Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

La Loire à vélo en Indre-et-Loire

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Route

Localisation : de Mosnes à Candes-Saint-Martin

Longueur : 114 Km

Département, Région : Indre-et-Loire (Centre)

Villes traversées (ou très proches) : Mosnes, Chargé, Amboise, Lussault-sur-Loire, Montlouis-sur-Loire, La Ville-aux-Dames, Saint-Pierre-des-Corps, Tours, Joué-les-Tours, Ballan-Miré, Savonnières, Villandry, Chaumont-sur-Loire, La Chapelle-aux-Naux, Langeais, Bréhémont, Rigny-Ussé, Avoine, Savigny-en-Véron, Candes-Saint-Martin,

Activités possibles :

Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Le tronçon de la Véloroute « La Loire à vélo » situé dans l’Indre-et-Loire va de Mosnes à Candes-Saint-Martin (à la limite de la région Centre), et il est très satisfaisant. C’est le résultat d’un travail patient du Conseil Général d’Indre-et-Loire et de la Communauté d’agglomération Tours Plus. Désormais le linéaire est continu d’Est en Ouest et il atteint 114km.
Ce parcours linéaire et continu comprend une excellente Voie Verte de 21km entre Tours et Villandry et une autre entre Tours et Montlouis (12 km). Les voies partagées par routes tranquilles dominent, mais l’ensemble est agréable sans déclivités majeures. A l’Est deux itinéraires provisoires satisfaisants sont installés (Lussault et Mosnes) en attendant la réalisation de Voies Vertes.
Deux variantes sont proposées : l’une qui passe par Azay-le-Rideau (23 km), l’autre par Chinon (33 km), qui permettent d’atteindre des lieux touristiques de premier ordre.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Le tronçon de la Véloroute « La Loire à vélo » qui va de Mosnes à Candes-Saint-Martin (à la limite de la région Centre) est le résultat d’un travail patient du Conseil Général d’Indre-et-Loire et de la Communauté d’agglomération Tours Plus. Désormais le linéaire est continu d’Est en Ouest.
En deux endroits à l’Est du département (Lussault et Mosnes) des itinéraires provisoires satisfaisants sont installés, en attendant la réalisation de Voies Vertes.
L’ensemble de ce tronçon, situé dans l’Indre-et-Loire, est très satisfaisant. Ce parcours linéaire et continu de 114 Km comprend une excellente Voie Verte de 21km entre Tours et Villandry et une autre entre Tours et Montlouis (12 Km). Les voies partagées par routes tranquilles dominent, mais l’ensemble est agréable sans déclivités majeures.
Deux variantes sont proposées : l’une qui passe par Azay-le-Rideau (23 Km), l’autre par Chinon (33 Km), qui permettent d’atteindre des lieux touristiques de premier ordre.
L’antenne de Port-Boulet (8,5Km) permet de se relier à la ligne SNCF Tours Saumur, tout en traversant les vignobles de Chinon et de Bourgueil.
Le tronçon à l’Est de Tours est un élément de l’Eurovéloute n°3.
Caractéristiques techniques
Le balisage est discret mais fonctionnel. La liaison sécurisée et continue entre Mosnes, Tours et Candes-Saint-Martin est une réalité, que nous confirmons par cette fiche.
Les revêtements sont variés selon les terrains et les aléas climatiques, selon les divers usages locaux, notamment sur la Voie Verte Tours Villandry, et selon les opportunités (cf. stabilisé compacté renforcé bien roulant sur la Voie Verte Tours-Villandry). L'ensemble est bien roulant aujourd’hui, hormis le secteur de la Levée du Bois Chétif (après Rigny-Ussé).
La voie mesure toujours au moins 3,00 m de large.
Aux environs de Bréhémont présence de véhicules trop pressés, soyez prudents. Les ralentisseurs ont été démontés sous des pressions locales.
Services: Des aires de repos sont prévues à distances régulières (environ tous les 8/10 km), avec des parkings et des tables de pique-nique, mais, hélas, sans WC ni points d’eau !!. Des panneaux d’information sont souvent installés à ces endroits.
