EV17 : ViaRhôna, de Givors à St Vallier

Accueil > Résultats de recherche > EV17 : ViaRhôna, de Givors à St Vallier

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé


De Givors à Vienne, Condrieu, Chavanay, Sablons et Serrières, St-Rambert et St-Vallier , le Rhône n’est jamais très loin. ViaRhôna traverse trois zones naturelles, l’ile Barlet, l’ile du Beurre et l’ile de la Platière. Les pentes qui bordent la vallée sont couvertes de vignobles aux noms prestigieux. Un voyage de la capitale des Gaules aux nombreuses présences de l’activité et de la vie des Rhodaniens.

Description

Situation :
Cet itinéraire de Givors à Saint Vallier, constitue une section de l'EuroVélo-route n°17 (EV17), le long du Rhône de sa source en Suisse jusqu'à la Méditerranée. Elle est appelée ViaRhôna en France à partir de Genève.
- En rive droite du Rhône de Givors à Vienne puis Condrieu
- puis dans la Loire jusqu’à Saint-Pierre de Bœuf,
- passe entre le Rhône et le canal en Isère,
- puis en Drôme en rive gauche jusqu’à St Vallier.

Le parcours
1. de Givors à Condrieu.
De Givors à Loire un parcours provisoire est balisé. Prendre la D86 puis à droite la petite rue qui permet de rejoindre le collège des Bans et la Mairie de Loire. Là, à gauche, la rue Etienne Flachy permet de traverser la D386 et la voie ferrée pour accéder au stade de la commune et rejoindre le carrefour de l'Europe, dans la zone industrielle de Loire.
Ici commence le balisage ViaRhôna. Elle longe l'avenue de Provence puis rejoint la rive droite du Rhône pour arriver à l'île Barlet. Une ginguette accueillante y est installée. C’est un lieu idéale pour un arrêt pique-nique avec un point d'eau. La petite passerelle étroite qui ferme la Lônes donne accès au quai du Rhône en voie partagée et conduit à Vienne, A l’entrée à droite le superbe musée gallo-romain de Vienne St-Romain-en-Gal vous attends. Le quai d'Herbouville passe devant la Tour des Valois. La passerelle de Sainte Colombe permet de rejoindre Vienne, de visiter la vieille ville et d'accéder à la gare.
Le Quai d'Herbouville conduit au parc de Maison Blanche avec un restaurant et un point d'eau. ViaRhôna se poursuit sur la digue du Rhône jusqu'au pont de l'A7 puis descend au bord du contre-canal jusqu'au barrage de Vaugris. Après le pont d'accès au barrage, un tronçon de voie verte passe à côté du pylône d'un ancien bac à traille, qui a permis de traverser le fleuve avant les ponts.
A Ampuis, ViaRhôna traverse une zone maraîchère dominée par les vignobles de Côte Rôtie. Un petit pont franchit une lône pour entrer dans l'île de la chèvre puis dans la réserve de l'Ile du Beurre. Plusieurs barrières obligent les cyclistes de mettre pied à terre et faire quelques exercices pour les traverser. Les Allemands les appellent : « aménagements pour distraire les hérons et les castors » ! Plusieurs observatoires permettent de voir la héronnière. Puis la digue du Rhône conduit à Condrieu par l'île des Pêcheurs et d'arriver à la place Razat (point d'eau). On continue en passant sous le pont et longeant le Rafour pour aboutir au basin de joutes que l'on contourne en empruntant le trottoir de la D386.
A l’hôtel Beau Rivage on retrouve le quai à la Maladière avec une très belle vue sur le fleuve et le vignoble de Condrieu.

2. de Vérin à Sablons
À la sortie de Condrieu, après le passage à niveau et le ruisseau du Vernon, prendre à gauche la rue de Beau Rivage. ViaRhôna continue en bordure du Rhône, traverse la forêt. On découvre sur l’autre rive, l’importante usine Rhodia de fabrication de polyamide, puis le vieux village de St Alban.
Les arbres portent les traces de l’activité des castors que la fréquentation ne gêne pas. Apres la pile de l’ancien pont suspendu de Chavanay, on contourne le bassin de joutes. Un cheminement permet de rejoindre le centre du village. La voie passe sous le nouveau pont et se poursuit le long du contre-canal puis remonte sur la berge du Rhône avec des vues sur la centrale de St-Alban-du-Rhône et se poursuit jusqu’au barrage de Saint-Pierre-de-Bœuf. La Lône est un lieu de baignade avec un camping agréable, la base des Eaux Vives, une rivière artificielle permettant la pratique du canoë. Une passerelle permet de franchir la Lône pour gagner le vieux village.
Après le barrage de St Pierre-de-Bœuf l’itinéraire continue en une Voie Verte qui longe le contre canal et la route bordant la Réserve naturelle île de la Platière. L'accès à la ferme des Oves se situe à 2km au sud du barrage de St Pierre-de-Bœuf vous y êtes attendus. Une boucle sur un mauvais chemin permet de la découvrir de la réserve un peu à l'abandon et de rejoindre la ViaRhôna au pont de Sablons.
Apres le passage sous le pont de la D4, poursuivre le long du contre canal puis l’itinéraire tourner à droite et rejoindre la D4 qui mène à Sablons.

