Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Anneau Bleu

 



Type de la voie : Voie verte

Nature de la voie : Canal

Localisation : de Pont de Jons (Jons) à Pont de Croix-Luizet (Villeurbanne)

Longueur : 20 Km

Département, Région : Rhône (Rhône-Alpes)

Villes traversées (ou très proches) : Pont de Jons (Jons), Pont de Jonage (Jonage), Barrage de Jonage (Meyzieu), Pont de Meyzieu (Meyzieu), Pont d'Herbens (Meyzieu), Le Grand Large (Décines – Charpieu), Pont de Décines (Décines – Charpieu), Pont de la Sucrerie (Vaulx-en-Velin), Barrage de Cusset (Villeurbanne), Pont de Cusset (Villeurbanne), Pont de Croix-Luizet (Villeurbanne),

Activités possibles :

Course à pied
Marche
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Stabilisé bien roulant

Résumé / Descriptif :

L'Anneau Bleu constitue une importante démarche de valorisation du site du Rhône amont. A l'est de l'agglomération lyonnaise, le secteur Rhône amont s'étire sur 3000 ha aux abords des canaux de Miribel et de Jonage. Le site remplit de nombreuses fonctions stratégiques pour la métropole : alimentation en eau potable, protection contre les crues du Rhône, patrimoine naturel, espaces de loisirs, production d'hydroélectricité, etc.
Les berges du canal de Jonage ont été aménagées avec 30 km de voie verte, presque continue et bien sécurisées. De qualité assez égale sur toute sa longueur, elle offre trois ambiances différentes, en particulier un environnement naturel surprenant et bienvenue dans ce secteur marqué par la périurbanisation, le Grand Large avec ces activités nautiques et l'entrée dans la ville le long du canal de Jonage.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
A l'est de Lyon, le Rhône de divise en deux canaux, au nord, le canal de Miribel, initialement dédié à la navigation fluviale, et au sud, le canal de Jonage chargé d'alimenter la centrale hydrolélectrique de Cusset, qui, à sa construction à la fin du XIXème siècle, est alors la plus puissante au monde. De fait, l'essentiel du débit du Rhône se retrouve dans le canal de Jonage (600 m3/s), qui prend des allures de fleuve.
Le vaste secteur (3000 ha) situé entre les deux canaux porte depuis une dizaine d'années, le nom d'Anneau Bleu, support de différentes actions de sauvegarde et de valorisation des espaces naturels, agricoles et de loisirs. Parmi ces actions, le projet de requalification des berges des deux canaux (60 km) est lancé en 2003, mais n'a abouti pour l'instant à la création de voies vertes que sur les berges du canal de Jonage. L'aménagement sera complété sur la rive droite du canal de Miribel pour constituer l'Anneau bleu.
Aujourd'hui, combinée avec EV17: ViaRhôna de Jons à Lyon, elle offre plus de 30 km de sites propres, en grande partie continus, pour entrer ou sortir de l'agglomération, à travers un environnement des plus agréables.

Caractéristiques techniques
La signalisation est le principal point faible de cette voie verte.
D'abord, il y a une dizaine de cas de contradiction dans la signalisation de police : le panneau indiquant la voie verte est très souvent installé aux côtés d'un panneau d'interdiction du chemin de halage à tout véhicule (donc aux vélos) !!
Ensuite, le jalonnement absent de la partie de l'Anneau bleu qui est concernée par la véloroute. Le seul balisage que l'on retrouve sur toute la voie verte est une signalisation spécifique à cet itinéraire, non règlementaire, faite de blocs de béton massif, qui n'indique que les destinations les plus proches dans de petits caractères, situés à hauteur des jambes, mais aucune distance ni destination lointaine ne sont indiquées. A Décines-Charpieu, La proximité avec la piste cyclable du tram T3 n'est même indiquée nulle part, alors que c'est une excellente occasion de réaliser une boucle. Dommage, ce jalonnement apparaît comme totalement raté (alors qu'il a sans doute été fort coûteux).
Le revêtement est dans son ensemble un stabilisé bien roulant, réalisé récemment (2010 – 2011). Les accès aux ponts ou les passages délicats sont renforcés ou en béton. Seuls les parties partagées avec les voitures sont en enrobé. Pourtant, initialement, le projet prévoyait plusieurs parties destinées au rollers, ce qui semblait aller de soi dans cet environnement périurbain, mais aucun enrobé n'a été posé sur les 20 km.
Les équipements sont disposés de manière très variable, mais sont tous issus des « déchets » de l'aménagement des berges, donc en bois pour l'essentiel, particulièrement intégrés à leur environnement, mais restent par conséquent très sommaires (bancs peu confortables), en particulier pour les arceaux de stationnement vélo, qui sont par ailleurs en nombre franchement insuffisant. Cependant, l'aménageur a réalisé six espaces de détente, d'importance et de disposition variables, mais plutôt bien échelonnés le long de la voie, à Jonage, au pont de Meyzieu, au pont d'Herbens, au pont de Décines, à Montaberlet et près de Hippodrome de Lyon Carré de Soie.

