Gard : Cortège cycliste vers le Conseil départemental en faveur des déplacements doux

de la Délégation Départemental AF3V du Gard

La délégation départementale de l’AF3V du Gard qui s’appuie localement sur l’Association Voie Verte du Pont du Gard a engagé et médiatisé une intervention publique, auprès de son Conseil Départemental.

Il lui a paru opportun de diffuser à la presse locale une lettre ouverte adressée au Président du Conseil Départemental, dans le cadre de la discussion budgétaire de cette collectivité pour 2016. Après la réalisation d’un volet ambitieux de son plan climat voté le 20 décembre 2012, aucune assurance n’est donnée par les élus, pour l’année à venir, en ce qui concerne le réseau de véloroutes et voies vertes, compte tenu des réalités financières auxquelles cette collectivité est confrontée. Les conseillers départementaux se trouvent face à des choix que d’autres collectivités ont déjà tranchés en faveur des déplacements doux au détriment du tout automobile.

Un dossier technique est aussi remis ce jour au Conseil Départemental et fait suite à la volonté d’ouverture manifestée par le Président Bouad en vue de faire évoluer positivement le dossier de la gestion du Pont du Gard dans lequel l’ensemble des parties prenantes se sont affrontées et enlisées durant près de trois ans avec notamment l’interdiction d’accès aux cyclistes et l’instauration d’un péage pour les randonneurs alors que le site est parcouru par deux GR et qu’une voie verte, en construction devait la traverser. L’AF3V par l’intermédiaire de son association départementale, fortement impliquée dans ce dossier (pétition forte de 17 000 signatures), s’est félicitée publiquement de cette évolution. Ce dossier propose une meilleure ouverture au tourisme de randonnée du Pays Uzège / Pont du Gard et prévoit notamment le balisage d’une véloroute de 31 km reliant Uzès à la ViaRhôna et dont le Pont du Gard serait le cœur.

Cette démarche s’est manifestée par le dépôt le vendredi 22 janvier auprès des élus de ces deux dossiers, soutenus par 11 associations de randonnée du département et de la région voisine. Escortés par deux motards, les cyclistes ont traversé la ville de Nîmes réputée par l’indigence de ses aménagements cyclistes. Le quotidien local MIDI LIBRE et France 3 Régions ont couvert l’événement.


titre documents joints