Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Véloroute Scandibérique de Saubusse à Saint-Laurent-de-Gosse (EV3)

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Chemin de halage

Localisation : de Papautec-Route des Barthes (Saubusse) à Estey Rouge (Saint-Laurent-de-Gosse)

Longueur : 27 Km

Département, Région : Landes (Aquitaine)

Villes traversées (ou très proches) : Papautec-Route des Barthes (Saubusse), Pont de Saubusse (D17) (Saubusse), Pont de la Marquèze (D33-D71) (Josse), Pont-Neuf (D817) (Sainte-Marie-de-Gosse), Horgave (Sainte-Marie-de-Gosse), Estey Rouge (Saint-Laurent-de-Gosse),

Activités possibles :

Course à pied
Equitation
Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Cette Véloroute, créée par le Département des Landes et la Communauté de Communes Maremne-Adour-Côte-Sud (MACS), longe la rive droite de l’Adour sur 27km entre Saubusse et St-Laurent-de-Gosse (pont de l’Estey Rouge), à 15 Km de Bayonne.
C’est une magnifique « coulée verte », toujours au bord de l’Adour, entre le fleuve et les « Barthes » zones humides à la faune et flore très riches. Le parcours est facile (plat), ombragé, sécurisé (très peu d’autos), et il permet la découverte de l’Adour maritime (où les marées se font sentir) et des activités agricoles et halieutiques (pêche).
En avril 2017, il manque 4km à aménager au bord de l’Adour, sur la commune de St-Laurent-de-Gosse, pour rejoindre, au carrefour D12-D74, la Véloroute Voie Verte de l’Adour Maritime, qui continue rive droite jusqu’à proximité de Bayonne (et de la « Vélodyssée », Véloroute de la côte atlantique).
Cette Véloroute de 27km est un tronçon de la future Euro-Véloroute « La Scandibérique » (EV3) qui traversera les Landes sur 195km et longera l’Adour entre Dax et Urt, où elle traversera pour monter dans le Pays Basque.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Pour la description de la balade allez au paragraphe : Le Parcours (cliquez).
Situation : une transformation réussie des chemins des bords de l’Adour en belle Véloroute
Cette Véloroute a été créée par le Département des Landes et la Communauté de Communes Maremne-Adour-Côte-Sud (MACS) comme un élément de la future Euro-Véloroute « La Scandibérique » (EV3), et à ce titre elle a bénéficié de financements régionaux et européens. L’inauguration de ce tronçon est annoncé pour juin 2017.
Avant les aménagements il existait un chemin continu le long de l’Adour, avec des portions goudronnées et circulées, et des portions non revêtues (en terre et gravier) desservant seulement des fermes et des champs.
Le projet de Véloroute vise à créer sur cet ancien chemin de halage (de Saubusse à Horgrave), et sur les « chemins d’eau » en aval d’Horgrave, une « coulée verte » destinée aux balades pédestres et cyclables et bénéficiant à la fois aux riverains, aux habitants proches, et aux cyclo-touristes. Tout en maintenant la vie locale agricole.
Pour cela l’objectif est de créer un itinéraire sécurisé et de bonne qualité, continu, en améliorant le revêtement des parties en terre, et en goudron ancien, tout en limitant le trafic routier par les caractéristiques du chemin rénové, et par la création de portions en Voie Verte.
La Communauté de Communes Maremne-Adour-Côte-Sud (MACS) a terminé au printemps 2017 les 27km de la Véloroute situés sur son territoire, et décrits dans cette fiche.
L’aménagement s’arrête -provisoirement- à la limite avec Ste-Marie-de-Gosse, à 4km du début de la Véloroute Voie Verte de l’Adour Maritime qui continue jusqu’à Tarnos, à 2km de Bayonne.
Voir fiche: Véloroute Voie Verte de l’Adour Maritime .
Un tronçon de l’Eurovéloroute n°3 « La Scandibérique » qui traversera les Landes sur 195km
