Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte de Vire à la baie du Mont-Saint-Michel

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Voie ferrée

Localisation : de Vire à Pontaubault

Longueur : 75 Km

Département, Région : Manche (Basse-Normandie)

Villes traversées (ou très proches) : Vire, Chaulieu, Sourdeval, Le Neufbourg, Mortain, St Hilaire-du-Harcouet, Isigny-le-Buat, Ducey, Pontaubault,

Activités possibles :

Course à pied
Equitation
Marche
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Stabilisé peu roulant

Résumé / Descriptif :

Cette longue Voie Verte relie Vire (dans le Calvados) à Pontaubault (dans la Manche), à 15km du Mont-Saint-Michel. C’est un beau chemin en sable, souvent ombragé, qui traverse au début une région escarpée, puis parcours le bocage normand, le pays de la pomme et de la poire, en descendant vers la mer. Les 14 km dans le Calvados ont été refaits en 2006 et sont de qualité excellente. A Saint-Hilaire-du-Harcouët la Voie Verte passe près d’un autre itinéraire arrivant de Fougères, et à Mortain une branche de la Voie Verte va jusqu’à Domfront, puis jusqu’à Flers.

 

 

 

 

 

Carte


 

Situation
Cette longue Voie Verte a été aménagée par les Conseils Généraux (du Calvados et de la Manche) sur l’emprise d’anciennes voies ferrées : 14km dans le Calvados, 61km dans la Manche. Elle est parfois appelée Sentier Fulgence Bienvenue, du nom de l’ingénieur qui construisit la ligne Vire-Mortain-Fougères dans les années 1880 (ainsi que plusieurs lignes du métropolitain parisien).
L’intérêt de cette voie est la grande longueur du site propre continu, et sa destination prestigieuse, le Mont-St-Michel.
Caractéristiques techniques
Cette Voie Verte est large (3m à 6 m, les parties les plus larges sont au nord autour de Sourdeval). Son revêtement est du sable compacté, de qualité variable suivant les sections en fonction de l’entretien. Elle est autorisée aux cavaliers.
La partie calvadosienne (14 km à partir de Vire) a été entièrement refaite en 2005-2006, et le revêtement est un bon stabilisé avec un liant : il est assez roulant (presque du bicouche).
Une halte randonneurs a été créée à St Germain-de-Tallevende (près de Vire) sur la Voie Verte : tables de pique-nique, point d’eau, toilettes.
Une autre halte existe à Sourdeval : grand abri et tables.
Des panneaux de jalonnement ont été posés en 2008 (directions, distances et villes proches).
Le parcours
La voie traverse des paysages verdoyants, et, dans la première partie, une région au relief escarpé. Ainsi, à Chaulieu, la gare des Maures, située au nord de Sourdeval, culmine à 300 mètres d’altitude. Les déclivités sont importantes, et le tracé de la voie ferrée a été difficile, lors de sa création.
De vallons en vallées, la voie parcours le Mortainais jusqu’à Mortain. Là, une seconde Voie Verte la rejoint, la Voie Verte de Mortain à Domfront, 25km (voir description sur ce site : www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=57 ).
Après Mortain, la Voie Verte se dirige vers l’Ouest et la baie. Elle traverse le pays de la pomme et de la poire, au cœur du bocage normand. Plus loin, la Voie se rapproche de la Sélune.
A la fin de la Voie Verte, à Pontaubault, les piétons peuvent rejoindre le Mont Saint-Michel en suivant le GR223, et les cyclistes en suivant la Véloroute jalonnée sur des petites routes (distance : 26km) (voir fiche sur ce site : www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=247 .
NB : accès depuis le centre de Vire : prendre la direction Champ du Boult, la Voie Verte commence à 4km sur la D150.
NB : à St Hilaire-du-Harcouet, on se trouve à 7km de Les-Loges-Marchis, village où arrive la Voie Verte venant de Fougères (26 km) (voir description sur ce site).
NB : cette Voie Verte pourrait faire partie d’une Véloroute Paris-Mont-St-Michel (avec une voie potentielle de 65 km sur une ancienne voie ferrée dans l’Orne, d’Alençon à Condé-sur-Huisne). L’AF3V demande la création de cette Véloroute.
Desserte SNCF
Elle existe aux deux extrémités. A la gare de Vire, située à 4km du début de la Voie Verte: ligne Paris-Granville, tous les trains comportent un espace-vélos. Et aussi à la gare d’Avranches (à 5km de Pontaubault) : ligne pour Paris.
Voir une carte donnant les accès en train aux Véloroutes et Voies Vertes de la région Basse-Normandie : lignes SNCF (et gares) près des VVV. Ici : Région Basse-Normandie Atlas
A la rubrique : Tourisme, téléchargez la carte : Le schéma régional des véloroutes et voies vertes et le réseau TER :
VVV et Réseau TER

Dernière mise à jour: le 2 août 2010.


Photos AF3V


Voûte d'arbres
E. Trocmé

Plan
J. Savary

Vire
J. Savary

Arrivée
J. Savary

Halte
E. L.

