Accueil du site > Les VVV de France > Les VVV par région > Fiche VVV > Fiche VVV

EV1 : Vélodyssée / Vélocéan, de St-Brevin-les-Pins à Bourgneuf-en-Retz

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Route

Localisation : de Les Moutiers En Retz à Prefailles

Longueur : 62,9 km

Département, Région : Loire-Atlantique (Pays de la Loire)

Villes traversées (ou très proches) : Les Moutiers En Retz, Pornic, La Bernerie En Retz, St Brevin Les Pins, St Michel Chef Chef, La Plaine Sur Mer, Prefailles

Activités possibles :

Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enduit gravillonné

Résumé / Descriptif :

Cette section de la Vélodyssée, commune avec la partie Sud Loire de Vélocéan, est un agréable parcours, très bien balisé, le long de la côte de Jade depuis l’embouchure de la Loire jusqu’à la Pointe de St-Gildas, puis au creux de la Baie de Bourgneuf.

L’itinéraire emprunte principalement des petites routes (sur environ 50 km) au revêtement hétérogène (quelques portions en sol stabilisé) et généralement peu circulées (en été la circulation automobile intense rend plus difficile la traversée de certaines agglomérations), et 13 km de voies en site propre (voies vertes , pistes cyclables , voie mixtes piétons - vélos).

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation

Cette section de la Vélodyssée / EV1 est la première (en venant du Nord) à longer l'Océan Atlantique, d'abord le long de la côte de Jade, de l’embouchure de la Loire jusqu'à la Pointe de St-Gildas, puis le long de Baie de Bourgneuf.

Elle est entièrement située dans le Département de la Loire Atlantique et est en grande partie commune avec la "Vélocéan" (itinéraire longeant la côte de la Loire Atlantique, du barrage d'Arzal, au nord, jusqu'à Bourgneuf-en-Retz, au sud du département).

Seul le "détour" par la Pointe de St-Gildas (entre St-Michel-Chef-Chef et La Plaine-sur-Mer) ne concerne que la Vélodyssée.

 

Parcours et caractéristiques techniques

De St-Brévin-les-Pins à la la Pointe de St-Gildas

L'itinéraire débute à l'embouchure de la Loire, au niveau du fort du Mindin, et du fameux « Serpent de l'Océan », sculpture remarquable de HUANG YONG PING (immense serpent de mer dont le squelette apparaît comme issu d’une fouille archéologique).

Il emprunte tout d'abord la voie urbaine la plus proche de l'océan, assez peu circulée, dans les quartiers résidentiels de St-Brévin-les-Pins, puis le bord de mer jusqu'à St-Brévin-l'Océan où l'on rejoint le Boulevard de l'Océan, aménagé avec des bandes cyclables.

La fin de la traversée de St-Brévin-l'Océan se fait sur une route en voie partagée, juste agrémentée d'un marquage au sol sous forme de flèches (et parfois de figurines vélo) vertes.

Ces 2 dernières sections peuvent être relativement fort circulées en période estivale.

On entre dans St-Michel-Chef-Chef par des routes peu circulées pour rejoindre le front de mer où l'on retrouve une voie verte qui longe toute la plage, du port de St-Michelhef-Chef jusqu'au bout de Tharon Plage.

L'itinéraire emprunte ensuite une succession de rues assez tranquilles, dans les quartiers résidentiels de La Plaine-sur-Mer, où l'on perd l'Océan de vue (boulevards de l'Océan et de Port Giraud et début du boulevard de la Tara).

Un marquage au sol récent (été 2019) fort bien réalisé, guide agréablement les cyclistes jusqu'à La Tara et La Prée (lieux-dits situés sur la côte, à La Plaine sur-Mer), avec une section sur un trottoir (pas bien large...) partagé avec les piétons dans le sens Pornic → St-Brévin (bld de l'Océan et de Port Giraud, commune de La Plaine-sur-Mer).

À noter un passage à déclivité significative (environ 8%) en abordant le Boulevard de Tara, et une erreur de signalisation déroutante au débouché du boulevard de Port Giraud : l'EV1 est indiquée vers la gauche et vers la droite, sans plus de précision !! Attention, la direction vers St-Brévin est absente à ce carrefour.

Après La tara et La Prée, on entre sur la commune de Préfailles, et l'itinéraire emprunte de petites routes peu circulées, puis rejoint la D 313 qui mène à la Pointe de St-Gildas.

De la Pointe de St-Gildas à Pornic

L'itinéraire rejoint l'Anse du sud de la pointe de St-Gildas, puis longe le bord de mer par les jolies corniches de la Hutte, de la Roche Percée, du Pilier et de la Source (environ 3 km, dont 1,8 km sur une voie réservée aux piétons et vélos).

