V40 : La Véloscénie, de Bonnelles à Massy / Voie verte du Pays de Limours

Accueil > Résultats de recherche > V40 : La Véloscénie, de Bonnelles à Massy / Voie verte du Pays de Limours

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé

Cette section de la Véloscénie s'appuie tout d'abord sur la voie verte du Pays-de-Limours (ou de l’aérotrain), aménagée sur un tronçon de l’ancienne voie ferrée Massy-Chartres par Gallardon. Elle relie Bonnelles à Gometz-la-Ville en passant par Limours.
Sa surface sur la partie centrale de 4 km le long du monorail de l’aérotrain est un sol cimenté recouvert par endroits de terre, un stabilisé correct au-delà, des pistes goudronnées pour l’accès à partir de Gometz-le-Châtel.
La voie verte est donc praticable à VTC, plus difficilement à vélo pneus fins mais non en rollers.

Un autre tronçon de Voie Verte a été aménagé entre Gometz-la-Ville et Bures-sur-Yvette, peu après le château de Montjay.

De Bures-sur-Yvette à Massy, l'itinéraire est en voie partagée, avec peu d'aménagements pour traverser les communes de Orsay, Palaiseau et Massy.

Au nord de Massy, on rejoint l'autre branche de la Véloscénie, venant de Versailles, et la Coulée Verte du Sud Parisien, qui permet de rejoindre Paris en toute sécurité. 


< Étape V40 précédente : Rambouillet => Bonnelles                                                                                                                                              Massy => Paris : Étape V40 suivante >

Description

Situation

Ce maillon de la future véloroute Paris-Mont-St-Michel (Véloscénie) est aménagé en partie sur une ancienne voie ferrée 

Histoire de cette voie ferrée

 l'histoire, très particulière, mérite d'être connue. La ligne Paris-Chartres par Gallardon était un projet du réseau de l’Etat constitué en 1878 par le rachat de compagnies en faillite dans le Centre-Ouest. Cette ligne destinée à donner un accès à Paris à l’instar des autres grandes compagnies ferroviaires, ne fut ouverte que de Massy à Chartres de 1930 à 1940. 
Le tronçon de Massy à Paris dont les travaux furent abandonnés en 1939 avant leur achèvement fut utilisé, 50 ans plus tard après un projet d’autoroute urbaine, abandonné en 1977, pour construire le TGV-Atlantique en souterrain et aménager la coulée verte du Sud-parisien en surface. Au-delà, de Massy à Orsay, le tracé de l’ancienne ligne est occupé par des voies routières réalisées dans les années 1950. L’ancienne plate-forme ferroviaire du tronçon suivant d’environ 2 km jusqu’à la récente voie verte de l’aérotrain est préservée avec un projet de coulée verte de l’Yvette mais cette voie verte potentielle n’est pas réalisée.
La partie de Gometz-la-Ville à Limours sur le tracé de la voie verte décrite ici fut utilisée pour les essais de l’aérotrain expérimental de l’ingénieur Bertin dont la première ligne devait relier Paris à Orléans avec un monorail en béton construit en 1967. Ce monorail à l’échelle ½ sur 4 km n’occupe qu’une partie de la largeur de l’ancienne plate-forme et laisse donc la place à la voie verte.

Parcours et caractéristiques techniques

De Massy à Gometz-la-Ville

Le premier tronçon entre l’extrémité de la coulée verte à Massy et Bures-sur-Yvette est essentiellement matérialisé par du balisage, sur des voiries générales parfois circulées (même si quelques aménagements existent sur de courts tronçons : piste cyclable au départ de la gare de Massy-Palaiseau, bande cyclable dans le sens nord sud dans la traversée de Palaiseau sur la RD988,...). 

Ce tronçon est différent dans les 2 sens aux centres de Massy et de Palaiseau. Il passe devant les gares de Massy-Palaiseau/ Massy-TGV. 

Entre l'extrémité de la coulée verte et Palaiseau, il est aussi possible de suivre un ensemble continu de pistes cyclables dont une temporaire Covid en restant à l'ouest des voies RER B, plutôt que l'itinéraire officiel. 

Entre Massy-Palaiseau et Bures-sur-Yvette, l'itinéraire est majoritairement non conforme à la définition d'une véloroute et n'est pas agréable. Nous vous conseillons de suivre l'itinéraire temporaire Covid "Paris-Massy St-Rémy')

Le deuxième tronçon, entre Gometz-la-Ville et Bonnelles : contient un raccordement routier depuis Bures-sur-Yvette, une ancienne voie de chemin de fer non aménagée et non jalonnée (dont l’histoire est commune avec la voie verte du pays de Limours), un tronçon sur voirie existante à Gometz-le-Châtel (marquage générique vélo, mais pas spécifiquement Véloscénie) pour rejoindre la voie verte du Pays de Limours.

