Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Véloroute - Voie verte Messac - Chateaubriant

 

Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Sentier

Localisation : de Messac à Châteaubriant

Longueur : 47 Km

Département, Région : Ille-et-Vilaine (Bretagne)

Villes traversées (ou très proches) : Messac, Bain-de-Bretagne, Ercé-en-Lamée, Teillay, Rougé, Châteaubriant,

Activités possibles :

Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : mixte

Résumé / Descriptif :

Cette véloroute / voie verte permet désormais de relier Messac, au bord de la Vilaine, à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) puis à la voie verte allant de Rougé à Châteaubriant, située en Loire-Atlantique.
C’est un itinéraire champêtre très agréable, surtout composé de sections en voies partagées dans le premier tiers, puis d’une voie verte « rustique » entre Bain-de-Bretagne et Rougé, puis d’une superbe voie verte, très roulante, aménagée entre Rougé et Châteaubriant.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cet itinéraire a été aménagé en trois fois, sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée reliant Ploërmel, Guer, Guipry, Messac et Châteaubriant : en 2004 par la Communauté de communes du Castelbriantais, pour la partie entre Rougé et Châteaubriant, en 2010 par la Communauté de communes de Moyenne Vilaine et Semmon pour la liaison entre Bain-de-Bretagne et Teillay (liaison avec Rougé), puis en 2013 pour son prolongement jusque Messac.
De Messac à Bain-de-Bretagne (VD2 du schéma VVV Bretagne), il emprunte principalement de petites routes peu circulées, en voie partagée, et quelques tronçons de l’ancienne voie ferrée.
De Bain-de-Bretagne à Teillay (VD2 du schéma VVV Bretagne), l’itinéraire (jalonné « Voie verte ») emprunte principalement l’ancienne voie ferrée, avec quelques courts tronçons sur de petites routes en voies partagées , souvent des chemins d’exploitation agricoles.
De Rougé à Châteaubriant, c’est un très bel très bel aménagement, avec un revêtement en bitume excellent et un jalonnement parfait. Et il est appelé : « Voie Verte », ce qui caractérise très bien cet équipement de loisir destiné à de multiples usagers non motorisés.
Voir descriptif détaillé de la voie verte Châteaubriant - Rougé.