Des campings de qualité sont installés tout au long du parcours. Bonne quantité de chambres d’hôtes. Haltes gourmandes nombreuses.
Des documents d’information, gratuits, sont disponibles : cinq dépliants excellents décrivant le parcours Mosnes à Candes-Saint-Martin.
Desserte par train : les gares SNCF se situent toujours à distance rapprochée.
Le parcours
Arrivé en Indre-et-Loire, venant de Rilly en Loir-et-Cher par une splendide Voie Verte, il nous faut pour l’instant nous contenter d’un itinéraire provisoire de coteau. On monte rapidement vers un paysage calcaire de plateau pour surmonter Mosnes. On atteint facilement les vignobles de Chargé (Appellation Touraine Amboise) qui ondulent à l’infini. Les routes sont très calmes dans la journée.
L’arrivée à Amboise se fait en surplomb depuis les hauteurs du château et un panorama général invite au repos. On aperçoit déjà Tours, sa cathédrale (et ses tours). Il faut descendre le long de maisons troglodytiques vers la demeure de Léonard de Vinci puis vers le château royal dans un ensemble très original et typique.
On sort d’Amboise par un itinéraire provisoire en coteau (en attendant la réalisation d’une voie verte en bord de Loire). Et il faut monter, puis descendre, puis remonter. Mais c’est vite oublié car on rejoint rapidement l’aquarium de Lussault et l’itinéraire définitif.
Nous traversons les vignobles de Montlouis en site propre par des paysages remarquables. L’arrivée à Montlouis offre un splendide panorama sur la Loire et nous rejoignons sans encombre la gare SNCF.
Près du camping et de la piscine, il faut traverser la RD 745 pour rouler définitivement au bord du fleuve par des paysages naturels exceptionnels, ceci en sécurité parfaite. Les ornithologues seront comblés.
Depuis la Ville-aux-Dames, une Voie Verte en contrebas de la digue permet une arrivée magnifique sur la ville en bordure de fleuve. Nous sommes près de Saint-Pierre-des-Corps et les connexions avec la gare SNCF sont en cours d’aménagement.
En passant sous l’autoroute A10 on remonte sur la digue et l’on entre dans la ville de Tours par une voie mixte le long du Quai Malraux. Le fléchage, discret mais efficace, permet de rejoindre le centre-ville et la gare.
Le départ officiel se fait depuis la gare de Tours d’où l’on rejoint l’Av. de Grammont par une rue piétonne à fréquentation commerçante importante (suivre le balisage depuis l’intérieur de la gare).
Nous sommes en contre-allée bien réorganisée, puis en piste cyclable pour traverser le Cher. Arrivé à la Piscine du Lac, une splendide Voie Verte démarre là, en direction de Savonnières et Villandry. Quelques centaines de mètres en secteur urbain ou en voie mixte ne dénaturent pas un ensemble très reposant en bordure du Cher.
Fin juin 2005, la traversée de Savonnières, charmant village en bord de rivière, n’est pas encore sécurisée sur 200 mètres (descente par cale en pavés très difficile ! ). Ensuite la Voie Verte se poursuit vers les Grottes Pétrifiantes, puis le château de Villandry et ses magnifiques jardins (voir description détaillée de la Voie Verte Tours-Villandry sur la fiche de ce site).
Nous entrons dans le Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine que la Véloroute traversera de part en part jusqu’aux abords d’Angers.
Dans le prolongement de la Voie Verte Tours-Villandry, le parcours suit une route étroite à faible circulation établie sur la levée (digue), en longeant le Cher jusqu’au confluent (aménagé), puis la Loire jusqu’au pont de Langeais (10 km). Cette route comprend un court passage pavé.
Des villages comme La Chapelle-aux-Naux, Bréhémont, Rivarennes sont attirants avec des boutiques, et des restaurants où l’on sert des spécialités comme les fritures de Loire, la poire tapée, etc.
On peut gagner Langeais sur l’autre rive de la Loire, pour visiter le château (gare SNCF).
