Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Véloroute Itinéraire cyclable des trois pays

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Route

Localisation : de Chalampé à Chrütlihof-frontière (Oltingue)

Longueur : 67 Km

Département, Région : Rhin (Haut) (Alsace)

Villes traversées (ou très proches) : Chalampé, Bantzenheim, Ottmarsheim, Grunhutte (Ottmarsheim), Kingersheim, Illzach, Mulhouse, Illfurth, Wittersdorf, Tagolsheim, Emlingen, Schwoten, Haussgauen, Willer, Muespach, Fislis, Oltingue, Chrütlihof-frontière (Oltingue),

Activités possibles :

Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Cette Véloroute internationale a été créée en 1996 par des associations de cyclistes de France, Allemagne et Suisse, avec l’appui des autorités de ces trois pays. Elle propose une petite boucle de 66,7km, et une grande boucle de 193km, passant par la France, la Suisse et l’Allemagne, de part et d’autre du Rhin. La grande boucle relie Mulhouse, Bâle, Rheinfelden, et Neuenburg (à 40km de Friburg). Une carte de randonnée, en français et en allemand, décrit l’itinéraire et des variantes. Beau parcours jalonné, sécurisé en quasi-totalité, avec de faibles dénivelés. Grand attrait touristique avec la traversée des villes, et une incursion dans la Forêt Noire.
Un vrai bonheur. A faire en totalité (les 67km de cette fiche correspondent à la seule partie française de la grande boucle).