Caractéristiques techniques
La partie entre Messac et Bain-de-Bretagne (13,7 km) est la moins « aménagée », consistant principalement en un itinéraire jalonné en voie partagée, sur de petites routes peu circulées, avec quelques courts tronçons reprenant l’emprise de l’ancienne voie ferrée, sans revêtement (voie verte « rustique », en terre naturelle ou stabilisé). Un passage particulièrement délicat et inconfortable est à signaler au croisement de la RD 772, environ 2 km avant Bain-de-Bretagne : traversée non sécurisée et passage sur sol non stabilisé, avec forte déclivité (particulièrement difficile dans le sens Bain-de-Bretagne – Messac). Le jalonnement est très sommaire, la signalisation se limitant généralement à une simple pancarte Dv indiquant un itinéraire cyclable (petite pancarte avec flèche et figurine vélo vertes, sur fond blanc), sans aucune autre précision de destination ou de distance.
On trouve une aire de pique-nique au bord de la Vilaine, peu avant le port de Messac, puis une autre au bord du plan d’eau de Bain-de-Bretagne.
De Bain-de-Bretagne à Teillay, jusqu’à la limite des départements d’Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique, puis jusqu’à Rougé (21,5 km), l’itinéraire suit en grande partie l’ancienne voie ferrée, majoritairement sur des parties en site propre (voie verte plutôt « rustique » : gravillons, terre naturelle ou stabilisé en grave) avec quelques sections en voies partagées, sur des chemins d’exploitation agricole très peu circulés.
Le jalonnement est le même que sur le premier tronçon, avec cependant quelques indications supplémentaires de jalonnement (nom des communes) mais sans indications de distances. En approchant de Teillay, seul un fléchage « Voie verte » subsiste. Sur les tronçons empruntant l’ancienne voie ferrée, le revêtement est très « rustique », ne laissant souvent aux cyclistes qu’une étroite bande de roulement dans l’herbe. 2 raidillons forts prononcés sont à signaler au nord de Teillay, au croisement de la rue de Noe : un pont sur lequel passait cette voie communale, au-dessus de la voie ferrée a été détruit (mais il reste un vestige d’une partie de ce pont qui n’a pu être détruit complètement…), l’emprise de la voie ferrée a été remblayée pour faire passer la route et les cyclistes doivent donc remonter sur la route puis redescendre sur la voie verte via deux passages abrupts et étroits, avec 2 demi-barrières en chicane au sommet !!
Entre Rougé et Châteaubriant (10,7 km), on ne quitte plus l’ancienne voie ferrée et le revêtement est excellent : enrobé lisse, de largeur 2,5m, parfaitement roulant pour les rollers, et avec des bas-côtés en herbe bien entretenus (sans graviers fins). Au niveau de chaque traversée, il est en béton sur 15m de long.
Aux traversées de routes circulées, de jolies barrières sont posées, hélas seulement espacées de 0.95m, donc assez faciles à franchir pour les cyclistes, mais difficiles voire infranchissables pour les vélos ou tandems avec remorques, ainsi que pour les tricycles, handbikes, trikes...
À noter qu’aux intersections avec les chemins d’exploitations, il n’y a pas de barrières, et la Voie Verte est prioritaire. En fi de parcours, la traversée de la D 34 est un peu dangereuse : prudence recommandée.
À chaque entrée-intersection, des panneaux de jalonnement donnent les directions et les distances sur la Voie Verte, et d’autres signalent les services disponibles dans les villages voisins.
Sur cette partie entre Rougé et Messac, trois aires de pique-nique existent (tables, bancs et poubelles) : à Rougé où l’on trouve aussi des toilettes (propres) et un parcours de santé ; à 6 km avant Châteaubriant, en pleine campagne ; à l’arrivée à Châteaubriant (D 34). Hélas, absence de point d’eau sur tout le parcours.
En dehors des barrières de contrôles d'accès, tous les aménagements sur cette dernière partie de l’itinéraire sont réalisés avec soin, les détails sont bien traités, tout est fait pour le confort des piétons, des cyclistes et des rollers (bravo !).

