Bilan "Circuit de la Basse Zorn"

Manifestation du 10 septembre 2016

Région/Département : Grand-ESt - Bas-Rhin
Organisée par l’association CADR67

Rendez-vous est donné à Strasbourg-Wacken au bord de la piste du canal de la Marne-au-Rhin alias EV5, que nous suivons jusqu’à Souffelweyersheim.
Nous sommes une quinzaine de vététistes et l’ambiance est joviale.


Au pont-écluse, nous prenons à droite la piste des forts allant vers Reichstett, où nous nous engageons dans la forêt pour faire le tour du fort Rapp. La traversée du village se fait par des rues inédites et pittoresques. Après un bon km sur la route en file indienne, nous empruntons une petite route en lisière de forêt. Puis s’enchaînent des petites routes agricoles et des chemins à travers prairies et champs de maïs, souvent au bord de la rivière Zorn.
Il s’agit du circuit de la Basse Zorn inauguré officiellement le dimanche 12 juin. Mais le climat trop humide à cette époque nous a amené à reporter la découverte de ce parcours à ce 10 septembre, jour de canicule, où il ne fallait pas oublier son bidon ou sa bouteille d’eau.
Plusieurs pauses ont permis de nous réhydrater en partageant nos ressources liquides. Seuls incidents à déplorer : une crevaison et plus loin une chute, toujours le même.


A Geudertheim, nous découvrons une nouvelle et élégante passerelle franchissant la rivière. Mais nous, totalement à sec, nous allons quémander de l’eau chez un particulier, qui remplit nos bidons et nous rafraîchit avec son tuyau d’arrosage.


A Hoerdt, capitale alsacienne du cheval, nous prenons une petite route serpentant entre les jardins ouvriers et débouchant sur l’hippodrome. La rue de l’écurie nous ramène sur la route pour un bon km. Nous traversons le curieux village-dortoir du golf, en sortons par la promenade ombragée du golf pour arriver à la Wantzenau, où nous retrouvons la piste des forts.
Pause boisson au moulin de la Wantzenau, où sont exposées des peintures de Cécile Duchêne, une artiste locale. En quittant la piste des forts à la ballastière de Bischheim, une piste cyclable nous ramène sur celle du canal de la Marne-au-Rhin prise à l’aller.


Nous aurons effectué en tout 50 km, dont seulement 3 km de départementale, alternant plusieurs voies vertes et les chemins agricoles de la Zorn, faisant ainsi d’une pierre deux coups. La soirée se termine pour certains au centre nature de Bussierre, où avaient lieu les journées nature et patrimoine, animées par 4 musiciennes.


Retour à la page précédente