EV17 : ViaRhôna, de Valence à Montélimar

Accueil > Résultats de recherche > EV17 : ViaRhôna, de Valence à Montélimar

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé


ViaRhôna poursuit sa route vers le sud le long du Rhône et de ses zones naturelles, entre d'une part la plaine et ses cultures fruitières et maraichères et d'autre part les contreforts du massif central, en traversant des villages de caractère souvent marqués par leur passé industriel. Le franchissement des affluents, la Drôme, l’Eyrieux, et la Payre, est chaque fois une invitation à de futurs voyages. 
Voir plus au sud, de Montélimar à Pont-Saint-Esprit et au nord, de Saint-Vallier à Valence.

De même la Dolce via de Le Cheylard à La Voulte-sur-Rhône

La Vélodrôme de Livron à Saillans

La voie douce de la Payre de Le Pouzin à Privas

La voie verte de la Vallée du Jabron de Montélimar à La Bâtie-Rolland

Description

Situation :
Cet itinéraire de Valence à Montélimar constitue une section de l'Eurovéloroute n°17 (EV17), qui longe le Rhône de sa source en Suisse jusqu'à la Méditerranée, et qui est appelée ViaRhôna en France à partir de Genève. 
De Valence elle passe en rive droite en Ardèche jusqu’à La Voulte puis en rive gauche jusqu’au Pouzin. Elle repasse en rive droite jusqu’à Rochemaure puis suit le canal de dérivation du Rhône jusqu’à Montélimar. 

Le parcours
Valence - le Pont des Lônes. 5km
Du kiosque Peynet sur le champ de Mars rejoindre le belvédère sur le parc Jouvet avec la vue sur Crussol et descendre les rampes vers l’av. Maurice Faure et prendre alors la rue de la Comète jusqu’à l’av de Provence. Au feu, la traverser et passer sous l’autoroute A7. Une voie verte en estacade sur le Rhône permet de rejoindre le port de l’Epervière. Remonter vers la capitainerie et le restaurant, poursuivre par une belle allée jusqu’au pont des Lônes et le traverser.
Pont des Lônes - Beauchastel - La Voulte 19km
En quittant le pont des Lônes, une voie partagée permet de revenir vers le Rhône, prendre à droite pour passer sous la route d’accès au pont, puis continuer sur le chemin des Acacias puis à gauche longer la voie ferrée et le Rhône jusqu’à Soyons. La ViaRhôna descend dans la lône de Soyons. Elle longe le terrain de sport, poursuit à travers des jardins et la ripisylve. Avant la voie ferrée, elle remonte sur la terrasse pour longer une plantation d’arbres fruitiers. Elle rejoint la voie ferrée qu'elle suit, dans Charmes, jusqu’à l’Embroye puis jusqu’au Rhône. Là, traverser la D11 puis prendre à droite le chemin qui longe le contre-canal, traverser le Turjon et rejoindre la digue jusqu’à l’usine hydroélectrique de Beauchastel. De là l’itinéraire fait un long détour sans intérêt jusqu’à l’embouchure de l’Eyrieux; il est préférable de rejoindre directement le centre du village, de traverser l’Eyrieux et de continuer sur sa rive droite jusqu’à La Voulte en traversant une zone souvent inondée lors des hautes eaux du Rhône. 
La Voulte - Le Pouzin 6km 
Traverser le pont de La Voulte et prendre à droite pour longer le Rhône sur 2km. Après la station de relevage, la ViaRhôna traverse la zone naturelle protégée de Printegarde puis la Drôme, et ensuite longe un contre-canal jusqu’à la D104 à l’entrée du Pouzin. Dans cette zone, le Rhône présente une importante roselière qui accueille de nombreuses espèces.
Le Pouzin - Baix - Cruas - Rochemaure 16 km
ViaRhôna traverse le pont du Pouzin sur un trottoir étroit puis passe sous la voie ferrée, et enfin traverse la D86 pour rejoindre la passerelle qui franchit l’Ouvèze. Elle continue rue Victor Hugo puis une piste cyclable longe la D86 avant de la traverser pour arriver au collège où elle rejoint la voie ferrée qu'elle suit jusqu’à la rive de la Payre. Elle la longe sur une digue. Une passerelle permet de traverser la rivière et de poursuivre jusqu’à la D68. ViaRhôna traverse Baix-Logis-Neuf, dans le village et sur le quai. Elle se poursuit par 4km de voie verte le long de la voie ferrée, ce qui permet d’éviter d’emprunter la D86. Après le ruisseau Sichier, elle rejoint à gauche la digue qui mène à Cruas. Plus loin elle contourne la centrale EDF et conduit sur la digue ou le long d’un contre-canal jusqu’à Rochemaure 
Rochemaure Montélimar 7km
ViaRhôna traverse le Rhône sur la passerelle suspendue qui remplace l’ancien pont. Elle rejoint le canal, le suit, passe sous le pont du Teil, descend le long du contre-canal jusqu'au pont des Goumier qui permet de gagner le centre de Montélimar en remontant le Roubion. Il est possible de gagner Montélimar par le pont d’Ancône ou par le pont du Teil mais ces itinéraires ne sont pas aménagés et balisées.
Variante Valence – Pont des Lônes. 4 km
Du Kiosque Peynet traverser le Rhône par le pont Mistral. Prendre à droite 2 fois pour rejoindre l’agréable promenade des Brandons et la suivre jusqu’au pont des Lônes. 
Variante Valence - La Voulte 19km
Le département de la Drôme a balisé un itinéraire en rive gauche par Valence sud, Portes lès Valence, Étoile et les petites Robins. Il suit une partie de la boucle balisée n°15. Avant de prendre le pont des Lônes il rejoint et longe la voie ferrée puis se poursuit dans la plaine arboricole agréable avec de belles vues sur les Trois Becs. Il est intéressant lorsque l’autre rive est coupée par les hautes eaux du Rhône et de l’Eyrieux. 
Variante Le Pouzin - Ancône et Montélimar 28km
La Drôme a balisé une voie partagée qui permet de rejoindre Saulce, Les Tourrettes, La Coucourde, Savasse et Ancône ou Montélimar. A Ancône traverser le canal et rejoindre à droite la ViaRhôna au pont de Rochemaure. 