Le parcours
L’itinéraire commence près de la gare de Messac-Guipry, au croisement de la D772 et de la Rue de la Résistance, à proximité du pont qui enjambe la Vilaine.
Il emprunte la rue de la Résistance et longe la voie ferrée jusque Clédy, en passant par le port de Messac, sur la Vilaine. On traverse ensuite le hameau de La Gaudinais puis de La Grée où l’on rejoint l’ancienne voie ferrée que l’on suit jusque Bain-de-Bretagne (en dehors de 2 écarts de 800 et 500 m sur chemins) dont 1,9 km en voie partagée (chemin d’exploitation agricole un peu poussiéreux).
Le parcours est agréable, alternant traversées de jolis hameaux, paysages champêtres et/ou boisés. Il sera hélas inconfortable sur la dernière partie, tout particulièrement pour les tricycles ou vélos équipés de remorques à deux-roues, depuis environ 2,5 km avant Bain-de-Bretagne (trace stabilisée étroite ; traversée de la D772 difficile ; passage sous la N137 avec déclivités importantes).
Un détour ou une halte au plan d’eau de Bain-de-Bretagne s’impose, pour un moment de détente. On trouve tout type de commerces à Bain-de-Bretagne, mais la montée au centre de la ville est difficile si on l’entame par l’extrémité nord du plan d’eau. Préférer dans ce cas une montée par la rue Hippolyte Fillioux (route de Nantes / D737), que l’on croise 200m avant d’arriver au plan d’eau.
Au départ de Bain-de-Bretagne, le parcours débute sur une très jolie et agréable portion de voie verte de 1,7 km, en pente douce et régulière (au revêtement hélas peu agréable : couche sablonneuse non stabilisée), offrant de jolies vues sur Bain-de-Bretagne et le plan d’eau.
Après un petit « crochet », on emprunte l’emprise de l’ancienne voie ferrée sur une section de 3 km bien ombragée, jusqu’au hameau de la Halte de la Robinais, pour suivre ensuite un chemin d’exploitation agricole sur 1,5 km.
La voie verte longe ensuite la D 772 sur 1,6 km, qu’elle croise au lieu-dit Les Pierres Grises pour emprunter un chemin d’exploitation sur 1,7 km, avant de retrouver l’ancienne voie ferrée que l’on ne quittera quasiment plus jusqu’à l’entrée dans la forêt du Teillay, à la limite départementale Ille-et-Vilaine / Loire-Atlantique.
L’itinéraire contourne alors cette forêt sur 2 km de chemin de terre bien stabilisé, avant de retrouver l’ancienne voie ferrée peu avant Rougé, d’abord sur une partie en stabilisé, puis une partie en revêtement lisse bien large (4,50 m) jusqu’à la traversée de la RD 36 permettant de rejoindre Rougé.
Cette section entre Bain-de-B. et Rougé est très agréable, alternant paysages champêtres, espaces boisés, traversées de hameaux, même si l’on peut regretter un revêtement parfois un peu trop « rustique », peu « roulant », pas toujours bien adapté à tout type de vélo (notamment tricycles, ou remorques à deux roues, qui ne trouveront parfois qu’un simple trace pour une seule roue…).
Un détour par Rougé permet de trouver commerces et rafraichissements, même si la montée au centre du bourg demande quelques efforts (dénivelé de près de 30 m, sur 400 à 500 m, pente 6 à 8 %).
De Rougé à Châteaubriant, la voie verte est quasi parfaite, avec un revêtement lisse très roulant, adapté à toutes les pratiques. Le parcours est ombragé sur la totalité du parcours, avec 3 aires de pique-nique (voir « caractéristiques techniques »). Seuls les passages des barrières de contrôle d’accès, trop rapprochées, demandent toute l’attention des usagers et rebuteront certains d’entre eux (tandems, tricycles, remorques, etc.)…
A Châteaubriant, la voie verte en revêtement lisse s’arrête à l’intersection avec l’avenue de la Citoyenneté, mais se poursuit sur encore 500 m sur une partie en stabilisé qui débouche sur l’avenue de l’Aubinais.

Prolongement possibles
A Messac, on rejoint :
- l'itinéraire national V42 (V2 en Bretagne...) aménagé sur la rive droite de la Vilaine, permettant de relier Redon vers le sud ou Rennes vers le nord,
- la Voie Verte existante Ploërmel-Guer-Messac (VD2), permettant de relier Ploërmel où passe la voie verte Mauron – Questembert, elle-même reliée au canal de Nantes à Brest (EV1). Voir descriptif détaillé de la Voie Verte de Messac à Ploërmel.
A Teillay, l’itinéraire VD2 quitte la voie verte vers le nord et se poursuit en direction de la Guerche de-Bretagne et Moutiers, en passant par Thourie et Martigné-Ferchaud.
A Châteaubriant, plusieurs projets sont à l'étude :
- un nouveau tronçon de 10 km en direction de Villepot afin de relier à terme les châteaux de Châteaubriant et de Pouancé (qui ne serait plus qu'à 10 km de Renazé, et sa voie verte vers Laval),
- une liaison vers St-Mars-la-Jaille, où les cyclistes pourront emprunter la voie verte vers Carquefou et Nantes., dont le projet est porté par le Département,
- une liaison vers Nozay et Vay (en direction de Blain), afin de rejoindre l'EV1 sur le canal de Nantes à Brest, dont le projet est porté par la communauté de communes du Castelbriantais.

