Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte du canal d'Ille-et-Rance

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Canal

Localisation : de Rennes à Ecluse Le Châtelier (Saint-Samson-sur-Rance)

Longueur : 85 Km

Département, Région : Ille-et-Vilaine (Bretagne)

Villes traversées (ou très proches) : Rennes, Betton, St-Germain-sur-Ille, St-Médard-sur-Ille, Montreuil-sur-Ille, Hédé, Tinténiac, Evran, Dinan, Ecluse Le Châtelier (Saint-Samson-sur-Rance),

Activités possibles :

Course à pied
Marche
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Stabilisé bien roulant

Résumé / Descriptif :

Cette Voie Verte, qui commence au cœur de Rennes, a été récemment aménagée sur les berges du canal d’Ille-et-Rance : 63km bien jalonnés en Ille-et-Vilaine, et 22km sans panneaux en Côtes d’Armor. Elle offre un parcours aux paysages très variés, en pleine nature, avec des écluses fleuries qui ponctuent la promenade.
Elle se prolonge par une Voie Verte de 17km jusqu’à Dinard. Elle permet de visiter des sites remarquables (échelle d’écluses d’Hédé, étang du Boulet, ….) et les villes d’art et d’histoire Rennes, Dinan, Dinard et St-Malo. Une très belle balade.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cette Voie Verte a été aménagée en 2002-2004 sur les berges du canal d’Ille-et-Rance. Le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine a aménagé et jalonné la Voie Verte entre Rennes et Trévérien. Au-delà, la Voie verte existe dans le département des Côtes d’Armor, mais de façon confidentielle, et des panneaux indiquent : interdit à tout véhicule, passez quand même !
Ce canal est un canal à bief de partage, alimenté par cinq étangs, et reliant le port de Saint-Malo à Rennes. Il est fermé au trafic commercial depuis une quarantaine d’années, mais ouvert à la navigation de plaisance.
Caractéristiques techniques
La voie de randonnée comporte un revêtement stabilisé non accessible aux rollers, mais d’excellente qualité pour les cyclistes. Sa largeur est en général de 2,50m. Sur plus de la moitié du parcours, les deux berges sont revêtues. Sur certaines sections, l’une des deux berges est réservée aux piétons. Au niveau du bief de partage une section est autorisée aux chevaux (au pas).
La continuité du parcours est bonne, malgré une particularité à côté de l’échelle d’écluses d’Hédé, où les cyclistes doivent passer sur un chemin forestier rive gauche, en surplomb du canal, la berge bien revêtue leur étant en principe fermée.
Une autre discontinuité existe avant Dinan, entre le PK75 et le village de Lehon : sur 1km, on doit rouler sur une sente étroite (30cm) en terre, au bord du canal et de la route.
Jalonnement :Dans l’Ille-et-Vilaine, la Voie Verte étant aménagée sur 61km, il existe un jalonnement des distances, discret mais efficace : à chaque entré un panneau donne la distance jusqu’au prochain village. Les changements de côté sont aussi fléchés. Après Trévérien, dans les Côtes-d’Armor, il n’y a plus de jalonnement, et des panneaux : accès interdit !
Il existe de nombreuses aires de pique-nique.
Le parcours
L’environnement est très agréable : toutes les écluses sont habitées et fleuries. Certaines sont très décorées, comme celle de Villemorin, au bief de partage (personnages d’une cidrerie).