Caractéristiques techniques
En Drôme les parties en voie verte sont en enrobé. En Ardèche entre Soyons et La Voulte la voie verte est en enduit. Entre Cruas et le pont de Rochemaure la voie verte est en enrobé. 
Tout le long du parcours plusieurs aires de repos sont aménagées. Des points d’eau existent : à l’Epervière, à l’OT de La Voulte, au port de Cruas. A Rochemaure une source d’eau minérale se trouve rue des Fontaines à une centaine de mètres au nord de l’église. 
La signalisation mise en place est satisfaisante. Plusieurs changements de direction peuvent parfois paraître inattendus. Il est donc recommandé de bien étudier l'itinéraire et d’avoir une carte où il figure. 

N‘hésitez pas à signaler précisément les problèmes que vous pouvez rencontrer pour qu'ils soient répercutés au gestionnaire.

Transports en commun
Accès en train à partir des gares de Valence et Montélimar avec de nombreux trains. Les 2 autres gares de Livron et Loriol sont moins desservies. 

Année de création
La traversée de la Drôme a été mise en service en 2011. Les autres tronçons ensuite progressivement. La continuité a été assurée au printemps 2017.

À voir :
- Soyons avec son musée, la grotte et le site de la tour
- La Voulte avec sa vieille ville
- Le confluent de la Drôme
- Baix-Logis-Neuf avec ses quais sur le Rhône
- Cruas : la visite de l’abbatiale et de la vieille ville
- Le site de Rochemaure, ses reliefs volcaniques et la passerelle himalayenne