L’itinéraire cyclable créé est un tronçon d’un itinéraire européen, l’Eurovéloroute EV3, appelée en France « La Scandibérique » (de la Scandinavie à la péninsule ibérique), qui traversera le département des Landes sur 195Kms en passant par Gabarret, Barbotan-les-Thermes, Labastide-d’Armagnac, Villeneuve-de-Marsan, Mont-de-Marsan, Meilhan, Tartas, Pontonx-sur-Adour, Dax, Saubusse, et Bayonne. À Bayonne, la Véloroute rejoindra l’autre Eurovéloroute EV1 « Vélodyssée » qui longe la côte Atlantique.
Voir article et vidéo de mars 2017: France3-regions.
Caractéristiques techniques : une Véloroute de qualité
L’objectif de créer un itinéraire sécurisé, continu et de bonne qualité, tout en maintenant la vie locale, est réussi.
Un revêtement neuf en goudron lisse a été posé sur les tronçons à revêtement ancien, et sur les portions du chemin qui étaient non revêtues (terre ou gravier) (12kms environ).
Sur plus de 80% du parcours la largeur du chemin rénové a été maintenue étroite (2,80m à 3m utile) avec des bas-côtés herbeux non stabilisés, et cela limite le trafic de transit et la vitesse des véhicules autorisés : ils doivent ralentir pour se croiser, en utilisant des « zones de croisement » situées tous les 200 à 300m vers Horgrave, tous les 600 à 700m environ entre La Marquèze et la D817.
Entre le pont de la Marquèze et le pont de la D817 (10km) plusieurs passages courts sont signalés comme Voie Verte interdite à tous véhicules, mais sans barrières, et sur ces tronçons le trafic routier est nul (excepté chasseurs, pêcheurs et agriculteurs).
Plusieurs sections sont en sens unique pour les voitures, sauf pour les riverains autorisés en double sens. Sur la quasi-totalité du parcours la vitesse est limitée à 30km/h.
Fin mars 2017, les panneaux de direction sont posés, avec en destination lointaine Urt ou Dax. Les distances ne sont indiquées qu’aux deux extrémités (Saubusse et le carrefour D12-D74) et à un ou deux carrefours.
Fin mars 2017 les travaux sont en cours pour ajouter aux possibilités d’arrêt existantes des parkings pour les autos, des tables et des bancs (notamment à Saubusse, au pont de la Marquèze, …).
A cette date il n’y a pas de points d’eau et de toilettes au bord de la Véloroute.
De nombreux panneaux expliquent le milieu naturel et la vie des hommes autrefois et aujourd’hui.
En 2017 la traversée de la D817 (Pont Neuf à Ste-Marie-de-Gosse), très circulée, qui était dangereuse, a été sécurisée par la création d’un passage souterrain pour les piétons et cyclistes.
Le parcours
Le parcours : description de Saubusse à St-Laurent-de-Gosse
La Véloroute commence au lieu-dit « Papautec », sur la route des Barthes, au début de la commune de Saubusse (Km 0).
Coordonnées GPS: Lat : 43,65337 (43° 39′ 12,14″ N) Long: -1,15783 (1° 9′ 28,17″ W).
Le parcours magnifique, souvent ombragé, permet de découvrir l’Adour et les zones humides protégées qui la bordent: « barthes » avec une flore et une faune variée et riche.
Le début, sur la digue, est très agréable, avec de belles vues sur l’Adour, et les Barthes sur la droite.
Après 2,8 km on arrive à Saubusse, avec une halte possible au bord de l’eau. Joli port et quais de l’Adour. Pont de la D17 (Km 2,8) (voir : Bar-Restaurant Lou Frap 05 58 55 06 84/Restaurant crêperie-snack Les 4 Vins 06 34 06 06 26/ Boulangerie 05 58 97 20 43).
Voir l’église Saint-Jean-Baptiste (13ème siècle), dont une partie du mur s’est écroulée le 15 septembre 2017 ! Pour soutenir les travaux de reconstruction : Eglise en Péril).
On continue, toujours au bord de l’Adour et sur l’ancien chemin de halage, sur un chemin en partie bien ombragé. (à 2km de Saubusse on peut aller à droite au camping à la ferme « Hauts de Boscq » à Josse 06 23 92 07 18).
Après 4,4km, au Km 7,2, on passe sous le Pont de la D33-D71 à La Marquèze, commune de Josse, où il y a un petit port avec une base nautique (tel. 06 07 57 95 49 / La Marquèze / location de canoës, de bateaux sans permis et de vélos).
