Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Véloroute du Littoral Atlantique (EV1 Vélodyssée) en Pyr-Atlantiques

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Route

Localisation : de Pont St Esprit (Bayonne) à Rond-point D810 Béhobie (Urrugne)

Longueur : 54 Km

Département, Région : Pyrénées-Atlantiques (Aquitaine)

Villes traversées (ou très proches) : Pont St Esprit (Bayonne), Mairie (Bayonne), Pont H. Grenet (Bayonne), Rond-point de la Barre (Anglet), La Chambre d'Amour (Anglet), Esplanade Brunaud (Anglet), Casino - Grande Plage (Biarritz), Cité de l'Océan - Avenue de la Milady (Biarritz), Eglise - Fronton (Bidart), Passerelle-barrage plage de l'Uhabia (Bidart), Plage de Cenitz (Guéthary), Chemin d'Acotz (Saint-Jean-de-Luz), Plage d'Erromardi (Saint-Jean-de-Luz), Promenade Chaliapine-Plage (Saint-Jean-de-Luz), Pont du Gl De Gaulle (Saint-Jean-de-Luz), Port de Socoa (Ciboure), Haïzabia - pont D912 (Hendaye), Château d'Abbadia (Hendaye), Résidence Croisière Bd de la Mer (Hendaye), Sokoburu (Hendaye), Bd de la Baie de Chingoudy (Hendaye), Terrain de foot Lizarazu (Hendaye), Port de Caneta (Hendaye), Pont Avenue d'Espagne (Hendaye), Ecoles Les Joncaux (Hendaye), Rond-point D810 Béhobie (Urrugne),

Activités possibles :

Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

La Véloroute du Littoral Atlantique (EV1 Vélodyssée) en Pyrénées-Atlantiques, ouverte depuis 2012, est encore inachevée, malgré les travaux importants déjà réalisés. Fin 2014 elle offre deux belles Voies Vertes aux extrémités: la Piste des Plages de Bayonne à Anglet (13km), et le Chemin de la Baie à Hendaye (9km), et plusieurs tronçons en site propre à St-Jean-de-Luz, Ciboure et Hendaye, soit au total 31km en Voie Verte.
La partie centrale est un parcours magnifique sur la côte basque et ses falaises et plages, avec des sections très escarpées, et quatre passages sur routes circulées, qui constituent des coupures impraticables par les familles et les débutants. Les deux coupures principales sont 1,1km sur la D810 entre Bidart et Guéthary, et 4km sur la D912 route de la Corniche entre Socoa et Hendaye.
La coupure de la D911 entre Biarritz et Bidart sera supprimée (travaux en cours en 2017).
La fiche descriptive ci-jointe est provisoire et sera modifiée quand des améliorations seront apportées à cette Véloroute.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

 Pour la description de la balade allez au paragraphe : Le Parcours (cliquez).
Situation : une Véloroute inachevée avec encore 4 tronçons non sécurisés (8km)

La Véloroute européenne Eurovélo n°1 ou Véloroute du Littoral Atlantique reliant le Cap Nord (Norvège) à Sagrès (Portugal) sur 8186 kms. La partie française de cette Véloroute, appelée Vélodyssée, longue de 1210 kms entre Roscoff et Hendaye,  a été inaugurée en 2012, mais avec un itinéraire inachevé sur la côte basque.
 
Voir le site officiel de l’Eurovéloroute 1 en France avec des cartes par étape : Vélodyssée.
Voir l’étape Bayonne-Hendaye : Vélodyssée Bayonne-Hendaye.
La Véloroute du Littoral Atlantique (EV1 Vélodyssée) dans les Pyrénées-Atlantiques offre deux belles Voies Vertes aux deux extrémités :
= la Piste des Plages de Bayonne à Anglet (13km) (voir fiche : Piste des Plages ).
= le Chemin de la Baie à Hendaye (9km) (voir fiche : Le Chemin de la Baie).