3. de Sablons à Saint-Vallier
A Sablons, passer le pont de Serrières et rejoindre le quai du Rhône avec de très belles vues.
A l’ancien barrage, une section en Voie Verte longe le Rhône et ressort juste avant l’usine de Sablons. Tout de suite après l’usine prendre à droite une autre section en Voie Verte qui se poursuit jusqu’au restaurant au « Fil de l’Eau ». De là on rentre dans Saint-Rambert-d’Albon.
Longer une lône puis un terrain vague au droit du centre de St-Rambert, et poursuivre par un beau parcours au bord du fleuve. Sur l’autre rive, au port Ardéchois de Champagne, on remarque encore un pylône qui a servi de support à un bac à trail.
Quitter la rive du Rhône 1km avant Andancette, pour contourner une intéressante usine désaffectée en attente de projet industriel. Avant le pont rejoindre le quai qui offre de très belles vues sur le village d’Andance.
Après avoir contourné l’embouchure du Bancel, ViaRhôna se poursuit en bord du Fleuve, longe la papeterie Emin Leydier et l’usine Novoceram pour arriver à Laveyron avec un parc aménagé en aire agréable avec un restaurant et un point d’eau.
ViaRhôna longe ensuite la colline de la Ronceraie, la piscine et le camping pour arriver à Saint-Vallier ou un escalier donne accès au pont. Pour éviter l’escalier rejoindre la N7 200m avant.

Caractéristiques techniques
Ce tronçon en quasi-totalité en Voie Verte de 3m de large, possède un revêtement en enrobé lisse de très bonne qualité, praticable en rollers. Les parties sur route sont en enrobé de qualité moyenne.?
Plusieurs aires d’arrêt avec des panneaux signalent l’accès aux villes et aux services.
La signalisation mise en place est satisfaisante. Il est donc recommandé de bien l’étudier et d’avoir une carte ou il a été mentionné. N‘hésitez pas à signaler précisément les problèmes que vous pouvez rencontrer pour le signaler au gestionnaire


Transports en commun :
L'accès en train se fait par les gares TER de Givors, Vienne, St-Clair-du-Rhône, Péage de Roussillon, St-Rambert-d’Albon, St-Vallier

Année de création
Le premier tronçon de Verin à St-Pierre-de Bœuf date de février 2008, puis les suivants de 2010 et 2011.

À voir ou à savoir :
L’ile Barlet, Vienne et le musée de St Romain en Gal, Vignoble d’Ampuis, les réserves naturelles de l’Ile du Beurre et de l’ile de la Platière, Condrieu, Petit musée de la batellerie de Serrières, Moly Sabata à Sablons et les aménagements hydraulique de la CNR.

Evolutions souhaitables
C'est dans l'ensemble un superbe parcours qui traverse des lieux prestigieux.
La signalisation est maintenant en place. Elle nécessite bonne attention, quelques panneaux peuvent manquer. Il y a de nombreuses aires d’arrêt, bancs poubelles, plusieurs points d’eau et quelques sanitaires
On peut regretter que souvent l’aménagement ne soit pas à la hauteur des lieux traversés.
- La liaison est inachevée entre Givors et Loire. A Vienne St-Romain-en-Gal le quai du Rhône est archaïque, l’accès au musée de St Romain-en-Gal difficile pour des cyclistes, le Quai d'Herbouville encore bien routier, l’accès à la passerelle de Sainte-Colombe est compliqué.
- Entre Loire-sur-Rhône et Condrieu, St-Pierre-du-Bœuf et St-Rambert de trop nombreuses barrières et chicanes ont des passages trop étroits et difficiles. Les chicanes de l'île du Beurre ne sont plus justifiées.
- A Condrieu, la continuité est mal assurée.
- A Sablons, le kilomètre qui emprunte la D4 est dangereux.
- Il est également constaté, dans plusieurs secteurs, le développement important de la renouée du japon, qui réduit considérablement le passage.