Le village de St-Jean-de-Marsacq est à 3 km, mais on y accède aussi à un carrefour situé un peu plus loin (restaurant La Garluche 05 58 77 75 36).
En continuant on roule sur 500m sur une courte portion du « chemin d’eau » qui est en Voie Verte, et après sur un chemin goudronné mais en sens unique pour les voitures…
Les vues sont « ouvertes » sur l’Adour, et belles sur 4km, puis la berge de l’Adour devient boisée, on voit moins le fleuve pendant plusieurs Kms (dommage, il manque des « trouées paysagères »).
Cette partie est très sauvage sur 8km, on roule dans un silence parfait et on entend, à marée descendante, l’eau qui s’écoule des Barthes vers l’Adour par les ruisseaux et fossés munis de portes à clapets. On entend aussi le cri des oiseaux.
Ceux-ci sont nombreux et variés tout le long de l’Adour, et des panneaux présentent ces oiseaux, la pêche et les poissons de l’Adour, la batellerie, les mares à nénuphars, la faune (chevreuils, ragondins, visons d’Europe), … ce qui permet des haltes instructives.
Après le passage en face du village du Port-de-Lanne (halte possible, vue belle), on roule sur un chemin nouvellement revêtu, passe des chicanes, et arrive au pont de la D817 (Km 17,4).
Un beau passage souterrain, créé à l’été 2017, permet aux cyclistes et aux piétons de franchir en sécurité cette route très circulée.
Après ce pont, la Véloroute continue sur la « Route des Barthes » en longeant l’Adour sur l’ancien chemin de halage étroit (3m) et au revêtement neuf.
4km plus loin l’itinéraire jalonné arrive au hameau d’Horgave (Km 21,5), site magnifique du « Bec du Gave », confluent entre l’Adour et les Gaves Réunis : vues belles, maison de maître en face, fermes au bord de l’eau (Auberge Daure 06 07 86 34 56 ouvert en saison).
A ce confluent le halage changeait de rive pour passer sur la rive gauche, et la Véloroute, qui reste en rive droite, continue sur des « chemins d’eau » situés maintenant au pied de la digue.
Un peu plus loin un ancien cabestan est visible, il servait à la pêche à la tramie (sur 700m le chemin est empierré, mais roulant).
L’itinéraire quitte alors le bord de l’Adour et passe devant un élevage de « bœufs de Chalosse », où Christian Bedbeder, pêcheur professionnel pêche au « tramail » lamproies, aloses et saumons (possibilité d’acheter des conserves-maison de ces poissons tél. : 05 59 56 34 72).
Vous longez ensuite la petite île de Mirepech, avec sa ferme, accessible à marée basse par un gué et sinon par une passerelle piétonne.
Le « chemin d’eau » serpente et passe devant de belles maisons, juste au bord de l’Adour, avec quelques passages étroits.
Au Km 27 c’est la fin de l’aménagement - en mars 2017- à un petit pont sur l’Estey Rouge, limite avec la commune de Saint-Laurent-de-Gosse.
On peut continuer 3,3km sur le « chemin d’eau » goudronné et parfois très étroit, appelé « route de l’Adour », jusqu’au carrefour avec la D12 (Km 30,3).
En allant en face sur la D12 vous arrivez au « carrefour de Pitres », lieu-dit Cachau, carrefour entre la D12 et la D64 (Km 31).
C’est là que commence la « Véloroute Voie Verte de l’Adour Maritime ».
Le village d’Urt est à 1km de ce carrefour et un panneau de la Scandibérique l’indique (au port : La Galupe Café-restaurant-Epicerie-Librairie. Tél. : 05 59 20 30 70 La Galupe ).
Le parcours : description de St-Laurent-de-Gosse à Saubusse
La Véloroute aménagée commence en mars 2017 au bord de l’Adour sur le « chemin d’eau » situé au pied de la digue à l’Estey Rouge (Km 0), limite de St-Laurent-de-Gosse, à 4km du « carrefour de Pitres », lieu-dit Cachau, carrefour entre la D12 et la D64.
Vous pouvez donc commencer votre balade à ce « carrefour de Pitres », lieu-dit Cachau, carrefour entre la D12 et la D64: vous suivrez la D12 sur 700m, puis un « chemin d’eau » étroit et joli sur 3,3km.