La suite du parcours emprunte la D 16, route un peu plus large et fréquentée, le long de la Loire par Bréhémont (un des plus beaux panoramas sur le fleuve). Des aménagements coercitifs ont été enlevés sous la pression des riverains.
On aperçoit la silhouette de Rigny-Ussé, le château de la Belle au Bois Dormant, et il est possible d’y descendre par une petite route calme.
Mais en poursuivant notre itinéraire sur la digue, il faudra quitter l’asphalte pour suivre la Levée du Bois Chétif restée en médiocre stabilisé. La promenade est agréable loin de toute habitation, de même que la traversée de l’Indre par un petit pont ancien.
Du hameau du Néman jusqu’au bourg d’Avoine, nous suivons une confortable route de campagne.
Grâce à la taxe professionnelle perçue de la centrale nucléaire de Chinon, toute proche, Avoine est un village opulent. On y trouve tout. Nous sommes au cœur des vignobles de Chinon.
La petite Voie Verte (3,5km) qui conduit à Savigny-en-Véron, est splendide avec des bordures buissonnantes fleuries en saison.
À Savigny-en-Véron, une halte prolongée et des excursions s’imposent. Le camping est une merveille. La Variante par Chinon et l’antenne pour Port-Boulet partent d’ici (voir plus loin).
Nous entrons dans le Véron, paysage bocager très humide s’étalant dans les territoires de la confluence avec la Vienne. La nature luxuriante s’impose : on ne parle plus, on chuchote ! C’est le coin favori des amateurs de tranquillité. L’enrobé de qualité dans ce secteur séduira les patineurs les plus exigeants.
L’arrivée à Candes-Saint-Martin est un moment d’émotion : avant de traverser le pont il faut pousser jusqu’à la pointe du confluent et tout admirer. Candes et son abbatiale sont à deux pas. La Loire grossie par les eaux de la Vienne prend une majesté nouvelle. Et pas très loin, le château de Montsoreau domine la vallée.
Le village de Candes-Saint-Martin est l’un des plus beaux de France. Il faut le visiter à pied en prenant son temps. Nous suivons la rue principale de Candes jusqu’au dernier panneau de la Loire à vélo (en Région Centre), et c’est tout de suite Montsoreau en Maine-et-Loire (Région Pays-de-la-Loire).
Au-delà, se référer aux autres fiches descriptives de ce site.
Variante par Azay-le-Rideau (Villandry/Azay-le-Rideau/Bréhémont) (23km)
Cette variante au trajet majeur de Loire-à-Vélo est d’un grand intérêt.Tout d’abord par la nouveauté et la richesse des paysages traversés ; ensuite par l’attrait important qu’exerce le château d’Azay-le-Rideau. On pourra revenir à Villandry par une boucle en triangle ou mieux poursuivre la randonnée vers Saumur et Angers.
Il s’agit d’un parcours en voie partagée sur routes locales très calmes. Le revêtement est bon et régulier. La signalisation est simple mais suffisante. Hélas un trafic motorisé et rapide vers la fin du parcours gâche le plaisir. Deux déclivités importantes peuvent rebuter les plus fragiles. Des tables et des points d’information en plusieurs endroits du parcours permettent un pique-nique.
Parcours : A Villandry, la Variante par Azay-le- Rideau est annoncée comme une alternative à l’axe majeur. On arrive au cœur du village puis on monte tout droit en direction de Druye, mais on bifurque rapidement vers Vallères à travers les pommeraies. La route est très calme pour un parcours reposant.
À Vallères, village bien rénové, on est au cœur du plateau. Il faut donc continuer en traversant la Forêt de Villandry par une route sinueuse et variée. L’atmosphère est calme et l’on s’arrêtera pour s’imprégner du silence. Il faut alors redescendre peu à peu vers Azay-le-Rideau. La descente est importante au moment de l’arrivée.
Azay-le-Rideau mérite une visite, et, comme la communauté de Communes du Ridellois a développé d’excellentes boucles de découverte des environs, on pourra séjourner avec profit autour d’Azay.