Evolutions souhaitables
- Il faut regretter que les passages sur les ponts de l’Eyrieux, du Pouzin ainsi que les passerelles de la Payre et de Rochemaure soient aussi étroits et pas à la hauteur de l’itinéraire créé.
- Un élargissement de l'entrée du pont du Pouzin s’impose. 
- A l'arrivée à La Voulte le passage devant l'Office du tourisme et l’accès au pont méritent un aménagement continu et bien signalé.
- Plusieurs barrières sont à modifier pour permettre un passage normal des cyclistes avec ou sans sacoches ou remorque, des tandems, et autres véhicules à propulsion musculaire existants, comme c’est le cas à Charmes et à la centrale de Cruas. 
- En venant du nord les accès à Montélimar par le pont d’Ancône et le pont du Teil doivent être balisés et sécurisés 
- L’itinéraire principal fait de nombreux détours qui ne sont pas justifiés comme par exemple à Soyons ou Beauchastel. 

En conclusion : 
C’est un beau parcours à la fois très proche du Rhône et dans un cadre naturel avec des vues sur les contreforts de l'Ardèche et la chaîne du Vercors.au loin.

Sources d’information : 

Site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à ViaRhôna 

Dernière mise à jour: 
le 02 juin 2020  © AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Caractéristiques
height
DISTANCE
63,8km
TYPE DE VOIE
Voie verte lisse
NATURE DE LA VOIE
Véloroute 70% voie verte 30% voie partagée
REVÊTEMENT
enduit de Valence à La Voulte, enrobé de La Voult
Activités possibles
Vélo de route
Vélo tout chemin/tout terrain
Roller-skating
Course à pied/marche
De VALENCE à MONTELIMAR
Photos AF3V
La Voulp
La Voulp
Albert
Fresque du pont Des Lônes
Fresque du pont Des Lônes
Albert
Les voutes du pont des Lônes ont été décorés
Passerelle de la Drôme
Passerelle de la Drôme
Albert
Passerelle de Rochomaure
Passerelle de Rochomaure
Albert
Traversée de la Drôme
Traversée de la Drôme
Faton Jean-Michel
Traversée des vélos sur la rivière Drôme
Valence-Cruas-Valence (Julien)
le 02/06/2020
D'une manière générale, sur cette portion de ViaRhôna, la signalisation "latérale" (je veux dire par là: qui indique les points d'intérêt à proximité de la véloroute) est complètement absente : c'est au cycliste de se débrouiller pour savoir où quitter la véloroute s'il veut visiter les grottes de Soyons ou le village de Beauchastel, par exemple. Et si l'on veut récupérer la Dolce Via, c'est un panneau fait à la main sur une planche qu'il faut suivre! Je ne signale ci-dessous que les problèmes que pose (dans le sens nord-sud) le tronçon effectué, tronçon pour le reste bien aménagé. Lorsqu'on revient sur Valence par la Voie Bleue, aucun balisage ne permet de savoir comment récupérer le pont de la D533. Le détour que fait la véloroute à Beauchastel est plutôt inutile, dans la mesure où il fait pour partie passer dans une zone pavillonnaire sans intérêt. Entre La Voulte et Beauchastel, la jolie piste qui longe le Rhône n'est malheureusement pas en site propre (comme l'indique la carte de l'AF3V), et se transforme aux beaux jours en vaste parking pour baigneurs, qui ont manifestement besoin d'être garés à moins de 3 mètres de leur serviette. Cela est d'autant plus regrettable qu'il y a au débouché du pont de Beauchastel, par où arrivent ces voitures, un vaste parking, et qu'il serait donc parfaitement possible d'interdire la circulation sans empêcher la baignade, les baigneurs étant certainement capables de faire quelques centaines de mètres à pied. En venant du sud, nous n'avons pas réussi à repérer, au débouché du pont sur le Rhône à La Voulte, le moyen de récupérer la ViaRhôna. Au pont de la Voulte, côté Drôme, nous n'avons pas repéré de balisage indiquant la ViaRhôna bis de rive gauche. Le pont du Pouzin ne comporte d'aménagement cyclable que d'un seul côté, ne permettant absolument pas le croisement des vélos - déjà dans un seul sens c'est très étroit et on est obligé d'être attentif (ce