AURA : Succès pour la Vélorution « à l’assaut du Gier

Le Dimanche 27 mai 2018, une trentaine d’associations locales de la Région ont participé à cette « Velorution à l’assaut du Giers » de Grigny à St Etienne pour que soit possible des se déplacer à vélo dans la vallée du Gier.

Toutes ces associations demandent que les déplacements quotidiens de cette vallée très urbanisée soient possibles et sécurisés que ce soit pour aller à la gare, aller travailler et faire ses courses. Ce parcours doit aussi être le support d’un itinéraire de véloroute reliant le Rhône à la Loire, comme cela est prévu au schéma National des Véloroutes et Voies Vertes et étudié des 2009 pour s’intégrer dans la Voie de Confluences.
L’engorgement de cette vallée par les déplacements carbonés a atteint ses limites tant sur la qualité de l’air, de l’espace, du cadre de vie et de la sécurité de ses habitants.

Le temps un peu menaçant n’a pas arrêté les 350 cyclistes de tous âges et de toutes les pratiques qui ont répondu à l’appel des associations sur ce parcours de 47 km.
Ils ont constaté que beaucoup de tronçons pouvaient être facilement aménagés agréablement pour être réservés aux déplacements actifs. Ils ont découvert des lieux de mémoire comme la cheminée des Verriers, la double écluse de la Roche Percée, et d’autres qui témoignent du passé de cette vallée. Un arrêt à Rive de Gier, à côté de la gare pour permettre à certains de nous rejoindre et d’autres de nous quitter. Sur les immenses parkings de la gare, nous avons pu constater que les cyclistes permettent d’économiser l’espace pour le rendre plus accueillant. A St-Chamond, après la pause pique-nique au Parc Nelson Mandela, nous découvrons les Novacièries, ce grand programme commercial et de loisirs qui se réalise en centre-ville. Voilà ce qui incitera à y venir plutôt à vélo. A 16h30 nous arrivons à St-Etienne Métropole avec la prise de parole des organisateurs et de l’adjoint à la circulation de la ville puis nous terminons devant l’Hôtel de Ville.

Devant le succès de cette vélorution nous attendons maintenant des engagements clairs des collectivités pour la création, dans cette vallée, d’itinéraires sécurisés permettant le développement des déplacements actifs durables avec l’amélioration de la qualité de l’air et de l’environnement.

Lire le communiqué de presse des organisateurs


titre documents joints