A noter cette première partie est un peu bruyante à certaines heures, car on entend les autos sur la D271, sur l’autre rive !
A partir de l’Estey Rouge, le chemin au revêtement neuf continue entre l’Adour et les maisons et fermes.
Vous longez ensuite la petite île de Mirepech, avec sa ferme, accessible à marée basse par un gué et sinon par une passerelle piétonne.
Puis vous passez devant un élevage de « bœufs de Chalosse », où Christian Bedbeder, pêcheur professionnel pêche au « tramail» lamproies, aloses et saumons (possibilité d’acheter des conserves-maison de ces poissons tél. : 05 59 56 34 72).
L’itinéraire revient au bord de l’Adour, avec 700m de chemin empierré, où est visible un ancien cabestan, qui servait à la pêche à la tramie.
Au hameau d’Horgave (Km 5,5), admirez le site magnifique du « Bec du Gave », confluent entre l’Adour et les Gaves Réunis : vues belles, maison de maître en face, fermes au bord de l’eau (Auberge Daure 06 07 86 34 56 ouvert en saison).
A ce confluent le halage, qui était rive gauche depuis Bayonne, changeait de rive pour passer sur la rive droite, et la Véloroute, en rive droite, continue maintenant sur l’ancien chemin de halage situé sur la digue.
Continuez sur le chemin au revêtement neuf, mais étroit (3m). Après une grande boucle, vous arrivez au pont de la D817 (Km 9,6).
Prudence à la traversée de la D817, circulée et dangereuse (un passage en souterrain est prévu).
Après ce pont, la Véloroute continue au bord de l’Adour, avec un rétrécissement (chicane) pour limiter les voitures.
Après le passage en face du village du Port-de-Lanne (halte possible, vue belle), on roule sur un chemin un peu « enfermé », sans vues sur l’Adour, car la berge de l’Adour devient boisée, et on voit moins le fleuve (dommage, il manque des « trouées paysagères »). Cela change après 3kms, et les vues réapparaissent, heureusement.
Cette partie est très sauvage sur 8km, on roule dans un silence parfait et on entend, à marée descendante, l’eau qui s’écoule des Barthes vers l’Adour par les ruisseaux et fossés munis de portes à clapets. On entend aussi les cris des oiseaux.
Ceux-ci sont nombreux et variés tout le long de l’Adour, et des panneaux présentent ces oiseaux, la pêche et les poissons de l’Adour, la batellerie, les mares à nénuphars, la faune (chevreuils, ragondins, visons d’Europe),… ce qui permet des haltes instructives.
En continuant on roule sur un chemin goudronné mais en sens unique pour les voitures…, puis croise la route qui monte à St-Jean-de-Marsacq, puis sur 500m on emprunte une courte portion du « chemin d’eau » qui est en Voie Verte,
Après 10km (depuis le pont de la D817), au Km 19,8, on passe sous le Pont de la D33-D71 à La Marquèze, commune de Josse, où il y a un petit port avec une base nautique (tel. 06 07 57 95 49 / La Marquète / location de canoës, de bateaux sans permis et de vélos).
Le village de St-Jean-de-Marsacq est à 3 km, mais on y accède aussi à un carrefour situé un peu avant (restaurant La Garluche 05 58 77 75 36).
On continue, toujours au bord de l’Adour, sur un chemin en partie bien ombragé.
Après 4,4 km on arrive à Saubusse, avec une halte possible au bord de l’eau. Joli port et quais de l’Adour. Pont de la D17 (Km 24,2) (voir : Bar-Restaurant Lou Frap 05 58 55 06 84/Restaurant crêperie-snack Les 4 Vins 06 34 06 06 26/ Boulangerie 05 58 97 20 43).
La Véloroute se poursuit sur « la route des Barthes », sur la digue, au bord de l’Adour, avec les Barthes sur la gauche.
La Véloroute se termine - en Mars 2017- au lieu-dit « Papautec », sur la route des Barthes, à la fin de la commune de Saubusse (Km 27).
Coordonnées GPS des lieux importants:
Papautec -Route des Barthes (Saubusse) (début ou fin)
