3 animations dans le Gard

...à l’occasion des journées nationales des Voies Vertes.

La première s’est tenue le 15 SEPTEMBRE 2013 sur la voie verte reliant Sauve et Quissac
Balade à vélo sur la voie verte entre Sauve et Quissac - 12 km A/R. Commentaires sur l’histoire de l’ancienne voie ferrée et le patrimoine environnant. Animation gratuite.
Organisateur : Espace Info Energie du CAUE du Gard

La seconde s’est déroulée le samedi 21 SEPTEMBRE 2013 au Grau du Roi pour l’inauguration du 2ème tronçon de la voie verte de l’Espiguette.
Balade en vélo : Aller-retour du casino jusqu’aux ranchs, la maison « des vins »
Organisateur : Conseil Général du Gard

La dernière était la fête de la future voie verte du Pont du Gard, le dimanche 22 SEPTEMBRE 2013 de Meynes à Collias, via le Pont du GARD.
L’accès et même la simple vue de ce monument inscrit au patrimoine mondial de l’humanité sont depuis le printemps 2013 interdits aux cyclistes et sa vision est payante à 10 € pour les randonneurs poussant leur vélo ou pas. La manifestation comprenait :

  • Une randonnée VTT ou VTC : 17 km sur sentiers, petits chemins et routes
  • Une randonnée pédestre : L’objectif était d’entretenir la motivation pour cette voie verte dont les travaux préliminaires devraient débuter en novembre 2013 et d’affirmer par notre traversée la volonté de gratuité de tous les cyclistes et piétons au passage du site du pont du Gard Organisateur : Association Voie Verte du Pont du Gard relais départemental AF3V.

Si la plupart des élus, proches du renouvellement de leur mandat, ont boudé cette manifestation, le rassemblement à Collias a démontré la mobilisation des randonneurs pédestres et cyclistes depuis l’Hérault jusqu’au Vaucluse : 110 cyclistes et 162 marcheurs ont pique-niqué sur les bords du Gardon.

Plusieurs membres du collectif « Liberté Egalité Gratuité Pont du Gard » ont pris la parole après le discours d’introduction d’Agnès SENICOURT Présidente de l’Association organisatrice « Voie Verte du Pont du Gard » et l’intervention d’Alain MICHEL représentant le bureau de l’AF3V et de Jean-Louis MANTE Délégation AF3V du Gard.
Tous ont souligné le caractère aberrant, injuste et inattendu de la mise en application d’une délibération prise en 2009 sans concertation et salué le pragmatisme des élus locaux qui, au sein de la communauté de communes ont rejeté ce péage avec des attendus pleins de bon sens local au plan économique et touristique.

Nos représentants sortent confortés de leur lutte appuyée par plus de 10 000 pétitionnaires à ce jour entre le lien ci-joint et les signatures papier dans les villages locaux.

Signer la pétition : http://pdgp.logadap.net/spip.php?article82#pagination

Rejoignez-nous !