Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte du canal de la Haute-Seine (V16)

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Canal

Localisation : de Barberey-Saint-Sulpice à Saint-Oulph

Longueur : 27 Km

Département, Région : Aube (Champagne-Ardenne)

Villes traversées (ou très proches) : Barberey-Saint-Sulpice, Saint-Lyé, Payns, Savières, Saint-Mesmin (10), Vallant-St-Georges, Droupt-Sainte-Marie, Méry-sur-Seine, Saint-Oulph,

Activités possibles :

Course à pied
Equitation
Fauteuil roulant
Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

La nouvelle Voie Verte qui longe le canal désaffecté de la Haute-Seine est un aménagement multi-usagers remarquable par son ambition. Il comprend une piste de 25 km, avec un revêtement lisse large de 3 mètres, sans croisement routier sur le chemin de halage, grâce à de gros travaux à chaque croisement. Et, sur l’autre rive, il propose un chemin enherbé ouvert aux piétons et aux cavaliers.
Cette vélovoie est un élément d’un futur parcours de Troyes à l’Ile-de-France.
Ses deux imperfections sont le fait qu’elle commence à 5km du centre de Troyes, et l’absence de fléchage, et le trafic routier relativement important sur le parcours de liaison entre l’entrée de la Voie Verte et le centre de Troyes.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
La Voie Verte aménagée par le Conseil Général longe le canal de la Haute-Seine à partir de Barberey-St-Sulpice (à 5km du centre ville de Troyes) jusqu’à l’entrée de Méry-sur-Seine, soit 25 km. Un tronçon supplémentaire en cours de réalisation de Méry à Saint-Oulph doit ouvrir fin 2009, portant l’ensemble à 27km.
La Voie Verte sera prolongée jusqu’à Nogent-sur-Seine. Elle fait partie d’un parcours Paris-Troyes-Strasbourg figurant au Schéma national des Véloroutes comme variante du parcours Paris-Strasbourg par la vallée de la Marne.
Caractéristiques techniques
Sur le chemin de halage, le Conseil Général de l’Aube a créé une Voie Verte en enrobé lisse de 3 mètres de large.
Le contre-halage qui était en grande partie recouvert d’une broussaille impénétrable a été dégagé pour y créer un chemin réservé à la randonnée pédestre et équestre.
Les 11 ponts routiers enjambant le canal ont été reconstruits ou réaménagés pour surélévation dont 4 encore en travaux à l’automne 2009 qui seront achevés à la fin de l’année ou au plus tard début 2010 : cela supprimera toutes les traversées à niveau (voir photos).
Outre la traversée de Méry-sur-Seine et le prolongement jusqu’à St-Oulph non encore réalisés fin 2009, il subsiste trois courtes coupures non praticables à rollers mais où le passage des piétons et cyclistes est maintenant possible. La continuité sera totale début 2010.
Les travaux de cet ambitieux aménagement, annoncés depuis 4 ans et amorcés en 2008, ont été accélérés début 2009 dans le cadre du plan de relance départemental soit un investissement de 12,6 millions €.
Le parcours
Bien que rectiligne le canal a beaucoup de charme.
Ses rives arborées laissent peu d’ouvertures sur le paysage : un court passage donnant vue sur la Seine et quelques aperçus sur des étangs mais aucun panorama étendu ce qu’il ne faut pas regretter : la vallée de la Seine est une trouée de verdure dans une immense plaine agricole monotone.
On peut y apercevoir des poules d’eau, lointaines cousines de la grue cendrée, reconnaissables à leur bec rouge à l’extrémité jaune. Les plus observateurs verront des lézards vivipares, le vulcain, un papillon à la robe sombre ourlée de rouge ou la demoiselle éclatante, une belle libellule.
Le canal traverse Méry-sur-Seine, mais les autres villages de part et d’autre de la vallée, éloignés de quelques centaines de mètres, ne sont pas visibles.
Le canal est resté en eau à partir de Barberey vers l’aval, mais le niveau est assez bas. Il est prévu d’améliorer son alimentation.
Des pontons ont été installés pour les pêcheurs et les fauteuils.
Des points pique-nique sont en cours de réalisation sur le contre-halage.
Deux parcs de stationnement ont été créés, l’un à l’entrée de la voie verte à Barberey-St-Sulpice, l’autre à mi-parcours.
Historique du canal de Haute-Seine