On se dirige ensuite vers Bréhémont par la charmante vallée de l’Indre avec ses maisons de tuffeau, toujours orientées vers le soleil.Hélas, bien souvent, le trafic automobile est soutenu et rapide, notamment sur l’horrible RD7 ou en sortie d’Azay-le-Rideau.
Une pause au gigantesque Musée Dufesne à Marnay (machines et engins divers) permet de respirer un peu.
En conclusion, cette variante est intéressante car elle permet une tout autre approche de la Touraine à petite distance du Val de Loire.
Variante par Chinon (Huismes/Chinon/Savigny-en-Véron) (33km)
Cette variante a été créée pour l’intérêt touristique de la ville de Chinon et de ses environs. D’autre part une gare SNCF permet un accès simple.
Venant de Bréhémont et en direction de Saumur, on dépasse le village de Rigny-Ussé et continue par une voie verte très calme dans une forêt alluviale dense appelée « Le Bois-Chétif ». Au bout de trois km, un embranchement est proposé indiquant Huismes sur la gauche par un chemin pierreux (sur quelques centaines de mètres). La variante commence ici même.
Il faut hélas monter une côte très forte jusqu’au village. Bars, restaurant et épicerie sauront faire passer la fatigue. La voie part alors sur le plateau par des routes très étroites au milieu des vignobles de Chinon, en lisière de la forêt. De nombreux châteaux et manoirs apportent un supplément de bonheur dans un espace apaisant.
Hélas, l’arrivée à Chinon vous ramène à la réalité car, faute d’aménagements terminés, il faut se contenter d’un itinéraire provisoire très décevant. Heureusement, c’est en descente.
Dans l’autre sens, on aura la consolation de pouvoir utiliser l’ascenseur ouvert aux vélos (et gratuit) au pied du château historique où, paraît-il Jeanne d’Arc rencontra Charles VII avant d’aller combattre à Orléans. La promenade dans la ville est un régal tant la richesse des pierres est grande (absence d’aménagements cyclables).
À Chinon, passer sur la rive gauche de la Vienne (pont non-aménagé), et tourner à droite. La route offre de beaux panoramas sur la forteresse médiévale. Après 4 Km de route secondaire parallèle à la Vienne, on revient rive droite (pont non sécurisé où l’on ose demander aux cyclistes de descendre de vélo). Les paysages deviennent amples et harmonieux.On gagne par une petite route Savigny-en-Véron, où converge une étoile à 4 branches : jonction avec le parcours vers Tours et vers Saumur, et antenne vers Port-Boulet.
Antenne : de Savigny-en-Véron à Port-Boulet (8,5 km)
À Savigny-en-Véron, remonter dans le village, c’est tout droit. On monte un peu sur le plateau pour atteindre rapidement d’immenses espaces de vignes (qui donnent l’inoubliable vin de Chinon).
Quelques bois agréables, puis s’impose devant nous la centrale nucléaire de Chinon. Ses proportions gigantesques modifient la perception que nous pouvons en avoir (sommes-nous proches ou éloignés ?). D’ailleurs au fil des kilomètres, cette perception change. Phénomène impressionnant, les jours d’hiver glacial les abords de la centrale ne sont pas blancs de givre.
On s’approche irrésistiblement sans jamais cependant la toucher. Enfin, nous traversons la Loire par un pont aménagé (la D 749 est très fréquentée), puis nous coupons en sécurité la RN 152. Il faut aller tout droit.
À Port-Boulet, les commerces sont appétissants, et la halte est judicieuse avant de prendre le train. Hélas le deuxième pont SNCF n’est pas sécurisé, et le tracé officiel de Loire à Vélo propose un détour décourageant pour passer sous un tunnel.
L’itinéraire La Loire à vélo (Eurovéloroute n°6)
Pour une présentation de l’ensemble de l’itinéraire La Loire à vélo, voir le site: www.loire-a-velo.fr
NB : Cet itinéraire fait aussi partie de l'itinéraire international Eurovélo 3 Transeuropéenne.