Les paysages sont variés ; dans la partie sud, de Rennes à St Médard-en-Ille, le canal serpente dans la vallée, et offre des paysages verdoyants. Au-delà, la vallée se rétrécit, les bois se rapprochent, jusqu’au bief de partage. Alors le canal s’encaisse dans une tranchée, et la Voie Verte devient, sur 7km, un chemin forestier dans une forêt de châtaigniers (passage superbe !).
Au-delà, c’est d’abord l’échelle de 11 écluses d’Hédé, site remarquable, puis un canal plus linéaire. Enfin, avant et après Dinan, il y a des passages encaissés grandioses, avant d’arriver à l’étang de Taden, et à la dernière écluse Le Châtelier.
La rigole du Boulet
Au bief de partage, juste après l’écluse de Villemorin, la rigole du Boulet amène au canal les eaux de l’étang du Boulet. Cette rigole est bordée d’un chemin en terre praticable à pied et en VTT (17km). L’étang du Boulet est un vaste plan d’eau, agréable, aussi accessible par des petites routes (Cf. en venant de Combourg : par Lanrigan, Chevillé, et la route forestière de la forêt de Bourgouët).
À voir
À mi-parcours, à Hédé, point le plus haut du canal, avec une belle échelle d’écluses, on peut visiter la Maison du canal (exposition sur l’histoire du canal).
Après Hédé, à Tinténiac, on peut quitter le canal pour visiter Bécherel, « cité du livre » avec ses libraires (à 9km), et le château de Caradeuc.
Et un peu plus loin, au PK53 (La Chapelle-aux-Filtzméens), on peut aussi quitter le canal pour aller voir le château féodal de Combourg, qui fut la propriété de Du Guesclin, et du père de l’écrivain François René de Chateaubriand (à 10km).
Ensuite, au PK 57 (halte fluviale de Saint-Domineuc), on peut aller visiter le château de la Bourbansais, construit au 16ème siècle, et son jardin zoologique (à 2km).
Prolongement jusqu’à Dinard sur une Voie Verte (19km)
La voie le long du canal et de la Rance s’arrête à 5km au nord de Dinan, à l’écluse le Châtelier (PK 85). 2km avant, au village de Taden, on peut quitter la Voie Verte et suivre à gauche un itinéraire jalonné de 2km qui conduit au début de la Voie Verte reliant Saint-Samson-sur-Rance à Dinard (17km) (voir description sur ce site).
Le séjour peut se terminer par une visite de St-Malo, sur l’autre rive de la Rance (navette maritime acceptant les vélos).
En conclusion
Cette randonnée qui permet de visiter les villes d’art et d’histoire Rennes, Dinan, Dinard et St-Malo, vaut le voyage.
Accès depuis Rennes-centre
Il est très facile, car la ville possède de nombreuses pistes cyclables, notamment le long de la Vilaine et le long du canal d’Ille et Rance, depuis le confluent entre des deux voies, dans l’hyper centre.
La Voie Verte commence rue de St Malo, au pont Saint Martin et à l’écluse St Martin (halte fluviale), et à partir de là on peut prendre soit la rive gauche (piste en sable), soit la rive droite (rue puis chemin de hallage en gravier).
À partir de Betton, la Voie Verte officielle, en sable, se situe rive droite, jusqu’au bief de partage (23km).
On peut commencer à longer le canal avant, au cœur de Rennes, à l’écluse Le Mail. Elle se situe au début du canal, sur la rivière La Vilaine, place du Maréchal Foch (suivre le quai Saint Cast, à droite du canal, et, à 200m, prendre le sentier cyclable au bord du canal).
Desserte SNCF
De nombreux TER transportent les vélos de Rennes à Montreuil-sur-Ille et stations intermédiaires (la ligne longe le canal). La desserte de Dinan, qui impose un changement à Dol, est moins bonne. Rennes est bien desservi par TGV, mais le transport des vélos n’est possible qu’en juillet et août (trains Corail Paris-Rennes-St-Malo).