D’autres tronçons sont aussi aménagés en Voie Verte à St-Jean-de-Luz, à Ciboure et à Hendaye. Au total Au total environ 31km sont réalisés en Voie Verte en site propre, soit 55% du parcours.
La partie centrale offre un parcours magnifique sur la côte basque et ses falaises et plages mais avec des passages très escarpés, et surtout 4 passages sur routes très circulées qui constituent autant de coupures impraticables par les familles et les débutants, mais la première va disparaitre! :

1,8km sur la RD911 entre Biarritz et Bidart (mais une Voie Verte en travaux début 2017 !) ;

1,1km sur la D810 entre Bidart et Guéthary ;

0,3km sur le Pont du Gl De Gaulle sur la Nivelle à St-Jean-de-Luz ;

4km sur la D912 route de la Corniche entre Socoa et Hendaye.

Malgré ces coupures qui totalisent 8km (soit 15% du parcours), l’AF3V décrit cette Véloroute ici, en demandant aux collectivités locales d’accélérer la sécurisation des passages dangereux.
Conseils de prudence aux familles

L’AF3V déconseille aux familles d’emprunter les 4 passages dangereux, et leur recommande de se limiter aux deux Voies Vertes, et à la section Guéthary-Saint-Jean-de-Luz-Socoa (en roulant sur le trottoir du pont du Gl de Gaulle à St-Jean-de-Luz !).
La Véloroute offre des parties sécurisées et magnifiques, voir: Le parcours.

 Caractéristiques Techniques

Nous présentons ces informations par « section homogène », dans le sens nord-sud, puis nous proposons une synthèse.
Piste des Plages de Bayonne à Anglet (13km)

C’est une Voie Verte continue, de largeur 2,50m ou 3m, qui offre une excellente sécurité. Le revêtement est de bonne qualité, et les barrières sont rares et faciles à franchir. Le parcours est un peu ombragé et plat excepté une montée à la fin.
Traversée de Biarritz (6km)

La traversée de Biarritz par l’EV1 Vélodyssée est provisoire et imparfaite : les panneaux de jalonnement envoient les cyclistes sur des rues sans aménagements cyclables, excepté Bd Leclerc (bande cyclable de 300m). Quelques pictogrammes vélo sont posés au sol pour indiquer la Vélodyssée, dans quelques rues seulement.

Ce jalonnement n’est intéressant que dans le sens nord-sud, car il longe l’Océan, passe à la Grande Plage, au port Vieux, au rocher de la Vierge, et monte au-dessus de la Côte des Basques (raide montée).

Dans le sens sud-nord, comme la ville n’a pas encore créé de double sens pour les cyclistes pour longer la côte sur les rues en sens unique, le parcours jalonné traverse le centre-ville loin de l’Océan, et avec des panneaux mal posés (peu visibles) et des carrefours sans panneaux.

Il manque une piste cyclable avenue de la Milady, des bandes cyclables Avenue Beau Rivage et Avenue de l’Impératrice, ...
De Biarritz (Cité de l’Océan) au pont de l’Uhabia (Bidart)
Cette section de 3,1km comprend d’abord un passage dangereux de 1,8km sur la D911, route circulée (plus de 1000 véhicules/jour), sans aménagement cyclable (alors qu’il y a la place pour des sur-largeurs).
Début 2017, une Voie Verte en site propre est en construction le long de la D911, sur 1,8km (voir photos), et les familles pourront bientôt aller en sécurité du sud de Biarritz (Cité de l’Océan) à Bidart.

Ensuite la traversée de Bidart, avec des fortes pentes, est différente selon le sens. Dans le sens nord-sud, on suit des petites rues en corniche, avec 200m en Voie Verte parallèle à la D810, puis les rues peu circulées du village en forte descente.

Dans le sens sud-nord on monte en permanence dans la rue principale du village, avec, à partir de la place de l’église une rampe à 8-9%.