qui empêche de profiter de la vue lors de la traversée du Rhône). Un encorbellement de même type, mais plus large, devrait donc être réalisé également sur le côté nord du pont. Toujours au Pouzin, on trouvera rue Victor Hugo la bande cyclable bidirectionnelle sans doute la plus étroite du monde - ou comment un simple contre-sens cyclable a été transformé en bidirectionnelle par la simple magie de l'ajout d'un pictogramme vélo. La passerelle sur la Payre, outre qu'elle est trop étroite pour permettre le croisement, est horriblement tape-cul et rebondissante. À Baix, les magnifiques quais du Rhône sont en train d'être refaits; malheureusement, c'est pour y faire un parking qui gâche complètement la vue sur le Rhône, vue dont seules les voitures pourront profiter. À l'office du tourisme de Cruas se trouvent des consignes où l'on peut laisser ses sacoches 24h/24, ce qui est très appréciable pour visiter l'abbatiale et la vieille ville sans être encombré par ses bagages. Il y a également, place Chauvin, plusieurs stationnements sécurisés pour vélo, tout neufs, mais personne n'a su nous dire comment ils fonctionnaient.
Attention petites roues (Pierre VILLECOURT)
le 28/04/2020
Piste impraticable en skate ou roller de Valence à La Voulte (enrobé très rugueux). Enrobé lisse de plus ou moins bonne qualité de La Voulte à Viviers ensuite. Très jolie portion, en particulier après la traversée de Baix.
liaison Montélimar gare (airlibre)
le 07/09/2019
ViaRhôna fait le 06/09/2019 de Valence gare à Montélimar gare . En sortant de Valence gare aucun problème pour trouver le début de la ViaRhôna : de la sortie de la gare, se diriger tout droit vers le parc Jouvet ; la via passe juste devant. Magnifique ViaRhôna , très bien tracée jusqu'à la splendide passerelle de Rochemaure. Via très plaisante, on est sur l'Euro vélo 17. Grosse déception pour rejoindre la gare de Montélimar. Après la passerelle de Rochemaure , le chemin est tracé pour descendre encore plus au sud (vers la mer). On quitte donc la Via pour traverser le canal du Rhône au pont du Teil, qui est grandement abîmé ; c'est soit la route avec de nombreuses voitures, soit le trottoir qui est une suite de dalles au sol dont certaines sont bien cassées... A la fin du pont , nous n'avons pas trouvé de signalisation ViaRhôna, donc on a pris la pseudo voie cyclable qui passe devant la cité Pracomtal et se dirige vers le centre ville. L'enrobé de cette piste est déplorable , ça choque après plus de 60 kms sur la Viarhôna !! Nous découvrons devant la gare un immense panneau faisant la promotion de la ViaRhôna (il y a de l'espoir pour un meilleur aménagement pour cette liaison).
Le Pouzin Montelimar (Albert CESSIEUX)
le 20/09/2018
l’itinéraire au sud du Pouzin est accessible à vélo de route depuis début 2018.
Un magnifique parcours (Jean-Michel)
le 20/03/2012
Ce parcours longe le Rhône entre La Voulte et le Pouzin, en face des coteaux de l'Ardèche. La vue sur le Rhône est magnifique et vraiment très tranquille. Pour traverser la rivière Drôme, le conseil général de la Drôme a construit un passerelle spéciale pour les vélos et les piétons. De cette passerelle, on découvert un panorama exceptionnel sur le confluent de la Drôme et du Rhône. Des panneaux d'information ont également été placer là pour nous aider à découvrir la richesse ornithologique de la réserve de chasse de Printegarde. Enfin, il faut noter que depuis la passerelle, il est possible de remonter en direction de Crest et Saillans en longeant la rivière Drôme (VTT/VTC seulement). C'est le parcours VTT N°26.

Site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à l'EV17 ViaRhôna, du Léman à la Méditerranée, :
www.viarhona.com
Téléchargement des tracés de la véloroute pour récepteur GPS (création d'un compte nécessaire) :
www.viarhona.com/litineraire/les-traces-gps-de-litineraire

×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V