Dernière mise à jour: le 3 novembre 2007.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


Partage
J.Savary

Pause
J.Savary

Passerelle
J.Savary

Dinan
J.Savary

Combourg
J.Savary

Ecluse
J.Savary

Cyclistes
J. Savary

Rennes
J. Savary

Photos des usagers


defi pour la terre
le friec daniel

defi pour la terre
Le Friec Daniel

Le halage
Dominique CATHELINE

Orchestre
Dominique CATHELINE

Abbaye de Lehon
Dominique CATHELINE

Abbaye de Lehon
Dominique CATHELINE

Le port de Dinan
Dominique CATHELINE

Betton
René MINAIR

Guipel
René MINAIR

Montreuil-sur-Ille
René MINAIR

Pont canal
E.ROULLEAU

Ecluse
E.ROULLEAU

Ecluse de Boutron
Hubert Nicoulaud

Joli balisage
Hubert Nicoulaud

Le halage
Hubert Nicoulaud

Ecluse du Mottay
S. Bodart

Ecluse vers Dinan
S. Bodart

Courbes pittoresques
S. Bodart

Léhon
S. Bodart

Le Pont de Pierre
S. Bodart

La V2 s'améliore (26/03/2015)
"Vous rêvez d'une belle randonnée, la belle saison arrive, il est temps d'y penser. Le chemin de halage V2 le long de la Vilaine et du canal d'Ille et Rance au nord, que j'ai parcouru sur toute sa longueur de Dinan à Redon à l'été 2014, m'a permis de rouler sur plus de 150 km en toute tranquillité. Comme tous les chemins de halage le revêtement n’est pas toujours très roulant, des portions sont sablonneuses ou légèrement gravillonnées, mais les dernières réfections l’ont rendu accessible aux VTC, sur toute sa longueur. Pour votre information, contrairement à ce qu’indique encore aujourd’hui le site WEB du CRT de Bretagne, aucune liaison n’est possible en vélo le long de la Vilaine entre Redon et le barrage d’Arzal, il faut emprunter des petites routes. Deux points noirs sont en cours de règlement par la région, (1) la rive droite entre Léon et Dinan coupée à cause d’importantes chutes de pierres, on peut passer sur la rive gauche en période sèche, ou par la route qui contourne le centre de Dinan par le sud. (2) Un passage de 500 m au sud des étangs d’Apigné, où un riverain s’oppose à la réfection du chemin, mais il est possible de passer. Au nord de Rennes les deux rives sont accessibles, et souvent en bon état, mais je vous conseille de suivre le fléchage de la V2 qui vous amène à deux reprises à changer de rive. Le fléchage à partir du centre de Rennes demande à être amélioré, mais difficile de se perdre complètement en suivant la rivière ou le canal. Alors n’hésitez pas, et si vous éprouvez le besoin de vous reposer du coté de Montreuil sur Ille, je vous recommande le gîte (entièrement rénové) de la maison éclusière de Courgalais. Bonne balade "
Michel CHENEBEAU

Sable & Chiens (31/08/2014)
"Bonjour à tous les Halageurs. Je rejoins les propos concernant le sable qui a été mis cette année pour faire l'entretien. On peut comprendre la nécessité de baisser les coûts d'entretien avec du sable puisque chaque hiver avec les inondations l'entretien devient quasiment récurrent. Donc adieu les rénovations que l'on a connu qui permettait d'avoir un chemin roulant mais comme de toute façon à chaque hiver tout part à l'eau alors si l'idée de mettre du sable et que cela permet de faire plus souvent des réparations alors je dis oui. Sauf que encore faudrait-il que celui ci soit déposé avec sérieux! Car j'ai roulé avant qu'il soit mouillé, et ce fut impossible puisque les roues s'enfoncent comme sur une plage. Puis ensuite avec l'eau le sol a durcit sauf que comme les roues du tracteur qui a arrosé a detruit le boulot du rouleau compresseur en creusant des sillons par milliers avec les dessins des pneus alors une fois durcis le sable a gardé les sillons qui provoquent au roulage des douleurs lombaires inimaginables comme si on faisait du super cross. finalement on peut se demander pour l'avoir aplanis au rouleau pour ensuite tout détruire au mouillage. De plus des voitures et scooter avant le mouillage dont passé sur le sable mous et la pluie à fait le reste. Donc pour résumer le sable est une catastrophe et je serais curieux de savoir quel ingénieur d'Etat a eu cette idée et n'a fait aucun suivi. Puisque le rouleau n'a servit à rien et il faut espérer qu'au prochain hiver comme tout va partir à l'eau et remplir le canal qu'ils ont déjà anticipé les prochaines réfections car à cette vitesse et vu l'état de cette voie je crains le pire pour les années à venir surtout avec de si bonnes idées d'entretien! Ensuite autre sujet; les chiens sans laisses par centaines. Qui est censé sanctionner ses comportements dangereux pour les cyclistes et enfants? De plus l'affichage de santé public a été arraché. Alors que certains s'amusent a lâcher leurs chiens dans l'eau sur des oiseaux migrateur. Une honte tout simplement. D'autres mettent des drisses de 3 ou 4 mètres au lieu de laisse et lorsque le chien et d'un côté du halage puis le maitre de l'autre côté alors vous avez un obstacle presque invisible au travers du halage et hyper dangereux!!! de la folie! "
Nexus Polux