On rejoint ensuite Pornic par une succession de chemins (avec une une montée / descente présentant une déclivité significative d'environ 10 %) et de petites routes, qui peuvent s'avérer fortement encombrées aux beaux jours et en saison touristique du fait de la proximité de jolies plages très prisées (plages de l'Étang et de Portmain).

À l'été 2019, plusieurs nouvelles sections de voies en site propre sont ouvertes entre le Port aux Goths (Préfailles) et Portmain (Pornic), mais la signalisation n'est hélas pas toujours au rendez-vous, avec même des sens interdits cohabitant avec le jalonnement EV1... A suivre...

Entre la Plage de Portmain et Ste-Marie, on regrette que la Corniche du Porteau et la Rue des Sablons ne soient pas à sens unique, tant la circulation y devient difficile quand les plages sont prisées des vacanciers.

L'entrée dans Pornic se fait par le Boulevard de l'Océan et l'Avenue de Noëveillard, voies récemment fort bien ré-aménagées (2019), avec une vraie et belle voie partagée piétons-vélos dans le sens Préfailles → Pornic, et un marquage au sol bien visible, sur la chaussée, dans l'autre sens (voies en sens unique).

L'arrivée au centre de Pornic est majestueuse, avec le passage sous le pont d'accès au château de Pornic, puis la descente vers le joli port de Pornic, très animé mais, hélas, fort circulé...

De Pornic à Bourgneuf-en-Retz

L'itinéraire contourne le port de la cité pornicaise et monte à l'assaut de la Corniche de Gourmalon, offrant de jolis points de vue sur Pornic et son port.

On rejoint ensuite La Bernerie-en-Retz par une succession de petites routes en voies partagées, puis Les Moutiers-en-Retz en passant notamment par une belle section de voie verte de 2,2 km.

La fin du parcours mène au Port du Collet (à cheval sur les communes de Les Moutiers-en-Retz et Bourgneuf-en-Retz) à travers un paysage marécageux, qui marque le début du grand Marais Breton.

 

Transports en commun

- Gares SNCF à Pornic, La Bernerie, Les Moutiers-en-Retz, Bourgneuf-en-Retz : TER vers Nantes.

Voir la carte du réseau TER des Pays-de-la-Loire : https://www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire/gares/carte-ter

 

Demandes de l'AF3V

- On regrette l'absence d'un franchissement de la Loire sécurisé pour les cyclistes, pour rejoindre la partie Nord de Vélocéan, au nord du fleuve.

- La signalisation directionnelle reste à améliorer, tout particulièrement entre La Plaine-sur-Mer, Préfailles et Pornic. La généralisation du marquage au sol (comme sur certaines sections récemment aménagées) serait très appréciée pour guider les cyclistes et légitimer, lorsque c'est le cas, leur positionnement sur la chaussée.

- Plusieurs panneaux de sens interdits doivent être complétés d'un panonceau « Sauf vélos » pour ne pas créer de problèmes aux cyclistes (incitations à ne pas respecter la signalisation de police, désorientation, risque juridique,...).

 

Prolongements possibles

Depuis St-Brévin :

- vers l'Est : l'EV1 se poursuit en direction de Nantes, puis vers Roscoff, tandis que l'EV6 et La Loire-à-vélo se poursuivent le long de la Loire jusqu'en Bourgogne . Voir le descriptif de l'EV1 : Vélodyssée / EV6 : de l'Atlantique à la Mer Noire / La Loire à vélo, de Nantes à St-Brévin-les-Pins.

- vers le Nord : la Vélocéan de poursuit vers St-Nazaire, La baule et Guérande. Voir le descriptif de la V45 : La Littorale / Vélocéan , de Barrage d'Arzal à St-Nazaire

Depuis le Port du Collet (Bourgneuf-en-Retz) :

- vers le sud : l'EV1 se poursuit vers le sud en direction de La Rochelle (et devient aussi La Vendée à vélo). Voir le descriptif de l'EV1 : Vélodyssée / la Vendée à vélo, de Bourgneuf-en-Retz à St-Jean-de-Monts

- vers l'Est : une véloroute mène à Machecoul, puis St-Même-le-Tenu

 

Dernière mise à jour: le 11 septembre 2019.


