Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte de l'Arrière Pays Toulousain

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Voie ferrée

Localisation : de La Magdelaine-sur-Tarn à Villemur-sur-Tarn

Longueur : 8 Km

Département, Région : Garonne (Haute) (Midi-Pyrénées)

Villes traversées (ou très proches) : La Magdelaine-sur-Tarn, Villematier, Villemur-sur-Tarn,

Activités possibles :

Course à pied
Fauteuil roulant
Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Réalisé sur une ancienne voie ferrée, ce premier tronçon de Voie Verte court le long du Tarn, parallèlement à la RD 630. D'excellente qualité (revêtement, entrées, jalonnement), ce parcours plat, ouvert à tous, favorise les déplacements quotidiens et permet des balades à bicyclette en boucle dans la vallée. La Voie Verte, déjà très fréquentée, devrait être prolongée jusqu'à Nohic (limite Tarn-et-Garonne).
L'AF3V demande son prolongement jusqu'à Bessières (7km), et Saint-Sulpice-sur-Tarn (3km supplémentaires).

 

 

 

 

 

Carte

Aucune carte disponible pour l'instant! !

 

Situation
Cette « Piste multi-activités » de 8km a été créée en 2008 par la Communauté de Communes de Villemur-sur-Tarn, avec le soutien financier de l'Etat, du Conseil Général de la Haute-Garonne et du Conseil régional de Midi-Pyrénées (pour 70%). Coût total : 550 000 euros HT. Elle se situe sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée St Sulpice-sur-Tarn - Montauban, qui a été partiellement utilisée à l'est de La Magdelaine-sur-Tarn pour élargir la route RD630.
Il est prévu de réaliser un deuxième tronçon reliant Villemur à Nohic, dans le Tarn-et-Garonne, où le département prévoit de réaliser aussi une Voie Verte Nohic-Montauban…
Caractéristiques techniques
Le revêtement, de largeur 3 mètres, est en « grave émulsion à froid », sol dur bien roulant et praticable par les rollers. Sa couleur claire s'intègre bien aux paysages. Des bas-côtés de 80cm de large sont gravillonnés, au même niveau.
Des barrières en bois sont placées à l'entrée à chaque intersection, et elles sont un peu trop sévères (espace : 1,30m, mais chevauchement ). Il manque des bandes rétro-réfléchissantes pour les signaler.
Plusieurs barrières sont inutiles car posées à des intersections avec des chemins ruraux en terre où passent très peu de véhicules : une simple priorité donnée à la Voie Verte, avec stop sur le chemin, suffirait (cas des barrières 8 et 9, 10 et 11, 14 et 15).
Au niveau des barrières le revêtement n'est pas assez large, ce qui crée une « marche » en pleine zone de manoeuvre des cyclistes et rollers.
La traversée de la D630 a été sécurisée en créant un passage-piétons pour la Voie Verte, et en essayant de ralentir les voitures et poids lourds (limitation de vitesse à 70km/h, panneau clignotant -à alimentation solaire-, ligne médiane continue, …).. La visibilité est excellente (absence de végétation).
Vu le trafic élévé (plus de 7200 véhicules par jour, dont plus de 700 poids lourds), la création d'un passage de la Voie Verte sous la RD630 parait nécessaire pour sécuriser ce « point noir ».
Un jalonnement des distances, directions et villages proches existe : petits panneaux jaunes de type pédestre. Et trois plans du parcours sont posés aux extrémités et au milieu.
On trouve tables et bancs au bord de la route D630 à 20m de la traversée, et des bancs et poubelles au bord de la Voie Verte tous les km. Absence de points d'eau et de toilettes.
Voir une carte
Voie Verte = trait pointillé rouge et blanc.
Elle n'apparaît qu'au niveau de zoom correspondant au 1/200 000 ème : échelle en bas indiquant : 2km (4ème barreau en partant du +) : carte Via Michelin Villemur-sur-Tarn
Le parcours
La Voie Verte commence à La Magdelaine-sur-Tarn, au lieu-dit Camparol (ou chemin de Candelis), à 1km du centre du village en direction de Bessières. Comme ce début est difficile d'accès, tous les usagers actuels commencent au pied du village, là où la Voie Verte traverse la D15, à 20m du rond-point sur la D630, en face de l'usine « Lagrange production ».
Le parcours est assez ensoleillé et linéaire, un peu bruyant sur les 2 premiers kilomètres.
Après la traversée de la D630, le parcours devient silencieux car la RD s'éloigne. On entre rapidement dans les faubourgs de St Sulpice-sur-Tarn, en voyant des pigeonniers et de belles demeures en briques.
