Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte de Perpignan à Thuir

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Voie ferrée

Localisation : de Perpignan à Thuir

Longueur : 15 Km

Département, Région : Pyrénées-Orientales (Languedoc-Roussillon)

Villes traversées (ou très proches) : Perpignan, Toulouges, Canohès, Ponteilla, Llupia, Thuir,

Activités possibles :

Course à pied
Fauteuil roulant
Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Cette belle Voie Verte, réalisée en enrobé lisse sur une ancienne voie ferrée, commence près de la gare à Perpignan par une piste cyclable, jusqu’au rond-point de Cémoi. Après avoir traversé une zone urbanisée, elle monte sur les coteaux et parcourt les vignobles. Les vues sont alors superbes avec les Aspres et le Canigou en perspective. La voie s’achève à Thuir, qui mérite une visite.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales a adopté en 1996 un schéma directeur départemental des itinéraires cyclables. Ce schéma prévoit une Voie Verte de Perpignan à Thuir, de 15km de longueur, aménagée sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée d’intérêt local, ouverte en 1911, et définitivement fermée en 1993. D’importants travaux ont été réalisés depuis 1999, et en 2004 une Voie Verte de 12km a été ouverte entre Thuir et Toulouges. La liaison entre Toulouges et le centre de Perpignan était impossible, à cause d’un rond-point dangereux à franchir.
En 2006 la construction d’une passerelle au rond-point dit de Cémoi a permis d’assurer la liaison avec Perpignan.
Caractéristiques techniques
La Voie Verte est appelée Itinéraire cycliste de loisirs Perpignan-Thuir. Elle offre 15km de parcours en continuité parfaite, de Perpignan à Thuir (le kilomètre qui manquait à Llupia a été achevé –pose de l’enrobé– le 18 Mars 2004, et la liaison au rond-point de cémoi à Perpignan a été réalisée en 2006).
Elle commence à Perpignan, près de la gare à l’extrémité de l’avenue Jean Panchot, par une piste cyclable le long de cette avenue. Une passerelle permet de franchir le rond-point de Cémoi, et de rejoindre l’ancien départ de la voie verte à Toulouges : au bord de la D612a, avenue Pere Pynia (carrefour avec le chemin de la Basse).
C’est une belle Voie Verte, avec un enrobé lisse de 3m de largeur, des traversées de routes systématiquement sécurisées, et un jalonnement kilométrique.
Par contre aucun service n’est proposé directement sur la voie : pas de haltes-simples (banc + poubelle), pas de points d’eau, pas de haltes sanitaires, pas d’aires de pique-nique, sauf à Thuir où il existe des tables à l’ombre des pins (NB : à Toulouges, la Voie Verte passe tout près du parc de Clairfont -5mn de détour- où l’on trouve un joli parc, des bancs et un point d'eau).
Le parcours
Elle commence à Perpignan, près de la gare à l’extrémité de l’avenue Jean Panchot (accès par la rue Courteline et l’avenue Ribère).
Sur 2,6km c’est une piste cyclable (avenue Panchot). Après la passerelle, c’est une voie verte. Sur les quatre kilomètres qui suivent, la Voie Verte se situe dans une zone urbanisée. D’abord dans la ville de Toulouges, où elle passe devant l’ancienne gare, et serpente le long d’un ruisseau, puis à travers les maisons. Cette portion est un peu ombragée, et agréable, malgré plusieurs traversées de routes circulées. Après avoir longé la RD, la voie la traverse et, à l’entrée de Canohès, passe sur le petit canal Las Canals, qui va de façon pratiquement continue de Perpignan à Ille sur Têt (joli chemin, mais étroit et praticable seulement en VTT, pratique pour faire une boucle en empruntant l'un ou l'autre itinéraire, et pour arriver à Perpignan par les quartiers sud : Catalunya et Porte d'Espagne).
Puis la Voie Verte longe le village de Canohès, en passant devant la cave viticole, et l’école. À la sortie du village, la Voie Verte monte, et offre 7km magnifiques, en pleine campagne, au milieu des vignes. Le parcours est assez rectiligne, avec des montées régulières, et sans ombre. Les paysages sont beaux sur ces plateaux vallonnés, avec, en perspective, les montagnes des Aspres et du Canigou qui se détachent à l’horizon. Ponteilla apparaît sur la gauche, avec ses maisons bien groupées autour du clocher provençal. On passe devant la cave Les Vignerons de Ponteilla, avec caveau de dégustation. Au km 7,5, sur la crête, la chapelle de Vilarmila (Xème siècle) apparaît au bord de la voie, et c’est un lieu agréable pour un arrêt, avec vue sur les montagnes.
Sur les deux derniers kilomètres, après une passerelle sur l’Adou, on suit une piste cyclable le long de la route, bordée, à l’arrivée sur Thuir, par une vigne palissée ! La fin officielle de la Voie Verte se situe face à une cave viticole, qui vend du vin et du muscat. Une piste cyclable sur trottoir permet d’aller en toute sécurité jusqu’au centre de Thuir.
Visitez les rues anciennes de cette jolie ville, et les caves Byrrh, célèbres pour leurs immenses tonneaux, et ce qu’ils contiennent.
En conclusion, voilà une agréable Voie Verte qui part du centre de Perpignan depuis que la liaison Toulouges-Perpignan a été réalisée, comme le demandait l’Association locale Vélo En Têt, avec le soutien de l’AF3V (voir site : http://veloentet.free.fr)

Dernière mise à jour: le 8 juin 2007.