Dans le sens sud-nord il manque deux panneaux de jalonnement.
Il y a deux intersections très dangereuses dans le sens sud-nord : tourne à gauche sur la D810 après le pont sur l’Uhabia, et traversée de la D911 depuis l’Avenue des Italiens.
du pont de l’Uhabia (Bidart) à la rue de Mgr Mugabure (Guéthary) : passage sur la D810 : coupure de l’itinéraire sur 1,1km
Au pont de l’Uhabia, l’itinéraire officiel s’arrête avec ce panneau : « Vélodyssée, fin provisoire d’aménagement ».
Les cyclistes doivent emprunter la RD810 (ex-nationale 10) très circulée (plus de 3000 véhicules par jour), et sans pistes cyclables ou bandes cyclables. Cette route est dangereuse, surtout au passage étroit sur le pont de la voie ferrée, et dans le sens sud-nord où les cyclistes doivent la traverser en arrivant de Guéthary, puis effectuer un tourne-à-gauche après le pont de l’Uhabia. L’itinéraire sécurisé, c’est-à-dire la Véloroute, est donc coupé sur 1,1km. 
L’AF3V demande l’amélioration de ce « point noir » : c’est possible en passant sur la passerelle du barrage, puis le long de la plage, puis en montant dans le hameau Parlementia, et en créant une passerelle sur la voie ferrée…
De Guéthary à St-Jean-de-Luz (9,4km)
Cette section de 9,4km est très vallonnée avec plusieurs raidillons très pentus. Elle est hétérogène au niveau des chemins suivis, mais elle présente un bon niveau de sécurité dans l’ensemble : la majorité du parcours est sur des petites rues ou des chemins très peu circulés qui longent la crête des falaises et desservent les plages.
Il y a plusieurs sections « en site propre », courtes Voies Vertes anciennes comme le « chemin d’Acotz » (sentier du littoral (500m), ou récentes comme l’Avenue Napoléon III en double sens cyclable (500m), la piste cyclable revêtue de la plage d’Erromardi (500m), son prolongement par une piste en gravier (500m), la piste de la rue de Sainte-Barbe (300m), … Des sur-largeurs cyclables ont aussi été tracées Avenue de l’Océan et rue Gaétan de Bénouville.
À signaler quatre barrières trop sévères à St-Jean-de-Luz: plage Erromardi, nouvelle piste en gravier, deux extrémités de la Promenade Féodor Chaliapine.

Absence d’aménagements cyclables dans les avenues de la ville d’Hendaye, et au pont du Général De Gaulle sur la Nivelle pour passer à Ciboure : il manque une piste sur le trottoir du pont.
De Ciboure à Socoa (3km)
Cette section de 3km est totalement en site propre (sécurisé) : traversée du port de Ciboure dans le parking, puis double piste piétons-cyclistes aménagée sur le trottoir de la route côtière de largeur minimum 2,5m (maximum 6m).
Dans Socoa, une belle passerelle a été installée sur le ruisseau Untxin, et une piste de 200m créée le long de celui-ci. Peu de dénivelé et jalonnement correct.
De Socoa à Haizabia : passage sur la D912 route de la Corniche : coupure de l’itinéraire sur 4,8km
En sortant de Socoa un panneau Vélodyssée indique de suivre la D912, route de la Corniche, qui est sans aménagement cyclable sur 4,8km jusqu’à Haizabia où commence une piste cyclable.
La route de la Corniche longe les falaises en bord de l’Océan. Elle est étroite (6m), et très circulée toute l’année (au moins 2000 véhicules/jour), surtout en été, et les voitures ne respectent pas les limitations de vitesse à 70km/h. Il n’y a pas de bas-côtés ou de bandes cyclables, et la circulation des cyclistes est dangereuse et peu agréable (bruit, pollution). Cette section de 4,8km constitue une coupure de la Véloroute, qui doit être un itinéraire sécurisé.
L’AF3V demande l’amélioration de ce « point noir » : c’est possible en créant une piste parallèle, ou en fermant la route de la Corniche à la circulation motorisée, ce qui a lieu une fois par an en septembre pour la « Fête de la Corniche ».
Hendaye, d’Haizabia à la Grande Plage (4km)

Cette section de 4km comprend une piste cyclable le long de la route de la Corniche, sur 2,9km, puis 1km sur le Boulevard de la Mer, le long de la plage.
Hendaye, de la Grande Plage au pont de Béobie : Voie Verte Le Chemin de la Baie (8,7km)

Cette Voie Verte de 8,7km est une promenade de qualité sur 5kms où elle est constituée de deux chemins parallèles: un chemin réservé aux piétons, de largeur 2,50m ou plus, et une piste réservée aux cyclistes, de 2,50m de large.

Une section de 880m est une Voie Verte de 4m de large réalisée sur pilotis, avec un sol en platelage bois, bien roulant, et un ascenseur pour monter sur le pont permettant d’aller à Irun.