Dernière mise à jour: le 17 novembre 2009

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


Sur la levée
J.Savary

Loire
G. Rollin

Candes-Saint-Martin
G. Rollin

Bréhémont
G. Rollin

Bord de Loire
G. Rollin

Ascenseur pour le château
G. Rollin

Savigny-en-Véron
G. Rollin

Avoine
G. Rollin

Photos des usagers


départ pour Langeais
marc MERCIER

Chateau d'Ussé
marc MERCIER

chemin après rigny ussé
marc MERCIER

départ dernière étape
marc MERCIER

Sortie de Tours
E.Marchandise

Du côté de Villandry
E. MArchandise

Bréhémont
E.Marchandise

Arrivée sur Chambord
Patrick Pellereau

Jardins Villandry
Patrick Pellereau

Voie verte Tours Villandr
Patrick Pellereau

Chenonceaux
Patrick Pellereau

Le Clos Lucé (Amboise)
Patrick Pellereau

Château de Chenonceau
Véro et Rod du 77

Amboise
Véro et Rod du 77

Savonnières
Véro et Rod du 77

Portion de voie verte
Véro et Rod du 77

Chinon
Véro et Rod du 77

La Loire et ses châteaux (14/07/2012)
"Parcours en rayonnant de Tours vers l'est et l'ouest. Effectué en juin 2012, nous avons parcouru les circuits très bien aménagés autant le long de la Loire qu'autour par exemple pour aller sur Chenonceaux, Chambord ou Azay Le-Rideau. De bons revêtements souvent en enrobé à travers des paysages très agréables et naturels. Les routes partagées sont peu fréquentées et les voitures habituées font attention. Tout est aménagé et fléché pour le vélo. Déjà à cette époque, nous avons croisé de nombreux itinérants très chargés français et étrangers. A noter que le centre médiéval de Tours vaut le déplacement. Il est facilement accessible par les piste. En sortie ouest se trouve St Cosme demeure de Ronsart qui est une agréable visite. Quant aux châteaux, c'est une grande variété architecturale, un enchantement pour chacun. A Villandry, les jardins forment une merveille de conception. Sur le plan pratique, les jours ou nous avions trop de kilomètres dans la journée en aller et retour, le train TER permet de revenir vers son hébergement. "
Patrick Pellereau

Une vélo route à faire (11/06/2012)
"Parcours entre Tours et Saumur effectué en juin 2012. Cette partie de la Loire à vélo est vraiment très agréable. Sans carte on retrouve très facilement son chemin. Le revêtement est globalement très bien. Seules exceptions : un court passage sur pavés et quelques passages sur chemins en terre qui peuvent s'avérer peu pratiques pour des vélos de course ou des remorques enfants. Les aménagements sont également plutôt bien faits et réguliers. Cependant il est rageant de voir des super aménagements, parfois spécifiques Loire à Vélo, fermés à clés, grillagés, barrés, bref qui ne servent à rien !!! Concernant les cartes pour ceux qui en veulent, le conseil général d'Indre-et-Loire a créé de belles cartes précises et gratuites, ce qui n'est pas le cas du conseil général du Maine-et-Loir. Enfin la présence des châteaux sur ce tronçon est une véritable invitation aux détours de la voie principale. "
benoît