Lat : 43,65337 (43° 39′ 12,14″ N) Long : -1,15783 (1° 9′ 28,17″ W)
Afficher sur une carte : Papautec (Saubusse).
Pont de Saubusse (D17) (Saubusse)
Lat: 43,65565 (43° 39′ 20,33″ N) Long: -1,18764 (1° 11′ 15,49″ W)
Afficher sur une carte : Pont de Saubusse.
Pont de la Marquèze (D33-D71) (Josse)
Lat: 43,63033 (43° 37′ 49,2″ N) Long: -1,22628 (1° 13′ 34,62″ W)
Afficher sur une carte : Pont de la Marquèze.
Pont-Neuf D817 (Sainte-Marie-de-Gosse)
Lat : 43,56361 (43° 33′ 48,98″ N) Long : -1,20363 (1° 12′ 13,06″ W)
Afficher sur une carte : Pont-Neuf D817 .
Estey Rouge (Saint-Laurent-de-Gosse) (début ou fin de la partie aménagée
Lat : 43,516998 Long: -1,254782
Afficher sur une carte : Estey Rouge.
Cachau Carrefour D12/D64 (Saint-Laurent-de-Gosse) (début ou fin)
Lat: 43,503 (43° 30′ 10,79″ N) Long: -1,2927 (1° 17′ 33,73″ W)
Afficher sur une carte : Carrefour D12-D74 .
Prolongement de la Véloroute Voie Verte en amont jusqu’à Dax, Mont-de-Marsan et jusqu’au canal de Garonne à Buzet-sur-Baïse
Les travaux et la signalisation sont en cours sur cette longue section dans les Landes et le Lot-et-Garonne. L’inauguration est programmée pour juin 2018.
A Saubusse un panneau indique les distances : Dax 24 Km.
À voir
Saubusse :
Le port et les quais de l’Adour, le lavoir.
L’église Saint-Jean-Baptiste (13ème siècle), dont une partie du mur s’est écroulée le 15 septembre 2017 ! .
Voir ici pour soutenir les travaux de reconstruction : Eglise en Péril).
Pont de la Marquèze (Josse) :
Base nautique (tél. 06 07 57 95 49 / La Marquète / location de canoës, de bateaux sans permis et de vélos).
Horgave (Sainte-Marie-de-Gosse) :
Le hameau au bord de l’Adour, le confluent Adour-Gaves Réunis, la maison Piet avec les hauteurs de crue gravées sur l’encadrement, l’ancien cabestan.
Saint-Laurent-de-Gosse :
Château de Montpellier (en face du port d’Urt), Le Jardin de la Petite Escalère, jardin de sculptures au bord de l’Adour (La Petite Escalère), l’île de Mirepech.
Urt (port à 600m, village à 1,5km):
Le port et sa cale, les Barthes d’Etchepette (et la Voie Verte de l’Ardanavy 5km), église, fronton, maison de Roland Barthes (au n°129 route du Campas) et sa tombe au cimetière (voir : Roland Barthes).
« Adour Maritime », galupe, couralin, barthes, saumon …
Informations sur la région « Adour Maritime » ou du « Bas-Adour » où les marées se font sentir :
Voir : Association Val d’Adour Maritime. et : Mairie de Guiche
Voir : Association Les Escumayres.
Voir Site sur les bateaux de l’Adour (très complet) : Centre culturel du Pays d’Orthe- Les bateaux.
Voir : Galupe, et : Couralin.
Les Barthes de l’Adour
Les Barthes sont les zones inondables de l'Adour, milieu humide et marécageux, et constituent un biotope exceptionnel, zone classée Natura 2000. Flore remarquable (joncs, nénuphars, tourbières, forêts de saules, d'aulnes..) et patrimoine architectural (fermes traditionnelles, portes à flot, cales de mise à l’eau, canaux, ...).
Voir sur la pêche au saumon dans l’Adour maritime :9 Saumon et Adour. Voir : article du 24-04-2016 .
Accès en transports en commun
Possible en train à la gare de Bayonne (trains TER et Intercités et TGV), à 18km du début de la Véloroute, à la gare d’Urt (trains TER), à 2km du début de la Véloroute, et à Dax à 24km du début de la Véloroute.
La ligne de cars Bayonne-Dax (ligne 7) (cars départementaux des Landes) possède des cars qui acceptent les vélos dans la soute dans la limite des places disponibles.
Voir : RDTL. 11 Av. de la Gare. 40100 Dax. Tel. : 05 58 56 80 82. Site : RDTL..
La ligne de cars Bayonne-Urt-Labastide-Clairence ligne L812 , dessert Urt avec plusieurs bus par jour, qui acceptent les vélos dans la soute : Voir : Ligne 812 (site de l’entreprise : autocars Hiruak-bat).
Voir le site des cars départementaux : Transports 64, et les fiches horaires : Fiches horaires.

