraire s’écarte de la côte afin de visiter l’intérieur des terres et d'éviter trop de relief. On parcourt les communes des Loges, de Gerville, de Froberville et de Saint-Léonard par des petites routes qui ne traversent pas le centre de ces villages. A Saint-Léonard, on descend la valleuse de Grainval que l’on remonte à droite devant l’auberge des Tonnelles par une route étroite et pentue. L’arrivée à Fécamp se fait par la falaise sud et le camping de Renéville. La pente est forte et, là aussi, on est bien content de la prendre dans ce sens. Rendez-vous sur le Boulevard Albert 1er qui longe la digue promenade du front de mer. Tourner au bout à droite sur le quai de la Vicomté. Traverser à gauche la passerelle qui mène au musée des Pêcheries (vélo tenu à la main). Suivre le quai pour atteindre l’Office de Tourisme qui sera notre point d’arrivée.

Parcours (sens Fécamp - Le Havre)

De Fécamp à Étretat. Nous partons pour cette étape de l’Office de Tourisme, quai Sadi Carnot. Longer le quai jusqu’au musée des Pêcheries et prendre à gauche la passerelle, vélo tenu à la main. Tourner à droite sur le quai de la Vicomté puis prendre à gauche le Boulevard Albert 1er qui longe la digue promenade du front de mer. Quitter ce boulevard entre les restaurants « Les Voiles Blanches » et « Le Ramboc » et monter à droite par le sentier des Douaniers jusqu’au camping de Renéville que l’on traverse. La pente est très sévère et il n’y a pas de honte à mettre pied à terre. Retournez vous de temps à autre pour bénéficier de la vue. Après le camping, on tourne à droite pour suivre le chemin des Falaises (sens interdit sauf cyclistes) qui mène à la valleuse de Grainval. Devant l’Auberge des Tonnelles, tourner à gauche en direction de Saint-Léonard par la route en pente modérée. Au rond-point, prendre en face vers Épreville. Suivre à droite la route de Gerville et passer sous le pont de chemin de fer. Attention, tourner dans la 2ème route à droite, rue des Magnolias (la signalisation est souvent déficiente. Il ne faut pas aller jusqu’au stop de la D11). Suivre tout droit. Tourner à gauche sur la D940 et tourner à droite juste après le panneau « Les Loges ». Aller tout droit devant la gare, serrer à droite vers Bénouville (D72) puis prendre la D11 vers Étretat. La descente sur Étretat est agréable, mais attention à la circulation surtout en saison.

De Étretat au Havre. Après avoir visité ce haut lieu du tourisme normand, revenir à la place de la mairie et prendre la direction de Criquetot–l’Esneval. Après le camping, tourner à droite vers Le Tilleul. L’ascension de la côte de la Guézane est redoutable et très étroite. A l’église du Tilleul, droite-gauche sur la D940, direction La Plage. La route reste sur le plateau jusqu’à La Poterie-Cap-d’Antifer. Passer à droite de l’église puis tourner à droite, direction Saint-Jouin-Bruneval. Belle descente dans la valleuse de Bruneval. Tourner à gauche au Calvaire puis serrer à gauche pour aborder une longue montée jusqu’au point culminant de l’étape à 136 m. Ensuite, ce sont 20 km sur le plateau entre le trait de côte à l’ouest et la D940 à l’est sans jamais franchir cette dernière. On arrive au Havre par Sainte-Adresse et le cap de la Hève. Une belle promenade sur le front de mer jusqu’à l’Office de Tourisme qui nous sert de point d’arrivée.

Accès en transports en commun

Gare du Havre - Ligne Paris-Le Havre. Au sortir de la gare, suivre la ligne de tram par le Boulevard de Strasbourg, la Place de l’Hôtel de Ville et l’Avenue Foch pour rejoindre la plage. 