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cette Véloroute s’appelle : Itinéraire cyclable des trois pays (ou Dreiland-radweg). Elle a été créée dans les années 90 par un groupe : Itinéraire cyclable des trois pays, réunissant des associations de cyclistes de France, Allemagne et Suisse, avec l’appui des autorités locales de ces trois pays.
Elle constitue l’une des plus anciennes Véloroutes créées en France (inauguration en 1996).
Elle propose une petite boucle de 66,7km, et une grande boucle de 193km, passant par la France, la Suisse et l’Allemagne, de part et d’autre du Rhin.
La grande boucle relie Mulhouse, Bâle, Rheinfelden (Allemagne), et Neuenburg (Allemagne, situé à 40km de Friburg).
Une carte de randonnée précise et complète, en français et en allemand, décrit l’itinéraire et des variantes. Elle est vendue dans les trois pays. Ce document officialise l’itinéraire.
Caractéristiques techniques (partie française)
Cet itinéraire possède les caractéristiques d’une véritable Véloroute : parcours sécurisé en quasi-totalité (petites routes ou voies vertes), faibles dénivelés, attrait touristique, traversée des villes, …
La partie française emprunte des itinéraires déjà jalonnés par le Conseil Général du Haut-Rhin, avec des panneaux-vélo indiquant les directions et les distances. Sur ces panneaux sont collés de petits auto-collants de l’itinéraire (taille 5cmX5cm ou 7,5cmX7,5cm). Le principe de jalonnement est le même en Suisse et en Allemagne. Le jalonnement est clair et bien fait, en général.
Plusieurs longues montées existent (avec des pentes à 5% ou 6%), car il faut passer de la plaine de Mulhouse, à 200m d’altitude, aux collines du Sundgau, à 460m d’altitude.
Entre Mulhouse et Bâle, l’itinéraire suit en majorité des voies non dangereuses : des Voies Vertes (comme le canal du Rhône au Rhin suivi sur 9km), des petits chemins ruraux réservés aux agriculteurs et aux cyclistes (sur 9km, vraies quasi-voies vertes), ou des petites routes à faible trafic, choisies pour permettre la découverte tranquille.
Hélas, l’itinéraire suit aussi des RD assez circulées, et sans aménagement cyclable : 0,5km de D419 avant Tagsdorf, 3km de D16 de Schwoten à Hausgauen, 2km de D1611 de Hundsbach à Willer).
À cause des dénivelés, et de ces sections dangereuses, la partie française est réservée à des cyclistes confirmés.
Le parcours
Nous décrivons la grande boucle (193km), au départ de Mulhouse, à partir de Brunstatt, début de la Voie Verte du canal du Rhône au Rhin.
Mulhouse-Frontière suisse à Oltingue (44km)
L’itinéraire suit cette Voie Verte du canal du Rhône au Rhin jusqu’à l’écluse 32 à Illfurth (7km).
Puis il remonte vers la Suisse, en suivant des petites routes peu circulées qui traversent de nombreux villages du Sundgau, aux fermes colorées à colombages, avec leurs granges aux lourdes charpentes. On fait parfois un détour pour passer devant une jolie église, puis avoir une belle vue.
Après une montée, l’itinéraire emprunte une ancienne voie romaine, sur une crête, et ce chemin rural au milieu des champs de maïs, offre des vues lointaines sur les vallées.
Puis l’itinéraire redescend sur la vallée de l’Ill à Fislis, avec des vues sur les montagnes suisses. À partir du dernier village du Sundgau traversé, Oltingue, on rejoint la frontière suisse à travers champs, par un petit chemin rural, et la frontière se trouve en pleine forêt de sapins !
Malgré les quelques passages -brefs- sur des routes circulées, et les quelques raides montées, ce premier tronçon français est agréable à suivre : le jalonnement est clair, les routes choisies permettent la découverte des villages, traversés au cœur, et des paysages, découverts en toute tranquillité.
Ce tronçon permet de rejoindre Bâle en continuant pendant 25km (voir plus loin). On peut raccourcir et revenir de Bâle par Huningue, ville française située sur l’autre rive du Rhin, puis en suivant la Voie Verte du canal de Huningue, et celle du canal du Rhône au Rhin. Cette boucle courte Mulhouse-Bâle et retour (130km) se fait en deux ou trois jours.
Suite du parcours en Suisse et en Allemagne
NB : dans ces deux pays, le jalonnement est assez bien fait, et la carte le complète utilement.
Oltingue-Bâle (25km)
Parcours magnifique au début, on passe la frontière en pleine forêt, puis dévale dans les prairies suisses. Des pistes ou routes interdites aux autos conduisent facilement à Ettingen, où le parcours officiel continue à contourner l’agglomération.
À partir de cette ville, on peut rejoindre Bâle, par un itinéraire jalonné de 10km, quasiment parfait, agréable –souvent le long d’un ruisseau- et sécurisé, empruntant toutes sortes d’aménagements en continuité les uns avec les autres (pistes cyclables, contre-sens cyclables, bandes cyclables au centre ville). Cette coulée verte descend doucement jusqu’au cœur de Bâle, où les itinéraires vélo sont bien jalonnés.
Bâle-Liestal-Gelterkinden-Rheinfelden (55km)
Cette boucle en Suisse est à faire dans ce sens, car il réduit les montées. Après avoir rejoint l’itinéraire officiel des trois pays (Dreiland Radweg), on suit une vallée pendant 20km, à la limite des villages, et en les traversant, soit sur des pistes cyclables soit sur des rues calmes (voir Liestal, magnifique).
À partir de Ormalingen, à 400m d’altitude, une montée de 5km, raide à la fin (pente 8 à 10% sur 1km), permet d’atteindre un petit col à 600m d’altitude. Cette montée, et la longue descente qui suit se font dans les montagnes suisses, verdoyantes, un petit régal. On est vraiment récompensé de ses efforts.
On rejoint facilement Rheinfelden côté suisse, ville thermale, ancienne, belle et animée, qui mérite une visite, avec son pont sur le Rhin. On peut y faire étape. Ou bien on choisira Rheinfelden, ville allemande située sur l’autre rive.
Rheinfelden-Karsau-Kandern-Neuenburg-am-Rhein (60km)
Quelques kilomètres après Rheinfelden, après Karsau, l’itinéraire monte fortement sur 1,5km, avec des vues superbes sur les montagnes… On se retrouve ainsi très vite en pleine Forêt-Noire, que l’on traverse ensuite assez facilement, avec des perspectives lointaines et des passages dans la forêt de sapins.
Une fois redescendu dans la plaine, l’itinéraire est agréable, toujours bien choisi pour la découverte des villages (cf. Schallbach et Kandern), et de la campagne (chemins ruraux paisibles).
Sur la fin de l’étape, on longe le Rhin (portion de la Véloroute du Rhin), sur une Voie Verte en sable, linéaire et ombragée.
Fin de l’itinéraire en France
Champagné-Illzach-Mulhouse-Didenheim (35km)
Cette dernière partie en France est plate en totalité, donc facile.
Hélas, au début, il faut rouler 4km sur la RD468, entre Bantzenheim et Ottmarsheim : prudence !
Ensuite, on emprunte une piste forestière dans la forêt de la Hardt, ombragée et belle, presque jusqu’à Baldersheim.
Attention, au milieu de cette piste, au carrefour de pistes de Grunhutte, il manque un panneau de direction : allez à droite, traversez la voie ferrée puis la D39, et continuez en face un peu à gauche- en direction de Baldersheim (panneau).
L’entrée dans Mulhouse se fait par la belle Voie Verte des bords de l’Ill (décrite sur ce site), ombragée et paisible. L’accès au centre-ville est parfaitement jalonné.
Si on continue au bord de l’Ill, on sort de Mulhouse (en direction sud-est) : on traverse le parc du stade nautique (en passant près du camping municipal accessible par une passerelle). Puis on rejoint à Didenheim le canal du Rhône au Rhin, et la Voie Verte au bord de ce canal, empruntée par l’itinéraire des trois pays.
Voir une carte Google maps
Le site internet de l'association CADR Mulhouse propose un tracé sur google maps à cette adresse : www.velomulhouse.fr/piste01.php .

Dernière mise à jour: le 8 octobre 2004.

Dernière mise à jour: le 18 octobre 2004.


