Comme les centaines de personnes qui lisent chaque jour cette page vous pouvez choisir de faire un don maintenant.
Même avec un euro, votre aide nous serait précieuse.

Accueil du site > Les VVV de France > Les VVV par région > Fiche VVV > Fiche VVV

EV8 : Méditerranée à vélo, de Le Perthus à St-Laurent-de-la-Salanque

 



Type de la voie : Véloroute

Nature de la voie : Piste cyclable et route

Localisation : de Le-Perthus (col de Panissars) à Saint-Laurent-de-la-Salanque

Longueur : 66 km

Département, Région : Pyrénées-Orientales (Occitanie)

Villes traversées (ou très proches) : Le-Perthus (col de Panissars), Maureillas-las-Illas, Le Boulou, Montesquieu-des-Albères, Villelongue-dels-Monts, Saint-Génis-des-Fontaines, Palau-del-Vidre, Saint-André, Argelès-sur-Mer, St-Cyprien, Canet-en-Roussillon, Ste-Marie (la Mer), Toreilles, Saint-Laurent-de-la-Salanque,

Activités possibles :

Course à pied
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC

Revêtement : Bitume lisse et stabilisé bien roulant

Résumé / Descriptif :


Venant d’Espagne (projet Pirinexus) cette véloroute débute en France au col de Panissars (commune de Le-Perthus) à 325 mètres d’altitude. Une descente prononcée de 8 km nous amène sur une première séquence dans la vallée du Tech jusqu’au Boulou (15 km). La deuxième partie consiste à rejoindre en pente douce la Méditerranée à Argelès-sur-Mer en contournant le massif des Albères par le nord au pied d’une voie rapide (20 km). La troisième étape se situe au niveau de la mer entre les promenades des unités balnéaires et des zones interstitielles protégées non urbanisées (31 km)

Voir aussi les descriptifs suivants :
Voie Verte du col de Panissars près de la frontière espagnole.
Véloroute Le Boulou- col de Panissars (Eurovéloroute EV8) de la frontière espagnole à la rivière Tech.
Vélo-Route Voie Verte en Pays Pyrénées-Méditerranée ( EV8) d’Argelès-sur-Mer à Le Boulou.
La Vélittorale (EV8), de Le Barcarès à Canet-plage.

Précisions sur la nature de la voie et les activités possibles :
Hormis au sud du hameau de Riunoguers, près de la frontière où la chaussée est réalisée en béton de ciment, le reste de la voie est revêtu d’enrobé lisse ou d’enduit gravillonné. Pas de passage difficile sinon un entretien régulier à assurer.
Le roller skating et le fauteuil roulant sont déconseillés sur des sections moins bien entretenues (nord de St-Cyprien par exemple). Il n’a pas été constaté l’accord explicite de la pratique de l’équitation. Enfin de fortes rampes d’accès à des ouvrages d’art routiers imposent le pied à terre notamment pour les cyclistes chargés. L’accès au col frontalier dans le sens nord / sud suggère le transport accompagné des bagages (de 152 m d’altitude au pont de Fontanilles à 360 m après le Hameau de Riunoguers sur 3.700 m).

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 


Situation :
Cette première étape française de l’Eurovéloroute 8 de la Méditerranée conduit de la frontière espagnole à la jonction avec la V81 (véloroute du Piémont Pyrénéen provenant de Bayonne) au bord de l’Agly sur une distance de 66 km mesurée à la fin 2015. Au Boulou, elle fait jonction avec la véloroute en Pays Pyrénées - Méditerranée (Pirinexus) qui débute au col d’Arès. A Ste-Marie (la Mer), elle offre une jonction avec la Voie Verte de Perpignan à Ste-Marie (la Mer) suivant le cours de la Têt.. Au-delà elle poursuit en direction de Barcarès et Narbonne.

