Accueil du site > Les VVV de France > Les VVV par région > Fiche VVV > Fiche VVV

EV1 : Vélodyssée / V43 : La VéloFrancette, de Marans à La Rochelle

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Chemin de halage et voies partagées.

Localisation : de Villedoux à Perigny

Longueur : 25,6 km

Département, Région : Charente-Maritime (Nouvelle-Aquitaine)

Villes traversées (ou très proches) : Villedoux, Charron, Marans, Andilly, St Ouen D Aunis, St Xandre, Dompierre Sur Mer, La Rochelle, Perigny

Activités possibles :

Revêtement : Divers revêtements

Résumé / Descriptif :

Cette étape de la Vélodyssée (EV1), encore commune avec la Vélofrancette (V43) nous conduit de Marans à La Rochelle. En projet, un nouveau passage distinct de la Vélodyssée près du littoral.. Plus au sud, voir la description de La Rochelle à Rochefort et au nord, de l'Aiguillon-sur-Mer à Marans.

Elle nous permet de quitter progressivement les paysages du Marais Poitevin avant de rejoindre le pays de La Rochelle sur près de 30 kilomètres en suivant de près le canal de Marans à La Rochelle.

A noter un revêtement variable qui comporte des passages délicats pour les vélos chargés et remorques. Impraticable de bout en bout aux rollers et personnes à mobilité réduite.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation

Le parcours des 30 kilomètres qui séparent Marans de La Rochelle est encore commun entre la Vélodyssée (EV1) et la VéloFrancette (V43). Il est prévu un nouveau tracé de la Vélodyssée au plus près de la mer dans les années à venir en empruntant le chemin littoral des falaises du Pertuis Breton (voir carte) .

Globalement la véloroute va suivre le canal qui relie Marans à La Rochelle jusqu'au port des chalutiers qui constitue le point d'arrivée de la VéloFrancette depuis la Manche.

 

Le parcours

Il débute à l'entrée ouest de Marans qui n'est traversée de part en part que la VéloFrancette. Néanmoins pour le randonneur, nous sommes bien sur une ville étape, qui dans un sens comme l'autre va concourir au ravitaillement.

Sur un peu plus d'un kilomètre une large voie rechargée en stabilisé en 2019 permet de poursuivre jusqu'au passage des canaux. Cette deuxième partie du trajet est délicate pour les vélos chargés et les remorques avec une chaussée pavée qui peut être glissante et des accès bordés de barrières, étroits et en courbe permettant de franchir une série d'écluses de canaux du marais Poitevin (voir photo).

S'en suit une longue ligne droite un peu monotone à côté du canal de Marans à La Rochelle sur près de 6 kilomètres avec un revêtement bitumeux en partie rechargé et donc gravillonneux. Au-delà, la voie est partagée sur 2.5 kilomètres, essentiellement avec des pêcheurs et agriculteurs, mais son revêtement bitumeux, parsemé de profonds nids de poule, ne permet pas aux randonneurs d'admirer le paysage. Le parcours se poursuit par une nouvelle voie verte de 2.3 kilomètres qui conduit aux Petites Rivières. Attention à une très forte mais courte descente à la jonction.

Il est possible de continuer sur 4 kilomètres en bord de canal par un chemin assez difficile hors balisage officiel. Sinon, une voie partagée de deux kilomètres conduit à Dampierre-sur-Mer, pour se rapprocher à nouveau du canal par un chemin étroit et très rugueux où les croisements sont délicats.

Une voie partagée de 3 kilomètres nous permet de rejoindre le passage délicat en bord de canal et c'est une voie verte de 7 kilomètres, souvent très rugueuse qui va nous amener à l'entrée de La Rochelle par une voie bitumée comportant quelques remontées racinaires.

La partie terminale en centre-ville passe près de la gare et des bandes cyclables sécurisent tant soit peu l'arrivée sur les quais du bassin des chalutiers où s'achève l'itinéraire de la Vélofrancette, près de l'office de Tourisme.

 

A voir :

MARANS:

Ancienne place forte fortifiée, l'histoire de la ville s'appuie sur l'assèchement des Marais et vit les guerres de religion. Elle est associée à la Sèvre Niortaise qui la traverse d'est en ouest. Découvrez l'histoire de la ville.

LE MARAIS POITEVIN :

Son histoire en ligne.

LA ROCHELLE :

Ville fortifiée, la cité maritime comporte de nombreux monuments de défense, dont les célèbres tours médiévales du Vieux-Port, qui en gardent l’entrée. A voir aussi le centre ville avec ses rues aux arcades voûtées et tout son apport historique.

Possibilité depuis la gare SNCF de faire transporter son vélo non plié et non électrique jusqu'au bout de l’île.

La liaison maritime entre La Rochelle et l'île d'Oléron emportera votre vélo.

VOIR AUSSI :

.Le site de l'office de tourisme de La Rochelle

La Rochelle se lit comme un livre ouvert sur l'histoire.

Transports en commun :

Gares SNCF : Liaison par intercités de Nantes à Bordeaux via La Rochelle. Emport payant et sur réservation des vélos sur rames à plancher bas.

Autocar  :  Depuis La Rochelle, transport accompagné des vélos non pliés sur l'Île de Ré en saison

Navette maritime avec l'Île d'Oléron

 

Dernière mise à jour: le 21 octobre 2019.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

 


Photos AF3V


Marans centre ville
Jean-Louis MANTE

Jonction EV1 / V43
Jean-Louis MANTE

Passage délicat sur Canaux
Jean-Louis MANTE

Près du canal à Andilly
Jean-Louis MANTE

Bassin des Chalutiers à La Rochelle
Jean-Louis MANTE

Voie verte près du canal à Dompierre-sur-Mer
Jean-Louis MANTE

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Aucun témoignage