Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie verte d'Arles à Mas Thibert

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Voie ferrée

Localisation : de Arles à Mas Thibert (Arles)

Longueur : 16 Km

Département, Région : Bouches-du-Rhône (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Villes traversées (ou très proches) : Arles, Mas Thibert (Arles),

Activités possibles :

Course à pied
Marche
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enduit gravillonné

Résumé / Descriptif :

Réalisée sur l’ancienne voie ferrée qui reliait Arles à Port-Saint-Louis-du-Rhône, cette voie verte, élément de la véloroute Via Rhôna, aura à terme une longueur de 36 km. Ce premier tronçon de 16 km, à la limite de la Crau sèche et de la Camargue marécageuse, constitue un magnifique support pour des balades depuis la ville d’Arles jusqu’au hameau de Mas Thibert et son espace naturel protégé des Marais du Vigueirat. La sécurité est très bonne sur cette voie verte dont le revêtement peu roulant limite l’usage aux seuls marcheurs, joggers et cyclistes (VTC ou VTT).

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cet aménagement de 16 km, ouvert fin 2012, s’intègre dans la véloroute Via Rhôna, du Léman à la Méditerranée.
C’est la première section d’une voie verte de 36 km qui reliera le sud de la ville d’Arles au nord de Port-Saint-Louis-du-Rhône, sur l’emprise de l’ancienne voie ferrée longeant le canal d’Arles à Bouc. Cette réalisation du Conseil général des Bouches-du-Rhône, cofinancée par le Conseil Régional et la Compagnie nationale du Rhône, devrait être achevée en 2014. La voie verte aboutira alors à l’écluse de Barcarin. Un itinéraire sécurisé est à l’étude, pour atteindre le tout proche bac de Barcarin (gratuit pour les cyclistes) et poursuivre Via Rhôna jusqu’aux aménagements cyclables existants de Port-Saint-Louis-du-Rhône qui conduisent à la plage Napoléon ( voir descriptif).
En traversant le Rhône par le bac, de nombreux parcours sur routes tranquilles sont possibles, à partir de Salins de Giraud vers le Vaccarès et à VTT/VTC vers les Saintes Maries par la digue à la mer.
Au nord du pont Van Gogh, Via Rhôna poursuivra sa route en traversée d’Arles - ville dont l’intérêt touristique n’est plus à démontrer. Pour cela, une continuité du réseau cyclable urbain devra être assurée. Un passage de la véloroute sur les quais du Rhône est revendiqué par l’AF3V.

Caractéristiques techniques
Le revêtement de cette piste est recouvert d’un gravillonnage bicouche et n’est praticable que par les VTT et VTC. Un balayage est prévu prochainement pour rendre la piste plus roulante.
L’itinéraire est bien sécurisé : toutes les intersections sont sans danger et protégées par des dispositifs anti intrusion avec barrières et potelets en bois, ménageant des espaces suffisants pour le franchissement - mis à part à l’arrivée à Mas Thibert où un passage de 1,25m de large rend quelque peu problématique l’accès aux vélos avec remorques.
La signalisation de jalonnement et de direction est correcte dans le sens nord-sud mais très insuffisante dans l’autre sens. Des panneaux C115 “voie verte” règlementent chaque entrée mais aucune signalisation de police n’indique les priorités aux intersections. Aucun panneau ne précise si l’accès des cavaliers est autorisé. Le parcours est très peu ombragé mais bordé d’arbustes qui peuvent constituer un abri.
Un seul parking auto, actuellement en cours d’aménagement, est situé à mi-parcours. Pas de table de pique-nique, ni de bancs et seulement un point d’eau et des toilettes à Mas Thibert à 50 m de l’arrivée (tourner à droite sur la D24, franchir la D35, c’est près du garage). À l’occasion de la réalisation de la 2ème tranche de travaux prolongeant cet aménagement, des panneaux Relais d'information service ont été prévus sur la totalité de la voie verte.

Demandes de l’AF3V
Cette section devrait disposer, au moins sur les premiers km en milieu périurbain, d’un revêtement satisfaisant d’autres types d’usagers : cyclistes (vélo de route), rollers, PMR en fauteuil. La mise en place d’équipements pour l’agrément des utilisateurs serait souhaitable : aire de repos (avec bancs, tables, ombre, arceaux de stationnement…). Sur cette section de Via Rhôna, un point d’observation en hauteur pourrait être installé pour apercevoir le fleuve à l’occasion d’une fenêtre sur le paysage.