Rennes Saint Malo à pied (17/08/2014)
"Je suis parti de Rennes avec pour ambition de rejoindre Saint-Malo à pied en ne m'écartant jamais de la rivière. Il m'a fallu 4 jours. La canal d'Ille-Rance est très bien aménagé et ses écluses sont très jolies. Elles offrent de bons points de repère. Il n'y a pas de difficulté si vous souhaitez, comme moi, bivouaquer. Certaines communes proposent des aires de camping, pour ma part je me suis arrêtez sur les bords de chemin. Pas besoin de s'encombrer, il y a plein de petits bourgs où trouver à manger. Le chemin de halage est plane jusqu'à Dinan, par contre, si vous souhaitez poursuivre jusqu'à Saint-Malo par le passage littoral, ça se corse. Vous passerez par des bois humides, tortueux, boueux, escarpés et sans aménités. Comptez deux jours pour arriver à Dinan, deux de plus pour Saint-Malo. Mon périple a été plus ravissant qu'épuisant, je vous conseillerai simplement, en toute saison, d'avoir un poncho de pluie! "
Denis

DANGER (16/06/2014)
"J'ai l'habitude de parcourir la voie verte Dinan Evran. Merci à l'entreprise qui a dépose en dépit du bon sens environ 10 cms de sable à un certain nombre d'endroits. Samedi 14 juin c'était impraticable. Le sable a été déposé n'importe comment. Le sable n'est pas compacté. Je suit tombée de mon vélo deux fois. Tous les cyclistes rencontrés sont consternés. Dans les virages il faut descendre de vélo car ça dérape et ça glisse. Est-ce que cela va rester comme ça ?. Travail baclé. Attention danger. "
LAUNAY FRANCINE

Nids de poule (11/06/2014)
"Mon dernier témoignage a été annulé, il s’agissait d\'indiquer les nids de poule du circuit de halage. Boussu: Alain Drousie, 64 ans, fait une chute et se tue à vélo à cause des nids-de-poule www.laprovince.be A bon entendeur "
Nexus

mme (14/08/2013)
"En aout 2013 la voie était réparée des destructions indiquées par Martine en mai 2013 (vérifié jusqu'à l'embranchement de la V3). Par contre, cette voie peut être empruntée par un vélo de route. Si les réparations au niveau d'Evran sont de bonne qualité, on peut se demander pourquoi un voie en sable stabilisé est recouverte/réparée par endroit par du gros gravier. Les passages rares de gros graviers sont un peu difficiles pour les vélos de routes. En résumé: en août 2013 en bon état de Rennes à Evran avec un peu trop de gros gravier par endroit. "
H tonchia

Léhon (20/06/2013)
"A partir de Léhon ne pas prendre le pont à droite car le chemin est fermé plus loin pour éboulement. Apparemment complétement clos. Donc vous serez obligé de prendre par le bourg qui est toutefois sublime mais cette voie n'est pas du tout praticable en vélo vous êtes prévenu. Je vous conseil de monter prendre la route puis ensuite de reprendre le halage à partir de Dinan ou bout du port car cette portion de halage entre Léhon et Dinan et pire qu'un terrain super cross pour tracteur. Sur la carte le chemin est en orange; voie verte en sable stabilisé ce qui n'est pas le cas sur la gauche puisque la voie de droite est barrée, même si avant Léhon les ouvriers s'emploient à refaire entièrement le chemin de Halage avec de gros gros travaux. Entre Léhon et Dinan c'est plutôt en Marron donc section en terre. J'espère que la portion droite va ré-ouvrir un jour. "
Philou

Un hiver destructeur (20/05/2013)
"Bonjour à tous, je n'avais plus été sur le hallage depuis les inondations de cet hiver. Et récemment je décide lorsque quelques éclaircis rare cette année me permettent de faire ma ballade. Mais j'ai eu la mauvaise surprise de constater que sur certaines portions de ce superbe parcours de halage qui d'habitude reste praticable puisque il y a beaucoup d'entretiens. Sauf que là, surprise les inondations de cet hiver (2013) on fait de gros dégâts. Alors par endroits vous avez de gros morceaux de halage qui on disparu dans l'eau des plaques entière forme désormais des grands trous de 20cm parfois jusqu'à 30 cm à certains endroits et cela sur des tronçons de 50 mètres par morceaux de 2 à 3 mètres. Ce qui est complétement impraticable voir dangereux pour les cyclistes qui ont toutes leurs chances de casser une roue ou leurs dos. J'imagine que les services d'entretiens qui sont sérieux surtout qu'ils réaménagent de nouveaux chemins auront le temps de faire des rafistolages car cela ne risque que d'empirer surtout que le climat actuel ne semble pas s'améliorer. Mais je rassure ceux qui n'ont jamais pris ce chemins que vous devriez le faire un jour tout de même car elle reste une superbe promenade et malgré les dégâts de cet hiver, elle reste une des meilleure promenade d'un point de vu praticable en comparaison avec le halage du sud de Rennes qui n'est pas aménagé après l’Étang. Alors hors mis les parties détruites cet hiver, voilà une belle promenade pour tous qui vous mènera jusqu'à Dinan si vous en avez le courage. "
Martine

