Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

V41 : Vallée de la Brenne, de Montoire-sur-le-Loir à Tours

 

Type de la voie : Véloroute/voies vertes

Nature de la voie : Ancienne voie ferrée

Localisation : de Monthodon à Tours

Longueur : 64 Km

Département, Région : Loir-et-Cher (Centre)

Villes traversées (ou très proches) : Monthodon, Authon, Château-Renault, Villedomer, Neuillé-le-Lierre, Reugny, Chançay, Vernou-sur-Brenne, Vouvray, Rochecorbon, Tours,

Activités possibles :

Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Ce tronçon de la véloroute V41 (de la vallée de la Seine / Rouen, à la vallée de la Loire /Tours), constitue la dernière partie de cet itinéraire, entre Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher) et Tours, son point final, dans l'Indre-et-Loire. Il est réalisé depuis janvier 2016.
En amont, cette véloroute a suivi la vallée de l'Eure puis celle du Loir, essentiellement en suivant des routes calmes en bord de rivières. Depuis Monthodon, dans l'Indre-et-Loir, la véloroute suit de près la rivière Brenne avant de rejoindre la Loire à Vouvray. Les paysages deviennent typiques de la Touraine.
Une portion de 10 km entre Reugny et Vernou- sur- Brenne est en magnifique voie verte sur voie ferrée désaffectée. Le revêtement en enrobé est irréprochable. Cette V41 permet depuis Paris, de relier Tours ou Angers sans faire de gros détours. Les cyclistes venant du nord de la France ou du Bénélux y trouveront un bon linéaire agréable pour traverser la France sans passer par Paris.
La Région Centre-Val-de-Loire a donné à cet itinéraire une thématique de pèlerinage vers St Jacques de Compostelle. Les panneaux de jalonnement ont un logo bleu et jaune représentant une coquille avec l'appellation « St-Jacques à vélo via Chartres ».

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 


Très vite, en quittant Cloyes, on arrive dans le Loir-et-Cher (41). Le Loir devient plus large mais reste tout aussi paisible. La vallée reste verdoyante et les activités maraîchères ou forestières sont plus nombreuses en bordure de rivière.
La véloroute flâne elle aussi par des routes tranquilles et traverses de nombreux hameaux. Fréteval est un village attachant avec son château et ses vestiges divers. A Pezou, on s'offre le luxe de circuler sur l'ex-RN 10 déclassée et vide en cet endroit en raison de la création d'une rocade plus éloignée de la vallée. Et on s'approche peu à peu de Vendôme avec des arrivées pas très agréables dans le trafic de la RD 917.

Une pensée pour Gracchus Babeuf qui fut condamné ici (loin de la capitale, c'est plus commode...) et exécuté sans scrupules, lui le prophète de l'avenir. C'est à la chapelle Saint-Jacques qu'une plaque commémore l'événement. La mémoire de Babeuf est encore forte.
La ville est très agréable avec ses édifices remarquables et ses bords de Loir agrémentés d'espaces verts splendides.

En aval de Vendôme, la vallée développe de nombreux atouts : vins AOP (Coteaux du Vendômois), une histoire locale contrastée à Montoire par la rencontre historique entre Hitler et Philippe Pétain (explications et musée en gare), le tunnel de Saint-Rimay qui permit aux états-majors nazis de jouir d'une protection efficace, Ronsard, etc. Tout est bien mis en valeur par le train touristique basé à Thoré-la-Rochette.
C'est le pays des maisons troglodytiques aux Roches-l'Evêque (et plus en aval vers Trôo) ; Et puis aussi des « loges de vignes », ces maisonnettes destinées au repos des ouvriers loin dans les vignobles.

Montoire est donc un carrefour. La poignée de mains de Montoire plâne au-dessus de nous. Aujourd'hui c'est un festival des cultures du monde qui donne la température en août. Il est possible de descendre vers Tours au sud. Mais préférons poursuivre la vallée vers Angers par la vallée du Loir qui s'appelle désormais V47. …
Troo est notre première halte pour flâner un peu dans les ruelles, les escaliers et ses inombrables maisons troglotytiques. C'est aussi le terminus du train touristique de Thoré-la-Rochette.
A Couture, à deux pas de la limite de Région, la véloroute passe devant la Poissonnière, demeure de Ronsard . Un moment de repos (entouré de roses... ) et un moment de paix qui nous vient de loin.

Photos AF3V


Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Aucun témoignage

 

Guide / Carte

Plan départemental d'Indre-et-Loire, format de grand set de table. Échelle 1/ 250 000
Les grandes véloroutes qui sillonnent le département sont présentées par des linéaires de pointillés carrés. On y voit la Loire-à-Vélo avec ses variantes et antennes, l'Indre-à-Vélo avec ses prolongements vers Châteauroux, l'EV3 Scandibérique sous la légende « St-Jacques à Vélo », la V41 vers Rouen.
Ce document permet d'avoir une vue d'ensemble pour ceux qui souhaitent séjourner ici.
Au verso un plan de Tours très basique.
Disponible dans les offices de Tourisme.



Guide / Carte

Plan d'agglomération de Tours. C'est un plan cyclable papier de très grand format.
Au recto, toutes les communes sont présentées avec les diverses véloroutes. Hélas, le nom des rues n'est pas indiqué. Pistes et bandes, et voies en secteur apaisé (30 km/h), Tout est trop petit et ce plan est peu commode. .
Au verso, Centre de Tours. Les grandes rues sont indiquées, avec des repères intéressants. Gratuit dans les Offices de Tourisme. En téléchargement sur le site de agglo-tours.fr