Sourdeval
E.L.

Directions
J. Savary

Ducey
J. Savary

Photos des usagers


Le pont metallique
Eric Trocmé

la voie verte
Eric Trocmé

sympathique non !
Eric Trocmé

ombre et lumière
Eric Trocmé

Isigny le Buat
Eric Trocmé

bocage normand
Gabi Kreh-Brettel

Directions
S.Schepens

Rivière
S.Schepens

Aire de Pique-nique
S.Schepens

la voie
le fou roulant

de vire au Mt ST Michel
le fou roulant

Balisage
Hubert Nicoulaud

Paysage
Hubert Nicoulaud

Pontaubault
Hubert Nicoulaud

Mont St Michel
Hubert Nicoulaud

Mortain
S. Bodart

La voie verte
S. Bodart

St Germain -de-Tallevende
S. Bodart

Vire - Piste cyclable
S. Bodart

Arrivée à Pontaubault
S. Bodart

Immersion verte . (23/01/2014)
"Randonnée dans la Manche - juin 2012. L'itinéraire est bien balisé, la voie verte est de bonne qualité, roulante, entretenue. J'ai fait étape à Mortain, proche de la voie verte qu'il est assez facile de rejoindre plus loin à la sortie de la ville. Plusieurs aménagements ombragés ont été créés pour la détente et le piquenique. J'indique en complément les liens des pages web de mon site internet correspondant à cet itinéraire. http://balades.vtc.free.fr/normandie/manche_2.html#vire et http://balades.vtc.free.fr/normandie/manche_3.html Bonne balade. Serge "
S. Bodart

Instructif et agréable. (21/10/2012)
"Le mardi 19 juin 2012, j'ai emprunté cette voie verte entre Vire et Fougères. C'est une ancienne ligne ferroviaire que Fulgence Bienvenüe (créateur du métro parisien!) a contribué à réaliser efficacement malgré une topographie très accidentée de la région. Le chemin est bien stabilisé. Je n'ai pas été déçu sur ce point. J'ai également été séduit par les quelques panneaux signalétiques qu'on rencontre tout au long du parcours. Ils nous apportent des précisions historiques, géographiques et pratiques. Ils nous renseignent sur la genèse du tracé et du financement de cette ligne. Je me suis beaucoup instruit. Notamment quand j'ai fait une halte au niveau d'une table d'orientation qui est installée en haut d'une colline et qui nous indique les différentes localités visibles depuis le belvédère où cette table se situe. Je vais tout-de-suite énoncer les deux seuls bémols. A deux kilomètres au nord de Sourdeval, le chemin s'interrompt brusquement et on ne sait pas où continuer. Je me suis retrouvé sur la route nationale ! Et puis je me suis égaré dans des culs de sac en cherchant la suite du parcours. J'ai donc dû rouler sur cette route bitumée très fréquentée par les voitures et les camions. Ce n'est que quatre kilomètres plus loin que j'ai retrouvé fortuitement "ma Voie Verte". (Traversez Sourdeval et allez à la sortie du village) A Mortain, le chemin se rétrécit et fait fait même une incursion dans un sous-bois. On a du mal à imaginer que le train passait jadis dans ce secteur. Vous verrez vous-même. Il s’agit sûrement d’un aménagement récent au profit des routes modernes. Idem au niveau de Les Closeaux, coupé par la D977. Soyez vigilants. Il faut bien chercher pour retrouver le sentier cent mètres plus loin, à moitié masqué par une maison. Voilà. En dehors de ces détails que je juge secondaires, je vous promets que ce chemin cycliste est réellement satisfaisant. On y savoure un calme inouï. C’est vraiment apaisant de pouvoir circuler facilement entre les bocages, les bosquets, les champs, les friches, les pâtures, les rivières et les hameaux normands. Avec deux chambres à air de secours et une pompe, + un vêtement de pluie au cas où, empruntez ce P.R. sans crainte. Y compris les enfants. C'est une belle longue découverte. Bonne balade ! "
Stéphane Herbrecht

Vire-Pontorson (30/09/2011)
"Très belle randonnée à vélo (VTC chargé).Le terrain n'est pas forcément très plat ni très roulant, surtout après la pluie,mais calme et sécurité sont de mise, donc plaisir de rouler au calme.Paysages variés que l'on peut apercevoir tout au long de cette très belle voie verte.L'approche du Mont par la petite route côtière est magnifique et la liaison vers Pontorson, le long du Couesnon,depuis Beauvoir,est une véritable voie verte.A faire et à refaire, avec les saisons le spectacle n'est jamais le même. "
Hubert Nicoulaud

