Via Ardèche

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé


La Via Ardèche se met en place dans la vallée de l’Ardèche et du Chassezac, sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée. Elle permet, dans cette région ou la fréquentation touristique est très importante, de retrouver la possibilité de se déplacer à pied et à vélo pour rejoindre les nombreux sites d’intérêt de la région. 

 

Description

Situation :
La ligne de chemin de fer qui reliait Le Teil à Alès a été ouverte en 1876 pour l'exploitation des mines de charbon dans la vallée de la Cèze et des industries du Gard. En Ardèche, elle a permis d'assurer un trafic voyageur avant l'ouverture de nouvelles voies desservant les mines de Largentière, ainsi que celle de la Transcévenole reliant Voguë au Puy-en-Velay par Aubenas. Elle est fermée en 1969 au trafic des voyageurs et en 1988 au transport des marchandises. C’est cette ligne qui commence à se transformer en véloroute. Le Projet est de relier Vals-les Bains, l’Aubenas, Ruoms Saint Paul-le-Jeune et Alès. Aujourd’hui elle commence à la sortie du tunnel de Voguë, se poursuit à Ruoms et Grospierres. Un tronçon vient de s’ouvrir entre Beaulieu et Saint-Paul-le-Jeune.

Le parcours :

Entre Lalevade, La Bégude et Aubenas 2 petits tronçons de la voie ferrée s’aménagent progressivement 

A Saint Sernin un tronçon de 2 km vient d’être mis en service entre la gare et le tunnel de Vogue qui n’est pas encore aménagé. 


De Voguë à Grospierres 22 km en continuité. Elle commence par la traversée du viaduc de Vogué qui offre vue magnifique sur le village, l’Ardèche et les gorges. La voie verte traverse le quartier de la gare et se poursuit par un parcours dans une cadre très sauvage mais très souvent ombragé comprenant de nombreux viaducs et un petit tunnel de 200 m jusqu’à Pradons puis elle traverse le tissu urbain pavillonnaire et activité sans forme de Ruoms. Après la coopérative Néovinum, la campagne ardéchoise reprends sa place avec de belles vues sur les montagnes proches. Sur le viaduc de franchissement de l’Ardèche on apprécie le spectacle de la rivière qui s’apprête à rentrer dans les gorges. A partir de Sampzon c’est le Chassezac que l’on remontre Jusqu’à Grospierres. 

C’est une voie verte de 3 m de large. Les passages de Saint Sernin, de Voguë et de Ruoms sont en enrobé. Entre Vogué et Pradons c’est en stabilisé à la chaux très roulant puis en enduit. De Ruoms à Grospierres encore un stabilisé à la chaux roulant. Quand il y a du monde cela donne pas mal de poussière. Les traversées de voies sont équipées de dispositifs anti-accès motorisés, si quelques chicanes étaient difficiles, les nouveaux aménagements sont parfaits. La voie verte traverse plusieurs fois la D579 avec un refuge suffisant entre les 2 courants de circulation. Des aires d’arrêt sont aménagées. 
A la gare de Saint Sernin un restaurant fonctionne bien.

Entre Beaulieu et St Paul le Jeune 6.5 km de voie verte viennent d’être réalisés comportant 3 tunnels de 50 m, 30 m et 650 m celui-ci est éclairé par détection de présence. Les 3 tunnels sont en enrobé le reste est en enduit gravillonné.

Reste entre Grospierres et Beaulieu 6 km non aménagés. 


Antenne Saint-Sernin Largentière. 
De Saint–Sernin une antenne de 8 km vient d’être réalisée sur l’ancienne voie ferrée qui desservait les mines de Plomb argentifère. Elle passe la proximité de La Chapelle-sous-Aubenas, Vinezac et s’arrête actuellement à Uzer. Elle traverse un secteur très aride jusqu’à la Chapelle sous Aubenas et un peu plus arboré ensuite. Elle est réalisée en béton blanc. La partie longeant la D 104 sur 1 km avec un profil plus difficile est en stabilisé. Il est dommage que traversée de la D 104 soit réalisée avec un passage inférieur un peu étroite et une rampe d’accès un peu trop forte


Antenne Ruons Vallon-Pont-d’Arc (+ 5 km) 
De Ruoms une antenne permet de rejoindre Vallon pont d'Arc. Une liaison piéton vélo évitant la D 579, très fréquentée a été crée. Pour traverser la crête de Tarnis, la piste présente une rampe de 1 km a 10% d'un coté et 12% de l'autre difficile à négocier à la descente De Ruoms. Elle rejoint ensuite la D 579 par le ch. des Loubières et du Pari. Une bonne piste cyclable pourrait être aménagée le long de la D 579. Elle est déconseillée aux familles



Caractéristiques techniques 
C’est une voie verte de 3 m de large. Les passages Saint Sernin, de Voguë et de Ruoms sont en enrobé. Entre Vogué et Pradons c’est en stabilisé à la chaux très roulant puis en enduit. De Ruoms à Grospierres encore un stabilisé à la chaux roulant. Quand il y a du monde cela donne pas mal de poussière. Les traversées de voies sont équipées de dispositifs anti-accès motorisés, si quelques chicanes étaient difficiles, les nouveaux aménagements sont parfaits. La voie verte traverse plusieurs fois la D 579 avec un refuge suffisant entre les 2 courants de circulation. Des aires d’arrêt sont aménagées. 
A la gare de Saint Sernin un restaurant fonctionne bien.
L’antenne de Largentière est réalisée en béton blanc. La partie longeant la D 104 sur 1 km avec un profil plus difficile est en stabilisé. Il est dommage que traversée de la D 104 soit réalisée avec un passage inférieur un peu étroite et une rampe d’accès un peu trop forte. 