© AF3V - tous droits réservés Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


Vignes
J.Savary

Cyclos
J.Savary

Roller
J.Savary

Chapelle
J.Savary

Continuité
J.Savary

Sortie de Perpignan
J.Savary

Passerelle
J.Savary

Continuité
O. Brun

Photos des usagers


palmiers
Paul Monsegur

vignes
Paul Monsegur

1 km11 cave Ponteilla
Jean Louis MANTE

2 km15 Thuir deux choix n
Jean Louis MANTE

3 Thuir Av Nogueres
Jean Louis MANTE

4 Thuir centre place ombr
Jean Louis MANTE

5 km1 Perpignan totem
Jean Louis MANTE

belle piste mais... (19/04/2014)
"En Vélo, lorsqu'on veux emprunter cette piste depuis le centre de perpignan, on commence par du trottoir (mal) converti, pas très facile, surtout si vous avez de enfant. Ensuite 1 bon km de zone industrielle (le long de la rue julien Panchot). A ce niveau la largeur disponible autour de la piste permettrait de planter 2 haies (exemple glycine). Ca cacherait cette vue bien peu attrayante. il y aurait donc possibilité de faire qq chose de très originale! bref Ensuite, la piste devient magnifique avec le canigou en arrière plan... Un régale jusqu'à thuir mais la, la piste s’évanouit... et c'est tellement dommage car elle pourrait aller jusqu'au dessus de Ste Colombe (vtt) ou le paysage et la vue sont parfait. Espérons que cette piste sera rapidement prolongé coté perpignan et coté saint colombe! "
gael

aurible (21/07/2012)
"bjr,les 7km avant arrivee a Thuir son quasiment impraticable en roller !!! et la route qui sui la piste vert a double sence de circulation ou ca passe tou-juste deux voiture et completement défoncé pas dutout éclairé,je roulé sur 40cm en plein milieu de la route sétais le mieu a faire! (en pleine chaleur avec la nuit qui etai tombé,je me demandé ci jales pas pluto dormir sur place! "
robin

Pas d’évolution notable (23/05/2012)
""Le descriptif assez ancien et les témoignages présentés depuis lors sont toujours d’actualité en septembre 2011 et avril 2012 : 1 La signalisation Elle ne s’est pas modernisée. Pléthore de panneaux routiers aux intersections km 11 (photo 11 diaporama cave Ponteilla) Pas de rabattement dans les villages proches. Arrivée (ou départ) sur Thuir au giratoire de la cave coopérative cerclé par une bande verte partiellement effacée (photo 12 diaporama). Renvoi sur un seul panneau de piste cyclable (à gauche) qui conduit sur 400 m à un autre giratoire de la D 18 (Avenue Louis Noguères) qui constitue en fait le contournement sud du centre ville (photo 13 diaporama). Là, pas de panneau de rabattement vers le centre ou les communes voisines. Le deuxième accès possible à la ville peut s’envisager par un trottoir cyclable sans statut affiché devant le centre médical et la cave coopérative. C’est la suite de la D 612 (avenue de la Méditerranée). Il faut là aussi deviner que le centre ville est sur la gauche au giratoire suivant. Et pourtant ses places intimistes valent le détour (photo 14 diaporama). Je confirme que les intersections surtout en partie urbaine (Perpignan / Toulouges et Llupia / Thuir) sont toujours traitées avec des panneaux STOP pour les cyclistes de manière à les culpabiliser ou à leur faire accepter des arrêts permanents qui cassent complètement la cadence Seul point positif, la présence des 15 « totems » rappelant à l’usager de la voie verte qu’il est encore sur la bonne voie (photo 15 diaporama). 2 Les commodités A signaler dans la traversée de Toulouges (km 4), un écart discret par rapport à la D 612a (Avenue du père Pinya) qui permet de traverser, au moyen d’une passerelle en bois, un jardin ombragé équipé de bancs 3 Les accès Rien de nouveau sauf à Canohès où un revêtement lisse vient d’être posé au début de la voie du Canal de Perpinyà cité dans le descriptif. Bien sûr, il n’est pas encore signalé et j’ignore sa longueur. 4 Le revêtement Il ne s’est pas amélioré avec l’âge, mais quelques courtes reprises vers la capela de Vilarmilà (km 12) semblent démontrer une volonté de ne pas laisser complètement dépérir l’ouvrage. 5 Le cadre Fort heureusement, il est toujours là, que ce soit la vue sur les Albères avec le Col du Perthus derrière Ponteilla depuis le km 9 ou bien l’incontournable Canigou qui veille en permanence sur le pays Catalan au km 10 " Jean Louis MANTE "
Jean Louis MANTE

