Chemin de halage des bords de Vire - partie sud



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Rivière

Localisation : de Agneaux à Pont Farcy

Longueur : 31,6 km

Département, Région : Manche, Calvados (Normandie)

Villes traversées (ou très proches) : Agneaux, Baudre, Conde Sur Vire, Le Mesnil-Raoult, Saint-Romphaire, St Ebremond De Bonfosse, Ste Suzanne Sur Vire, St Gilles, St Lo, Gourfaleur, La Mancelliere-Sur-Vire, Troisgots, Domjean, Fervaches, Tessy Bocage, Fourneaux, Pont Farcy

Activités possibles :

Course à pied
Equitation
Fauteuil roulant
Marche
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Stabilisé bien roulant

Résumé / Descriptif :

La Voie Verte de la vallée de la Vire était bien avancée sur sa partie nord (St-Lô/Carentan) depuis quelques années, en 2011 la voici presque complète au sud (de Saint-Lô à Pont-Farcy).
Il s'agit d'une Voie Verte en sable stabilisé avec des graviers fins, plutôt roulante, avec quelques passages sur des routes peu fréquentées, et d'autres pas encore revêtus surtout dans le Calvados.
Parcours en pleine nature, très agréable.


Carte


 

Descriptif

Situation
Il s'agit d'une Voie Verte en stabilisé avec des graviers fins, plutôt roulante, mais avec des discontinuités : quelques passages se font sur des routes peu fréquentées, d'autre ne sont pas (pas encore ?) revêtus : quelques cailloux au nord de Tessy-sur-Vire, un peu d'herbe au sud, et surtout deux tronçons situés dans le Calvados, dont les 3 derniers kilomètres avant Pont-Farcy, qui restent sur un chemin de terre et d'herbe.
Caractéristiques techniques
La voie est d'une largeur convenable (rarement moins de 2 m, en général plutôt 2,50 m à 3 m), mais elle peut être très fréquentée par des familles à pied, et les cyclistes devront être prudents. Attention aussi aux cannes à pêche qui débordent sur la voie !
Le revêtement stabilisé (graviers fins) est roulant, mais interdit les rollers et est assez poussiéreux et bruyant. Attention aussi aux dérapages (la Vire n'est jamais loin !).
Le Conseil Général de la Manche n'a pas été économe en barrières. Elles ne sont pas trop pénalisantes pour les cyclistes (en général, deux demi-barrières en bois sans recouvrement laissant un espace suffisant pour un vélo chargé, une remorque ou un fauteuil, mais il ne faut pas se laisser surprendre.
Pour quelques traversées de hameaux ou de villages (La Chapelle-sur-Vire), l'itinéraire rejoint de petites routes. Il faut alors suivre les panneaux "voie verte" ou "chemin de halage". Ils sont bien placés, certes, mais des indications de direction et de distances auraient été préférables : seul le courant du fleuve permet de vérifier la direction.
Le parcours
C'est un parcours très agréable, en pleine nature.
Accès. La Voie Verte débute à St-Lô. Malheureusement, il n'existe aucun aménagement et aucune indication entre les deux tronçons (au nord vers Carentan, au sud vers Pont-Farcy). Le seul repère est la Vire, et il faut la rejoindre et tenter de la suivre au plus près malgré trottoirs larges, sens interdits et rues inadaptées aux vélos (grands boulevards à plusieurs voies). Vers le nord et Carentan, les points de repères seront le grand complexe de cinémas rouge, puis le bowling et la station d'épuration, où débute la Voie Verte. Vers le sud et Pont-Farcy, on repérera la gare puis le bâtiment moderne et blanc de "La Manche Libre/Tendance ouest". Une aire de camping cars (indiquée, elle), se trouve juste après. C'est une impasse pour les véhicules motorisés : seule la voie verte continue, discrètement, avec la signalisation de police réglementaire mais sans indication de direction, entre la Vire et la voie ferrée.
Ponts d'architectures diverses, écluses désaffectées (la Vire était navigable), fermes, églises et petites usines hydroélectriques rythment le parcours.
Mais, surtout, on circule en général entre champs et eau, et la nature domine. Les vaches, les moutons, les ânes nous regardent passer, et, avec un peu de chance, quelques petits animaux sauvages peuvent aussi être aperçus.
On passe la base de loisirs nautiques de Condé-sur-Vire, dont les embarcations encombrent parfois la voie et cachent les panneaux, on admire les rochers du Ham, et, peu avant Tessy, par une courte mais bonne montée, la voie rejoint un hameau puis s'enfonce dans la forêt. Elle redescend vers la Vire par quelques virages serrés : une vitesse modérée s'impose !
Quelques tables de pique-nique (dont une abritée à La Chapelle-sur-Vire) et quelques bancs jalonnent le parcours, ainsi qu'un ponton de pêche pour les personnes à mobilité réduite (La Chapelle).
Malheureusement, on ne trouve ni point d'eau ni toilettes.
Le passage dans le Calvados est net : le revêtement s'interrompt, d'abord provisoirement, puis définitivement environ 3 km avant la fin de cet ancien chemin de halage à l'entrée de Pont-Farcy.
Prolongement jusqu'à Vire et Mortain
Presqu'en face débute la "Véloroute de la vallée de la Vire", qui permet de gagner Vire, puis, au-delà, Mortain.
Voir le site de Dérailleurs
Description sur le site de l’association Dérailleurs, relais départemental de l’AF3V, ici : Dérailleurs
Accès en train
Gare SNCF à St-Lô à proximité de la Voie Verte.
Voir une carte donnant les accès en train aux Véloroutes et Voies Vertes de la région Basse-Normandie : lignes SNCF (et gares) près des VVV. Ici : Région Basse-Normandie Atlas
A la rubrique : Tourisme, téléchargez la carte : Le Schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes et le réseau TER : VVV et Réseau TER
Les Bus Verts du Calvados (à Vire) acceptent les vélos lorsqu'ils sont équipés d'une soute.

Dernière mise à jour: le 5 Août 2011.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

 

infos

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation