Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte Uzès / Pont-du-Gard

 



Type de la voie : Voie verte - Véloroute

Nature de la voie : Voie en site propre

Localisation : de Uzès à Sernhac

Longueur : 19 Km

Département, Région : Gard (Languedoc-Roussillon)

Villes traversées (ou très proches) : Uzès, Saint-Maximin, Argilliers, Vers-Pont-du-Gard, Pont-du-Gard, Remoulins, Sernhac,

Activités possibles :

Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enduit gravillonné

Résumé / Descriptif :

Le tracé de cette véloroute a été rendu possible par le retour au libre accès des randonneurs cyclistes et pédestres par décision du Président de l’Etablissement Public de Coopération Culturelle du Pont-du-Gard en date du 28 avril 2016 permettant à nouveau la traversée du Gardon par le Pont Pitot accolé à l’ouvrage romain. Les propositions présentées par l’AF3V soutenues par un collectif d’associations ont été admises. Ceci permettra de relier à terme la cité ducale d’Uzès à Nîmes, ville Romaine (39 km) et à l’eurovéloroute ViaRhôna près de Beaucaire (32 km).

Précisions sur la nature de la voie
La véloroute provisoire actuelle emprunte sur les 14 premiers kilomètres des voies communales ou départementales bien revêtues. A l’intérieur du site du Pont du Gard alternent passages en terre battue au nord et voies piétonnes cimentées au sud. Jusqu’à Remoulins une piste cyclable en terre battue bien roulante amène à la route départementale 6086 très fréquentée puis à la D 986, routes qu’il faudra provisoirement emprunter sur 1 800 m pour rejoindre le chemin de Blancard qui conduit, à Sernhac, à la bifurcation entre Nîmes et Beaucaire à Sernhac sur voies asphaltées.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation :
Cette voie verte à vocation à relier Uzès à Nîmes, ville romaine, et à Beaucaire, nœud de la ViaRhôna (EV17) et de la Méditerranée à vélo (EV8). Elle est d’autant plus stratégique pour le schéma départemental qu’une proposition de voie verte la raccorderait aussi à la « Regordane » à Alès permettant une ouverture vers les Cévennes et le Massif Central. L’ancienne région Languedoc-Roussillon a inscrit cet axe dans son schéma et l’on peut espérer qu’il sera repris suivant la fusion avec Midi-Pyrénées. Vers le sud et le Rhône elle se poursuit en direction de Beaucaire sur une voie verte en cours d’achèvement. .

Caractéristiques techniques et parcours
La première partie est constituée en mai 2016 d’une véloroute provisoire sur voies communales ou départementales à faible trafic et balisée. La partie nord de l’itinéraire « boucle de l’Uzège » est proche du tracé futur et moins accidentée que la partie sud qui a cependant le mérite de se situer au plus près des gorges du Gardon. La partie centrale située dans l’emprise de l’Etablissement Public de Coopération Culturelle gestionnaire du Pont-du-Gard a été interdite durant 3 années aux randonneurs cyclistes et rendue payante aux piétons. Sa réouverture en libre accès permet de franchir sans danger le Gardon. Sur la rive gauche venant du nord, le tracé est pentu voire accidenté, il sera probablement différencié par endroits entre les randonneurs cyclistes et pédestres qui bénéficient de leur côté d’une approche maximale des vestiges amont de l’ancien aqueduc (voir commentaires sur la carte zoomable). Au centre et au sud les cyclistes circulent en aire piétonne avec priorité aux piétons. Un accès plus facile est possible pour vélos de route rollers et personnes à mobilité réduite par la voie verte qui longe la départementale 981 en permettant un accès à l’est qui contourne ensuite le mail commercial, ludique et muséographique. A la sortie sud du site, une voie verte puis une piste cyclable et un trottoir séparés conduisent aux routes départementales 6086 et 986 très fréquentées. Un aménagement est à l’étude. En l’attente, ces 1 800 mètres sont à déconseiller aux jeunes randonneurs

Transports en commun :
Les transports départementaux de voyageurs (EDGARD) exploitent des lignes régulières à 1,50 euros autour d’Uzès et de Remoulins. Malheureusement les lignes du secteur ne sont pas équipées de porte-vélos et il faut les transporter en soute. Voir ou télécharger le plan schématique du réseau.
La voie ferrée qui desservait la rive droite du Rhône a été fermée au trafic voyageur. En conséquence il faut se rendre au plus près sur les gares TER SNCF de Nîmes, Beaucaire-Tarascon ou Avignon. Une association demande sa réouverture.