Le Parcours
La voie verte commence à proximité du pont de Langlois (dit Van Gogh). Ce joli pont-levis à perches, installé sur le canal d’Arles à Bouc en 1962, est identique à celui peint, à trois reprises, par le célèbre peintre. Le stationnement des véhicules est possible sur le site sans être bien défini.
Sur la totalité du parcours, la piste suit le canal, aujourd’hui déclassé à la navigation. Au bout de 5 km, après avoir dépassé le pont d’Alling, puis celui du Mas de la Ville, elle évolue désormais sur le territoire du Parc naturel régional de Camargue. Echassiers, ragondins, chevaux sont bien présents mais aussi taureaux (sur la berge d’en face tout de même !). Le chemin de terre carrossable - autorisant les déplacements des pêcheurs - qui bordait la voie, sur 7 km depuis le départ, s’interrompt au niveau du pont de Mollégès où se trouve un grand parking, accessible par la D35.
La piste longe ensuite la départementale - modérément circulée - pendant 5,5 km ; le fleuve Rhône est tout près, mais, hélas, de l’autre côté de la route et pratiquement invisible. La fin du parcours, sur 4 km après le pont Calada, s’éloigne de la route. Sur cette partie, deux chemins prévoyant l’accès des berges aux pêcheurs, sont croisés. A proximité de l’ancienne gare de Mas Thibert (rencontres d’ânes et troupeaux d’ovins), la voie verte s’achève au niveau de la RD24.

Conseils
Attention, le vent souffle en moyenne 300 jours par an dans le delta du Rhône. Le mistral, l’un des deux vents dominants avec le vent marin, y est souvent très violent. S’il donne des ailes aux cyclistes dans le sens Arles - Mas Thibert, il peut créer, au retour, un obstacle redoutable. Lotion solaire et anti-moustique sont parfois bien utiles.

Accés en train
Il n’existe pas de parcours jalonné entre la gare SNCF d’Arles et le pont Van Gogh : voici une proposition d’itinéraire de 4,5 km en partie sur voies urbaines partagées.
En face de la gare, prendre la voie qui aboutit aux berges du Rhône que l’on va suivre sur la gauche, en passant devant deux lions en pierre qui gardaient l’entrée d’un pont aujourd’hui détruit. Quitter les bords du Rhône vers la gauche après le parking, pour rejoindre le grand rond-point Lamartine. Prendre la 2ème branche à droite en direction de Salon-de-Provence et Nîmes sur le boulevard Emile Combes puis sur sa contre-allée, jusqu’au carrefour (feux tricolores). Traverser pour trouver sur la droite la piste cyclable du boulevard des Lices qui vous conduira devant l’Office du tourisme que l’on va dépasser pour prendre, sur la gauche, la rue Emile Fassin puis tout de suite à droite le boulevard Emile Zola aboutissant à une ancienne voie ferrée. L’itinéraire vers le pont Van Gogh est alors jalonné : longer les rails puis tourner à gauche après le pont enjambant la voie express et le canal, descendre vers la rue Jean Charcot, d’abord goudronnée puis devenant une piste longeant le canal d’Arles à Bouc. Au bout de cette piste, après un passage sous un portique, on suit, sur la gauche, la route qui conduit rapidement au départ de la voie verte à proximité du pont Van Gogh.
Dans le sens inverse, au feu tricolore du boulevard Emile Zola, tourner à droite sur la bande cyclable du boulevard Marcelin Berthelot puis, prendre en face en montée l’avenue des Alyscamps. Traverser en face pour atteindre la piste cyclable du Bd Emile Combes (mixité piétons - cyclistes sur trottoir, la suivre jusqu’au bout, puis prendre en face, la contre-allée et ensuite une partie du boulevard pour rejoindre le rond-point Lamartine. Prendre la 2ème branche sur la droite en direction du Rhône puis la 1ère à droite (rue Paulin Talbot) jusqu’à la gare.

NB : Cet itinéraire sera bientôt amélioré par la réalisation d’aménagements cyclables supplémentaires sur le boulevard Emile Combes et la création prochaine d’une voie verte en bord de l’ancienne voie ferrée depuis le boulevard des Alyscamps jusqu’à la rue Jean Charcot.
Voir les itinéraires d’accès : en vert, non revêtu ; en bleu, voirie urbaine ; en rouge, voirie urbaine à utiliser dans le sens sud > nord.

Prolongements
Vers les Marais du Vigueirat :
Cette réserve naturelle constitue un espace protégé proposant 15 km de sentiers avec observatoires et parcours sur pilotis pour partir à la découverte de la plus grande roselière de Camargue, ses milliers d’oiseaux et ses manades de taureaux et chevaux camarguais. Voir sur le site
En attendant la réalisation prochaine, par la Ville d’Arles, d’une connexion cyclable entre les Marais du Vigueirat et Via Rhôna, il est possible d’accéder aux marais depuis Mas Thibert : itinéraire fléché d’une longueur de 3,5 km, se terminant sur les deux derniers km par une piste un peu caillouteuse.