Caractéristiques techniques et parcours
Depuis la frontière Espagnole, le site du fort de Bellegarde est remarquable : flanqué entre deux cols autour de 300 mètres d’altitude il garde l’accès à la France par la Via Domitia (voir photos). L’on peut y accéder en voiture par une piste non revêtue depuis le village frontière du Perthus. Au col, après deux kilomètres non revêtus et ouverts aux riverains nous sommes conduits à une voie verte en béton de ciment bordée de chênes lièges dans une légère montée vers Riunoguers (point culminant à 360 mètres). Ensuite descente très pentue en direction de Maureillas-las-Illas par une petite route départementale sinueuse pour atteindre le pont de la rivière de Maureillas à 116 mètres d’altitude. La courte traversée de ce village par la départementale 618 très fréquentée, nécessite attention. L’arrivée sur Le-Boulou ne pose pas de problème particulier sur une voie apaisée. La chapelle de Sant-Marti-de-Fenollar peut justifier un détour de 800 m près de l’autoroute A9. Le-Boulou (Ville d’eau, baignades) atteint après 15 km justifie aussi le détour pour visite ou ravitaillement : prendre le pont qui franchit le Tech et qui assure le raccordement sécurisé à la véloroute vers le Col d’Arès (plan d’eau à 3 km). Attention, il n’y a pas de gare…voyageurs. Après avoir laissé le Canigou (2 783 m) sur sa gauche l’on va longer les Albères (1 256 m) par le nord à côté de la départementale 618 pour rejoindre Argelès-sur-Mer par une voie de desserte agricole en enduit gravillonné et à faible trafic ponctuée de courtes voies vertes de franchissements de torrents. La traversée d’Argelès-sur-Mer (km 35) peut s’effectuer de deux manières, tracées sur la carte : un accès direct à la voie verte en direction de St Cyprien par le boulevard de la retirade ou passage par le front de mer par l’avenue Molière et la route de la mer dont une partie seulement est aménagée pour les randonneurs. Cette dernière option offre une vue incomparable de la plongée de la chaîne des Albères dans la Méditerranée autour de Collioure et Port-Vendres (voir photo). A noter la présence de la seule gare SNCF du tracé qui autorise en TER le transport des vélos. La troisième séquence de 32 km nous conduit à l’embouchure de l’Agly pour rejoindre la V 81, véloroute du Piémont Pyrénéen. Après l’aménagement récent au nord d’Argelès-sur-Mer, le tracé est moins évident jusqu’à St-Cyprien avec les premières rampes d’accès très pentues aux ouvrages d’art des routes départementales. Le jalonnement est à peu près correct avec cependant des intersections non signalées qui rendent la continuité délicate. Hors saison l’emprunt du front de mer est très agréable jusqu’à une voie verte en bord de départementale dont le revêtement est quelque peu détérioré. A voir le village de pêcheurs sur le bord de l’étang de Canet / St-Nazaire. Arrivée à Canet-en-Roussillon avec aussi préférence par le front de mer avant retour vers l’échangeur de la voie rapide vers Perpignan. Après une nouvelle séquence en véloroute, une voie verte conduit à Ste-Marie (la Mer) où la bifurcation vers Perpignan est bien signalée avec des passages dénivelés. Au-delà l’arrivée sur l’Agly se fait en bordure de départementale, en véloroute ou voie verte avec notamment deux magnifiques passerelles franchissant spécifiquement les torrents littoraux. Le raccordement avec la V81 se fait encore par de fortes rampes d’accès serrées..

Transports en commun:
Hormis la gare SNCF d’Argelès-sur-Mer citée plus haut, pas d’accès ferroviaire sur le tracé, sauf à atteindre Perpignan et sa gare au centre du Monde à 13 km. Le trajet se fait en 16 à 20 minutes en TER (une dizaine par jour) ou en INTERCITES (1 par jour payant).
Le site internet des autocars départementaux ne mentionne pas la possibilité de transporter les vélos, mais il dessert à 1 € la plupart des communes traversées sur le tracé. .