Parcours
L'accès à l'Anneau bleu au pont de Jons est particulièrement mal aisé, se fait par un escalier à trois volées, d'une quarantaine de marches ! L'accès par le chemin de la Garine plus « roulant » mais pentu est situé à 800 m en aval du pont.
Dans une première séquence, jusqu'au pont de Jonage, la voie verte est un chemin revêtu d'un stabilisé roulant de bonne qualité. Les grands arbres sont omniprésents à tel point que l'on voit assez peu le canal longé.
Au niveau du pont de Jonage, la voie verte est interrompue sur 350 m, l'itinéraire pour emprunter une route assez peu fréquentée.
La voie verte reprend au niveau d'un petite prairie munies de bancs. Le parcours devient plus ouvert avec quelques vues sur le canal puis sur le barrage de Jonage. Le revêtement, toujours du stabilisé, est encore meilleur après le barrage.
S'ouvre alors jusqu'au pont d'Herbens, la partie la plus belle et la plus agréable : les berges alternent vues sur le canal et parties ombragées, sont transformées ici et là en « mini-lônes » accueillant une flore et une faune plus diverses. Des équipements sont installés régulièrement (bancs, points d'eau, arceaux de stationnement vélos).
Au pont d'Herbens,la Via Rhôna quitte l'Anneau bleu, pour rejoindre le Grand Parc de Miribel Jonage (voir la fiche descriptive EV17 Via Rhôna de Jons à Lyon).

Après le pont, ne pas manquer de découvrir la promenade d'Herbens, située entre la voie verte et le canal, espace naturel recréé à partir des sédiments du réservoir Grand Large, vaste étendue d'eau de 150 ha dédiée aujourd'hui aux sports nautiques (avirons, planches à voile, dériveur...) que la voie verte va maintenant longer sur 3,5 km. C'est à cet endroit que la vue sur ce lac est la plus belle.
La voie verte continue en traversant un petit parc (jeux pour enfants) par un court raidillon avant d'accéder à la seconde partie de l'itinéraire en voie partagée : une zone de rencontre de 450 m, à la circulation très tranquille (le principal but en est l'accès aux clubs de voile). Ne pas rater la reprise de la voie verte « cachée » à gauche d'un grand portail vert (sur la droite de la route), qui recommence sur moins d'un km.
Commence ensuite le plus long tronçon en voie partagée (800 m). Limitées à 30 km/heure, les voitures restent cependant nombreuses certains jours car cette route dessert plusieurs guinguettes en plus des clubs de voile. Prudence pendant les week-end !
La voie verte recommence au niveau du premier accès à la Piste cyclable du tramway T3 (aucune signalisation) qui permet de rejoindre très directement la gare de la Part-Dieu et le centre ville de Lyon, via une pente assez raide sur la gauche de la voie verte, puis une passerelle très arrondie, sur la N346, pour atteindre la piste cyclable, qui longe une ligne de tramway.
A cet endroit, les barrières de la voie verte sont souvent ouvertes, et on y croise quelques voitures. Le revêtement est de nouveau en stabilisé, bien roulant.
Le deuxième accès à la piste cyclable du tramway T3 se fait un peu avant que la voie verte ne passe sous la N346, derrière un parking sommairement aménagé sur la gauche (aucune signalisation), via une pente plus douce que l'accès précédent.
La voie verte retrouve ensuite le canal et un caractère bien plus champêtre. Au niveau du pont de Décines, doublé désormais d'une passerelle cyclistes/piétons (bancs, aire de repos), l'accès aux centre de Décines-Charpieu (nombreux commerces) à 600 m sur la gauche, est direct par la rue de la Fraternité, il y manque juste 300 m d'aménagements cyclables, car la circulation automobile est importante, sur cette rue. La voie verte longe ensuite le secteur de Montaberlet (bancs, aire de repos) passe sous le pont de la Sucrerie puis longe l'Hippodrome de Lyon Carré de Soie.ur la droite, c'est le meilleur point de vue pour embrasser la centrale hydroélectrique de Cusset, sur toute sa largeur.
L'itinéraire continue de manière partagé sur 500 m (rue de Pierrefrite), sur une route limité à 30 km/h, et d'après les panneaux, interdite à tout véhicule, donc aux vélos !!
Passé le barrage de Cusset, la voie verte recommence sur la droite de la route, sur un stabilisé, là encore, bien roulant. En revanche, l'agrément est moindre : après être passée sous le pont de Cusset, la voie verte rejoint le boulevard périphérique de Lyon, qu'elle longe ainsi sur plus de 2 km, en léger contrebas. C'est la partie la moins agréable de l'itinéraire, qu'on considérera plutôt comme une liaison. En effet, l'itinéraire se termine après le pont autoroutier de Croix-Luizet, lorsque la voie verte rejoint Via Rhôna: de Jons à Lyon permettant soit de continuer en direction de Lyon, soit de rentrer sur le Grand Parc de Miribel Jonage et d'ainsi effectuer une boucle.
Au droit de la Cité Internationale la passerelle de la Paix permet de rejoindre le quartier St Clair.
Un retour est aujourd'hui possible en rive droite du canal de Jonage jusqu'au pont d'Herbens
Pour terminer l'Anneau Bleu,le Grand Lyon et la CC de Miribel engagent l'aménagement du chemin de halage en rive droite du Rhône et du canal de Miribel sur 20km, de St Clair à Crépieu-la-Pape, Neyron, Miribel, St-Maurice-de-Beynost, Thil, Niéroz et Jons.