 

De Gometz-la-Ville à Bonnelles : Voie verte du Pays de Limours

Le parcours en site propre débute route de Grivery dans le quartier de St-Clair de la commune de Gometz-le-Châtel, à côté du cimetière.
La piste cyclable longe le cimetière, passe sur un pont (qu’on remarque à peine) qui enjambe un vestige de l’ancienne ligne Massy-Chartres par Gallardon. On traverse la D 35 à grande circulation. La piste longe en surface la déviation de la D 988 route à 4 voies en tranchée puis en souterrain. La voie cyclable croise la D 131 près du centre du village de Gometz-la-Ville, débouche sur le rond-point de l’aérotrain (sculpture au centre du terre-plein).
Un espace cyclable sur la route C4, à gauche, donne accès par une rampe à la voie verte aménagée le long du monorail en béton.
Sur cette partie de 4 km, le sol cimenté est recouvert par endroits d’une mince couche de terre due au passage de chevaux d’un centre équestre à proximité. La voie verte passe sous la D 988. Le monorail se termine avant ce pont et la voie verte se poursuit avec une surface en revêtement stabilisé correct sur l’ancienne voie en tranchée puis sur un viaduc. La voie verte croise ensuite à niveau la rue de Rambouillet D24 à Limours et se prolonge sur 3,2 km jusqu’au village de Bonnelles.
Au-delà, le tracé de l’ancienne voie ferrée est interrompu à plusieurs reprises par des propriétés privées. Le prolongement de la voie verte serait donc plus complexe.
La voie verte est bordée de nombreux panneaux informatifs sur le projet d’aérotrain, sur la faune et la flore.

Prolongements prévus

Actuellement ce tronçon de 10 km est, avec la coulée verte du sud-parisien de Paris à Massy, qui ne fait pas, elle-même, l’unanimité, un des rares éléments acceptables du parcours de la véloroute Paris-Mont-St-Michel en Ile-de-France (Véloscénie). 
L’itinéraire officiel de la Véloscénie en Ile-de-France (variante nord, seule fléchée actuellement), est extrêmement insatisfaisant. Il ne comprend pas par la voie verte du pays de Limours. Il comprend des routes à circulation assez importante et des mauvais chemins de terre dont certains tronçons sont quasiment impraticables à VTT.
Malgré son intégration dans la future variante sud de la Véloscénie, la voie verte du Pays de Limours apparaît donc actuellement assez isolée.

Transports en commun

La voie verte est relativement éloignée des transports. Les stations les plus proches du début du parcours en site propre sont les gares de la Hacquinière et de Bures-sur-Yvette sur le RER B.
Un autre tronçon ni aménagé ni balisé, (praticable à VTC) de la même ancienne voie ferrée permet de rejoindre la voie verte. Ce tronçon, qui est à 1 km de la gare de Bures-sur-Yvette, passe par le tunnel de Montjay (tunnel artificiel long de 100m), puis sur le viaduc des Fauvettes , site d’escalade avec un beau point de vue. L’accès depuis la gare de Bures est à l’étude en terme d’itinéraire à baliser. Ce tronçon est suivi d’un autre tronçon de type véloroute balisé dans Gometz-le-Châtel (balisage local n’indiquant pas la Véloscénie).

Dernière mise à jour : le 20 novembre 2018.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Caractéristiques
height
DISTANCE
25,0km
TYPE DE VOIE
Voie verte rugueuse
NATURE DE LA VOIE
Ancienne voie ferrée
REVÊTEMENT
Stabilisé
Activités possibles
Vélo tout chemin/tout terrain
Course à pied/marche
Equitation
De GOMETZ LE CHATEL à BONNELLES
Photos AF3V
Rail de l'aérotrain
Rail de l'aérotrain
Michel DELMOTTE
Accès à la voie verte
Accès à la voie verte
Michel DELMOTTE
Historique de l'aérotrain
Historique de l'aérotrain
Michel DELMOTTE
Fonctionnement aérotrain
Fonctionnement aérotrain
Michel DELMOTTE
Record de vitesse
Record de vitesse
Michel DELMOTTE
Photos des usagers
Au départ de la piste
Au départ de la piste
Jacques Barbé
Début de la piste près de Gometz la Ville
Piste près de Limours
Piste près de Limours
Jacques Barbé
Sol stabilisé très grossier mais bel environement
8km en pleine nature (Jacques Barbé)
le 04/02/2016
Piste aménagée récemment sur 8 km sur l'ancienne voie de chemin de fer, très bel environnement, en pleine nature, mais dommage, le revêtement n'est pas du tout à la hauteur, la première partie est un ancien sol stabilisé ponctué des anciens blocs de bétons de la voie de l'Aérotrain, la deuxième partie en sol stabilisé très grossier, et donc à part les VTC/VTT personne d'autre ne pourra emprunter cette piste. 8km ... reste encore 32 km jusqu'a Gallardon à faire, on peut toujours rêver ! J'ai écrit un article sur mon blog au sujet de cette piste : http://experiences-velos-couches.blogspot.fr/2015/06/la-voie-verte-du-pays-de-limours.html

Dépliant sur la voie verte, édité par la Communauté du Pays de Limours : voir le dépliant..

×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V