Photos AF3V


Pornic
J. Savary

Bourgneuf
J. Savary

Port Collet
J. Savary

Photos des usagers


vélocéan

vélocéan

Saint Brevin les Pins
Véro et Rod du 77

Saint Brevin les Pins
Véro et Rod du 77

La Vélocéan
Véro et Rod du 77

Barrières
Véro et Rod du 77

Port du Collet
Véro et Rod du 77

pornic - port du collet (23/08/2005)
"Dimanche 21 août 2005 : embarquement par un beau soleil à destination de PORNIC afin de profiter de cette belle journée pour découvrir une partie du tracé Vélocéan et de profiter de l'offre SNCF Pays De La Loire FORFAITER à 33 €. A 8 heures 11, nous prenions un TER ANGERS-NANTES avec nos bicyclettes. Ensuite, nouveau TER en direction de PORNIC. Paul, notre fils de 3 ans, nous accompagnait. C'était la première fois qu'il prenait le train et que nous, nous prenions le train avec nos vélos. Excitation garantie. Arrivés à PORNIC à 10 heures 20, nous nous rendons à l'office du tourisme situé près de la gare où l'hôtesse nous remet le dépliant consacré à Vélocéan. Nous décidons de commencer par un petit tour sur les hauteurs de PORNIC (beaux points de vue) afin de visiter cette petite ville très agréable, puis sans difficulté, car très très bien balisée, nous nous engageons sur la section PORNIC-PORT DU COLLET, soit 23 km de promenade. Par moment, nous y avons de très belles vues sur la mer, mais à d'autres moments, on s'écarte vraiment de celle-ci, comme pour laisser les petites routes côtières aux estivants qui viennent se baigner en voiture... Il s'agit dans la grande majorité de routes goudronnées que l'on partage avec peu de véhicules, il est vrai. Après une halte pique-nique à l'aire d'accueil de la Rogère, où tout est prévu pour le confort (sanitaires, tables, poubelles) nous repartons après une petite sieste dans l'herbe. les villages que nous traversons sont jolis et calmes. nous terminons au port du Collet où nous avons observé les bateaux de retour de leur zone de travail, dans cet étrange port ostréicole. De là, nous avons rejoint la gare de BOURGNEUF EN RETZ où nous avons repris à 17h le TER pour NANTES puis après une bonne heure d'attente, nous avons pu regagner ANGERS (toujours en TER) vers 19h 30. bilan de la journée : l'itinéraire est accessible à tout niveau de cycliste et à tout vélo. nous avons eu affaire à des employés de la SNCF très sympas qui ont accepté nos vélos avec le sourire et nous ont même parfois aidés à les charger. Petit bémol : bien que nous n'ayons pas eu beaucoup de difficultés à caser nos vélos, on s'est rendu compte que les espaces réservés au rangement des vélos dans les trains sont insuffisants. Avec le train du soir( retour de week-end) sur la section à affluence importante - Le Croisic- ST Nazaire- Nantes- Angers- Tours -nous avions la crainte de ne pouvoir monter nos vélos dans le train et donc de se faire refouler. "


Belle balade (01/04/2004)
"Témoignage d’un groupe de cyclistes de l’Association Place au Vélo (de Nantes), balade effectuée en Avril 2004.
Le printemps pointait son nez, et nous nos vélos, le jour où nous sommes partis du parking derrière l’église de Saint-Michel-Chef-Chef vers le Port du Collet près de Bourgneuf-en-Retz sur la partie Sud Loire de Vélocéan. La Véloroute a été presque partout très facile à suivre.
Jusqu’à Pornic, nous avons serpenté dans la campagne sur des petites routes tranquilles. La plupart des tronçons sont protégés de la circulation de transit par des gros cailloux ou de simples poteaux disposés au centre de la voie, efficaces pour empêcher la circulation de transit. Des panneaux : voie sans issue, sauf vélos, se chargent de dissuader les automobilistes, et d’autres panneaux Vélocéan encouragent le cycliste. Nous avons louvoyé d’un côté à l’autre de la quatre voies (D 213) par des tunnels tôlés, sans avoir à croiser l’important flot automobile. Quelques passages ont été aménagés spécifiquement pour le cheminement cyclable, avec un revêtement stabilisé.
Nous avons franchi à pied le dernier tunnel, juste avant Pornic au sortir du Val Saint-Martin, à cause de la très forte pente pour y entrer et en sortir. La ville offre toutes les commodités voulues pour se rafraîchir et se restaurer.
Au sortir de Pornic par le sud, nous avons apprécié le panorama sur le port et l’Océan depuis la corniche, mais il nous a fallu être très attentifs à la circulation, et rechercher les indications au sol à demi disparues sous les voitures en stationnement.
Nous avons salué le cochon et autres animaux de ferme en passant au travers de la propriété jouxtant l’auberge de la Fontaine aux Bretons. C’est l’itinéraire.
Via La Bernerie-en-Retz, où la petite gare propose de beaux parkings à vélo, et Les Moutiers-en-Retz, nous avons rejoint, toujours sous un soleil printanier mais qui déclinait en cette fin d’après-midi, le Port du Collet et ses cabanes sur pilotis.
Nous sommes passés tantôt sur de petites routes, tantôt sur des bouts de pistes, tantôt sur des bandes cyclables. Certains des gros cailloux disposés en guise d’ obstacles, sans doute estimés gênants par des automobilistes sans scrupules, avaient été déplacés sur le bas-côté. Fort heureusement et comme souvent, le vent se contentait d’animer les branches. Sur cette côte plate, il peut être parfois plus dissuasif comme en témoignent les arbres qui poussent penchés.
Telle qu’elle existe, Vélocéan au Sud de la Loire est une Véloroute un peu en retrait de la côte, qui offre un balisage limpide, en s’efforçant de sécuriser le cheminement cyclable, même si plusieurs passages demeurent perfectibles. Le voyageur au plus long cours regrettera que l’itinéraire ne franchisse pas la Loire vers le nord, ni ne se prolonge plus au sud vers Noirmoutier par les polders et le champ d’éoliennes. Mais le panneau près de l’écluse du Port du Collet, fin provisoire d’itinéraire , laisse augurer de développements futurs.