En conclusion :
Un très beau parcours qui permet de découvrir une belle région. Il conviendra de rester attentif à plusieurs changements de direction.

Sources d’information :

Site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à ViaRhôna

Dernière mise à jour: le 01 février 2017 .

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Caractéristiques
height
DISTANCE
62,7km
TYPE DE VOIE
Voie verte lisse
NATURE DE LA VOIE
Voies vertes 75% ; voies partagées 25%
REVÊTEMENT
Enrobé
Activités possibles
Vélo de route
Vélo tout chemin/tout terrain
Roller-skating
Course à pied/marche
De GIVORS à ST VALLIER
Photos AF3V
Quai
Quai
A. Cessieux
Le quai d'Herbouville, en face de Vienne
Observatoire
Observatoire
A. Cessieux
Un observatoire dans l'île du Beurre, pour voir la héronnière
Accès à Condrieu
Accès à Condrieu
A. Cessieux
La passerelle d'accès à Condrieu
Barrières difficiles
Barrières difficiles
A. Cessieux
Des barrières difficiles: passages trop étroits, trop de potelets dangereux
Famille
Famille
A. Cessieux
Famille sur la Voie Verte, le jour de l'inauguration (02 février 2008)
Inauguration
Inauguration
A. Cessieux
L'inauguration de la Voie Verte le 2 février 2008, avec Mme Thérèse Corompt, conseillère régionale, et M. Hubert Dumas, président de la Communauté de communes.
Photos des usagers
Ampuis
Ampuis
albert
Vestige du bac à trail qui permettait de traverser le Rhône
Ampuis
Ampuis
albertalbert.cessier
Les bords du Rhône sous le barrage de Vaugris
l'Ile Barlet
l'Ile Barlet
albert
Un lieu accueillant au bord de la ViaRhôna. Buvette, restaurant, location d'engins non motorisé et beaucoup d'oiseaux à observer sans contraintes!
ile du Beurre
ile du Beurre
albert
La traversée de la réserve naturelle de l'ile du Beurre qui a été réalisée permet de découvrir ce site naturel exceptionnel. Un arrêt à la maison d'accueil et aux observatoires est possible en respectant le calme de cette zone.
Au bord du Rhône
Au bord du Rhône
Jean-Michel Faton
entre Saint-Rambert et Saint Vallier, le parcours est pratiquement réservé aux vélos, avec deux petits secteurs partagés.
ST ALBAN
ST ALBAN
P.Achard
VERIN
VERIN
P.Achard
PASSERELLE CONDRIEU
PASSERELLE CONDRIEU
P.Achard
Passerelle
Passerelle
Béatrice Delépine
Bientôt accessible dès la sortie de Condrieu, la véloroute se voit dotée d'une première passerelle au niveau de Vérin. Photo prise depuis la rive gauche
Saint Alban du Rhône
Saint Alban du Rhône
Béatrice Delépine
Saint Alban du Rhône depuis la véloroute
Améliorations possibles (Julien D.)
le 02/06/2019
Le point noir de cette section est l'arrivée sur Sablons, sur une route sans aménagement cyclable alors qu'elle est assez fortement circulée - et que les automobilistes n'y prêtent aucun égard aux cyclistes. S'agissant d'une route en agglomération, elle devrait d'autant plus être aménagée pour obliger les automobilistes aux respects des vitesses en agglomération - même si sur cette section où les cyclistes sont nombreux il serait préférable que la vitesse soit abaissée à 30 (et que des aménagements soient faits en ce sens). Un point plus mineur est le caractère étrange des multiples chicanes (tous les 100m...) en face de l'île du Beurre, comme si les cyclistes étaient des chauffards qu'il faut impérativement maîtriser - on aimerait bien voir une telle densité de chicanes sur les routes... et par exemple à l'entrée de Sablons!
Via rhona au nord Vienne (Jean Claude Prast)
le 25/06/2018
Au cours d'un passage sur la via rhona entre Condrieu et Loire sur Rhône j'ai constaté que la chaussée se dégradait fortement au niveau de l'île Barlet à St Romain en Gal à cause des racines qui ressortent. Un km environ avant Loire la piste cyclable disparaît pratiquement sous la renouée du Japon. Les mollets sont touchés des deux côtés. Conséquence, les cyclistes du coin roule sur la route ou circulent ou stationnent de nombreux poids lourds . JC Prast
Loire & Rhône à Condrieux (christian en fauteui)
le 14/10/2017
merci,,,, le fauteuil avec la troisième roue passe même dans les chicanes bravo ,,,c'est génial ,,,,de pouvoir participer comme tout le monde ,,,,c'est très joli avec les couleurs automnales,,
Magnifique (Richard D.)
le 03/05/2015