Le canal de la Haute-Seine a été réalisé au cours de la fièvre de construction de canaux de la Restauration et de la Monarchie de Juillet. Cette voie navigable était destinée à créer une nouvelle liaison entre le bassin de la Seine et la Saône par jonction avec le canal de Bourgogne aux environs de Montbard. Ce grand projet n’a été réalisé qu’en partie, les travaux s’étant limités à Bar-sur-Seine. La section de Troyes à Bar-sur-Seine n’a d’ailleurs pas été ouverte en raison d’un défaut d’étanchéité. Il subsiste encore des traces du fossé et d’anciennes maisons éclusières de ce canal mort-né.
Le canal a été construit au gabarit Becquet, qui permettait le passage de péniches de 150 tonnes pour un tirant d’eau de 1,20 m. La partie en aval de Troyes a été ouverte à la navigation en 1846. Le canal est resté à l’écart du plan de rénovation Freycinet de la fin du XIXème siècle ce qui a limité son trafic, devenu insignifiant à partir de 1930.
En 1944, le fond du pont-canal de Barberey a été dynamité par la Résistance rendant impraticable l’accès à Troyes. Déclassé en 1957, il est resté peu entretenu jusqu’à son entrée dans le patrimoine du département en 2008.
Vers 1970 la section à l’entrée de l’agglomération de Troyes à partir de Barberey-St-Sulpice a été comblée et transformée en voie urbaine à 4 voies.
Perspectives d’évolution du canal et de la Voie Verte
La Voie Verte a été prolongée fin 2009 jusqu’à St-Oulph (2km), et sera prolongée ultérieurement jusqu’à Nogent-sur-Seine.
Par ailleurs, les travaux de réfection des écluses sont destinés à améliorer l’alimentation en eau.
À plus long terme, le canal sera rouvert à la navigation.
Une perspective encore plus ambitieuse serait le rétablissement du canal jusqu’au centre ville, au milieu de l’avenue à 4 voies qui a perdu une partie de son utilité depuis la création des rocades.
En attendant, la liaison avec la Vélovoie des lacs par une traversée Est-Ouest de l’agglomération troyenne est en projet.
Actuellement, le parcours vers le centre ville n’est pas balisé et comprend quelques tronçons inévitables sur voies à circulation relativement importantes.
À voir
Aucun site particulier n’est à signaler au bord du canal, les villages de la vallée étant à l’écart.
En quittant la Voie Verte on peut découvrir les jardins du château de Barberey, l’église de Saint-Lyé (où le roi de France Louis X le Hutin épousa Clémence de Hongrie en 1315), le musée des Templiers de Payns, le château de Droupt-Saint-Basle et l’église de Vallant-Saint-Georges.
Egalement à proximité, le pont canal de Barberey-St-Sulpice, classé monument historique, est un rare témoignage des débuts de l’architecture métallique.
On y parvient en suivant le chemin dans l’axe du canal (un peu à gauche de celui dans l’axe de la voie verte). Ce chemin de terre d’environ 800 m qui suit la partie comblée de la voie d’eau est praticable à VTC. Le pont est bien visible, mais son accès a été interdit par un grillage suite à des déprédations. Il faut ensuite faire demi-tour et revenir sur la D 91.
Par ailleurs, on remarque les belles églises de Barberey-St-Sulpice et de La Chapelle-St-Luc sur le parcours de Troyes à la Voie Verte.
Accès à la voie verte depuis le centre de Troyes
Dans le prolongement du bassin en eau dans le centre ville, témoin de l’ancien canal, continuer quai de Dampierre puis avenue Chomedey de Maisonneuve, avenue à 4 voies tracée à l’emplacement de l’ancienne voie navigable. Cette voie routière comporte de larges bandes cyclables.
Au croisement (feux) au-delà duquel la bande cyclable disparaît (vue sur un pont ferroviaire), prendre la rue André Salomon à gauche, puis la rue de Preize à droite. C’est la section urbaine de la D20 qui comporte des zones 30, mais la circulation est relativement importante. Nous passons devant l’église de La Chapelle St-Luc. Après le rond-point, passer sous l’autoroute et prendre la première route étroite à droite puis tourner à gauche. Après environ 1 Km sur cette voie secondaire (belle église à notre droite), prendre la D91, route plus importante, à droite. Après 2 ponts sur des bras de la Seine (voie d’accès à une mini-centrale hydroélectrique à droite), l’entrée de la Voie Verte est à gauche à côté du canal qui se termine au bord de la route.
Accès en train
La gare de Troyes à 5 Km de Barberey-St-Sulpice est desservie quotidiennement par une quinzaine de trains directs au départ de Paris-Est accessibles au transport des vélos non démontés.
L’autre extrémité de la voie verte est éloignée d’une quinzaine de Km de la gare de Romilly-sur-Seine assez bien desservie, mais le parcours d’accès n’est pas très agréable.
Voir une vidéo
Ici : Vidéo