Accès en train
Le pont de Jons, extrémité est de la voie verte est situé à 6 km de la Gare de Montluel (Ain), accessible par la RD61 (route fréquentée, vitesses élevées) sans autre alternative.
Le barrage de Cusset est situé à 6 km de la gare de la Part-Dieu en empruntant la Piste cyclable du tramway T3, puis à la station de tram métro « La Soie », emprunter la rue de la Poudrette (piste cyclable), puis la rue Victor Jara (zone de rencontre).

Dernière mise à jour : le 6 janvier 2017
© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Photos AF3V


Balade
F. Rollet

Début de la voie verte
F. Rollet

Ombrage
F. Rollet

Aire de repos
F. Rollet

Promenade
F. Rollet

Berges
F. Rollet

Grande courbe
F. Rollet

Equipements
F. Rollet

Petite lône
F. Rollet

Aire de repos
F. Rollet

Point de vue
F. Rollet

Ne pas rater
F. Rollet

Le Grand Large
F. Rollet

Limité à 30
F. Rollet

La marée monte !
F. Rollet

Passerelle
F. Rollet

Montaberlet
F. Rollet

Tranquille
F. Rollet

Barrage de Cusset
F. Rollet

Contradiction !!
F. Rollet

A côté du périph'
F. Rollet

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Très roulant (20/06/2015)
"La voie est continue des Berges du Rhône à Lyon jusqu'au pont de Croix-Luizet à Villeurbanne, en passant par le Parc de la Feyssine. Il est possible de rejoindre le Parc de Miribel depuis ce pont. Du pont de Croix-Luizet à Jons, le revêtement est en terre battue bien roulante, y compris pour les vélos de route. Des aménagements sont prévus à chaque pont ou passerelle pour traverser, et des chemins relient la voie verte aux communes (Décines, Meyzieu, Jonage, Jons). La voie longe le canal, souvent sous les arbres, pour une ballade légèrement ombragée et avec un peu de fraîcheur. Idéal pour une ballade familiale ou pour s'entraîner à l'écart des voitures. Des bancs et aires de pique-nique sont également prévus (notamment à la passerelle de l'Herbens, à peu-près à mi-chemin). La voie est essentiellement plate et serpente au bord du Canal. Quelques raidillons sont à signaler entre Décines et Meyzieu, mais rien d'insurmontable. Seuls points négatifs : la fin de la voie verte en cul de sac à Jons (obligation de transporter son vélo sur un escalier assez raide), et la traversée du grand large à Meyzieu, sur la route au milieu des voitures et des badauds. A noter une chicane particulièrement dangereuse, raide et étroite à cet endroit, l'usage de la sonnette et des freins est obligatoire. L'autre rive (côté Parc de Miribel) est nettement plus sauvage et moins ombragée (peu d'arbres). Il s'agit pour l'essentiel d'un chemin de halage, accessible du Pont de Croix-Luizet jusqu'à Jons, avec une fin en cul-de-sac à l'extrémité de la presqu'île entre les deux canaux (propriété EDF). Les travaux de confortement des berges par EDF sont terminés à ce jour (mi-juin 2015) et le chemin permet d'accéder au Parc de Miribel à plusieurs endroits. Le revêtement est en terre battue bien roulante de Croix-Luizet à la passerelle de Décines. Ensuite, les choses se gâtent. Le revêtement est caillouteux mais accessible en VTC de la passerelle de Décines au Pont de l'Herbens. Ensuite, le revêtement devient très très caillouteux, impossible à pratiquer en vélo de route, avec des barrières qui prennent toute la largeur, mais n'empêchent absolument pas le passage des voitures (comment font-elles ?). Le VTT devient obligatoire passé la passerelle de Meyzieu. "
François

M (27/07/2014)
"Superbe !! état du sol pratique même avec l'usage d'un VTC La ballade est magnifique surtout vers les 18h. A faire, à refaire ! sans modération !! "
Simian C

 

Carte interactive
Site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à l'EV17 ViaRhôna, du Léman à la Méditerranée, :
www.viarhona.com
Téléchargement des tracés de la véloroute pour récepteur GPS (création d'un compte nécessaire) :
www.viarhona.com/litineraire/les-traces-gps-de-litineraire


Carte interactive
Calculateur d'itinéraire Géovélo Lyon
Lancée en juillet 2013, cette carte interactive, soutenue par le Grand Lyon, la région Rhône-Alpes et l'Etat, ressemble beaucoup à celle de La Ville à Vélo, et aura la même utilité. Elle propose en plus un calculateur d'itinéraire plutôt efficace, mais qui ne prends pas en compte les voies en stabilisé, telle que l'Anneau bleu ou certains tronçons de la Via Rhôna.
www.geovelo.fr/lyon