Nous avons fait, la semaine dernière, sous un beau soleil et avec le vent dans le dos, le parcours de Vienne à Tournon. La voie est bien indiquée. Les paysages sont superbes et très variés. Attention quelques tronçons sont dégradés et d’autres en cours de réfection entre Saint Pierre de Bœuf et Sablons : il faut donc s’attendre à quelques passages hors bitume inconfortables. Rien d’insurmontable toutefois.
Superbe (Richard D.)
le 03/05/2015
Nous avons fait, la semaine dernière, sous un beau soleil et avec le vent dans le dos, le parcours de Vienne à Tournon. La voie est bien indiquée. Les paysages sont superbes et très variés. Attention quelques tronçons sont dégradés et d’autres en cours de réfection entre Saint Pierre de Bœuf et Sablons : il faut donc s’attendre à quelques passages hors bitume inconfortables. Rien d’insurmontable toutefois.
Très beau parcours (Richard D.)
le 03/05/2015
Nous avons fait, la semaine dernière, sous un beau soleil et avec le vent dans le dos, le parcours de Vienne à Tournon. La voie est bien indiquée. Les paysages sont superbes et très variés. Attention quelques tronçons sont dégradés et d’autres en cours de réfection entre Saint Pierre de Bœuf et Sablons : il faut donc s’attendre à quelques passages hors bitume inconfortables. Rien d’insurmontable toutefois.
Attention inondation (isabelle B MAS ROLL)
le 21/05/2013
les voies entre St Vallier et Saint Rambert sont inondables, il est donc nécessaire de ne pas aller au delà des barrières lorsqu\'elles barrent la voie. Pour ma part, j\'ai parcouru la voie en mai juste après leur levée et il y avait encore des zones inondées qui pouvaient être passées sans pb en vélo (en déchaussant pour les rollers). Ce risque d\'inondation entraine également la présence de nombreux déchets sur la voie et à terme, sa dégradation
Manque balisage (sylvain)
le 22/06/2011
Très bonne voie verte, beaucoup de paysages à observer, faune et flore (hérons) sur l'ile au beurre, cependant le revétement est par endroit "mangé" par la végétation et défoncé par les racines des arbres du bord du Rhône (entre Chavanay et Vérin). Il y a aucun balisage entre la sortie nord de l'Ile au Beurre et le barrage de Reventin Vaugris, on se guide à l'instinct. Voie cyclable très conviviale.
Continuité (Jean Paul)
le 20/06/2011
J'ai fait le trajet de St Vallier à Lyon le 09 juin 2011. Hormis le balisage "amateur" que souligne Jean-Michel au niveau de Sablons, et aussi dans Condrieu la liaison est assurée maintenant jusqu'à Loire sur Rhône. La traversée de Givors est assurée partiellement en bande cyclable. Ensuite la petite route passant par Vernaison est partiellement accompagné d'une bande cyclable. Ainsi ont arrive facilement à Lyon L'aménagement des partie en Voie Verte est très hétérogène, notamment au niveau des entrées/sorties. Je pense que les réalisés dans le but louable d'empêcher les véhicules motorisés de passer gênerons considérablement les lourds vélo de randonnée surtout s'ils ont une remorque.
Un parcours intéressant (Matthieu.M)
le 08/06/2011
Le revêtement de la piste est d'excellente qualité et permet la pratique de nombreuses activités. Le parcours est très agréable. En revanche, le jalonnement de l'itinéraire est inexistant et il est difficile de savoir où l'on se trouve, c'est bien dommage! On peut désormais relier Condrieu à Vienne par les voies vertes, avec cependant une courte coupure entre l'île du beurre et Ampuis. Pour avoir parcouru cette section avec une remorque, je peux vous affirmer qu'il faut prendre son mal en patience, les intersections ne sont pas adaptées pour les remorques (difficile pour une mono-roue, impossible pour une deux roues. Dans ce cas, vous pouvez longer la voie ferrée par une petite route très peu fréquentée et rejoindre la voie verte sous le pont de l'autoroute. Malgré ces quelques désagréments, c'est un grand plaisir de ne plus rouler sur la N7 et de profiter de la nature et du calme!
Une nouvelle vision ! (Jean-Michel)
le 19/08/2010
Oui, ce parcours permet d'avoir une vision de la vallée du Rhône sans stress, de redécouvrir le fleuve Roi, les paysages et l'architecture locale très particulière. Pour en savoir plus sur le parcours et la suite vers Valence, voir les détails de mon témoignage sur mon blog http://velonature.over-blog.com/article-via-rhona-dans-la-drome-de-saint-rambert-a-valence-55637736.html
