Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

V42 / V2 / Canal d'Ille-et-Rance, d'Écluse du Mottay à Montreuil/Ille

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Chemin de halage

Localisation : de Ecluse du Mottay (Evran) à Montreuil-sur-Ille

Longueur : 38 Km

Département, Région : Côtes-d'Armor (Bretagne)

Villes traversées (ou très proches) : Ecluse du Mottay (Evran), Evran, Trévérien, St-Domineuc, Québriac, Tinténiac, Hédé-Bazouges, Guipel, Montreuil-sur-Ille,

Activités possibles :

Course à pied
Fauteuil roulant
Marche
Vélo tout chemin VTC

Revêtement : Bitume lisse et stabilisé bien roulant

Résumé / Descriptif :

Cette section du canal d’Ille & Rance venant de Dinan, vous conduira jusqu'à Montreuil-sur-Ille, où vous pourrez poursuivre votre balade vers Rennes.
Elle est en site propre, sauf sur une toute petite partie de moins de 2 km, qui emprunte une petite route sans danger.
Cette voie verte est très agréable, offrant de très jolis paysages agrémentés de maisons éclusières joliment fleuries.
Elle est bien balisée et son revêtement en stabilisé roulant convient aux VTC.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cet itinéraire constitue la troisième section décrite sur ce site de la V42 du schéma national VVV (mais curieusement V2 du schéma régional Bretagne...), partant de Dinard et se poursuivant jusqu'à Redon, et qui se poursuivra à terme jusqu'au barrage d'Arzal (Morbihan).
Cette Voie Verte a été aménagée en 2002-2004 sur les berges du canal d’Ille-et-Rance. Ce sont les Conseils généraux de Côte d’Armor et d’Ille & Vilaine qui ont aménagé et jalonné la Voie Verte entre Dinan et Rennes.
Ce canal est un canal à bief de partage, alimenté par cinq étangs, et reliant le port de Saint-Malo à Rennes. Il est fermé au trafic commercial depuis une quarantaine d’années, mais ouvert à la navigation de plaisance.

Caractéristiques techniques
Le chemin de halage comporte un revêtement stabilisé non accessible aux rollers, mais d’excellente qualité pour les cyclistes. Sa largeur est en général de 2,50m. Une tout petite partie (moins de 2 km) est en voie partagée le long du bassin de Bazouges-sous-Hédé.
Jalonnement : Le jalonnement des distances est correct, discret mais efficace. Les changements de côté sont aussi fléchés, suivre le sigle V2 (numérotation du schéma régional Bretagne...).
Il existe de nombreuses aires de pique-nique.

Le parcours
L’environnement est très agréable : toutes les écluses sont habitées et fleuries. Certaines sont très décorées, comme celle de Villemorin, au bief de partage. Les paysages sont variés, boisés.
Les onze écluses d’Hédé sont remarquables et exceptionnelles.
Juste après l’écluse de Villemorin, la rigole du Boulet amène au canal les eaux de l’étang du Boulet, vaste plan d’eau, agréable, accessible par des petites routes (Cf. en venant de Combourg : par Lanrigan, Chevillé, et la route forestière de la forêt de Bourgouët).

À voir
A Tinténiac, on peut quitter le canal pour visiter Bécherel, « cité du livre et ses nombreuses librairies » (à 9 km), ou les châteaux de Caradeuc et de Montmurant avec sa superbe vue sur la campagne environnante. On peut aussi faire une escapade au château féodal de Combourg, qui fut la propriété de Du Guesclin, et du père de l’écrivain François René de Chateaubriand (à 10 km).
A Hédé, point le plus haut du canal, avec une belle échelle d’écluses, on peut visiter la Maison du canal, qui abrite une exposition permanente sur l'histoire de la construction du canal et des expositions temporaires retraçant l'histoire du canal ou du patrimoine régional.
A noter : le très confortable gîte municipal installé dans la maison éclusière de Courgalais,. Contacter la mairie de Montreuil sur Ille pour réservation.

En conclusion
Les raisons ne manquent pas pour effectuer ce tranquille parcours, qui pourra vous conduire ensuite vers Rennes. Une étape entièrement en voie verte et donc familiale par excellence !

Coordonnées géographiques / GPS :
- Départ (Ecluse de Mottay) : 48.402198 / -2 006732
- Arrivée (Montreuil-sur-Ille, près de l’écluse de Haute Roche) : 48.300432 / -1 674206

Transports en commun
- Gare SNCF à Dinan (8 km au nord de l'écluse du Mottay) : TER vers St-Brieuxc et Avranches
- Gare SNCF à Montreuil-sur-Ille : TER vers Rennes et St-Malo

Prolongements possibles
A partir de Ecluse du Mottay :
- la V42 se poursuit vers le nord jusque Dinard,
- la V3 (St-Malo - Rhuys) permet de rejoindre la voie verte Trévron - Médréac, puis St-Méen-le-Grand.
A Bazouges-sous-Hédé, on peut emprunter la VD4 (St-Pern - Antrain) vers St-Pern.
A Montreuil-sur-Ille, on peut :
- emprunter la VD4 (St-Pern - Antrain) vers Antrain.
- poursuivre vers le sud sur la V42, en direction de Rennes, le long du canal d'Ille-et-Rance.

Dernière mise à jour: le 18 mai 2016. © AF3V - Tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation


Photos AF3V


V2
Michel CHENNEBEAU

Evran
Michel CHENNEBEAU

Une écluse
Michel CHENNEBEAU

Tinténiac
Michel CHENNEBEAU

Montreuil-sur-Ille
Michel CHENNEBEAU

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Par temps humide (24/08/2016)
"Au tout début de l'été, j'ai de nouveau emprunté la voie verte du canal d'Ille & Rance, de Rennes à l'écluse du Mottay pour me rendre sur la V3 et redescendre ensuite vers Médréac et Ploërmel. Je l'avais précédemment parcouru par temps sec, elle m'avait laissé un très agréable souvenir. Le 21 juin après les fortes pluies du printemps ce ne fut pas le cas, le manque d'entretien au niveau de Bazouges sous Hédé, dans la forêt de Tanouarn, la boue et de grandes flaques d'eau rendaient la voie impraticable. Sur d'autres sections, le sable décompacté aurait pu me faire chuter. Il est inadmissible qu'une voie inscrite au schéma national ne soit pas praticable dans de bonnes conditions en toutes saisons, et soit si mal entretenu par la région. Quel dommage pour la promotion du tourisme à vélo. J’ai également remarqué que la rive (Est) la plus intéressante pour admirer les écluses d’Hédé était interdite aux vélos, et que la balisage manquait de clarté. Faut-il déconseiller le chemin de halage par temps de pluie, je me pose la question ? "
Michel CHENEBEAU

 

Aucune information disponible à ce jour.