Attention graton (08/04/2009)
"Effectivement le paysage est magnifique mais attention, une fois sorti de Perpignan (après la passerelle au-dessus de la voie ferrée), le revètement de la piste est très abimé !! Le patinage devient alors très pénible quasiment jusqu'à Thuir. Même les vélos de route sont à la peine et pas question de suivre la route qui longe la piste "cyclable", le sol est complètement défoncé, la voie étroite et les automobilistes ne comprennent pas se que viennent faire les rollers et vélo sur la route. "
TRrollS

Trop de stops (05/10/2004)
"Depuis votre passage sur le dernier tronçon (« le bitume était tout frais entre Thuir et Llupia »), vu le nombre de panneaux STOP (pour les vélos) qu'ils ont d'installés, il va falloir investir dans des patins de freins tout neufs !!
On voit bien que les voitures sont encore prioritaires. On ne demande même pas aux automobilistes qui sortent des parking (Intermarché, salle de sport, zone artisanale, vétérinaire), et même des chemins, de laisser passer les joyeux cyclistes. C'est l'inverse : tout les 100m il faut "théoriquement" mettre pied à terre aux nombreux STOP. Ce matin même j'ai perdu mon combat contre un gros4X4 impoli.
Et tout ceci est contraire au règlement des routes.
En effet, lors d'une réunion à la Communuaté d'agglomération j'avais appris que la règle dit : lorsq'une piste cyclable est créée, les règles de circulation (et donc la signalétique) doivent suivre les mêmes règles que la voie routière parallèle. Or ici c'est tout le contraire. Mais que font les agents de la DDE ???? Ils circulent en voiture.
C'est idem pour la portion à Perpignan entre la rue Bellefort, et la chocolaterie Cemoi (les cyclistes doivent stopper plus souvent que les voitures qui longent la même voie...) Allez comprendre !!!
A force de détourner les lois, les élus et les pouvoirs publics perdent en crédibilité !
D'autre part, le cycliste touriste qui passe en PO découvrira cette superbe voie par grands, très grands hasards.
Aucune signalétique dans Perpignan, ni au coeur des villages traversés, c'est dommage.
Et tout au long de la piste, aucune indication sur les directions transversales. Exemple: la voie au bords du canal de Perpignan à Ille-sur-Têt (que vous avez repéré), empruntée par les VTT, n'est même pas signalée.

Dominique Bouthéon "
D. Bouthéon

 

Guide / Carte
Vélos en Pyrénées-Orientales- Loisir-Cyclotourisme-VTT-Bike Park
Gratuit- Edition 2015.
Dépliant-carte qui décrit les boucles cyclables, lesbalades urbaines, les services vélo, et toutes les Véloroutes et Voies Vertes des Pyrénées-Orientales.
A demander à Pyrénées-Orientales Tourisme Tel. : 04 68 51 52 53 Site : www.tourisme-pyrenesorientales.com Pyrénées-Orientales Tourisme .


Guide / Carte
Les itinéraires cyclables des Pyrénées-Orientales . Edition 2011-2012. Gratuit.
Dépliant qui présente une carte des itinéraires cyclables dans le département, : Voies Vertes, pistes cyclables en site propre, bandes cyclables et boucles cyclotouristiques (sur route).
Utile pour la Véloroute « La Vélittorale » en construction entre Le Barcarès et Argelès-sur-Mer.
Avec trois cartes plus détaillées de la Voie Verte de l'Agly (14km), de la Voie Verte de Perpignan à Thuir (15km) et de la Voie Verte en Pays Pyrénées-Mediterranée (18km).
A demander à : Conseil Général des Pyrénées-Orientales. Direction des Routes. 30 rue P. Bretonneau. BP906 66906-Perpignan Cedex. Tél. ; 04 68 85 88 01.
Conseil Général.
Dépliant téléchargeable ici (Plaquette de présentation des itinéraires cyclables, doc pdf) : Politique vélo.


Autres
Site du Conseil Général des Pyrénées-Orientales
Présente la politique vélo du département, avec la carte des itinéraires cyclables départementaux, ici : La politique vélo du département ;
Les aménagements existants (descriptif, carte, documents à télécharger), ici : Aménagements existants :
Voie Verte Perpignan-Thuir
Voie Verte de l’Agly
Piste cyclable Perpignan/Sainte-Marie
Le Schéma cyclable départemental ici : Le Schéma cyclable départemental , Avec : La carte des itinéraires cyclables d’intérêt départemental (véloroutes et voies vertes). Avec toutes les études du schéma téléchargeables (délibérations, diagnostic, guide des aménagements, plan d’action, le vélo dans les collèges) ;
Les projets en cours
Avec : La Vélittorale entre le Barcarès et Argelès-sur-mer ici : La Vélittorale
La Voie verte en Pays Pyrénées Méditerranée entre Argelès-sur-Mer et Arles-sur-Tech ici : La Voie Verte en Pays Pyrénées Méditerranée