Promenade de l'aqueduc de la Dhuis

Accueil > Résultats de recherche > Promenade de l'aqueduc de la Dhuis

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé

Sur 27 Km, la promenade de l’aqueduc de la Dhuis, située à flanc de coteaux, se caractérise par des paysages agréables et très divers, surtout dans sa partie Est. Mais elle souffre de la mauvaise qualité du revêtement, de l’absence signalisation, de l’étroitesse des deux chemins parallèles et de passages difficiles (raidillons, 4 traversées de routes dangereuses). En l’état, cet axe peut être le support d’une randonnée intéressante, quitte à descendre parfois de vélo, mais ne peut, sauf exceptions, constituer une liaison. Il n’est pas praticable en fauteuil ou en rollers.

Description

Historique
L’aqueduc de la Dhuis, parfois écrit Dhuys, fut construit sous le Second Empire (Napoléon III) afin d'alimenter Paris en eau potable. Il traverse des vallées court sur les coteaux et franchit 131 km presque à l'horizontale (pente de 0,10m/Km). Il sert maintenant à fournir en eau le parc d’attractions Disneyland à Marne-la-Vallée. Seul le surplus est dirigé vers Paris. Le point de départ de l'aqueduc, à Pargny-la-Dhuys (Aisne), est à une altitude de 128 m pour arriver à 108 m dans le réservoir de Ménilmontant (Paris). Voir : fr.wikipedia.org/wiki/Dhuis .
La promenade de l’aqueduc de la Dhuis a été aménagée en 2007-2008 par l’Agence des Espaces Verts de la région Ile-de-France (AEV), sur l’espace libre disponible au-dessus de l’aqueduc souterrain de la Dhuis, mis à disposition de l’AEV par EaudeParis (SAGEP) dans le cadre d’une convention (1997). Coût global du projet : 6 millions d’euros. La bande de terrain dans laquelle coule l’aqueduc a une largeur variable de 10m (en milieu rural) à 20 mètres en milieu urbain, c’est souvent un terre-plein surélevé, qui travers la région, véritable « coulée verte recouverte d’herbe » fréquentée par les riverains et promeneurs à pied et en VTT…
Afin de protéger le viaduc et l'eau potable qui y circule, les cavaliers ne sont pas admis (pollution possible de l’aqueduc), et il n'y a pas de plantations d’arbres dans l’emprise.
Le parcours de la Promenade
Le début de la promenade se situe aux confins de la Brie et à proximité de Marne-la-Vallée (sur l’autre rive de la Marne), et de la base de loisirs de Jablines.
Elle propose de magnifiques points de vue sur les vallées et l’horizon…. champs cultivés, jardins, bois denses, carrières en activité ou fermées… C’est une expérience de « nature » impressionnante pour qui réside en zone urbaine d’Ile-de-France.
Le sol est revêtu en calcaire relativement grossier , mais assez roulable la plupart du temps, au moins par temps sec, sauf là où l’on rencontre des raidillons ravinés infranchissables à vélo.
Il y a aussi 4 traversées de route dangereuses, simplement signalées, sans aménagement.
Le chemin est presque partout double, de part et d’autre d’une bande en herbe, et ne mesure qu’environ un mètre de large.
Sur l’ensemble du linéaire, il n’y a aucune signalisation, le seul signe distinctif étant constitué par les barrières, qui se franchissent assez bien à vélo.
La promenade traverse la forêt de Bondy et le parc de Sevran, qui sont fermés la nuit, et se poursuit dans des zones plus habitées où le sol est gravillonné, pénible à vélo, et les carrefours pas plus aménagés.
Elle se termine au niveau du 32 allée Notre-Dame-des-Anges, au Raincy. Le canal de l’Ourcq n’est pas très loin, en contre-bas, mais il faut une bonne carte pour le trouver.
La fréquentation, dans la partie Est, est proche de nulle, si ce n’est des motos et mobylettes.
En conclusion
La situation est tellement catastrophique dans la région que l’on ne peut s’offrir le luxe de rejeter cet axe. Mais il n’est pas réellement cyclable, et encore moins utilisable en rollers ou en fauteuil.
La « carte des pistes et aménagements cyclables » éditée par la Région Ile-de-France n’est pas mensongère, puisqu’elle parle pour cette Promenade de « chemin piéton autorisé aux cyclistes » ou d’ « itinéraire cyclable »...
Mais la Région a surtout perdu une belle occasion de réaliser un aménagement digne de ce nom, dont les habitants ont le plus grand besoin.
Accès en transports en commun
Trains depuis Paris (gare de l’Est) en direction de Meaux. Trains toutes les 20 minutes environ. Descendre à la gare de Thorigny - Lagny sur Marne.
Continuer à vélo par la route qui longe le chemin de fer, côté Thorigny (voie SNCF à votre droite), en direction de Dampmart, jusqu'à trouver la rue du Château, puis la rue Arthur-Boucher à gauche, puis la rue des Lambuis à droite, qu'il faut suivre jusqu'au bout. (indications d'après carte sur Google).
Un témoignage critique d’un cycliste parisien
J’ai parcouru cette «voie verte » cet après-midi. La balade est toujours aussi belle et garde son caractère sauvage. Mais comme Coulée verte, c'est inachevé. Le revêtement va de moyen à mauvais. Ce n'est vraiment pas à la hauteur d'une région riche comme l'IDF de livrer un aménagement aussi basique. L'excuse de nature sera resservi sans convaincre.
Les accès sont bardés d'une forêt de plots qui gênent plus les cyclistes qu'ils n'empêchent l'intrusion des motos et quads. J'ai compté 3 quads et plus d'une dizaine de motos. On voit même des plots au croisement de chemins de terre.
Sauf dans la partie ouest, on peut penser que cette voie verte sera peu fréquentée par les cyclistes à cause des dénivelés qui ne sont pas adoucis par un revêtement roulant.
Il n'y a aucune signalisation pour accéder à la VV, ni sur la voie elle-même. Ce n'est pas sans charme, on a un peu l'impression d'être hors de la ville et du temps, sans savoir où l’on se trouve. Mais ça ne répond pas aux normes pour le grand public.
L'intermodalité est inexistante. Aucune signalisation depuis les gares vers la VV , ni sur la VV vers les gares. La liaison vers le canal de l'Ourcq qui avait été annoncée n'est pas signalée, à supposer qu'elle ait été construite.
Il n'y a pas d'aménagements aux croisements des routes pour ralentir la circulation et sécuriser la traversée. A défaut, on demande aux cyclistes de mettre pieds à terre…
(reçu le 16 octobre 2008).

