CEREMA : Fiche vélo 35

Le réseau cyclable à haut niveau de service, paru le 13 juin 2016

Plusieurs pays et quelques villes européennes se sont lancés dans la réalisation d’infrastructures cyclables performantes. Bien au-delà de la vitesse permise par ces infrastructures, c’est bien un niveau de service qui est attendu par l’usager cycliste (confort, sécurité, services…).

Télécharger la fiche : http://www.certu-catalogue.fr/fiche-velo-amenagements.html

Malgré une image positive et une pratique en hausse dans les villes, force est de constater que l’usage du vélo reste faible en France.

Plusieurs études ont identifié un certain nombre de freins à la pratique, de nature multiples, objectifs et subjectifs. Parmi ces freins, le déficit d’aménagement est clairement identifié .

Un des leviers pour le desserrer, en complément de la modération de la circulation motorisée, est la construction d’infrastructures attractives, sûres, continues et efficaces, garantissant à l’usager une durée de trajet fiable, quelle que soit la période de l’année.

Ces réseaux appelés RCHNS (réseau cyclable à haut niveau de service) que d’autres appellent REV (réseaux Expresse vélo) ont pour objectifs :

  • d’assurer des liaisons confortables et efficaces entre pôles urbains et les principales stations de transport collectif,
  • jouer le rôle d’épine dorsale du réseau cyclable de l’agglomération
  • et doivent permettre d’amener au vélo des usagers quotidiens sur des trajets pouvant atteindre une vingtaine de kilomètres.

Il est aussi souhaitable qu’ils assurent la pénétration des itinéraires du schéma national des véloroutes et voies vertes.

Il me semble important que l’AF3V suive ces évolutions des itinéraires cyclables qui ne peuvent se développer sur des seules objectifs touristiques.