Gare de Fécamp – Ligne Paris-Le Havre avec changement à Bréauté-Beuzeville. Au sortir de la gare, prendre le Bd de la République vers le port. Au rond-point, tourner à droite et aller jusqu’à l’Office de Tourisme.

Les points d’intérêt.

L’AF3V n’est pas un Office de Tourisme. Le choix ci-dessous est purement subjectif et reflète la sensibilité des contributeurs. 

  • Le Havre : flâner dans la ville de la reconstruction classée au patrimoine mondial de l’humanité et visiter l’église St Joseph ainsi que l’appartement témoin Perret ; s’offrir une visite commentée du port en vedette ; visiter le musée d’Art Moderne André-Malraux et se promener dans les Jardins Suspendus.
  • Ste Adresse : dans la montée du Bd Président Félix Faure, marquer un arrêt à la table d’orientation du balcon de l’estuaire.
  • Port pétrolier d’Antifer : sortir de l’itinéraire au niveau de Saint-Jouin-Bruneval. Sur la D111, aller jusqu’au Belvédère qui surplombe les installations du Port Pétrolier.
  • Valleuse et Mémorial de Bruneval. Dans le bas de la descente de Bruneval, à hauteur du Calvaire, prendre la direction du Mémorial de Bruneval et de la mer (+1,3 km aller-retour)
  • Phare d’Antifer : pour le site – le phare ne se visite pas (+2,5 km aller-retour)
  • Valleuse d’Antifer : dénommée également plage du Tilleul. Un très beau vallon et une belle plage aux falaises impressionnantes (entre La Poterie et Le Tilleul, +3,6 km aller - retour)
  • Étretat : le site des falaises d’Étretat est mondialement connu avec ses portes et son aiguille. Montez à pied sur la falaise d’aval (sud) et sa « chambre des demoiselles ». À marée basse traversez le tunnel du Trou à l’Homme » pour découvrir la Manneporte. Amateurs d’Arsène Lupin, visitez le Clos Lupin, la maison de Maurice Leblanc. Le summum, à notre avis, est de découvrir Étretat depuis Notre-Dame de la Garde, la vue inoubliable, le monument à Nungesser et Coli, les Jardins d’Étretat, la Falaise d’Amont. On peut y monter à pied (escalier au bout de la digue) ; on peut également y accéder à vélo (pour cela, quitter Étretat en direction de Bénouville par la D11 et tourner à gauche vers les Jardins d’Étretat et le Musée du patrimoine.
  • Valleuse du Fonds d’Etigue : à la sortie de Bénouville, rester sur la D11 et tourner à droite dans la voie sans issue « Valleuse d’Etigue ». Descendre par un beau vallon jusqu’au parking puis continuer à pied sur 150m (+3,3 km aller-retour)
  • Vaucottes et Yport : la valleuse de Vaucottes et la ville d’Yport offrent de nouveaux accès à la mer pour celles et ceux qu’un peu plus de relief sur cette étape ne rebutent pas. A l’écart de la Vélomaritime®, suivez cet itinéraire alternatif non balisé entre Bénouville et Grainval (voir tracé AF3V). La distance est la même mais le parcours est plus difficile. La route empruntée est assez tranquille mais il faut prévoir un peu plus de trafic à la saison touristique.
  • Valleuse de Grainval : là encore, accès à une belle valleuse se terminant en escalier. Vue sur Yport et Fécamp. A hauteur de l’Auberge des Tonnelles à Grainval, continuer à descendre vers la mer (+1 km aller-retour)
  • Fécamp : musarder le long de la digue-promenade et des bassins. Visiter le musée des Pêcheries, le palais-usine de la Bénédictine et son musée, l’abbatiale de la Ste Trinité. Gravir la falaise d’amont (voir étape Fécamp-Saint Valery en Caux), profiter de la vue exceptionnelle au Cap Fagnet (point culminant de la Côte d’Albâtre - 105m), visiter la chapelle fortifiée Notre-Dame du Salut.