des vacances à vélo (21/07/2006)
"Nous sommes 6 (2 ados 15 ans+3 adultes+1 demoiselle de 11 ans) , le 05/07/06 au départ de Langeais(37), destination Angers par l'itinéraire la loire à vélo.Retour prévu le 17/07/06. nous avons 4 remorques de fabrication artisanale(dont 2 à 1 roue type "bob trailer") pour emmener tout le nécessaire. Nos étapes sont d'environ 25km avec nuit en camping. Etape 1:Langeais-Rigny Ussé(11km) c'est le début, il faut se roder, et en plus nous partons exactement de la Rouchouze, petit patelin situé à 8 km de Langeais. Passé le pont nous tournons à droite sur la D16: bonne nouvelle,l'itinéraire est bien balisé.La voie goudronnée est partagée avec les trés rares voitures. Cette étape se déroule sans problème et nous arrivons au camping municipal de Rigny en fin de matinée: nous y passerons la nuit pour 15 Euros.( bien et pas cher). Pour info il y a une petite épicerie dans le bourg. Après déjeuner nous avons fait le parcours sympatique de 5,5 Km proposé dans le Topo Guide "les chateaux de la loire à pied" (ref.333, fiche pratique 17).Par contre, désolé nous n'avons vu le chateau de la belle au bois dormant que de l'extérieur:l'entrée à 11 Euros/adulte nous semble vraiment excessif (comparé au prix d'entrée du chateau de chinon ou de l'abbaye de fontevraud). Etape 2: Rigny Ussé-Candes St Martin.(26km) Applaudissements au pied du chateau d'un groupe de cyclotouristes qui voient défiler notre convoi. Sympas. Nous reprenons la D16 sur 1 Km puis nous bifurcons à droite pour prendre une allée ombragée en terre stabilisée: un VTC est quand même conseillé.Le balisage est toujours TOP. Nous retrouvons le goudron au bout d'environ 6 km et continuons en direction de Savigny en Véron en alternant voie partagée et piste cyclable bien aménagée.Nous laissons au passage la partie "Chinon" qui sera faite au retour. La traversée de Savigny se fait sans encombre.Au passage on peut remarquer l'impact de la centrale de chinon sur le budget de la ville:les complexes sportifs rendraient jalouses certaines villes plus importantes! Ensuite nous continuons sur Candés avec un début de parcours agréable à travers la campagne(aucune voiture croisée)et une fin de parcours roulant et ombragé le long de la vienne: profitez de ce calme, c'est une des plus belles parties de l'itinéraire depuis Langeais. Nous retombons sur la route qui enjambe la Vienne:bienvenu à Candes St Martin. A gauche après le pont nous allons au rond point :là se situe l'entrée du camping municipal de candes St Martin.Là aussi nous passerons un nuit pour moins de 20 Euros. Pour les courses il faut aller à Montsoreau (ça se touche: environ 1 Km du camping)Vous avez aussi à Montsoreau un camping sympa qui a lui une piscine pour une dizaine d'Euros de plus(nous l'avons testé au retour) Après être installé nous allons visiter le village: Son église, ces ruelles.attention ça monte et ça descend! Nous terminons notre escapade sous un violent orage. Comme je l'ai dit plus haut,lors de notre retour, nous avons séjourné au camping de Montsoreau. De là nous avons pris l'itinéraire qui nous amène à l'abbaye de Fontevraud: il fait + de 30°C et nous avons droit à une belle cote au départ.Ensuite c'est vallonné....mais la chaleur est là! Une dernière cote et on est arrivé:nous passons l'après midi à visiter ce site(pour info nous avons payé 23 Euros pour 3 adultes+1 enfant de 11 ans) Le retour se fait tranquillement.La fin de journée se termine dans la piscine du camping.Le lendemain, nous continuons notre retour en passant par Chinon. Etape Montsoreau-Chinon(24km) Nous reprenons le chemin inverse jusqu'à Savigny:de là nous bifurcons direction "Chinon" (c'est toujours bien indiqué).Cette 2° partie nous fait traverser la campagne par des routes peu fréquentées sur environ 6 km, puis nous prenons une piste goudronnée qui nous emène sur une route fréquentée:nous l'empruntons juste pour traverser la vienne.Attention un panneau indique qu'il faut passer le pont, vélo à la main sur le trottoir. (c'est fortement conseillé vu la circulation des camions). Juste à la sortie du pont on plonge à droite sur la piste cyclable pour repasser dessous: nous revoilà sur une voie goudronnée, tranquille, ombragée qui nous emmène jusqu'au camping municipal de chinon. Ici nous restons 3 jours. Nous en profitons pour visiter le chateau , la ville, assister au magnifique feu d'artifice du 14 juillet mettant en scène , la vienne , le chateau avec en fond musical Mozart(année 2006 oblige) Profitez aussi de la piscine municipale en face du camping, avec ses 2 bassins de 25 m pour vous rafraîchir en fin de journée. Aprèsnous avons poussés en dehors de l'itinéraire "la loire à vélo" à travers la forêt de chinon direction Azay le rideau ,par le GR3.Pour cela,il faut sortir de Chinon pour remonter sur le coteau: une vrai étape de montagne avec nos remorques (2 sont chargées à 40Kg!!)Pas question de prendre du coté du chateau , il y a trop de circulation!Nous passerons par la zone industrielle et nous montons avec difficulté la coté.....à pied. Nous avons rejoint le GR3 après avoir traversé au rond point la D751.Cette étape est une vrai difficulté avec des vélos+remorques:le poids, le relief jamais plat avec des montées impressionnantes et tout ça sur une piste sablonneuse voir caillouteuse: à mi-parcours nous replongeons vers la D751 beaucoup plus roulante avec nos remorques, mais les cotes sont quand même là. Nous nous mettons par groupe de 2 avec espacement de 50m: les voitures nous doublent avec prudence. Fatigués nous passons notre dernière nuit à Azay après avoir visiter le chateau et apprécié le soir son spectacle "songe et lumière" Demain une derniére étape encore dure:Azay le rideau-la Rouchouze via Langeais ,18km de montées et descentes.....qui a dit que la loire c'était plat?! "
marc