Chien et vélo!!! (19/02/2013)
"Entre les promeneurs solitaires, les groupes de marches nordiques, les chiens non attachés, les cyclos, et tous les animaux de la foret et les oiseaux migrateurs; cela fait beaucoup de monde parfois, alors le dimanche je vous le déconseille car c'est comme sur les champs Élysées. Il y a deux voies possibles soit sur bâbord ou tribord du canal et parfois vous n'aurez pas le choix si vous n'êtes pas piétons. Mon courrier s'adresse aux cyclos; attention aux chiens qui sont à 99% des fois jamais attachés donc c'est très dangereux. Je pense que les morceaux de voie non praticable au vélo devrait leurs être réservés. Ce serait bien qu'il y ait des panneaux proposant aux gens avec chiens d'aller sur tel ou tel côté comme cela tous pourraient profiter sans risques et chacun aurait sa ballade surtout ceux qui n'attachent pas leurs chiens. Pour le reste il y aura toujours un côté du hallage praticable pour le vélo sauf sur quelques portions caillouteuse mais dans l'ensemble l'entretien et l'amélioration des voies ce ressent. Attention aux chutes d'arbres très récurrentes par temps de gros vent. Attention au gens qui pensent être seule et qui ne vous laisseront pas passer même avec une sonnette, je pense installer un trompette en espérant qu'il me laisseront passer mais dans 50% des cas il y en a qui vous laisseront passer avec le sourire et d'autres qui ne bougeront pas. Alors attention de ne pas finir dans l'eau. Vous l'aurez compris la sonnette est indispensable et avec le sourire. Bonne ballade à tous - Si vous voulez pratiquer le cyclo sans risque de rencontrer les démon de la route "la voiture" alors sans hésitation profiter de cette superbe ballade splendide. Dommage qu'il n'y ait pas plus de chemin comme cela, comme en Allemagne ou à côté de chaque route il y a un chemin pour vélo. ---PS: Il manque des panneaux qui indiquent que les chiens doivent être attachés, peut-être que cela améliorerait les relations entre chien et cycliste. Pour info j'ai une amie qui est décédé suite à un chien qui ses pris les pattes dans les rayons de son vélo. Et oui les chiens ne savent pas comment est fait une roue. Ensuite elle a fait un soleil mortel malgré un casque!! Mr, Mme les maitres chiens vous devez savoir que vous êtes responsables pénalement: Le chien sera piqué et vous vous risquez une plainte pour homicide involontaire. Sachez qu'il y a toujours un côté des voies qui ne sont pas utilisé par les vélos alors soyez raisonnables, si vous n'attachez pas votre chien prenez l'autre voie MILLE SABORB!! "
Philippe