Il y a une coupure au milieu, avec d’abord une promenade pédestre étroite (1m), construite en encorbellement (sur 500m) ,  puis une montée sur la rue Pierre Loti.

 Voir : : Le Chemin de la Baie.
Synthèse : une Véloroute inachevée avec 2 coupures à Bidart et à Socoa à aménager d’urgence
Cette Véloroute a fait l’objet d’importants travaux depuis 2012, et en 2017 une Voie Verte est en construction le long de la RD911 de Biarritz à Bidart (1,8km), ce qui sécurisera cette partie.
Fin 2017 il existera deux coupures importantes pour lesquelles un itinéraire sécurisé doit être aménagé :

= RD810 de Bidart à Guéthary : 1,1km

= RD912 route de la Corniche de Socoa à Hendaye : 4,8km.

La Véloroute présente de nombreuses montées fortes, et certains « raidillons » difficiles, mais cela est inévitable si l’on veut suivre la côte, ce qui est un avantage (vues, paysages, sites).

Le jalonnement directionnel est encore imparfait : des panneaux sont mal orientés ou sont manquants, et l’on peut perdre son chemin.

Alors que les deux Voies Vertes Bayonne-Anglet et Chemin de la Baie à Hendaye n’ont pas de barrières aux entrées (bravo), on trouve sur le parcours central plusieurs barrières trop difficiles à franchir par les randonneurs chargés, sur la commune d’Hendaye.
Le parcours
Le Parcours
La Véloroute commence au pont Saint Esprit à Bayonne, rive gauche, et la première partie longe l’Adour de Bayonne à l’Océan (La Barre). Elle suit le fleuve, en face de la Mairie de Bayonne, sur les quais, puis sur les Allées Marines. On voit le port de Bayonne actif surtout sur la rive opposée.

La piste traverse ensuite Blancpignon, quartier d’Anglet, en passant devant les commerces. Elle arrive à La Barre, embouchure de l’Adour.

À partir de La Barre (Km 6,8), l’itinéraire longe l’Océan Atlantique jusqu’à Biarritz sur 5,4km, en suivant le Boulevard des Plages, à l’arrière des dunes et des plages. À mi-parcours, on passe devant le Golf de Chiberta.
Puis on longe les plages de la Chambre d’Amour, lieu de prédilection des surfeurs, où la mer est magnifique !
Au rond-point du VVF, la piste suit une allée qui grimpe en bord de falaise, avec des vues lointaines, et s’achève sur l’Esplanade Y. Brunaud, où les vues sont belles.
Au (Km 13,4 ) l’itinéraire entre dans Biarritz qu’il traverse au plus près de l’Océan : il passe au phare (point de vue magnifique), et descend jusqu’à la Grande Plage. Il continue en longeant la côte, en passant au port des Pêcheurs, au Rocher de la Vierge et au Musée de la Mer, et au Port Vieux. Puis il remonte par la Perspective de la Côte des Basques (montée forte et vues belles) .
Arrivé sur le haut de la côte, l’itinéraire continue vers le sud, longe la plage de la Milady et, à la plage d’Ilbaritz, revient sur la route principale au niveau de la Cité de l’Océan (Biarritz) (rond-point) (Km 19,4 ) .
NB : dans le sens sud-nord l’itinéraire traverse Biarritz en passant dans le centre-ville, et, fin 2014, il manque des panneaux (ou ils sont invisibles) : cherchez à rejoindre le phare, … .
À partir de ce rond-point, vous devez circuler sur 1,8km sur la RD911 (avenue de Biarritz), très circulée, soyez prudents, surtout en 2017 où une Voie Verte est en construction le long de la RD !! D’ici quelques mois ce passage sera tranquille !!
Au sommet d’une montée, l’itinéraire quitte la D911 et part à droite sur l’Av. des Italiens, puis va longer le sommet des falaises, avec de jolies vues (l’Océan !), sur le chemin Tutelinia, qui se termine par 200m en Voie Verte jusqu’à rejoindre la RD à un rond-point, en haut du village de Bidart.
À cet endroit, la Véloroute va à droite sur la Corniche de la Falaise, peu circulée et avec des vues lointaines, et plonge ensuite en passant à la Chapelle de la Madeleine. Arrêtez-vous à ce promontoire remarquable, d’où l’on voit Bidart, la côte, la Rhune, l’Espagne…
L’itinéraire descend encore pour passer à la place centrale de Bidart (église, fronton, bars, …), puis descend la longue rue Uhabia, à contre-sens des automobiles (peu nombreuses).
Au pont de l’Uhabia (Bidart) (Km 22,5 ), un panneau indique : « Vélodyssée, fin provisoire d’itinéraire ». Vous devez emprunter la RD810 (ancienne nationale 10) très circulée sur 1,1km. Soyez prudents.
Vous pouvez traverser l’Uhabia sur la passerelle du barrage à clapets (voir le panneau explicatif), puis rouler à l’arrière de la petite plage, et remonter sur la RD810, vous avez gagné 300m tranquilles !
Sur la RD810, juste après le pont étroit sur la voie ferrée, l’itinéraire va à droite sur l’avenue de Monseigneur Mugabure, qui remonte au cœur du village de Guéthary, au carrefour avec l’avenue Ch. De Gaulle. Voyez à gauche le beau fronton à pelote chistera (toilettes publiques) (Km 24,1).
En ce lieu, l’itinéraire retraverse la voie ferrée, passe au-dessus du port, longe la voie ferrée et descend à la petite plage de Cénitz. Là, il faut remonter avec 200m très raides sur une piste en gravillons ! (prudence au retour).
Ensuite vous suivez sur 500m le Chemin d’Acotz, sentier du littoral avec des vues sur l’Océan, puis vous remontez sur un contre-sens cyclable l’avenue Napoléon III bordée par des campings.
Revenus sur le sommet de la falaise, vous continuez sur la Route des Plages (plage de Lafitenia) et le chemin de Kokotia.
Au mini rond-point de l’Ecomusée Basque (situé à 600m), vous descendez sur le chemin de Chibau Berria, et 600m plus loin vous surplombez la plage d’Erromardie, que vous rejoignez par une rampe à forte pente (15%) : prudence !.