Dernière mise à jour: le 08 Novembre 2017.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Soutenez l’association AF3V qui a créé cette fiche descriptive et toutes celles de ce site www.af3v.org
L’AF3V est une association indépendante qui agit grâce à un réseau d’adhérents bénévoles.
L’AF3V recense toutes les Véloroutes et Voies Vertes, et offre -gratuitement- à tous les usagers ces descriptions complètes, et souvent mises à jour, comme celle que vous venez de lire ici.
Soutenez l’AF3V qui a besoin d’adhérents nombreux et actifs:
= 1- adhérez à l’AF3V , ici: Nous soutenir (cliquez);
= 2- prenez contact avec l’association locale AF3V de votre ville, département ou région, pour agir avec elle à la promotion des Véloroutes et Voies Vertes, liste ici: Réseau AF3V (cliquez).


Photos AF3V


Bec du Gave
J. Savary

Sainte-Marie-de-Gosse
J. Savary

Aloses
J. Savary

Saubusse 29km
J. Savary

Saint-Palais 56km ?
J. Savary

Direction Urt
J. Savary

Rétrécissement
J. Savary

Passeben
J. Savary

Pont D817
J. Savary

Urt
J. Savary

Port de Lanne
J. Savary

Sans vue
J. Savary

30km/h
J. Savary

Travaux bas-côtés
J. Savary

Val d'Adour Maritime
J. Savary

Cabestan
J. Savary

Zone de croisement
J. Savary

Pont de la Marquèze
J. Savary

A Saubusse
J. Savary

Sous la D817
J. Savary

Bec du Gave -bis
J. Savary

Photos des usagers


Pont de la Marquèze (D33)
Béatrice GROS

la Marquèze BASE NAUTIQUE
Béatrice GROS

Urt
GROS Béatrice

Dans l'autre sens (10/04/2017)
"Nous avons suivi le balisage dans l'autre sens, vers Dax :paysage magnifique et balisage bien fait, sauf avant de rejoindre le village de Rivière où il manque un panneau indiquant qu'il faut tourner à droite. Malheureusement, le balisage s'interrompt après Mées, d'un seul coup, et vous plante au bord de la 4 voies.... à 17 km de Saubusse . Mais rien que cet aller-retrour est une belle ballade ! "
Claire et JF LATASTE