 

Guide / Carte

VIDEO:
La Loire-à-Vélo, sur une vidéo très fraîche, souriante et dynamique, à visionner par plaisir:
Video Voyage Blois-Saumur par Emma



Guide / Carte
Site officiel de la Loire à vélo : www.loireavelo.fr
Décrit l’itinéraire de Cuffy (Nevers) à la mer. Carte interactive détaillée.
Beaucoup d’informations pratiques : Offices de Tourisme, Topo-guides, brochures à télécharger, randonnées à vélo et séjours vélo organisés,…
Liste d’hébergements, de loueurs de vélo, de restaurants,…
Informations touristiques sur le patrimoine et les sites à visiter.
www.loireavelo.fr


Guide / Carte
« Loire-radweg von Orléans zum Atlantik » Bikeline Radtourenbuch. . Guide Bikeline. Ed. 2009. Editions Esterbauer. 140 pages couleur.
Prix 12,90 euros. Format à l’italienne et reliure à spirales. En Allemand seulement.
Ce guide décrit 669 km de l’itinéraire selon une formule agréable : une page de carte (au 1/75 000) et en vis-à-vis une page de texte. Beaucoup d’adresses utiles.
En librairies spécialisées.
Edité par : Verlag Esterbauer GmbH A-3752 Rodingersdorf, Hauptstr. 31. Autriche. Tel. : 0043 2983 28982-0. Fax : 0043 2983 28982-500. Mel : bikeline@esterbauer.com . Site : www.esterbauer.com (Guides pour la randonnée à vélo, couvrant toute l’Europe, catalogue en ligne).
Librairie vendant ce guide à Kehl (à 10km de Strasbourg) :
Baumgärtner, Hauptstrasse 78, 77694 Kehl, Allemagne. Tel. : 0049 78 51 20 94. Fax : 0049 78 51 78 217. Mel : info@baumgaertner-kehl.de . Site : www.baumgaertner-kehl.de (avec vente en ligne, et expédition en France).


Guide / Carte
Carte Eurovelo 6 - HUBER Verlag (en trois langues). Cartes au 1 :100 000. Ed. 2008.
Recueil 1 « La Loire à Vélo » . Six cartes décrivant l’itinéraire de Bâle à Saint- Brévin, dont 4 cartes décrivant La Loire à vélo.
Sous pochette plastique. 12 euros. Les cartes sont aussi vendues séparément. En librairie.
Voir : www.kartographie.de
Possibilité d'acheter ces cartes sur le site officiel de Loire à vélo, ici:
Loire à vélo- infos pratiques
Et sur le site de Michelin ici:
Michelin-boutique


