Plan vélo : une chance pour les véloroutes et voies vertes !

Le Plan national vélo et mobilités actives a été adopté en septembre 2018 avec un engagement politique et financier inédit en faveur du vélo comme moyen de déplacement quotidien.

Communiqué :
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2018/09/dossier_de_presse_-_plan_velo_-_vendredi_14_septembre_2018.pdf

Sans dépôt de projet par les collectivités locales auprès des différents guichets, pas de subvention et le risque que les budgets ne soient pas consommés !

Les délégués et tous les adhérents de l’AF3V devraient en fonction de l’état d’avancement des politiques vélos et du développement des véloroutes et voies vertes de leur territoire s’assurer auprès de leurs élus locaux de l’existence de projets déposés, et de leur teneur et au besoin les accompagner.

Avec le Plan Vélo, les financements sont de trois ordres.


Pour les résorptions de discontinuités d’itinéraires créées notamment par des infrastructures liées au domaine public de l’État (autoroutes, voies ferrées, routes, canaux) et les coupures naturelles (cours d’eau), un fond national « Mobilités actives » de 50 M€ par an sur 7 ans financé par l’Agence de Financement des Infrastructures de Transports de France (AFITF). Le fonds sera officialisé lors de l’adoption de la loi sur les mobilités courant 2019 avec deux échéances. Le premier appel à projet a été lancé officiellement le 13 décembre 2018.

Le cahier des charges se trouve sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire
Pus précisément : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/20181213_AAP%20Fonds%20mobilités%20actives_continuités%20cyclables.pdf

Pour le financement d’études de schémas directeurs cyclables, de création de postes de chargés de mission vélo dans les agglomérations moyennes c’est-à-dire de moins de 250 000 habitants avec une ville centre de moins de 100 000 habitants. L’appel à projet « Vélo et territoires  » est déjà lancé par l’ADEME depuis le 14 septembre ; il comprend une enveloppe de 2 M€. La prochaine date de remise des projets est fixée au 11 février 2019.

Pour le financement des investissements en matière de mobilité, 100 M€ par an pour les aménagements cyclables (dont les véloroutes et voies vertes) maJPEGis aussi les pôles multimodaux et les véhicules électriques sont à requérir auprès des préfets. Ce fond de Dotation de Soutien des Investissements Locaux (DSIL) est géré au fil de l’eau.
Une circulaire précise les thématiques financées et les modalités :
http://www.maire-info.com/upload/files/cir_43355.pdf
La liste des projets antérieurement financés est à chercher sur le site de votre préfecture (http://www.prefectures-regions.gouv.fr - mot clé DSIL)

La FUB a quant à elle publié un guide « Plan vélo : mode d’emploi »

Vous avez sûrement un projet à faire valoir près de chez vous !