À voir ou à savoir :
Uzès « premier Duché de France » et la fontaine d’Eure toute proche qui alimenta en eau potable la ville de Nîmes en franchissant la vallée du Gardon par le Pont-du-Gard par un aqueduc de 52 kilomètres.

Pour les gourmands le musée du bonbon au Pont des Charrettes

Les villages pittoresques de l’Uzège appuyés sur un versant sur de la garrigue à l’abri du mistral : St-Maximin, Argilliers, Vers-Pont-du-Gard et Castillon du Gard

L’incontournable Pont-du-Gard avec ses 49 mètres de hauteur, c’est le pont-aqueduc romain le plus haut du monde.

Le village de Sernhac au sud, point de bifurcation vers Nîmes et Beaucaire

Tout près le Grand site des Gorges du Gardon depuis Russan jusqu’au Pont-du-Gard en passant par Sainte-Anastasie et Collias.


Prolongements possibles :
Dans le cadre de cette romanité affirmée, il est nécessaire de jalonner rapidement la véloroute V66 « Rétro-littorale » de Sernhac à Nimes

Coordonnées géographiques :
départ Uzès (44.0120, 4.4220) (Cathédrale Saint Théodorit) et arrivée Sernhac (43.9126, 4.5588) (Rue du Puits d’Agathe)

Nos demandes :
L’AF3V a déposé en janvier 2016 un dossier de “mise en tourisme” de cette basse vallée du Gardon auprès du Conseil Départemental et de l’Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Gard. .

En conclusion :
Cet itinéraire aménagé est un espoir pour les professionnels du tourisme gravement sinistrés ces trois dernières années avec la clôture du site. C’est aussi un régal pour les randonneurs qui prennent rendez vous avec 4 000 ans d’histoire et des paysages uniques en réserve de biosphère, Grand site de France et Patrimoine mondial de l’Humanité. .

Sources d’information :
L’Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Gard

Le Pont-du-Gard et son histoire

Le grand site des Gorges du Gardon

L’office de Tourisme et les villages

Uzès

Sernhac

Autres acteurs du tourisme et du patrimoine :
L’association Pont-du-Gard et patrimoine

Le Musée du bonbon

Sports de pleine nature autour du Gardon


Dernière mise à jour : le 9 mai 2016

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Photos AF3V


le Pont-du-Gard
Jean Louis MANTE

Uzès
Jean Louis MANTE

Cathédrale St Théodorit
Jean Louis MANTE

Vers-Pont-du-Gard
Jean Louis MANTE

accès Nord-Est au site
Jean Louis MANTE

Chapelle St Joseph
Jean Louis MANTE

Pont-du-Gard rive droite
Jean Louis MANTE

Une capitelle
Jean Louis MANTE

moulin des aires Sernhac
Jean Louis MANTE

Aqueduc en tunnel
Jean Louis MANTE

Photos des usagers


capitelle à St Maximin
agnes senicourt

capitelle à St Maximin
agnes senicourt

Fontaine Lavoir Misseran
agnes senicourt

presque à Uzès
agnes senicourt

boucle de l'Uzège (09/05/2016)
"Cette boucle va reprendre vie avec le libre accès au pont du Gard.Elle offre des paysages magnifiques.En la prolongeant un peu au départ de la Fontaine d'Eure au nord d' Uzès elle permet de côtoyer l'aqueduc Romain dès son départ,de voir des vestiges prestigieux comme un bassin répartiteur,des passages en tunnels et un ouvrage en grand appareil à Bornègre sur un petit ruisseau dont les Romains avaient bien mesuré la violence en période d'épisode cévenol. La boucle complète passe par Sagriès puis Sanilhac et Collias très prisés pour les accès aux gorges du Gardon et les vestiges de la Baume st Vérédème. Il manque quelques flèches mais on trouve son descriptif dans les OT . "
agnes senicourt

 

Aucune information disponible à ce jour.