Guide / Carte
Guide Accueil Vélo en Région Centre. 44p. Ed. 2009. Gratuit.
Brochure donnant une liste d’hébergements, regroupés autour d'une charte de qualité, et ouvrant leurs portes aux touristes à vélo en leur réservant un accueil adéquat : un local fermé et sécurisé pour les vélos, une place de parking ou un garage pour leur véhicule, du matériel de réparation et d'entretien, la location de vélos dans les hébergements ou auprès des loueurs et réparateurs, le transport des bagages à l'hébergement suivant, des conseils… Publié par : Comité Régional du Tourisme 37 av. de Paris 45000 Orléans. Tel. : 02 38 79 96 28. Fax : 02 38 79 95 10. E-mail : crtcentre@visaloire.com Site: www.visaloire.com
A télécharger sur: www.loire-a-velo.fr/tabid/1903/Default.aspx


Guide / Carte
L'intégrale de la Loire à vélo, de Nevers à la mer . Vélo Guide par Michel Bonduelle. Ed. 2010. Editions Ouest-France. 168 pages. Prix : 14 euros.
Permet de parcourir l’itinéraire officiel de la Véloroute « La Loire à vélo » déjà aménagée et jalonnée entre Nevers et la mer soit 600km. Le Guide propose 18 étapes faciles (de 20 à 50km), presque toutes plates. De nombreux tronçons sont sur des voies vertes (en site propre).
Ce guide très pratique (format à lecture à l’horizontale, à spirales), contient 45 cartes assez précises, avec les distances, et une présentation attractive des points d’intérêts : belles photos et textes vifs, écrits par un journaliste : Michel Bonduelle.
Nombreuses adresses utiles : offices de tourisme, sites, châteaux et monuments historiques, loueurs de vélos, et une sélection complète d’hébergements.
Voir en librairie et kiosques et : www.editionsouestfrance.fr (voir Région : Pays de Loire). Voir aussi : www.edilarge.fr

Guide « The complete Loire- à-Vélo Trail from Nevers to the Atlantic » - version en anglais du guide précédent.


Guide / Carte
Dépliant « La Loire- à- Vélo, 800 km de découvertes » Ed. 2009. Gratuit.
Dépliant 8 pages couleur de présentation générale de l’itinéraire avec les adresses principales pour en savoir plus.
Comité Régional du Tourisme région Centre. 37 avenue de Paris. 45000 Orléans. Tél. 02 38 79 95 28 .
E-Mail : crtcentre@visaloire.com
www.visaloire.com
Ces documents sont téléchargeables sur : www.loire-a-velo.fr/tabid/1903/Default.aspx


Guide / Carte
La Loire à vélo en Touraine. Edition 2009. 5 dépliants gratuits :
Ouest 1 - Tours-Villandry (21km)
Ouest 2 - Villandry à Rigy-Ussé (27km) et variante via Azay-Le-Rideau (22km)
Ouest 3 – Rigny-Ussé à Candes-St-Martin (30km) et variante via Chinon (22km).
Est 1 - Tours à Montlouis-sur-Loire (21km)
Est 2 - Montlouis-sur-Loire à Amboise (28km)
5 dépliants, avec au recto des informations touristiques, et au verso le tracé de la Loire à vélo sur un fond de carte IGN au 1/29 200.
Cartes topographiques précieuses pour choisir des variantes, pallier les insuffisances du balisage, et fournir toutes informations utiles.
Ces cartes différencient les Voies Vertes en site propre des parcours jalonnés sur routes, mais la légende des tracés est peu claire : ? trait orange : Loire à vélo sur route/trait orange bordé de vert : tronçon en Voie Verte.
Diffusés dans les Offices de tourisme de la région Centre, par exemple :
Office de Tourisme de La Confluence
1, Place du 11 Novembre 37510 Ballan-Miré. Tél./Fax : 02.47.53.87.47
Et : « Le Potager » 37510 Villandry. Tél. : 02.47.50.12.66 Fax : 02.47.43.59.16
E-mail : contact@tourisme-en-confluence.com
Diffusé aussi par le Comité Départemental de Tourisme Touraine Val de Loire
9 rue Buffon. BP3217. 37032-Tours-Cedex. Tel. : 02 47 31 47 48. E-mail : info@tourism-touraine.com
Site : www.tourism-touraine.com/loireavelo
Les 5 dépliants (« fiches tronçons ») peuvent être commandés et téléchargés sur ce site, qui donne aussi des informations touristiques et pratiques sur la région.