Après avoir longé la petite plage, vous remontez sur la falaise par une piste cyclable en dur puis gravillonnée. À nouveau les vues sont belles.
Après une barrière difficile à franchir (espace libre 0,80m), et le Jardin botanique Paul Jovet, la Véloroute suit sur l’Avenue de l’Océan, et la rue Gaétan de Bénouville, avec un chemin piétonnier protégé et une bande cyclable.
Près de la Pointe de Sainte-Barbe, l’itinéraire cycliste descend raide par la rue de Sainte-Barbe (piste cyclable créée sur 300m) et la Promenade Féodor Chaliapine, en forte pente. Prudence aux barrières difficiles à passer avec des vélos chargés, remorques, vélos couchés, ... Admirez la Pointe Sainte-Barbe et la grande plage de St-Jean-de-Luz.
Après avoir traversé Saint-Jean-de-Luz (tous commerces), et visité cette belle ville (centre ancien, port), vous arrivez au pont de la D810 sur la Nivelle , tout près du port et de la gare.
A ce pont du Général De Gaulle- St-Jean-de-Luz (Km 33,5 ), prudence, roulez sur le trottoir côté port (absence d’aménagement), vous arrivez ainsi sans difficulté sur le port de Ciboure où vous traversez dans les parkings.
Ensuite la Véloroute emprunte une piste mixte piétons-cyclistes créée sur le trottoir, au bord de la route qui longe la baie de St-Jean-de-Luz. Les vues sont belles, voyez les « fortifications de Vauban » et le cimetière marin de Ciboure, en face de la petite plage. Arrivés à Socoa, l’itinéraire fait le tour du port, en passant tout près du Fort de Socoa, et passe devant les 6 restaurants réputés du port.

A partir du port de Socoa (Km 36,5) vous devez suivre la Route de la Corniche, très belle car en surplomb des falaises et de l’Océan, mais très circulée et dangereuse (route étroite, vitesse des autos). Soyez prudents, utilisez votre gilet fluo, et si vous êtes en VTT roulez sur le sentier du littoral étroit à droite de la route. Après 4,8km, vous arrivez à l’ancien centre avec piscine naturelle d’eau de mer, Haizabia.
À partir d’ Haizabia (Km 41,3) la Véloroute suit une piste cyclable créée récemment le long de la route de la Corniche, avec un sol en sable stabilisé qui est déjà dégradé. Prudence au retour dans les descentes !. Voyez ou visitez le Château d’Abbadia. Après le rond-point, la piste devient une piste mixte piétons-cyclistes de bonne qualité, sur trottoir (comme entre Ciboure et Socoa).