La Voie Verte s'achève à l'entrée de la ville, Place du Souvenir, en bordure de la D14.
Le Tarn (beau pont) et le centre ville sont à 500m. Les pique-niques sont possibles dans un parc public ombragé avant le pont, ou sur les quais.
A voir
La Magedelaine-sur-Tarn : pigeonnier à arcades, jolie église
Villemur-sur-Tarn : le pont et les quais du Tarn, la Tour de Défense (12° siècle), Les Greniers du Roy (18° siècle), maisons à encorbellement.
Boucle à vélo dans la vallée
Il est possible de profiter de cette Voie Verte pour réaliser une promenade à vélo dans la vallée, sur des petites routes. On peut revenir jusqu'à Bessières en suivant, depuis Villemur-sur-Tarn, la D22 sur 13km : cette petite route sur la rive droite, passe à Bondigoux, Layrac-sur-Tarn, et Mirepoix-sur-Tarn. À Bessières, on peut revenir à La Magdelaine-sur-Tarn par des petites routes dans la plaine (9km).
Accès en train
Possible à St Sulpice-sur-Tarn, à 13km de La Magdelaine-sur-Tarn, et à Montauban, distant de 25km de Villemur-sur-Tarn.
Demandes d'améliorations et de prolongements jusqu'à Nohic (82) et St-Sulpice-sur-Tarn (81)
L'AF3V demande que ce premier tronçon soit amélioré : suppression des barrières inutiles (aux croisements de chemins ruraux), élargissement de revêtement -goudron- aux barrières (zones de manœuvre), création d'un passage souterrain pour la Voie Verte à la traversée avec la D630.
La RD630 est un axe dangereux car linéaire (vitesse) et très circulé : plus de 7200 véhicules par jour, dont plus de 700 poids lourds.
Elle demande aussi des connexions cyclables sécurisées (pistes cyclables) avec les villages voisins : Mirepoix-sur-Tarn, La Magdelaine-sur-Tarn, Villematier, Villemur-sur-Tarn.
Comme l'emprise de l'ancienne voie ferrée existe, et est propriété du Conseil Général de la Haute-Garonne, l'AF3V demande la prolongation de la Voie Verte :
1- Jusqu'à la limite avec le Tarn-et-Garonne (commune de Nohic) (4km),
2- Jusqu'à la limite avec le Tarn (commune de Saint-Sulpice-sur-Tarn) (10km), en passant par Bessières (7km jusqu'à Bessières), commune dont la zone habitée est traversée par l'ancienne voie ferrée.
Hélas en 2013-2015 un projet de contournement routier de Bessières (par la D630) pourrait utiliser l'ancienne voie ferrée : ce serait la fin du projet de Voie Verte, et la création d'un axe nuisant coupant le village de Bessières en deux.
La ville de Bessières aménage en 2013 un centre commercial « Les Portes de Bessières », au bord de la D630, et le nouveau rond-point ouvert a coupé l'emprise de l'ancienne voie ferrée !
Voir les demandes : Les demandes de l'AF3V en Haute-Garonne .
Voir des articles sur cette Voie Verte
Lien : Article du 19-08-2008 .
Lien : Article du 08-02-2008 .
Lien (analyse et photos) : Description et photos .
Voir des articles sur les projets de déviation de la D630 à Bessières (passant sur l'emprise de la voie ferrée)
Lien (contournement de Bessières) : Article du 14-02-2006 .
Lien (projet de nouveau Collège avec plan de la future déviation - trait rouge) : Collège et déviation.
Lien (projet Les Portes de Bessières » autour du rond-point sur la D630 : Les Portes de Bessières.
Lien (le projet de déviation est relancé) : Article du 17-03-2011
Lien (appel d'offres sondages géotechniques de la déviation) : Appel d'offres février 2013

Dernière mise à jour: le 21 février 2014.


Photos AF3V


La Magdelaine
J. Savary

Entrée
J. Savary

Camparol
J. Savary

Jeunes
J. Savary

Règlement
J. Savary

Plan
J. Savary

Villemur-sur-Tarn
J. Savary

Barrières
J. Savary

Vers Nohic
J .Savary

Vers Bessières
J. Savary

Traversée
J. Savary

Photos des usagers

Aucune Photos des usagers
Formidable, Continuez svp (12/08/2013)
"Excellente initiative qui ne demande qu'a etre poursuivie sur l'integralite de l'ancienne voie de chemin de fer. Mais de grace, revoyez la conception des barrières. On peut a peine les franchir a vélo et on doit tourner en dehors du chemin. Des bornes espacées de 70 cm suffiraient et les vélos n'auraient pas besoin de poser pied a terre tous les km. "
Fabrice Portes

Ne pas à Buzet de la VV (30/12/2012)
"Une belle réalisation ... dommage qu'elle ne commence pas à Buzet ... à poursuivre ... Mais de grâce plus de barrières, inutiles pour les passages de tracteur. Il semblerait que le concepteur de la sécurité ne pratique pas le vélo!!! "
gigi

 

Aucune information disponible à ce jour.