Prolongements possibles 

Au Havre :

À Fécamp :

  • La Vélomaritime® se poursuit en direction de Saint-Valery-en-Caux et Dieppe. Voir La Vélomaritime®, de Fécamp à Saint-Valery-en-Caux
  • La Véloroute du Lin. Cette véloroute à 75 % en voie verte, permet de rejoindre Pourville/S-Mer (6 km avant Dieppe) et de bénéficier ainsi d’un dénivelé bien plus doux que celui proposé par La Vélomaritime® en bord de mer.

Grand angle sur la Vélomaritime® en Seine-Maritime.

En Seine-Maritime, La Vélomaritime® emprunte le tracé de l’ancienne Véloroute du Littoral créée dans les années 1990. Du Havre au Tréport, sur près de 180 km, cet itinéraire permet de parcourir le littoral de la Côte d’Albâtre, ses grands ports comme Le Havre, Fécamp, Dieppe et Le Tréport, ses sites touristiques majeurs comme Étretat, Saint-Valery-en-Caux ou Veules-les-Roses. C’est un parcours magnifique, avec des paysages époustouflants et des sites remarquables côté mer (hautes falaises de craie et valleuses), mais aussi côté intérieur la découverte du Plateau de Caux Maritime, ses cultures de lin, ses chemins creux, ses vallées, ses clos-masures, ses manoirs, ses villages aux maisons de brique, grès et silex. Le littoral du Pays-de-Caux étant bordé de hautes falaises, on ne verra la mer de près qu’au débouché de quelques vallées majeures ou aux abords de valleuses, ces vallées sèches suspendues à mi-falaise si caractéristiques de la géomorphologie locale. Cette géographie particulière rend l’itinéraire parfois très sportif avec des enchaînements de dénivelés autour de 100 m entre le plateau et la mer mais surtout des montées raides à 10% voire plus. Cela rend le parcours difficile pour les familles et les vélos chargés. Ce circuit unique doit donc être réservé aux cyclistes adultes et entraînés (ou VAE). Autant dire que cette véloroute du littoral est loin de respecter la charte des véloroutes et voies vertes qui impose que les pentes ne soient pas supérieures à 3 % !! La mer est à ce prix ... 

Caractéristiques techniques

La Vélomaritime® en Seine-Maritime est tracée essentiellement en voie partagée. Sur 80% à 90% du parcours, elle emprunte des petites routes ou chemins ruraux assez peu fréquentés (sauf en été) et suit des routes à la circulation importante sur 10 à 20% de l’itinéraire. Attention donc sur ces départementales circulées et dangereuses où il n’existe pas d’aménagements pour sécuriser les cyclistes (bandes ou sur-largeurs). Citons entre autres la D11 entre Étretat et Bénouville, la D53 entre Néville et Saint-Valery-en-Caux, la D68 avant et après Sotteville-sur-Mer et la D313 de Berneval-le-Grand à Biville-sur-Mer, 

Sur tout le parcours des panneaux sont posés pour inciter les autos à ralentir et les avertir de la présence des cyclistes (« Partageons la route », « Automobilistes, modérez votre vitesse », et « Présence de cyclistes »). 

Des panneaux indiquant la direction et parfois les distances rendent le jalonnement assez efficace : on trouve presque toujours sa route sauf à de rares endroits où les panneaux ont disparu par vandalisme et/ou manque d’entretien (mais il suffit quelquefois d’un seul panneau manquant pour gâcher une promenade). Aucun panneau n’indique le plan général de l’itinéraire. Pour éviter de mauvaises surprises, il faudra donc compléter ce jalonnement par un outil numérique (trace GPS ou consultation de la cartographie AF3V) ou par des cartes classiques comme les cartes IGN TOP100 « Tourisme et vélo » n°107 pour la partie allant du Havre à Criel-sur-Mer et n° 103 pour es quelques km de Criel-sur-Mer au Tréport.