Au Km 44,2 vous arrivez à la longue plage d’Hendaye, admirez les Deux Jumeaux, et roulez jusqu’à l’Office de Tourisme et à l’ancien Casino de style mauresque devenu la Résidence Croisière.
À partir de la Résidence Croisière -Hendaye- (Km 45,3) la Véloroute emprunte le Voie Verte « Le Chemin de la Baie » quasi-continue de 9km, jusqu’au passage en Espagne !
Sur une jolie piste double (une pour les cyclistes et une pour les piétons) vous allez jusqu’à la pointe de Sokoburu, à l’embouchure de la Bidassoa. Puis vous longez le Port de Plaisance, et la grande Baie de Txingudi (ou Chingoudy).

Après le terrain de foot, vous continuez sur une passerelle accrochée aux rochers, en surplomb de la Baie, étroite, et sur laquelle les piétons sont prioritaires.
Après 400m vous grimpez jusqu’à la rue Pierre Loti, où se trouvent la villa de Pierre Loti (écrivain français) au n°2 de la rue des Pêcheurs, et la villa Mauresque voisine.
Vous devez continuer tout droit dans la rue P. Loti, passer devant l’école St Vincent, et redescendre au port de Caneta, puis continuer sur le quai en suivant une « double piste » agréable et ensoleillée, sur 1km.
Puis vous empruntez la nouvelle Voie Verte de 4m de large, toute en bois, créée en 2013-2014 sur des pilotis. Ce bel ouvrage va passer sous trois ponts . Au deuxième pont, un ascenseur, ouvert 24h/24, permet de remonter sur le pont pour passer en Espagne. À l’extrémité du pont, un Centre d’interprétation pour les randonneurs a été installé fin 2013 dans l’ancien poste des Douanes.
Vous continuez sur la Voie Verte sur pilotis, belle et ensoleillée, puis sur une voie mixte de 1km de long, et enfin sur une « double piste » longeant une prairie arborée, avec un peu d’ombre et des aires d’arrêt (bancs).

À noter : toute cette dernière partie permet d’observer les îles et marais de la Bidassoa, et les nombreux oiseaux qui y nichent. Sur la fin, on voit, au milieu de la Bidassoa, la petite « Ile aux Faisans ».
La Voie Verte se termine à la limite d’Hendaye, après les écoles des Jonceaux, au pied du pont routier de Béhobie (Km 54). Par la rue Charles Pucheu, on peut remonter au rond-point de la RD810, et aller à droite sur le pont routier qui mène à l’Espagne.
Du pont St Esprit à Bayonne au pont de Béobie, la Véloroute totalise 54 Kms.
Poursuite de la Véloroute en Espagne jusqu’à Fontarrabie (8km)

A Béobie, vous pouvez aller au rond-point, emprunter le pont routier (sur le trottoir côté aval), et continuer en Espagne sur la rive gauche de la Bidassoa, vers l’aval. L’itinéraire transfrontalier du « Chemin de la Baie » existe en partie sur cette rive. Une piste de 3m de large commence au bout du pont, au bord de la rivière, en contrebas de la route. Mais plus loin elle s’arrête et l’on doit longer la route, … Voir site : Consortio transfrontalier .
Poursuite de la Véloroute en Espagne par la Voie Verte de la Bidassoa Irun-parc de Bertiz (39km)
A Béobie, vous pouvez aller au rond-point, emprunter le pont routier (sur le trottoir côté aval), et continuer en Espagne sur la rive gauche de la Bidassoa, vers l’amont.

À ce pont commence la piste de la « Via Verde del Bidasoa », Voie Verte de 39km aménagée dans la vallée de la Bidassoa, sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée, jusqu’à Doneztebe/Santesteban, et au Parc naturel de Bértiz.