Trés bien (25/09/2012)
"Dans la cadre d'une ballade de trois jours entre Rennes et Saint-Malo, avec mon amie, nous avons parcouru ce chemin de Rennes à Taden, avant de rejoindre l'autre voie verte jusqu'à Dinard. Nous sommes revenus de Saint-Malo par le TER. Le premier jour, nous sommes partis en fin de matinée pour gagner rapidement Saint-Domineuc. De là nous avons quitté le halage pour aller à Pleugueneuc, visiter le zoo de la Bourbansais. Il faut compter environ 4 km aller, avec une belle côte à monter en quittant le canal. Les chemins de halage sont agréables, roulants, mais nous étions trop pressés pour profiter des lieux sympas : pour prendre son temps et pouvoir visiter le Zoo l’après-midi, il faut partir suffisamment tôt le matin. Nous avons dormi à Saint-Domineuc, au gîte « Les Cabanes de Marie », vraiment très bien et à coté du canal. Le lendemain matin, nous sommes revenus en arrière voir l’échelle d’écluse d'Hédé. La Maison du Canal était fermée, elle n'ouvre que l’après-midi à cette époque. Nous avons parcouru ensuite le chemin tranquillement, jusqu'à Dinan. A proximité d'Evran, le terrain est moins agréable, caillouteux, mais ça ne dure pas. Les paysages deviennent ensuite plus vallonnés et très jolis. Pour la courte liaison entre Léhon et Dinan, l'itinéraire passe normalement par le chemin de halage coté droit, mais est en ce moment fermé à cause de chutes de pierres. Une déviation piétons existe mais elle est impraticable en vélo. Il faut traverser le village pour trouver le chemin coté gauche, qui est assez accidenté, mais pas de problème en y allant doucement (nous n'avions pas de remorque). Dinan est une très belle ville, à voir absolument ! Nous y avons dormi à l'hôtel avant de partir sur Dinard. Au final notre impression est très positive. C'était notre première voie verte et ce chemin est agréable, calme, sans grandes difficultés. Les paysages sont beaux, suffisamment variés et les sites traversés valent le coup (mention spécial à Dinan). Notons qu'il a fait très beau et chaud, mais les arbres qui bordent le chemin permettent d'être souvent à l'ombre. À recommander ! "
Ronan

Sociabilité au fil d'eau (02/09/2012)
"Parcours régulièrement cette voie, de Rennes à Dinan puis de Dinan à Rennes en une matinée l'aller/retour. Témoignage des inconvénients: - Des nids de poules sur certaines portions énormes et dangereux. - Des passages obligés sur les routes qui coupent le hallage et qui mériteraient de laisser la priorité aux vélos et non pas aux voitures, celles-ci déboulent très vite (descentes des deux côtés qui favorise la vitesse des voitures). L'absence de signalisation au sol lors de ces passages. Je crois d'ailleurs qu'il n'y a aucun panneau pour les voitures leur signalant qu'ils vont couper la voie verte! - Des gens qui se promènent avec des molosses de toutou genre chien avec dents de requin et sans laisse ni muselière lorsque celle ci sont obligatoires. - Des voitures garées devant les maisons d'éclusiers (les éclusiers souvent) qui barre presque le hallage, et ça j'ai du mal à comprendre alors qu'ils ont un parking! Mais d'après ce que j'entends parfois lorsque je rouspète: -"il faut bien décharger la voiture". Moi je crois que un peu de marche serait bien. Témoignage de ce qui est agréable: - Des endroits magnifiques, et animaux sauvages ou non, adorables; écureuils, lièvres, de grands et sublimes oiseaux migrateurs, des ânes où chevaux. - Des endroits restaurés, de belles écluses, du hallage parfois très roulant et tendres, souvent sous les bois et c'est agréable dans ses portions. - Des points d'eau potable (pour les bateaux) mais accessible pour les promeneurs. - Deux ou trois endroits très très bien aménagés pour les pique-niques avec jeux et toilettes. "
Nexus

Rennes Dinard (29/08/2012)
"Le chemin de halage est très roulant; il faut prendre celui de la rive droite plus ombragé. cependant à partir de Evran, le chemin ne permet plus le passage des trikes ou des remorques à deux roues en raison d'une bande herbue centrale. Le chemin de halages est d'une exceptionnelle tranquillité avec très peu de bateaux sur le canal. La voie verte à partir de Taden est très belle même si le passage de cavaliers endommage le centre. La signalétique donne la distance depuis St méen et pas depuis Dinan. Toutefois deux petites remarques : 1 au début des poteaux implantés de façon trop resserrée ce qui interdit aux trikes et aux remorques "enfants" de passer; passage sur la berne possible. 2 arrivée à Dinard en plein "no man's land" ... , probablement des travaux en cours... "
LE Gall Jean-Armel