A ce jour (avril 2020), il n’existe pas encore de vélo-guide concernant La Vélomaritime® mais un ou plusieurs guides devraient voir le jour pour l’inauguration officielle prévue à l’été 2021.

 

Dernière mise à jour: le 14 avril 2020

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Caractéristiques
height
DISTANCE
59,2km
TYPE DE VOIE
Voie partagée
NATURE DE LA VOIE
Route
REVÊTEMENT
Enrobé lisse
Activités possibles
Vélo de route
Vélo tout chemin/tout terrain
 
De LE HAVRE à FECAMP
Photos AF3V
Etretat
Etretat
J. Savary
Plage et falaise d'Etretat au soleil
Photos des usagers
camping de Renéville
camping de Renéville
Michel Roussy
La côte colonisée par des bungalows
Anti scooter et anti Cyclo
Anti scooter et anti Cyclo
Michel Roussy
Impossible de franchir cet obstacle sans porter son vélo (càd décharger le vélo...) !
Etretat
Etretat
Patrick JORDAN
Les célébres falaises d'Etretat
Etretat
Etretat
S.Bodart
Etretat l'incontournable, la plage et la falaise d'aval. Splendeur de la nature...
Rien de nouveau (Catherine B.)
le 20/08/2018
Hélas, depuis le témoignage de Michel en aout 2017, rien n’a changé. Des panneaux indicateurs manquent : négligence? vols de collectionneurs? séquestration de panneaux par des élus ou riverains récalcitrants aux vélos? Attention à partir de Cauville direction Le Havre, quasi plus de fléchage mais les gens du coin connaissent le chemin (ils vous indiquent Octeville et non le Havre ce qui revient au même) L’itinéraire veut suivre le littoral et de ce fait il est sportif; s’éloigner parfois du littoral aurait l’avantage d’éviter les valleuses qui obligent à de fortes descentes puis montées. Aucun panneau sur notre chemin entre Dieppe et le Havre n’explique le tracé ni ne valorise les territoires traversés. Points positifs : les nombreux panneaux « Présence de cyclistes » qui informent les automobilistes qu’ils doivent partager la route avec d’autres usagers. Les petites routes sont tranquilles en ce mois d’aout 2018. Véloroute déconseillée aux familles avec enfants ou cyclistes non entrainés. Je vous laisse imaginer l’exercice avec nos vélos sacoches! La Normandie n’est pas un pays plat!!!
Quelques précisions (Michel CHENEBEAU)
le 01/08/2017
Cette véloroute dite du littoral est , appelée EV4. D'européenne, elle n'en a malheureusement que le nom car, comme le signale à juste titre les commentaires, son balisage laisse à désirer, la circulation et son dénivelé sur certaines portions sont importants. Il vaut mieux être un cycliste averti, et se munir d'une carte ou d'un bon GPS, pour pouvoir apprécier cette belle région.
Routes circulées (Ernesto)
le 13/09/2013
Des routes signalées dans la description comme peu circulées, sont en fait passablement circulées. Dans ces régions, les petites routes servent à éviter les gendarmes. Les autochtones roulent très vite sur des routes étroites et ce de manière assez coutumière. J'ai emprunté cette voie entre Etretat et Fécamp, et je l'ai trouvé dangereuse à cause de cela. Il y a quelques panneaux qui rappellent aux automobilistes la présence de cyclistes. Il n'empêche, le trafic est insuffisamment séparé, et les cyclistes sont mal protégés.
La côte d'Albâtre (S.Bodart)
le 24/12/2010
On l'appelle la côte d'Albâtre, c'est en Août 2009 que j'ai fait sa connaissance. Pour des raisons de communication sncf, je suis parti de Dieppe, direction Le Havre par la véloroute , le pont de Normandie et retour à Elbeuf. Mon témoignage avec photos se trouve sur mon site personnel de balades vtc - lien pour la page concernée : balades.vtc.free.fr/normandie/vr_dieppe-le_havre.html< En Août 2010, j'ai entrepris la partie manquante : Le Tréport - Dieppe. Lien de la page de mon site : balades.vtc.free.fr/normandie/vr_treport-dieppe.html< Bonnes balades - Cordialement. Serge
Camping St Valéry en Cx (Thierry Navelier)
le 30/05/2010
Mauvaise nouvelle : le camping (municipal) d'amont de St Valéry en Caux est supprimé pour créer un lotissement. Reste le camping Etennemare, qui ne fait "que du camping-car" mais qui accepte les tentes à condition de payer le tarif fort (une quinzaine d'euros). Les cyclo-campeurs sont vus avec sympathie mais il ne semble pas utile de considérer ces quelques ahuris au point de les accueillir. Cordialement.
dur mais sublime (Jean Claude)
le 07/04/2010
En ce week end de paques 2010, en trois jour avec un collègue, on est allé de Abbeville au Havre, c'est un peu dur mais ca en vaut la peine. Il faut faire plus d'étapes pour éviter la succession de côtes pénibles par étape. Notre première étape fut Criel sur Mer à l'auberge de jeunesse du chateau de Chantereine et la deuxième étape nous a emmené sur les hauteurs de Fécamp dans une ancienne abbaye transformée en hotel restaurant.
Super (Rémi)
le 30/01/2010
Faite du Tréport au Havre en passant les nuits dans les étapes conseillées. Le parcours est magnifique au début. La dernière journée est la moins sympa, bien que l'arrivée sur le havre soit très belle. L'itinéraire est bien indiqué dans ce sens la, il y a des panneaux à toutes les intersections contrairement à ce qui est indiqué dans le descriptif. Chaque passage dans un village s'accompagne d'une descente et d'un montée assez raides, mais courtes. Faisable par tout le monde avec des vélos ayant une démultiplication suffisante.
Montagnes russes (Guillaume)
le 07/07/2009
Le descriptif présente bien le tracé. Je l'ai parcouru du Havre à Dieppe. En partant du Havre, il faut déjà trouver le chemin car il n'est pas indiqué au départ de la Gare SNCF. Ensuite, je conseille de prendre une carte car plusieurs panneaux ont disparu et une mauvaise direction peut entrainer des dizaines de mètres de montée supplémentaire. Sinon, le parcours est très agréable, On ne voit que peu la mer au début, mais il est toujours possible de descendre jusqu'au plage en évitant de penser à la remontée. La partie entre Fécamp et Dieppe est plus agréable, les pentes moins abrupte et le chemin passe plus près des plages. Bonnes balades.