Dernière mise à jour: le 30 octobre 2008.

Caractéristiques
height
DISTANCE
24,7km
TYPE DE VOIE
Voie verte rugueuse
NATURE DE LA VOIE
sentier
REVÊTEMENT
Stabilisé peu roulant
Activités possibles
Vélo tout chemin/tout terrain
Course à pied/marche
 
De DAMPMART à LE RAINCY
Photos AF3V
Paysages
Paysages
I. Lesens
Des paysages trés agréables: vergers, champs et forêts, ...
Vues lointaines
Vues lointaines
I. Lesens
Depuis les coteaux, des vues lointaines, ici sur Marne-la-Vallée
Traversées dangereuses
Traversées dangereuses
I. Lesens
Les traversées de route, non aménagées, sont dangereuses
Dégradé
Dégradé
I. Lesens
Le revêtement est dégradé dans les pentes
Photos des usagers
Cabanon sur la Dhuis
Cabanon sur la Dhuis
Véro et Rod du 77
Cabanon de maintenance fermé à clé abritant un regard et une vanne
La Dhuis
La Dhuis
Véro et Rod du 77
Au niveau de la Francilienne du coté de Villevaudé
la Dhuis
la Dhuis
Véro et Rod du 77
Borne du point hectométrique 999
la Dhuis
la Dhuis
Véro et Rod du 77
Entre Villevaudé et Carnetin
la Dhuis
la Dhuis
Véro et Rod du 77
Sur les hauteurs de Thorigny-sur-Marne
tunnel de la francilienne
tunnel de la francilienne
gerald lebland
passage du tunnel plus propre ,un nettoyage a été effectué ,il y'avait des gros rochers, des detritus et des flaques d'eau a differents endroit pendant pas mal d'années,grace au nettoyage l'eau circule mieux en cas de pluie du fait d'une leger inclinaison
pente refaite
pente refaite
gerald lebland
renovation de la pente photo nommée dégradé de mr Lesens des dalles ont été posé sur 200metre environ pour un meilleur roulage excellent a descendre par contre pied a terre pour la monter et un coté etait recouvert de terre seché surement du a un mini gl
cyclistes à Villevaudé
cyclistes à Villevaudé
delmotte
Malgré des passages difficiles, c'est une promenade agréable
cycliste en forêt
cycliste en forêt
m. delmotte
en forêt à Villevaudé
passage sous autoroute
passage sous autoroute
m. delmotte
passage boueux suivi d'une petite montée très raide au revêtement caillouteux dégradé
prairie à Courtry
prairie à Courtry
m. delmotte
à droite prairie, à gauche clôture limitant les installations du centre d'études nucléaires
Accident (Claude CHAMBON)
le 23/04/2017
Lors d'une promenade sur ce parcours ma femme a été victime d'une chute provoquée par la non couverture des évacuations d'eau pluviale incorporées dans la dalle bilan hématome faciale côte cassée et choc physique. Evoquant cette mésaventure autour de moi il m'a été rapporté d'autres incidents en rapport avec cette anomalie. Ceci dit magnifique promenade à recommander dans notre région ou le béton envahit le paysage
Pour aller au boulot (Philippe)
le 09/04/2012
Je prends régulièrement cette voie verte dans une zone assez urbanisée. Les inconvénients : - le VTT est indispensable en particulier après une journée de pluie (cela reste boueux plusieurs jours après) - des croisements de route (très) dangereux car les voitures - des sangliers (croisé vers 7h30 a proximité de la francilienne) ! Sinon, j'apprécie le coté sauvage de cette voie.
le bois de Bernouille (eric)
le 03/10/2011
Bien qu'atteint d'une maladie neurologique (paraparésie) qui m'empêche de courrir et mêmede marcher trés longtemps, je pratique une fois par semaine du VTT sur le canal de la Dhuis. Ce parcours et trés agréable et finalement assez roulant dans sa majorité; quelques raidillons obligent à descendre du vélo et quelques traversées de routes aussi. Depuis l'aménagement des 27 km du Raincy à Dampmart, je trouve qu'il est trés agréable de partager ce chemin avec les joggeurs, les promeneurs en famille ou avec des chiens; par contre les motos et quads sont bien moins agréables. Le week end dernier j'ai malheureusement vu des carcasses de voitures brulées. Petite anecdote : au mois d'août 2008 un chevreuil fou a hanté le bois de Bernouille et des joggeurs et cyclistes ont été attaqués (je l'ai été), ce pauvre chevreuil a été renversé par une voiture un mois plus tard. Bref une bien agréable promenade sur cette coulée verte !!
