Plus Belle La Voie 2013...

La randonnée militante de la délégation AF3V de la Région PACA

Si chaque été, les JT nous montrent des automobilistes coincés, par fortes chaleurs, sur l’autoroute de la vallée du Rhône, le journal « La Provence » dans son édition d’Avignon du 6 octobre titrait à la UNE « L’A7 » des cyclos patine en Vaucluse.
Qu’es aco, « l’A7 » des cyclos ?
Il s’agit de la véloroute « ViaRhôna » qui représentera la colonne vertébrale drainant les cyclotouristes depuis le Léman jusqu’à la Méditerranée en irriguant les circuits départementaux de randonnées à vélo qui s’y connecteront.
L’itinéraire se développe en Rhône-Alpes (plus de 50% réalisés) mais
tarde à se concrétiser dans les deux autres régions concernées par son
passage (PACA et Languedoc-Roussillon) où le projet est à la traîne depuis 10 ans.

Pourquoi cet intérêt de la presse locale pour ViaRhôna ? Eh bien, parce
que l’Aprovel, délégation régionale AF3V PACA, organisait pour la 3ème fois, “Plus Belle La Voie ”, rando militante pour la promotion d’un itinéraire cyclable en PACA. Vaucluse Matin et France Bleu Vaucluse ont aussi couvert l’événement qui s’est déroulé du 2 au 9 octobre avec 15 cyclo randonneurs militants inscrits pour un départ depuis Vienne (38) jusqu’à Port-Saint-Louis du Rhône (13).

Au programme de Plus Belle La Voie 2013 : Plus Belle la vie 2013 -2

  • Pour les 4 premières étapes : découverte du tracé officiel en Rhône-Alpes avec plusieurs tronçons réalisés dans la Drôme, des travaux en cours en Ardèche et des itinéraires provisoires jalonnés dans l’attente de futures réalisations.
  • Pour les 4 étapes suivantes :
    • Randonnée côté PACA, en rive gauche du Rhône sur quelques tronçons existants (16 km dans les Bouches du Rhône ont été inaugurés lors de la Journée des Voies vertes et 8 km existent sur routes partagées au nord du Vaucluse) mais principalement sur parcours non balisé, étudié par l’Aprovel pouvant devenir entre Avignon et Arles une variante du tracé officiel (prévu dans le Gard) dans le prochain Schéma régional des VVV PACA en cours de révision.
    • Rencontres avec les élus à Avignon et Arles pour les convaincre de l’intérêt de poursuivre ViaRhôna, notamment en traversée d’agglomération et de la nécessité de coopérer avec tous les acteurs de la ViaRhôna dans le cadre d’un comité d’itinéraire.

Que du bonheur !

Les participants se souviendront de l’accueil des membres de l’Association REVV Valence à la Maison du Vélo, de la dégustation de côtes du Rhône à la cave de Tain et surtout de la pause oeno touristique à Châteauneuf du Pape qui nous était offerte par l’Association de développement touristique du Haut-Vaucluse grâce à son animatrice Elodie Pellet qui nous accompagnait à vélo avec le maire de Jonquières, Louis Biscarrat, président du syndicat de la Via Venaissia (voie verte en cours de réalisation dans le Vaucluse). L’ADTHV qui développe la filière vélo sur le Haut-Vaucluse propose plusieurs circuits cyclotouristiques. A visualiser et télécharger sur la Provence à Vélo ou sur Escapado.

A l’arrivée le 9 octobre, ce fut la municipalité d’Arles et le CPIE Rhône Pays d’Arles (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement) qui nous invitaient, après les discours, à un buffet copieux suivi d’un atelier sur ViaRhôna dans le cadre de la Journée de rencontre du réseau Rhône méridional.(Cette journée s’est terminé par la visite gratuite de l’extension du Musée de l’Arles antique, qui accueille le chaland romain Arles Rhône 3.

Plus Belle La Voie a pu se réaliser grâce : Plus Belle la Voie 2013

Aux élus d’Avignon, du Grand Avignon et d’Arles qui nous ont reçus.
A toutes les autres personnes qui ont participé aux rencontres et celles qui ont enfourché leur vélo pour un bout de chemin avec nous (membres des associations de cyclistes urbains valentinois, avignonnais ou salonais, du Cyclo Club de Roussillon (38), techniciens d’Avignon, du Grand Avignon et du CG 84).
A la municipalité de Port Saint Louis du Rhône pour l’hébergement d’une
partie du groupe à la base nautique.
A tous nos hébergeurs (la plupart très accueillants) qui ont manifesté
beaucoup d’intérêt pour notre démarche et ont offert un stationnement
sécurisé pour nos vélos.
A Roland et Bernadette, pour la soirée mémorable dans leur cabanon
sur la plage Olga (grillades, chansons, baignade nocturne…)

Elle est pas belle la vie ?

Voir reportage, photos, et une appréciation sur les hébergements « Du mobil home ambiance « bayou » au cabanon « pieds dans l’eau » en passant par le monastère Notre Dame des Champs » sur l’excellent site Vélo-Canaux-Dodo (page Le Rhône – Vienne-Port St Louis 2013)

Articles parus dans la presse


PDF - 8.9 Mo La Provence du 08.10.2013


PDF - 1 Mo Vaucluse Matin du 10.10.2013


PDF - 793.9 ko La Provence - Skalli du 10.10.2013