Site consacré à la Vélomaritime : https://www.lavelomaritime.fr/

Site Internet Balades en VTC
Site personnel de Serge Bodart. Décrit, avec commentaires et de belles photos, des balades possibles en VTC, très souvent sur des Véloroutes et Voies Vertes, en Normandie, dans la Somme, dans le Pas-de-Calais, et en Angleterre (dans le Kent).
Utile, surtout pour certaines Véloroutes et Voies Vertes de Normandie : Voie Verte de la Seine à l'Eure, Voie Verte d'Evreux au Pont d'Authou, Véloroute du littoral en Seine-Maritime, …
Voir : Balades en VTC

Topoguide Vélo 1400km de promenades, 34 circuits pour cyclotouristes. Edition 2004. Gratuit.
Beau guide en couleurs, édité par le Comité Départemental du Tourisme , avec présentation de 34 circuits balisés pour le cyclotourisme : boucles de 20 à 60km, avec carte, profil, lieux à visiter, sources d’information. Utile pour les 10 circuits présentés autour de l’Avenue Verte du pays de Bray.
Diffusé par le Comité Départemental du Tourisme : BP 60 76420 Bihorel Tel. : 02 35 12 10 10
www.seine-maritime-tourisme.com
E-mail : seine.maritime.tourisme@wanadoo.fr

×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V