Dernière mise à jour : le 23 avril 2013.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Photos AF3V


Pont Van Gogh
A. Michel

Sur la voie verte
A. Michel

Bord de canal
A. Michel

Parking Pont de Mollégès
A. Michel

Ancienne gare Mas Thibert
A. Michel

Le Rhône
A. Michel

Taureaux
A. Michel

Photos des usagers


Au sud du pont de Langloi
Cedric

port st louis arles (21/05/2015)
"en effet viarhona bien identifiée et balisée parfaitement depuis le parc éolien en 2015, sur le d35 mais ce n'est pas une piste cyclable revêtement en sable roulable a vtc vtt pas à vélo dit de course, ni en roller d'ailleurs vus 2 vtt sur 34 km la partie situé avant arles et d'ailleurs envahies d'herbes que ces mrs arrêtent de se gargariser sur le web (lue sur le site A..) sinon c'est bien pour des randonneurs , qui comme claudio roulent tranquillement balisage et panneau tous les km manquent peut être des points d'eau et des commerces sur 35 km bien prévoir a boire donc l arrive a Arles manque d'indications ! rien au niveau du pont voici le reportage du claudio suivez la flèche http://cbandiera.free.fr/recits/2015-Arles-Arles/F/227.html "
claudio bandiera

prolongation (26/07/2014)
"La voie verte sera bientôt accessible jusqu'au port Barcarin (fin septempbre 2014) comme le montre cette photo. https://picasaweb.google.com/100464882432713944682/20140721VoieVerteDArlesAMasThibet#6040360073085429618 Au nord,après le pont Van Gogh il y a également une chemin non accessible aux véhicules à moteur, le long du canal d'Arles à Bouc. voir également mes photos. "
Luc Beeusaert

Abandon ? (12/05/2014)
"La Voie verte Arles - Mas-Thibert semble être à l'abandon. Pancarte du Conseil Générale jetée au sol, herbes envahissantes... A Mas-Thibert, aucune indication pour aider les cyclistes à rejoindre les Marais de Vigueirat. Le samedi 10 mai 2014 entre 10 H 30 et midi, seulement 2 piétons et un coureur à pied près d'Arles, et une rencontre avec un seul couple en vélo. C'est tout sur les 16 km. Sinon, parcours très sympa, nature luxuriante avec beaucoup de senteurs, un grand calme sans vent et une température agréable. Quelques photos sur http://www.ctjean.com/images/140510_camargue_voie_verte_mas_thibert "
Jean Convert

Balade du 23 février 2014 (25/02/2014)
"Nous étions 4 pour faire cette balade depuis la gare SNCF d'Arles jusqu'au marais du Vigueirat. Le cheminement dans Arles se fait bien dans l'ensemble, même s'il manque un jalonnement digne de ce nom vers le point de départ de la voie verte. Les ruelles du centre ville sont calmes et les zones de voirie apaisée (aire piétonne, zone de rencontre et zone 30) sont idéales pour cheminer à vélo. Sur l'itinéraire voie verte, il faut quand même être un ou une cycliste motivé(e) car le trajet est quand même assez long et peu rythmé. La signalisation est réduite au minimum et on apprécierait des bornes kilométriques pour connaître les distances restant à parcourir. Le revêtement est variable et un passage de balayeuse serait le bienvenu pour enlever les gravillons excédentaires qui ne représentent pas de vrai danger mais qui réduisent la vitesse. Nouas avons réussi à aller jusqu'au marais du Vigueirat, un petit paradis de calme et de nature même si l'état du chemin est déplorable sur les 2 derniers kilomètres avec de nombreux nids de poule et des bosses importantes, générant un inconfort important. Celà a tout de même l'avantage de réduire la vitesse des véhicules motorisés. Concernant le respect et la tranquillité, nous avons constaté que la barrière du 2ème accès (pk 1,7) avait été enlevée et que l'accès n'était plus fermé, avec pour conséquence inévitable, l'intrusion d'une voiture qui a parcouru la portion entre le pk 1,7 et le pk 4,4 (carrefour avec chemin du Mas de Gués). Le véhicule est sorti en passant sur le petit talus entre la berge du canal et la voie verte, montrant que malgré les barrières, des points d'entrée restent possibles, bien que peu nombreux. Par exemple, là où la route et la voie verte sont à niveau et séparés par un fossé qui devient une noue facilement franchissable. Globalement, celà fut une sortie agréable mais à réserver à des cyclistes motivés et je recommande de faire en saison propice (hors été). A noter qu'il est possible de rentrer par le bus ligne 21. "
Jean-Marie MADELENAT

VV Arles (18/11/2013)
"Parcours de 16 km un peu lassant malgrès les beaux paysages camarguais. (Ca manque quand même d'étang et de flamants roses). Nous qui sommes habitués à des voies vertes goudronnées avons trouvé le parcours un peu plus difficile et lassant que prévu (bcp de ligne droite et de longs virages). Très peu de panneaux pour vous indiquer le kilométrage effectué et restant (un seul sur 16 km) et le plus gros point noir à mes yeux : le manque de barrières interdisant le passage des véhicules motorisés. Nous avons croisés deux scooters qui roulaient à vive allure sur la voie verte. Pas top quand on roule en famille sur une voie censée être sécurisée. Mais bon je ne vais tout de même pas trop me plaindre c'est mieux que rien et vu que les VV ne sont pas forcément à la mode dans la région, on se contentera amplement de ça. A noter que le pont peint par van gogh est magnifique et vaut le détour. Cordialement à tous "
Lilian R

 

Autres
Conseil général des Bouches-du-Rhône
Pages dédiées aux aménagements cyclables