Voir le site national : Vias Verdes. Lien direct fiche de la Voie Verte: Via Verde del Bidasoa

Voir le site du Consortio Bertiz  (les travaux en cours) : Blog Consortio Bertiz .
Accès en train et en bus
L’accès en train est possible dans les gares de Bayonne, Biarritz, Guéthary, St-Jean-de-Luz, Hendaye et Irun.

A Hendaye ou Irun les trains directs « TOPO Tren » relient Hendaye-Irun-San Sebastien, avec un train toutes les demi-heures tous les jours, et transport des vélos. Voir : Euskotren. Voir aussi : Hendaye-tourisme .
En bus : La compagnie ATCRB qui assure la liaison Bayonne - Bidart - Guéthary -St Jean de Luz - Hendaye, accepte de prendre les vélos dans les soutes des bus, en fonction de la place disponible. Voir : ATCRB.

Dernière mise à jour: le 21 Mai 2017.

© AF3V - Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation

Soutenez l’association AF3V qui a créé cette fiche descriptive et toutes celles de ce site www.af3v.org
L’AF3V est une association indépendante, qui agit grâce à un réseau d’adhérents bénévoles.
L’AF3V recense toutes les Véloroutes et Voies Vertes, et offre -gratuitement- à tous les usagers ces descriptions complètes et souvent mises à jour, comme celle que vous venez de lire ici.
Soutenez l’AF3V qui a besoin d’adhérents nombreux et actifs:
= 1- adhérez à l’AF3V , ici: Nous soutenir (cliquez);
= 2- prenez contact avec l’association locale AF3V de votre ville, département ou région, pour agir avec elle à la promotion des Véloroutes et Voies Vertes, liste ici: Réseau AF3V (cliquez).


Photos AF3V


Piste Saint-Jean-de-Luz
J. Savary

Pointe de Sainte-Barbe
J. Savary

Piste des Plages
J. Savary

Piste de Ciboure
J. Savary

Socoa
J. Savary

Route de la Corniche
J. Savary

Fête de la Corniche
J. Savary

Château Abbadia
J. Savary

Chemin de la Baie
J. Savary

Passerelle
J. Savary

Bayonne
J. Savary

Saint-Jean-de-Luz
J. Savary

Chapelle
J. Savary

Coupure à Bidart
J. Savary

Uhabia
J. Savary

Guéthary
J. Savary

Chemin d'Acotz
J. Savary

Plage d'Erromardi
J. Savary

Saint-Barbe
J. Savary

Voie Verte
J. Savary

Travaux D911
J. Savary

D911 à Bidart
J. Savary

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Aucun témoignage

 

Guide / Carte
Agglo Côte Basque-Adour, Plan du réseau cyclable . Edition 2016. Gratuit.

Ce « Plan du réseau cyclable » décrit les aménagements cyclables des communes de l’agglomération Côte Basque-Adour: Bayonne, Biarritz, Anglet, le Boucau, Tarnos, Bidart, St Pierre d’Irube.
Ce document, téléchargeable, différentie les aménagements : pistes en site propre, bandes cyclables, voies partagées.
Très utile pour les déplacements quotidiens, les balades, et la traversée de l’agglomération par la Véloroute de la Côte Atlantique (EV1 Vélodyssée), par la Véloroute du Piémont Pyrénéen Biarritz-Le Barcarès (V81).
Utile pour la Voie Verte de la Nive, la Piste des Plages Bayonne-Anglet (EV1 Vélodyssée), la Véloroute-Voie Verte de l’Adour Maritime (EV3).
A demander à: Agglomération Côte Basque-Adour.
15 Avenue Maréchal Foch, 64100 Bayonne Cedex. Tél.: 05 59 44 72 72
E-mail: communication@agglo-cotebasque.fr.

Voir le site: Agglomération Côte Basque-Adour
Voir lien direct pour télécharger: Plan du réseau cyclable


Guide / Carte
Plan BAB Bayonne-Anglet-Biarritz. Edition 2011/2012. Gratuit.
Plan des villes de Bayonne, Anglet et Biarritz, avec les pistes cyclables. Utile pour la Voie Verte de la Nive, et la Voie Verte des Plages Bayonne-Anglet.
A demander à l’Office de Tourisme de Bayonne. Place Basques-BP 819, 64108 Bayonne. Tel. :05 59 46 01 46.