éviter côtes et autos (16/08/2011)
"Après un matin de grosse pluie ,belle surprise à Vire d' apprendre par le syndicat d' initiative l' existence de cette voie pour relier le Mt St Michel . Le sol mouillé et le revêtement m' ont coûté une crevaison. Mes enfin du calme, un itinéraire facile à suivre et pas de côte ( ou presque ) . J ' étais en cyclocamping et faisais Calais-St Malo. "
le fou roulant

difficile à trouver (08/09/2010)
"C'est un très beau parcours mais quand on est pas du coin elle est difficile à trouver de Vire ou de Mortain. A vire, heureusement que nous avons pu suivre une petite famille qui s'y rendait! "
albert

fougeres/jullouville (14/08/2010)
"nous sommes partis à 2 vtt le 12/08/2010 de fougères pour aller à jullouville 102km 4h30 nous avons emprunté la voie verte de fougeres aux loges marchis puis de st hilaire du harcouet à pontaubault et nous avons fini par la route parcours très bien indiqué et qui donne l'impression de toujours monter "
fab

Voie très verte ! (14/07/2009)
"Nous avons fait les 85 km de Domfront à Pontaubault entre copains, trois en VTT et un à vélo couché. C'est vraiment très facile, très roulant avec peu de relief. Le revêtement est bien stabilisé sur l'ensemble du parcours. C'est très accessible à la randonnée familiale. Attention cependant de ne pas se laisser décourager au départ de Domfront car les premiers hectomètres sont mal entretenus, il est préférable de faire un kilomètre sur la route de Sain-Hilaire pour aller chercher la voie verte à la sortie de la ville. Mais la récompense est là, et cette voie est très très verte, c'est bien souvent un tunnel de verdure fort agréable par fortes chaleurs. A faire absolument pour aller ensuite de Pontaubault au Mont-Saint-Michel par la route côtière. Que du bonheur ! Bonne balade donc... "
Christian Jenvrin

un week-end normand (18/06/2009)
"Nous avons fait le parcours de Pontaubault jusqu'à Vire avec un arrêt d'une nuit dans un gite à proximité de Mortain.Le 1er jour la piste est en très bonne état mais monte tout le temps (un petit peu ) jusqu'à Mortain, par contre on est en permanence dans un tunnel de Verdure ( distance environ 60km).Le 2eme jour après avoir monté jusqu'à Mortain, la piste devient un peu plus herbeuse et descend jusqu'à Vire, enfin presque , car il faut faire 5 km sur une petite route, pour rejoindre Vire, cette journée présente des paysages plus ouvert et l'on profite du bocages Normand.Vraiment sympas, à faire sur au minimun 2 jours ( 120 KMS au total ) si vous voulez flané et suivant votre condition physique. cette voie verte construite sur une ancienne voie ferré est tout sauf plate, et les reliefs peuvent en rebuté " certaines ". "
Papaguaille

quelle jolie voie ... (18/08/2005)
"16 août 2005 : Pontaubault - Isigny le Buat Le point de départ de la voie à Pontaubault est répérable par le pont métallique perdu dans la nature... mais visible de loin par les routes. La voie est trés agréable tant par le revêtement que par le paysage. Bravo et merci à celles et à ceux qui mettent tout en oeuvre pour notre plaisir. La voie est souvent ombragée, et entretenue. Près d'Isigny le Buat, il y a des travaux (pose de canalisation)et la voie se transforme en chemin de chantier et devient peu agréable. J'espère que le revêtement sera refait après les travaux. La gare d'Isigny est resplendissante mais j'ai un petit faible pour la gare de Ducey qui est plus authentique. La voie est longue et demande à être découverte en integralité soit vers Vire, soit vers Domfront. "
Eric Trocmé

 

Guide / Carte
Le Calvados à vélo
Le Conseil Général du Calvados édite chaque année un guide gratuit des véloroutes et voies vertes du département, avec 25 pages de cartes et informations pratiques et touristiques. Il est disponible dans les offices du tourisme ou téléchargeable.
Sur la même page http://www.calvados-tourisme.com/fr/bouger/a-velo/carte-veloroute.php#dsbM[glGeo]=9~48.7219~-1.4911~49.7974~1.0906, une carte interactive régulièrement mise en jour, complète l’information, avec des liens vers des pages présentant chacun des itinéraires ou sections d'itinéraire, ainsi que des fichiers gpx à télécharger.


Guide / Carte
La Manche à vélo, Voies Vertes et Véloroutes. La Manche, des pouvoirs naturels. Edition 2009-2010. Gratuit.
Belle brochure format A5, avec 18 cartes décrivant toutes les Voies Vertes (230km) : distances, revêtement (sablé ou herbe), localisation des services (mais pas les adresses des hébergements), sites à visiter, loueurs de vélos, Offices de Tourisme. Décrit aussi les Véloroutes (itinéraires jalonnés) et 37 « Boucles Vélo » autour des Voies Vertes.
Édité et diffusé par le Comité Départemental du Tourisme de la Manche, Maison du département, route de Villedieu, 50008 St-Lô Cedex. N° vert : 0800 06 50 50 (à contacter pour la liste des services). Fax : 02 33 56 07 03.
E-mail : manchetourisme@cg50.fr , Site : www.manchetourisme.com
Brochure téléchargeable sur le site : www.mancherandonnee.com/circuits_velo.html