moyen (05/08/2012)
"Nous avons suivi cette voie verte de Taden à la Chapelle aux Filtzméens. Entre Taden/Dinan et Evran, le revêtement est en sable stabilisé, parfois assez dégradé, avec ornières et flaques d'eau, mais quand même roulant. En revanche, la largeur est insuffisante. Elle n'atteint parfois pas les 2 m et très rarement les 2,50 m. annoncés dans le descriptif. La voie manque d'entretien, elle est jonchée de feuilles et de branches. Les barrières sont contraignantes, voire impossibles à passer pour un vélo avec remorque. Après Evran et jusqu'à la limite départementale, le revêtement ne répond pas aux cahier des charges d'une voie verte : c'est un simple chemin de terre avec une bande d'herbe au milieu. Ca s'améliore ensuite mais reste inégal, avec parfois de l'herbe et des ornières, et toujours une largeur insuffisante. La signalisation est correcte quand on est dessus, mais insuffisante pour la trouver dès qu'on la quitte (ce fut notre cas à Dinan et Evran). De même, les sorties ne bénéficient d'aucune signalisation (Dinan centre ? Combourg ? etc...) Bref, l'ensemble nous a laissés sur notre faim : nous avons vu de bien meilleures réalisations ailleurs !... "
Jérôme

beau parcours (22/09/2011)
"parcouru en septembre 2011 de Dinan à Rennes : très esthétique, bonne signalisation (on regrette simplement le fait que seuls les villages les plus proches soient indiqués avec le kilométrage correspondant et non les villes de Rennnes et de Dinan) Certaines écluse sont très fleuries (notamment Villemorin) Bref, un exemple à suivre pour d'autres régions de France "
Hervé

Au fil de l'eau... (24/01/2010)
"Si vous avez envie de calme et de nature ce chemin de halage est parfait..depuis Rennes jusqu'à Dinard le chemin est une très belle balade et facile .Ensuite je n'avais pas envie de quitter l'estuaire donc j'ai abandonné l'idée de continuer sur la piste cyclable et avec ma cart e IGN j'ai suivie le GR jusqu'a l'imposibilité de faire du vélo sur les rochers ..et puis j'ai repris des routes valonées jusqu'à dinard .Ce fut une super balade au fil de l'eau . "
caroline Winckel

Le calme de l'eau (18/06/2009)
"Nous avons réalisé le parcours au départ de St Malo, jusqu'à Rennes ( gare ) en trois jour tranquillement. Nous sommes parti de St Malo, puis nous avons pris la navette maritime ( au pied des remparts) pour traverser la baie et rejoindre la voie vert de Dinard qui va jusqu'à St Samson sur Rance. Le départ de la voie dans un terrain vague necessite quelque notion de lecture de carte pour trouver l'accès. Ensuite on roule sur une ancienne voie ferré en profitant des payages Bretons .( les passages routiers sont bien aménagés et très bien signalé, par contre certains sont très juste pour le passage d'une remorque).Nous avons couché dans un Rando gites ( Gites Beauséjour à recommander ) à St samson.Le lendemain petit déjeuner à Dinan, sur le port, et l'on suis le canal Ile et Rance en passan par Hédé et sa fameuses échelle d'écluse ( très agréable ). Nous avons couché à Montreuil sur Ile dans un le Rando Gites Courgalais ( Maison éclusiere très bien). Le dernier jour jusqu'à Rennes où nous avons repris le train TER, pour rejoindre notre point de départ St Malo. La SNCF en Bretagne equipe ses train avec un emplacements pour 6 vélos et sans supplément. C'est une belle rando sans difficulté le profil est plat et le calme de l'eau est reposant tout du long. "
papaguaille

Betton-Hédé (18/11/2008)
"Nous avons fait BETTON-BAZOUGES sous HEDE aller-retour le 2/11/2008 par un temps humide avec éclaircies. Le revêtement est moyen, parfois dégradé par les nids de poule créés par les voitures des pêcheurs, et parfois boueux dans la forêt de Bazouges-sous Hédé (VTT recommandé pour cette commune). Le paysage est agréable, quelques belles écluses mais peu fleuries à cette saison. Le halage de la Vilaine au sud de Rennes est encore plus beau mais pas classé "voie-verte"... "
René MINAIR