très bien....mais (Feed)
le 01/08/2010
Habitant de Sablons, la voie verte est véritablement un endroit idéal pour faire du vélo en famille. Deux ENORMES reproches à faire cependant : - la traversée de Sablons sur environ 400m est assez dangereuse, en effet on est sur une départementale assez fréquentée et en plein coeur du village, les automobilistes et les vélos ne font pas bon ménage. Un itinéraire plus approprié aurait pu être tracé. - la majorité des cyclistes roulent "détendus" mais comme toujours on trouve sur la voie verte une minorité de "connards" en vélo.Des Contador en puissance qui roulent à 40Km/H de moyenne et qui ne s'imagine pas qu'un gamin de 4 ans puisse faire un léger écart.Un accident a été évité de peu, ce gros con se serait arrété je pense qu'il aurait mouché rouge (histoire vécue la semaine dernière). Excusez moi d'être un peu amer mais si on veut que ce magnifique tracé puisse être de plus en plus visité, chaucun doit y mettre du sien. Franck
exellentissime... (Riders)
le 31/05/2009
Très beau parcours surtout très tôt le matin.Dommage qu'il y ai ces piquets au milieu des pistes casse-gueules pour les rollers.Pas de panneau,à Sablons le passage de Serrière où se trouve t'il?Sablons Serrière pas de sécurité pour les rollers ont est sur la route.Beaucoup de vélos crève car des bouteilles de bière sont sur la piste,beaucoup de caillons casse-gueules pour les rollers.Bonne balade à+
Très belle voie! (Pierre)
le 09/05/2009
Nous avons parcouru l'ensemble de la voie depuis St Rambert jusqu'à Vérin, aller-retour. C'est une très belle voie, bien finie, et bien agréable pour éviter la N86. Le parcours est souvent champetre. Deux petits regrets, qui pourront etre corrigés: il n'y a aucune signalisation sur le parcours, on a même eu du mal à trouver le départ et les changements de direction... Par ailleurs, il faut plutôt considérer que l'itinéraire s'arrêe (ou commence...) à l'usine-écluse des Sablons (sur le canal), plutot qu'à St Rambert. En effet, apres l'usine-écluse, la piste est difficilement trouvable, puis se transforme ensuite en chemin de terre, toujours sans signalisation... Il est étonnant que cette belle voie verte ne soit pas mise en valeur par qq panneaux de signilisation... A ces deux détails près, c'est un super itinéraire de vélo! - Pierre
pareil à l'amont ! (patrik)
le 07/04/2009
Ce tronçon qui suit celui du département de la loire est pareil : très bon revêtement, mais pourquoi des poteaux dangereux sur la voie verte et pas le long de la route pour empêcher les véhicules ? Et aucune signalisation à l'arrivée vers Sablons, la voie verte s'arrête, il faut connaitre pour trouver la suite, au sud de Sablons, vers le barrage, 1 km, puis à nouveau on doit emprunter une route sur 600 m, puis la voie verte reprend, encore pas de signalisation à l'entrée du dernier tronçon de 1 km environ : ceux qui ne connaissent pas ne trouveront pas ! C'est quand même incroyable, on dirait que les aménageurs en ont honte, ils la cachent leur voie verte !!!!
c'est plus long (françois charre)
le 16/02/2009
actuellement le troncon réalisé va de Condrieu à Sablon, soit un peu plus de 16 Km

Site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à l'EV17 ViaRhôna, du Léman à la Méditerranée, :
www.viarhona.com
Téléchargement des tracés de la véloroute pour récepteur GPS (création d'un compte nécessaire) :
www.viarhona.com/litineraire/les-traces-gps-de-litineraire

ViaRhôna, de Loire-sur-Rhône à Sablons.
Carte – Dépliant. 2010. Syndicat mixte Rhône Pluriel.
Dépliant qui présente la section de ViaRhôna comprise entre Loire-sur-Rhône (69) et Sablons (38), via Condrieu (69) et Saint-Pierre-de-Boeuf (42) : carte du parcours, infos touristiques et infos pratiques (location de vélos, aire de pique-nique, intermodalité, etc.).
A retrouver dans les Offices de tourisme des villes traversées ou à télécharger sur le site du syndicat mixte Rhône-Pluriel : www.rhone-pluriel.fr/france/ZOOM3/zoomsur/Zoom-Sur.html

Informations sur ce parcours Lyon Valence
Voir l'article sur le Blog : La Vie à vélo
ViaRhôna Lyon Valence

×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V