Bruno Manguy "
Bruno Manguy

 

Guide / Carte

Vélocéan, la Loire-Atlantique à vélo du nord au sud. Brochure. Ed. 2006. Gratuit.
Description de Vélocéan avec cartes sommaires, descriptifs, curiosités, sites, offices de tourisme, loueurs de vélos .
En 2006 décrit les tronçons existant : au nord de Piriac-sur-Mer à La Baule (par Guérande) (22km), de la Baule à Pornichet (12km) et de Pornichet à Saint-Nazaire (12km), et au sud de St Michel-Chef-Chef à Le Port du Collet (par Pornic). Disponible dans les Offices du tourisme, et à l’accueil du Conseil Général de Loire-Atlantique - Hôtel du Département 3 quai Ceyneray BP 94109 44041 Nantes cedex 1. Tél. : 02.40.99.10.00.
Courriel : communication@cg44.fr
Brochure téléchargeable sur le site : www.cg44.fr


01/04/2004

Autres

Site Internet du Conseil Général de Loire-Atlantique : www.cg44.fr
Donne des informations sur le projet de Véloroute Vélocéan en Loire-Atlantique ( 120 km), décrit la brochure Vélocéan, et permet le téléchargement de cette brochure au format PDF (1,8M0).


01/04/2004

Guide / Carte

Voies Vertes de Bretagne.

La comité touristique de Bretagne publie une carte décrivant tous les itinéraires en voies vertes et véloroutes ouverts dans les départements de la région Bretagne et alentours. Elle indique les distances, la localisation des gares, les bus-TER, les hébergements, … avec une liste d'hébergements référencés (sélection) et des loueurs de vélo.

A demander aux offices de tourisme et au Comité Régional du Tourisme de Bretagne.
A consulter ou à télécharger sur : www.tourismebretagne.com


22/04/2006

Guide / Carte

De la Loire à la Gironde à vélo . Vélo Guide par Michel Bonduelle. Ed. 2012. Editions Ouest-France. 144 pages. Prix : 14,20 euros.
Permet de randonner sur l'itinéraire cyclable continu créé le long de l'Océan Atlantique, et jalonné comme la « Vélodyssée » (Eurovéloroute n°1) entre Nantes et Royan.
Utile pour le tronçon de la Loire à vélo entre Nantes et St-Brévin, pour la Véloroute Vélocéan Sud Loire en Loire-Atlantique, pour les pistes cyclables côtières en Vendée jusqu'à Marans, pour l'itinéraire cyclable littoral en Charente-Maritime (La Rochelle-Rochefort-Royan).
Décrit aussi les réseaux cyclables de l'île de Ré et l'île d'Oléron, et une escapade entre Royan et Vitrezay le long de l'estuaire de la Gironde.
Le Guide propose 11 étapes faciles (de 20 à 50km) et 5 escapades, toutes plates. Presque tous les tronçons sont sur des voies vertes (en site propre).
Ce guide très pratique (format à lecture à l'horizontale, à spirales), contient 25 cartes assez précises, avec les distances, et une présentation attractive des points d'intérêts : belles photos et textes vifs, écrits par un journaliste : Michel Bonduelle.
Nombreuses adresses utiles : offices de tourisme, sites, châteaux et monuments historiques, loueurs de vélos, et une sélection complète d'hébergements (liste non exhaustive).
Voir en librairie et kiosques et : www.editionsouestfrance.fr (voir rubrique : Tourisme).


24/11/2013