Photos AF3V


Sungau
J.Savary

Bords de l'Ill
J.Savary

Forêt de la Hardt
J.Savary

Voie romaine
J.Savary

Véloroute du Rhin
J.Savary

Forêt Noire
J.Savary

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Randonnée trés variée (16/08/2011)
"Durant l'été 2004 j'ai parcouru la totalité de cette Véloroute au départ de Mulhouse, et j'ai beaucoup apprécié la grande variété des pays et des milieux traversés. L'entrée jusqu'au coeur de Bâle se fait facilement grâce 10km utilisant 36 sortes d’aménagements cyclables avec un jalonnement parfait. Dans l'épaisse forêt noire (en Allemagne) nous avons vu des cervidés... en peu de km et de jours un dépaysement complet. "
Julien

carte et signalisation : (16/08/2011)
"J'ai commandé à l'office du tourisme de Mulhouse la carte de l'itinéraire. J'ai déboursé près de 10 € avec les frais d'envoi, et j'ai reçu une carte ancienne (pas de date, mais une route y est indiquée "ouverture 2005), d'un format peu pratique et sur du mauvais papier, qui casse aux plis. Bref, bien cher pour ce que c'est ! Nous avons parcouru des variantes, jamais l'itinéraire principal, et uniquement en France. Nous avons constaté sur le terrain une signalisation ancienne et défaillante (panneaux illisibles, tombés, sans mention de directions...) Je ne sais pas ce que cela donne sur l'itinéraire principal, ni en Allemagne/Suisse, mais pour ce que nous en avons vu : 1) La carte serait à refaire. La carte actuelle est trop ancienne et de mauvaise qualité. 2)La signalisation est à reprendre. "
Jérôme

 

Autres
Site : www.infogeo68.fr . Site d’information géographique du Haut-Rhin. Accès libre.
Site créé par le Conseil Général du Haut-Rhin pour mettre à la disposition du public des informations géographiques sous la forme de cartes.
Donne des cartes de tous les aménagements cyclables (pistes, voies vertes, véloroutes, ….), à différentes échelles (zoomables), en distinguant les bandes cyclables, les pistes en site propre, les pistes mixtes (autorisées aux véhicules des riverains), les itinéraires en agglomération et les routes jalonnées.
Accès ici : www.infogeo68.fr .
Puis onglets : Bibliothèque de cartes/Transports/Pistes cyclables.


Guide / Carte
Itinéraire cyclable des trois pays, Allemagne, France, Suisse. Carte Seeger. Ed.1995. 6,71 euros.
Carte au 1/60 000 ème. Carte de randonnée cycliste décrivant la Véloroute de 193km, qui traverse la région Suisse du Nord-Ouest, le Haut-Rhin, et le sud de la Forêt-Noire. Décrit aussi un petit itinéraire des trois pays (67km), six variantes, et des liaisons (avec Bâle). Plans de traversée de Bâle et de Mulhouse. Tableaux des distances.
Donne les sites à visiter, les réparateurs de vélo, et quelques hébergements.
Excellente carte très précise, avec les altitudes, indispensable pour randonner sur cette Véloroute très touristique, dans les montagnes du Sundgau (France), de la Suisse et de l’Allemagne.
Editée par le groupe itinéraire cyclable des trois pays, et cartographie Seeger à Freiburg.
À demander à : Office de Tourisme de Mulhouse. 9, av. du maréchal Foch 68100 Mulhouse. Tel. : 03 89 35 48 48 Site : e www.tourisme-mulhouse.com.
E-mail : info@tourisme-mulhouse.com
Tarif : 6,71 euros + 1 ,11 euros de port (pour la France). A demander aussi à l'association (Relais local de l’AF3V), qui peut fournir un document : CADR Mulhouse - 2 rue du Panorama 68200 Mulhouse. Tél. 03.89.42.73.42 E-mail: velomulhouse@wanadoo.fr Site: www.velomulhouse.fr


Guide / Carte
A vélo autour de Mulhouse- Carte des aménagements cyclables . Ed. juin 2010. Gratuit.
Carte réalisée par l’Agence d’urbanisme de la région mulhousiène, avec la participation de Mulhouse Alsace Agglomération et de l’Association CADR-68 (FUBicy et AF3V). Décrit les pistes cyclables de la ville de Mulhouse et de l’agglomération de Mulhouse. Distingue bien les pistes-voies vertes en site propre, les bandes cyclables, et les itinéraires jalonnés. Utile pour les Voies Vertes qui y passent (VV du canal du Rhône au Rhin –Eurovélo 6- Mulhouse-Valdieu, VV du canal du Rhône au Rhin –Eurovélo 6- de Mulhouse à Niffer, Voie Verte de la forêt de la Hardt, Voie Verte des berges de l’Ill à Mulhouse, Voie Verte de la vallée de la Thur), et les deux itinéraires : Eurovélo 6 et Itinéraire cyclable des Trois Pays (qui y sont décrits).
A demander à l’Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse et sa région. 9 avenue Foch, Mulhouse. Tél. : 03 89 35 48 48.
Site: www.tourisme-mulhouse.com
La carte peut être téléchargée sur le site de l’association CADR : ici http://www.velomulhouse.fr
ou sur le site InfoGeo68 : www.infogeo68.fr/Inter.aspx
Un fond de carte de la région et un "calque" CADR sont en place... pour le visualiser sélectionnez:"construisez votre carte" puis dans le thème "tourisme" l'option CADR. Cliquez sur "afficher". Zonez ensuite sur la carte dans la région de Mulhouse.