Dernière mise à jour: le 30 août 2010.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


Rollers
M. Delmotte

Début
M. Delmotte

Ponton
M. Delmotte

Ponts reconstruits
M. Delmotte

Méry-sur-Seine
M. Delmotte

Automne
M. Delmotte

Cavaliers
M. Delmotte

Contre-halage
M. Delmotte

Photos des usagers


Le Lavoir
Véro et Rod du 77

Canal de la Haute Seine
Véro et Rod du 77

Canal de la Haute Seine
Véro et Rod du 77

Le canal
Véro et Rod du 77

Un des ponts
Véro et Rod du 77

Agréable (24/02/2015)
"Tracé très agréable, c'est plat, tout droit, très peu de barrière cycliste (mais qui n'empêche absolument pas les remorques, vélo couché, cargo de passer). Le gros point noir c'est le cruelle manque de source d'eau. En automne et en hiver, il n'y a presque aucun entretient, hormis sur quelques portions. Les feuilles, glands, branches, etc. ne sont pas accueillants pour un vélo couché, ça glisse. La futur portion de la voie qui permettra de relier La Chapelle-Saint-Luc traverse une zone humide, elle est donc inondée en hiver sur 50/100m, jusqu'à être infranchissable quand le niveau est trop haut (aucun détour possible, il faut faire demi-tour). "
Nicolas

Roller (02/07/2014)
"Un bel aller-retour barberey/mery en roller en ce début juillet 2014, très belle piste ombragé,lignes droites à perte de vue,très praticable,sinon comme à chaque fois manque de point d'eau "
Alex un dijonnais

tout beau -tou neuf (27/08/2010)
"cette voie verte est un délice, ombragée, même si les équipements restent sommaires (peu de tables de pique-nique sur le trajet, chemin de contre-halage compris, et le point d'eau le plus facilement accessible se trouve à Méry) la prolongation jusqu'à Saint-Oulph est terminée et permet de parcourir 2 km supplémentaires "
isabelle

 

Autres
Comité départemental du Tourisme de l’Aube
Comité Départemental du Tourisme de l'Aube. 34, quai Dampierre, 10000 Troyes. Tél. :03 25 42 50 00.
Donne des informations touristiques sur le département et les circuits et balades à vélo. Distribue des documents sur les Voies Vertes.
Voir le site : Aube en Champagne
Avec la description de la Vélovoie des Lacs de la forêt d’Orient, ici (brochure à télécharger):
Vélovoie
Avec la description de la Voie Verte du canal de Haute-Seine, ici :
Canal de Haute-Seine


Autres
Site tourisme-champagne-ardenne.com
Site du Comité régional du Tourisme de Champagne-Ardenne, avec des informations touristiques, et une brochure à télécharger : « Balades & Randonnées, idées de balades et randonnées en Champagne-Ardenne », avec des circuits vélo, et une carte des Voies Vertes de la région.
Ici : documents à télécharger
Ou : Site du CRT