Vers une mixité piétons-vélos ?

Pour expliquer les situations particulières qui justifient la création d’un espace mixte piétons-vélos, l’ADAV a réalisé une présentation explicitant les cas où la création d’un tel espace est nécessaire.

Dans le cadre de la préparation du Pama 2, un groupe de travail aborde différentes propositions de modifications du code de la route, dont deux apparemment contradictoires : d’une part une définition du trottoir (pour renforcer la protection des piétons), et d’autre part la création d’un nouveau statut d’espace urbain permettant la mixité piétons / vélo !

Après de longs et fructueux échanges de réflexions, plusieurs associations (représentant différentes catégories d’usagers) sont arrivées à définir une position commune, ce qui a permis d’acter différents principes, dont les grandes lignes sont :

  • En agglomération, la cohabitation entre les piétons et tous les autres modes de déplacements est à limiter au maximum.
    • Le trottoir doit avant tout être réservé aux piétons.
    • Pour les cyclistes, leur espace doit être repris sur celui de la voiture.
    • Les nouvelles mobilités motorisées (gyropodes, scooters électriques auto équilibrés…) n’ont pas leur place sur les trottoirs.
  • Clarifier la place de chacun est essentiel, mais certaines situations conduisent à partager du trottoir, notamment entre piétons/cyclistes…

  • Hors agglomération, en zone périurbaine où l’habitat est diffus, dans les zones d’activités, en fonction des flux attendus, des activités riveraines…, la mixité doit être possible sur des trottoirs ou des cheminements indépendants dont la largeur est au moins de 2 m 50.

L’AF3V est donc d’accord pour affirmer que la cohabitation entre les piétons et tous les autres modes de déplacements est à limiter au maximum, mais affirme également que certaines situations particulières ne peuvent trouver de solution sans accepter de déroger à ce principe.

Pour faire valoir l’intérêt, voire la nécessité, de prendre en compte ces situations, l’ADAV (membre de la FUB, Délégation Régionale de l’AF3V en Nord-Pas-de-Calais, et relais local de Rue de l’Avenir) a réalisé une présentation explicitant les cas particuliers où la création d’un espace mixte piétons/vélos apparaît nécessaire.

La création de cet espace mixte piétons/vélos devrait, dans notre esprit :

  • conduire à l’officialisation d’un nouveau panneau explicitant cette mixité (ce qui permettrait de ne plus voir utiliser n’importe comment le panneau C115 / "voie verte") comme cela se pratique dans plusieurs pays européens,
  • être encadrée afin d’en limiter l’usage à des situations où il n’existe réellement pas d’autre solution acceptable et/ou réalisable.

Voir la présentation de l’ADAV


titre documents joints