Les cyclistes roulent pour la Planète !

Charte, de Nantes, Décret relatif au plan d’actions pour les mobilités actives, randonnées militantes….

Accélération dans les politiques en faveur du vélo, à Nantes, début Juin

Le 2 Juin, au début du Congrès VELO-CITY 2015, était signée la Charte de NANTES.
A l’issue du Congrès, le 5 Juin, un groupe de cyclistes est parti la porter à Paris lors de la cyclo-randonnée appelée RayonNANTES organisée avec le soutien de plusieurs délégations AF3V. Le compte-rendu – avec 144 photos des 10 étapes RayonNANTES, requises pour aller de Nantes à Paris à découvrir ici.

Cette Charte de NANTES est une invitation à donner une grande impulsion à la pratique du vélo :

  • En demandant que les Villes et les Régions :
    • intègrent le vélo dans l’ensemble de leurs politiques afin qu’il devienne un élément à part entière de tous les processus de décision actuels et futurs, avec des objectifs clairs et précis quant au développement de son usage ;
    • incluent le vélo dans les systèmes de mobilité urbaine et créent des espaces sûrs, des réseaux de routes cyclables, des aménagements de stationnement où c’est pertinent,
    • encouragent les changements de comportement en matière de mobilité et engagent une action de sensibilisation sur les questions portant sur le climat, l’environnement et tous les bienfaits du vélo.
  • En demandant aussi à l’Union Européenne et aux Nations Unies :
    • de reconnaître le rôle important que la mobilité active et l’usage du vélo peuvent jouer dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable ;
    • d’accepter que le vélo donne à tous les habitants de la planète la chance de voyager sans émission de Gaz à Effets de Serre, et qu’en conséquence le vélo soit pris en considération dans les accords de la COP 21 ;
    • d’encourager les investissements et la mise en oeuvre d’infrastructures cyclables sûres et appropriées au niveau mondial

Des dispositions réglementaires en soutien à la “politique vélo” en France

Un mois après la Charte de Nantes, le Décret N°15-808 du 2 juillet 2015 relatif au plan d’actions pour les mobilités actives (PAMA préparé par le MEDDE, en collaboration avec l’AF3V et d’autres Associations) a été édicté.

Son objet : adaptation des règles de circulation routière (Code de la Route) en vue de sécuriser et de favoriser le cheminement des piétons et des cyclistes.
Le décret vise à sécuriser et à développer la pratique de la marche et du vélo. Il améliore le respect des cheminements piétons et des espaces dédiés aux cyclistes, en aggravant les sanctions en cas d’occupation par des véhicules motorisés. Il interdit l’arrêt ou le stationnement à cinq mètres en amont du passage piéton (en dehors des places aménagées) pour accroître la visibilité entre les conducteurs de véhicules et les piétons souhaitant traverser la chaussée. Il généralise également les doubles sens cyclables aux aires piétonnes et à l’ensemble des voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h (sauf décision contraire de l’autorité de police). Sur les voies où la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins, il permet aux cyclistes de s’écarter des véhicules en stationnement sur le bord droit de la chaussée. Dans le même temps, il autorise le chevauchement d’une ligne continue pour le dépassement d’un cycliste si la visibilité est suffisante.

On notera aussi les possibilités d’aménagement d’une "chaussée à voie centrale banalisée" ; c’est une option très économique en terme d’infrastructures qui permet aux vélos de rouler de façon sécurisée sur des chaussées étroites comme, par exemple, les ponts. Utilisé dans de nombreux pays européens, il a été introduit en France par l’association VeloBuc sous le nom de Chaucidou (chaussée pour circulations douces) dès 1987.

Ce décret peut être consulté sur le site Légifrance.


Les associations et militants à vélo sont nombreux à souligner leur volonté de développer l’usage du vélo et les enjeux environnementaux des déplacements actifs, de multiples cyclo-randonnées ont été organisées ;

De plus, en septembre et sur toutes la France, les Journées Nationales des Voies Vertes - JNVV - fédérées par l’AF3V chaque année, souligneront pendant la Semaine Européenne de la Mobilité l’intérêt de la Charte de Nantes et du nouveau Décret de Juillet en vue de la COP 21.


Documents joints