Plus Belle La Voie 2015...

La randonnée militante de l’Aprovel

L’Aprovel, Délégation Régionale AF3V de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, organisait pour la 4ème fois, “Plus Belle La Voie ”, randonnée militante à VTT ou VTC, pour la promotion des véloroutes et voies vertes qui s’est déroulée, du 3 au 10 octobre, dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse (Provence-Alpes-Côte d’Azur) mais aussi dans le Gard (Languedoc-Roussillon) : ces trois départements étant connectés entre eux par plusieurs itinéraires européens, nationaux ou inter-régionaux.

A cette occasion, 14 cyclo-randonneurs (7 femmes et 7 hommes) ont accompli la totalité du parcours de plus de 400 km (dont 25 % en voies vertes), entre Tarascon (13) et Le Cailar (30), rejoints par d’autres cyclistes pour une ou plusieurs étapes.

L’objectif était, cette année, de découvrir les réalisations existantes et de reconnaître le tracé de futurs aménagements sur

  • L’EuroVelo 8 (EV8) véloroute de la Méditerranée
  • La ViaRhôna
  • La future EuroVelo 17 (EV17) « Du Léman à la Méditerranée » et ses deux branches V60A et V60B
  • La Véloroute n°66 et sa voie verte du Pont du Gard.
  • Les itinéraires Via Venaissia et Azur Camargue du schéma régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Plus Belles les Voies Vertes

Lors des deux premières étapes (week-end des 3-4 octobre), des animations étaient proposées, avec la participation d’un public plus large, pour fêter les deux nouveaux tronçons de voies vertes sur l’EV8 :

  • St-Etienne-du-Grès – Mas-Blanc-des-Alpilles (le samedi)
  • Robion – Beaumettes (le dimanche) lors de la manifestation « Plus Belles les voies vertes de l’EuroVelo 8 » organisée par l’Aprovel, dans le cadre des Journées nationales des voies vertes.

Au cours du voyage, d’autres voies vertes ont été empruntées :

  • Via Venaissia – Jonquières-Sarrians (84) en cours de prolongement vers Carpentras
  • Voie verte Pont du Gard – Beaucaire-Montfrin (30)
  • Voie verte Arles-Port-Saint-Louis-du-Rhône (13) sur la ViaRhôna (V60A) dont un tronçon était en cours de goudronnage
  • Voie verte Mas-Thibert – Marais du Vigueirat (13)
  • Voie verte Aigues-Mortes – Gallician sur la ViaRhona (V60B)
  • Et voie verte Gallician – Vauvert.
  • D’autres parcours en site propre, non aménagés, ont été utilisés (chemin en bord du canal de Carpentras, digue à la mer en Camargue et autres pistes non revêtues…)

Plus Belles les Rencontres

Cette randonnée a permis de réunir cinq délégués de l’AF3V (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Var, Gard, Hérault) et de réaliser des échanges avec d’autres associations : membres de Convibicy (FUB) d’Arles à l’occasion d’un repas commun dans l’Atelier Vélo, cyclistes de la FFCT (Vaucluse) qui ont participé à deux étapes, le Comité des fêtes de Mas-Blanc-des-Alpilles qui s’est mobilisé pour l’organisation d’un pique-nique (au sec !) les Amis des Marais du Vigueirat qui ont offert une visite guidée, D’Huile et de Coude ainsi que Claire et Philippe qui nous ont ouvert les portes du Moulin de Croix, et, bien sûr Vélo Loisir Provence et Voie Verte Pont du Gard, partenaires de l’événement, qui ont aussi organisé l’accueil des randonneurs chez l’habitant à Robion et Comps.

Rencontres riches d’échanges, aussi avec les nombreux élus qui ont accueilli la délégation ; certains ayant enfourché leur vélo sur la Via Venaissia pour accompagner le groupe et rencontres avec journalistes et hébergeurs qui ont manifesté beaucoup d’intérêt pour notre projet et pour le tourisme à vélo dans la région.

Plus Belle L’itinérance à vélo

Des Alpilles à la Camargue (et ses colonies de flamants roses) en passant au pied du Luberon et du Ventoux et dans la vallée du Rhône, Plus Belle La Voie avait aussi pour objectif de faire découvrir les paysages et le patrimoine bâti dans les villes et villages comme Pernes-les-Fontaines, Carpentras, Villeneuve-lès-Avignon, Aramon, Arles, Les Saintes-Maries-de-la-Mer, Aigues-Mortes ou Le Cailar.
Pour beaucoup de participants, les lieux visités et les itinéraires parcourus, étaient inconnus ou mal connus, et pas seulement par les participants étrangers (Irlande, Allemagne) ou venus d’autres régions (Paris, Toulouse, Montpellier) ! Tous ont apprécié la bonne entente dans le groupe et les moments de convivialité lors des repas (restos mais surtout feu de bois et grillades en Camargue, spaghetti aux calamars préparés par le groupe dans une grange au Mas du Pin Fourcat). Les orages subis lors de la première étape ont vite été oubliés, et, le beau temps s’étant installé au cours de la semaine, certains ont pu goûter à une baignade en Méditerranée.
La clémence du climat de la région en octobre est un atout pour le développement du tourisme à vélo qui permet un allongement de la saison touristique apprécié des hébergeurs. Toutefois, l’accueil de groupes et les locations à la nuitée (à prix modéré !) restent encore insuffisants, ce qui n’encourage pas le développement de l’itinérance à vélo.

Revues de Presse :
En savoir plus sur le site Midi Libre :
http://www.midilibre.fr/2015/10/06/plus-belle-la-voie-est-passee-par-comps,1223504.php

PDF - 9.8 Mo Le Dauphiné 7 oct 2015


PDF - 3.9 Mo Midi-libre 13 oct 2015