À voir ou à savoir :
La Via Domitia présente au point de départ des vestiges (km 0)
La chapelle de Sant-Marti-de-Fenollar (km 12)
Le Boulou ville d’eau baignades plan d’eau (km 16)
Le front de mer d’Argelès-sur-Mer avec vue sur la côte de Collioure (km 37)
Le Port de plaisance de St-Cyprien (km 42)
Le village de pêcheurs au nord de St-Cyprien ((km 47)
L’arrivée sur l’Agly avec son embouchure et la vue sur les Corbières (km 66)
Enfin la visite de Perpignan à 12 km vaut le détour, facilité par l’existence d’une voie verte depuis Ste-Marie (la Mer) (voir fiche)

Prolongements possibles :
Cet itinéraire se prolonge :
à Saint-Laurent-de-Salanque
vers Narbonne (étape suivante de l'EV8)
vers Pamiers (la V81)
vers l'Espagne, à partir du col de Panissars

Coordonnées géographiques :
Coordonnées géographiques / GPS départ le Perthus (42.454436, 2.857627) (borne frontière) et arrivée Saint Laurent de la Salanque (42.7710, 3.0173) (pont sur l’Agly)

Evolutions prévues ou souhaitables :
Attente de site propre entre le Boulou et Argelès-sur-Mer (aménagement progressif 2016/2018) L’aménagement Sorède : Argelès-sur-Mer débute en 2016
La traversée de St-Cyprien reste difficile mais la jonction vers Argelès-sur-Mer s’est achevée fin 2015.
Idem pour Canet Plage sur la commune de Canet-en-Roussillon (maître d’ouvrage non identifié).

Nos demandes :
L’AF3V est représentée au Comité d’Itinéraire de l’Eurovéloroute de la Méditerranée à Vélo qui se met en place. Elle apporte le point de vue des usagers et hiérarchise les demandes d’amélioration.

En conclusion :
Bien que cette étape se distingue par son hétérogénéité, elle se déroule dans un paysage incomparable depuis la via Domitia en provenance d’Espagne. Son jalonnement est presque parfait et ses aménagements ponctuels sont continus et démontrent, si nécessaire, la volonté des collectivités locales de s’investir sur cette Eurovéloroute

Sources d’information :
Agence Départementale de Réservation Touristique des Pyrénées Orientales

Offices de Tourisme :
Le Boulou
Saint-Genis-des-Fontaines
Laroque-des-Albères
Argelès-sur-Mer
Elne
Saint-Cyprien
Canet

Cartes :
Site Pirinexus
Pays Pyrénées Méditerranée

Dernière mise à jour : le 8 février 2016

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Photos AF3V


vers les Albères
J-L Mante

Jalonnée
O. Brun

Gué
O. Brun

Passerelles
O. Brun

Albères
O. Brun

Large
J. Savary

Marais
J. Savary

Radier
J. Savary

Orange
J. Savary

EV8
J. Savary

Soutterrain
J .Savary

Sainte-Marie
J. Savary

Ruisseau
J. Savary

La Têt
J. Savary

Canet
J. Savary

Parallèle
J. Savary

Plage du Barcarès
J. Savary

Agly
J .Savary

Passerelle
J. Savary

Roussillon
J. Savary

Ecoulement
J. Savary

Jalonnement
J. Savary

Canigou
J. Savary

Chênes
J. Savary

Vue du col
J. Savary

Fort
J. Savary

Via Domitia
J. Savary

Début
J. Savary

Riunoguès
J. Savary

Col de Panissars
J. Savary

Cimetière
J. Savary

Espagne
J. Savary

Borne
J. Savary

voie en béton !
J-L Mante

vallée du Tech
J-L Mante

Fort de Bellegarde
J-L Mante

la mer à Ste-Marie
J-L Mante

Passerelle à Toreilles
J-L Mante

Ruines col de Panissars
J-L Mante

Borne frontière
J-L Mante

accès au Boulou
J-L Mante

Photos des usagers


Littoral au sud de Canet
Jean-Michel Faton

Aucun témoignage

 

Aucune information disponible à ce jour.