Accès à la Voie verte
Depuis la gare de Guipry-Messac (0,4 km)
En sortant de la gare, prendre à droite l’avenue de la gare (D772) en direction de Guipry, traverser la voie ferrée au passage à niveau, et prendre la première rue à droite (rue de la Résistance).
Depuis la gare de Châteaubriant (1,7km)
En sortant de la gare, prendre la rue de la Gare à gauche, puis la rue Baptiste Marcet à droite pour rejoindre la rue de la Libération que l’on descend vers la gauche. Au rond-point / Place des Alliés, poursuivre sur la rue du Mai 1945 (D163), puis :
- prendre la rue Anne de Bretagne (première rue à droite) puis à gauche l'avenue de la Fraternité et enfin à gauche l'avenue de la Citoyenneté,
- ou prendre l'Avenue de l'Aubinais (deuxième rue à droite).

Coordonnées géographiques
Départ Messac (R. de la Résistance) : 47.821061, -1.821736 (47°49'15.8"N 1°49'18.2"W)
Départ Châteaubriant (Av. Citoyenneté): 47.71772,-1.392603 (N 47°42’42.4’’, W 1°23’33.4’’)

Accès en transport en commun
Gare SNCF à Guipry-Messac : TER vers Rennes, Redon et Nantes (voir horaires ici : www.ter.sncf.com/bretagne
Gare à Châteaubriant. : Ligne Tram-train vers Nantes (par Issé, Abbaretz, Nort-sur-Erdre, Sucé-sur-Erdre, La Chapelle-sur-Erdre). Voir horaires ici www.nantes-chateaubriant.paysdelaloire.fr

Nos demandes
L'AF3V demande la modification des barrières de contrôle d'accès (écartement de 3,00 m entre chaque demi-barrière) afin de permettre un passage aisé des tricycles (vélos adaptés, handbikes, trikes,...) ainsi que des vélos avec remorques, vélos-couchés, tandems, etc.
La signalisation directionnelle entre Messac et Rougé doit être améliorée, avec des indications de distance jusqu’à la destination finale (Châteaubriant ou Messac) et jusqu’aux communes intermédiaires importantes : Bain-de-Bretagne, Teillay, Rougé. Certains tronçons entre Messac et Teillay, ainsi que 3 traversées (traversée de la D772 et passage sous la N137 à Bain-de-B. et traversée de la rue de la Noe au nord de Teillay) doivent être améliorés pour faciliter leur usage par des vélos tricycles et/ou vélos tractant des remorques.

Dernière mise à jour: le 27 juillet 2015.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


La Gaudinais, près de Messac
E.Brouwer

Départ Châteaubriant
E.Brouwer

Barrière / D244
E.Brouwer

Signalisation croisement
E.Brouwer

Passage découvert, Rougé
E.Brouwer

Passage ombragé, Rougé
E.Brouwer

Langerie, Teillay
E.Brouwer

Forêt de Teillay, Rougé
E.Brouwer

La Thébaudais, Teillay
E.Brouwer

La Grée, près de Messac
E.Brouwer

La Grée, près de Messac
E.Brouwer

La Riochais, près de Messac
E.Brouwer

Départ Châteaubriant, av. de l'Aubinais
E.Brouwer

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Aucun témoignage

 

Autres
Fiche de la voie verte entre Messac, Bain-de-Bretagne et Teillac
On trouve une page concernant cette voie verte sur le site de la Communauté de communes de Vilaine et Semnon, ainsi qu'une fiche descriptive sommaire. Descriptif de la voie verte Bain-de-Bretagne - Messac

Fiche descriptive de la VD2 entre Guer et Moutiers
Fiche de l'itinéraire complet, englobant la section de la VD2 entre Messac et Teillay. Voir la fiche

Carte interactive des véloroutes et voies vertes de l'Ille-et-Vilaine
Sur le site du Département de l'Ille-et-Vilaine, on trouve une carte interactive et zoomable, à partir de laquelle on peut notamment trouver les fiches descriptives des différents itinéraires traversant le département. Voir la carte interactive

Informations sur la voie verte Châteaubriant - Messac Le site du Pays de Châteaubriant décrit la voie verte, son prolongement vers Messac et les projets de liaison depuis Châteaubriant vers Nozay ou St-Mars-la-Jaille. Voir le site du Pays de Châteaubriant