repérage d'une voisine (02/04/2017)
"N'ayant pas beaucoup de temps, nous avons fait le tronçon en 2 allers-retours. Un morne samedi de février où nous avons avons croisé.... un drône, une famille à pied + enfants en roller, deux dames dont une en fauteuil roulant électrique et 2 couples de VTTistes (cherchez l’intrus, sans roulette !). Somme toute : une agréable surprise de voir que les « locaux » profitaient déjà de ces aménagements. Cela s’est terminé par la rencontre d’un gentil agriculteur et de sa voisine venus à notre rescousse pour tirer notre véhicule que nous avions laissé embourbé sur un bas côté non stabilisé (dans lequel nous avions nos vélos). On aurait mieux fait de tout faire en vélo ! ou en vélo + bateau (voir les possibilités de location au pont de la Marquèze) Deuxième escapade entre la limite de St Martin de Hinx et Josse (nous étions arrivés en voiture par le haut de St Martin), un dimanche. Beaucoup de promeneurs à pied, ou en petite famille à vélos. Sommes allés au-delà de la partie goudronnée, à la limite de Saubusse et du « grand Dax » (gravillons, puis bon empierrement praticables en VTC ; le Vimport, pont de la D 13) ce qui a permis de voir les barthes de Saubusse, et les cigognes qui commençaient à y nicher. Même en hiver, le parcours est agréable, parce qu’il permet de bien voir le fil de l’eau et les oiseaux qui filent devant nous. Pour ceux qui sont en séjour dans le coin et qui aiment les « bosses », il y a de quoi faire des super-boucles sur des petites routes avec dénivelés, non dignes des voies vertes, mais permettant de passer par des centres-bourgs. "
Béatrice GROS

 

Autres
Site de la Communauté de Communes Maremne-Adour-Côte-Sud
Voir : Com com MACS
Voir les projets d’itinéraires cyclables ici : Se déplacer à vélo
Voir le projet de Véloroute Scandibérique le long de l'Adour ici : Actualité.


Guide / Carte
Promenades et randonnées dans les Landes. Edition 2017. Gratuit.
Excellente carte des Véloroutes et Voies Vertes des Landes, décrivant les deux Véloroutes Vélodyssée (EV1)- totalement aménagée en 2017- et Scandibérique (EV3) –en cours d’aménagement en 2017-, et les autres Voies Vertes qualifiées de « transversales à la Vélodyssée.
Utile pour les descriptions de :
= Voie Verte du Littoral Atlantique (EV1 Vélodyssée) dans les Landes 162km ;
= Véloroute Scandibérique de Saubusse à Saint-Laurent-de-Gosse (EV3) 27km ;
= Véloroute - Voie Verte de l’Adour Maritime (Scandibérique EV3) 11km
= Voie Verte de Mont-de-Marsan à Villeneuve-de-Marsan 16km ;
= Voie Verte de Mimizan-Plage à Pontenx-les-Forges 18km ;
= Voie Verte Lo Camin de Hé 23km ;
= Voie Verte de Parentis-en-Born à Moustey 33km ;
= Voie Verte Plage Cap de l’Homy à site d’Arjuzanx (Morcenx) 27km ;
Décrit aussi les loueurs-réparateurs labellisés Accueil Vélo, les circuits vélo (boucles cyclos), et 3 sentiers en terre-gravier accessibles en 2017 seulement aux piétons, aux cavaliers et aux cyclistes en VTT ou VTC non chargé (VV de la Chalosse Hinx-Saint-Sever, VV du Marsan et de l’Armagnac Villeneuve-de-Marsan/Gabarret, VV des Landes Roquefort/limite département).
Disponible dans les Offices de Tourisme et au Comité Départemental du Tourisme des Landes. 4, av. A. Briand, BP407, Mont-de-Marsan Cedex. Tel. : 05 58 06 89 89. Fax : 05 58 06 90 90.
Site : tourismelandes.com
E-mail : contact@cdt40.com
Envoi du document sur simple demande à cette adresse e-mail. tourismelandes.com contact@cdt40.com