Transports en commun : 
Car TER : Ligne 73 Valence Privas Aubenas et ligne 74 Valence Montélimar Aubenas les Vans, ligne 76 Valence TGV Montélimar Voguë, Ruoms, Vallon,
Transport des vélos sur réservation 48h a l’avance tel : 04 75 35 69 90 

À voir ou à savoir :
Le mérite de cette voie verte est de commencer à donner la possibilité de se déplacer autrement qu’en voiture aussi bien pour les habitants que pour les touristes très nombreux. Elle permet d’accéder autrement qu’en voiture à de nombreux sites comme Labeaume, Balazuc, les gorges de l’Ardèche et du Chassezac, le Bois de Païolive, etc…et bien sûr, Vallon-Pont-d’Arc et la Caverne à 2 km sur la route. 

Évolutions prévues ou souhaitables:
- La poursuite vers Aubenas et Vals Les-Bains au nord et Grospierres et Beaulieu au sud. Le Gard devrait s’activer pour prolonger l’itinéraire vers Alès. 

Une liaison entre Uzer et Les Vans s’impose également. Il permettrait de compléter la possibilité de déplacements dans cette région très habité et envahie par la voiture ! 

- Pourquoi pas, également, vers la Vallée du Rhône. 

En conclusion : 
Dans cette région très fréquentée par les touristes cette voie verte permet de retrouver la possibilité de se déplacer autrement qu’en voiture pour les déplacements quotidiens de loisirs et touristiques pour rejoindre de nombreux sites d’intérêt de la région. La fréquentation constatée aujourd’hui entre Voguë et Grospierres est très encourageante 


Sources d’information : 



Dernière mise à jour : 16 décembre 2019 

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Caractéristiques
height
DISTANCE
61,6km
TYPE DE VOIE
Voie verte rugueuse
NATURE DE LA VOIE
voie ferrée
REVÊTEMENT
enrobé 30%, enduit routier 10%, stabilisé à la chaux
Activités possibles
Vélo tout chemin/tout terrain
Roller-skating
Course à pied/marche
De VALS LES BAINS à GROSPIERRES
Photos AF3V
Ruoms
Ruoms
albert
à La sortie de la ville
Traversée D579
Traversée D579
albert
traversée de la D579 aménagée avec un refuge séparant les deux sens de circulation
bucolique
bucolique
albert
l'urbanisation n'a pas tout envahi
Voguë
Voguë
albert
le viaduc de Voguë offre de belles vue sur le village
chicanes
chicanes
albert
plusieurs chicanes inutiles et dangereuses
DAAM +AB3a
DAAM +AB3a
albert cessieux
Dispositif anti-accès-motorisé avec un simple céder le passage tout a fait approprié.
Viaduc sur l'Ardèche
Viaduc sur l'Ardèche
albert
Encore un beau viaduc sur l'Ardèche à l'entrée des Gorges
Photos des usagers
Au dessus de BALAZUC
Au dessus de BALAZUC
Gérard SORDET
De la via on distingue les falaises caractéristiques de BALAZUC
Création de la Via Ardèch
Création de la Via Ardèch
Gérard SORDET
Plaque située à Ruoms
ARDECHE CHASSEZAC
ARDECHE CHASSEZAC
Gérard SORDET
Confluence vue du viaduc parallèle à celui de la D111
liaison pont d'arc (airlibre)
le 08/01/2020
Voie verte faite en novembre 2019 de Vallon-Pont-d'Arc à quasiment Uzer, en A/R, soit environ 68 km. Départ du grand parking de l'office de tourisme à Vallon (WC), où une hôtesse nous explique comment rejoindre la liaison par des petites routes. Les 7/8 premiers kilomètres sont plaisants en campagne. On parvient à la fameuse portion à 12 % de pente (vue sur la carte). Très vite, on se demande qui a bien pu imaginer cette liaison qui n'est pas adaptée au profil du cycliste de voie douce. On se retrouve face à un mur qui n'en finit pas !! Avec obligation de pousser le vélo (excepté gros sportifs) ... J'ose à peine imaginer une famille avec des enfants ou un cycliste avec une remorque et le soleil en plus (en novembre on l'a encore bien senti)... Arrivés en haut, c'est une immense descente très très raide qui vous attends pour redescendre sur Ruoms . Dès la sortie de la ville de Ruoms, la voie verte est magnifique, agréable avec de beaux paysages, des ponts, viaducs, tunnels (sans lumière en nov 2019). Une mention spéciale pour la vue sur le vieux village de Vogüé depuis le viaduc. Pique-nique coté Vogüé gare (très bonne boulangerie ouverte toute la journée), puis direction Uzer. On choisit de ne pas reprendre la liaison de Vallon pour le retour, mais de prendre la route départementale (après Ruoms direction Grospierres) qui elle aussi n'est pas adaptée pour les cyclistes (dangereuse) . A noter qu'en ce mois de nov 2019 , nous n'avons quasiment pas vu d'aménagements sur la via Ardèche (point d'eau ++, bancs, table de pique nique , panneaux didactiques, wc, aire de jeux...).
TUNNEL et REVETEMENT (MARIE FRANCOISE VOLL)
le 28/09/2019
Le tunnel en arc n'est pas éclairé du tout. C'est hyper dangereux, en vélo, on n'a aucun repère. On risque de se scratcher contre les murs. Quant au revêtement, c'est très poussiéreux et donc salissant. Sinon le parcours est super !
Dommage (Pierre)
le 27/05/2019
Quel dommage d'avoir choisi ce "stabilisé" poussiéreux et peu roulant pour cette magnifique Via Ardèche ! Rollers, trottinettes, skates, vélos de route passez votre chemin. Pour les petites roues, seule une portion d'enrobé lisse de 4 km entre Vogüé et Saint Martin est roulable.
×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V