Pâques, groupe de 19 (23/04/2006)
"Nous avons parcouru le chemin de halage de Dinan à Saint Grégoire (prés de Rennes)le week-end de Pâques 2006. Nous étions 19, dont des enfants de 1, 5, 6, 8 et 9 ans. Ces derniers ont fait le parcours sur leurs petites bicyclettes sauf 1 enfant en vélo girafe et le bébé dans une cariole. Nous avons logé à l'auberge de jeunesse de Dinan la première nuit (superbe endroit, un ancien moulin restauré) et à l'auberge du halage à Tinténiac la deuxième (hotel juste au bord du halage). Nous nous sommes arreté à Saint Grégoire à la base nautique. Nous aurions peréféré aller jusqu'à Rennes mais nous n'étions pas sûrs de pouvoir y garer nos voitures pour 3 jours. La première journée, nous voulions suivre la Rance de son embouchure jusqu'à Dinan mais en fait il n'y a pas de chemin contrairement à ce que peut laisser penser la brochure du syndicat d'initiative, il faut prendre une route sans intérêt et dangereuse. Une bonne solution consisterait à partir de Dinard et à suivre la voie verte. Le chemin de halage commence en fait 5 km avant Dinan, à la première écluse de la rance. Voilà, pour le reste c'est top et on peut faire 40km par jour avec les enfants sans problème : ça roule bien et tout est protégé. "
Jérôme VOL

 

Guide / Carte
Canal Manche Océan. Brochure 28 pages plus encart. Ed. 2010. Gratuit.
Brochure de 28 pages décrivant la liaison fluviale et cyclable entre la Manche et l’Océan : le canal d’Ille-et-Rance, la Vilaine (de Rennes à Redon et de Redon à Arzal), avec des cartes signalant les services disponibles et les sites à visiter. Un encart donne les adresses des locations de bateaux, hébergements, restaurants, aire de camping-cars, campings, animations.
Document destiné aux plaisanciers (tourisme fluvial) et aux marcheurs, mais très incomplet pour la randonnée à vélo, car il ne donne aucune information sur la qualité du chemin de halage, alors que ce chemin n’est pas revêtu le long de la Villaine (sauf au sud de Rennes sur 10km), et n’est pas encore officiellement autorisé aux cyclistes.
A demander dans les Offices de Tourisme et à : Comité Régional du Tourisme de Bretagne. 1 rue Raoul Ponchon 35069 Rennes cedex. Tél. : 02 99 36 15 15.
Mel : Comité Régional du Tourisme de Bretagne
Site : www.tourismebretagne.com


Guide / Carte
Voies Vertes de Bretagne.

La comité touristique de Bretagne publie une carte décrivant tous les itinéraires en voies vertes et véloroutes ouverts dans les départements de la région Bretagne et alentours. Elle indique les distances, la localisation des gares, les bus-TER, les hébergements, … avec une liste d'hébergements référencés (sélection) et des loueurs de vélo.

A demander aux offices de tourisme et au Comité Régional du Tourisme de Bretagne.
A consulter ou à télécharger sur : www.tourismebretagne.com




Guide / Carte
Les itinéraires cyclables de la ville de Rennes. Edition 2009. Gratuit.
Carte qui ne distingue pas les bandes cyclables des pistes cyclables (en site propre), et qui ne décrit pas la Voie Verte du canal d’Ille et Rance et la Voie Verte de la Vilaine.
Diffusée par l’Office du Tourisme, 11 rue St Yves, CS 26410-35064 Rennes Cedex. Tel. : 02 99 67 11 11. Fax : 02 99 67 11 10. E-mail : infos@tourisme-rennes.com
Site :www.tourisme-rennes.com


Guide / Carte

Guide fluvial Bretagne n°01.
120 pages. Editions du Breil. Ed. 2013. Tarif : 18,50 euros (+ port 5 euros pour la France).
Beau guide, décrivant le canal d’Ille et Rance, la Vilaine, le Blavet, le canal de Nantes à Brest, l’Aff, l’Erdre et la Sèvre Nantaise. Tous ces canaux sont bordés de chemin de halage, soit aménagés en Voie Verte, soit correctement cyclables.
Cartes détaillées (échelle : 1/30 000ème) en couleur, avec chemin de halage (on voit le côté où il passe), chemins et routes d’accès aux villes et villages voisins, écluses et distances entre écluses, services disponibles (cf. ports, points d’eau), restaurants, commerces,… Donne un bref historique de chaque canal, et décrit les sites touristiques à visiter jusqu’à 10km du canal.
Le Guide décrit les Voies Vertes par un trait vert.
Utile pour préparer plusieurs randonnées en Bretagne, et à emporter !
Editions du Breil, Chemin Notre-Dame, 11400 Castelnaudary. Tél. : 04 68 23 51 35 et 06 80 63 72 47. Fax: 04 68 23 56 59. E-mail: editionsdubreil@wanadoo.fr
A commander sur : Editions du Breil.