pour les sportifs (Chiko)
le 26/09/2011
je parcours beaucoup de kilometre sur la Dhuys de Dampmart a la foret de Bondy, il est possible de prendre des chemins sur les cotés (difficile pour les adeptes de la ballade tranquille, plutôt sympa pour les sportifs). il y a quelques difficultés sur le parcours avec des grosses montées et des descentes tres raides. il est préférable d'avoir un bon vtt, nous sommes assez nombreux le dimanche matin, mais pas de quoi faire un bouchon. je conseil au adepte de sensation de faire comme moi et de prendre les chemins qui sont sur le coté (à Carnetin, apres l'autoroute etc...). il est aussi possible de redescendre sur la marne (par la foret des Vallieres) a Dampmart, ou de rejoindre le canal de l'ourq au niveau de Sevran. bref il est possible de faire des tres bon parcours, mais se sera surtout pour les sportifs qui aiment se faire mal. CHIKO
Un petit effort (Bernard laizé)
le 23/05/2009
Nous avons emprunté cet itinéraire à l'occasion d'une randonnée pédestre. Il s'agit d'un itinéraire qui peut être agréable à faire en vélo. Mais je confirme que plusieurs passages nécessitent aux cyclistes équipés de VTC de mettre pieds à terre. Le revêtement n'est pas de bonne qualité et commence déjà à se dégrader. Nous pouvons espérer un petit effort des aménageurs pour que les cyclistes puissent bénéficier d'une liaison très intéressante entre le Canal de l'Ourq et la Marne.
promenade dimanche (michel delmotte)
le 31/10/2008
Je suis d'accord avec la description sauf sur l'appréciation de la fréquentation. Sans être importante je ne la qualifierais pas de "proche de nulle". Dans les conditions certes plutôt favorables d'un dimanche après-midi au temps variable, alternances de rayons de soleil et de menaces pluvieuses, j'ai croisé sur la parie est du bois de Bernouille à Thoigny en 4 heures de promenade pédestre, 5 motards, un quad (les motorisés sont les responsables de la dégradation de la surface des raidillons), 6 familles de promeneurs dont 4 avec leurs chien (s), un groupe d'une dizaine de randonneurs pédestres et environ 80 cyclistes, en majorité VTT.

IDF - pistes cyclables en Ile-de-France

Edition 2013. Gratuit.
Carte réalisée par la Région Ile-de-France (IAURIF) à l'échelle : 1/53000 1cm = 530m.
Elle décrit :
- tous les aménagements, y compris les « routes en forêt interdites aux véhicules à moteur, ou chemin mixte (voie verte)», mais sans distinguer les pistes cyclables (en site propre) des bandes cyclables en bord de route;
- les lignes RER et trains transiliens;
- Courbes de niveau;
- Informations pratiques (loueurs et réparateurs de vélos, services train + vélo, parcs vélos des gares, ...).
Disponible dans les Offices de Tourisme, les gares, les loueurs de vélo et à l’IAURIF 15 rue Falguière 75740 Paris cedex 15, ou à demander au site officiel du tourisme en IDF:www.pidf.com

Visualisation de la carte interactive à la rubrique Mobilité et Transports / Réseau Cyclable / Aménagements cyclables (ou rechercher "Aménagements cyclables".
Cartothèque pour acheter ou télécharger différentes cartes.
Téléchargement de la carte des aménagements cyclables au format PDF (143 Mo !) ou Téléchargement de la carte au format JPG (15,3 Mo)

×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V