Accueil du site > Les VVV de France > Carte nationale interactive > Fiche VVV

Voie Verte de la digue du Drac

 



Type de la voie : Voie Verte

Nature de la voie : Canal

Localisation : de Seyssins à Pont de Veurey (Veurey-Voroize)

Longueur : 16 Km

Département, Région : Isère (Rhône-Alpes)

Villes traversées (ou très proches) : Seyssins, Seyssinet-Pariset, Pont du Drac (Sassenage), Grenoble, Sassenage, Barrage EDF (Saint-Egrève), Pont de Veurey (Veurey-Voroize),

Activités possibles :

Course à pied
Fauteuil roulant
Marche
Roller-skating
Vélo de course ou route
Vélo tout chemin VTC
Vélo tout terrain VTT

Revêtement : Enrobé lisse

Résumé / Descriptif :

Cette Voie Verte longe la rivière le Drac au niveau de Grenoble et vers l'aval. Elle est ombragée, calme, et possède un revêtement excellent, mais aucun service (jalonnement, points d'eau, haltes, ). À son extrémité nord, elle rejoint la Voie Verte de la digue de l'Isère, longue de 25km, en son milieu. Cela permet des balades en boucle depuis Grenoble, dans le cadre exceptionnel de cette vallée entourée de montagnes escarpées.

 

 

 

 

 

Carte

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Voir en plein écran

 

Situation
Cette voie Verte est ouverte sur la digue du Drac, entre Seyssins (au sud de Grenoble) et le pont de Veurey. À son extrémité nord, elle rejoint la Voie Verte de la digue de l'Isère, longue de 25km, en son milieu. Cela permet des balades en boucle depuis Grenoble, dans le cadre exceptionnel de cette vallée entourée de montagnes escarpées.
Caractéristiques techniques
Cette Voie Verte est ouverte sur la digue de la rive gauche du Drac. En Juin 2006, le Conseil Général de l'Isère a clarifié le statut juridique des voies vertes situées sur les digues de l'Isère et du Drac : le Département autorise officiellement la circulation des piétons et cyclistes, et prend en charge l'entretien de ces voies vertes. Cela permettra de supprimer les panneaux « circulation tolérée » (posés jusqu'à cette date), et d'améliorer la qualité de ces voies vertes.
Enfin la sécurité est bonne, car il n y a aucune intersection avec une route : les traversées sont toutes aménagées avec des passages souterrains. Et la liaison avec le réseau cyclable de Grenoble se fait par une magnifique passerelle -couverte- sur le Drac, créée par La Métro (Communauté d agglomération) en 2003, à la hauteur du stade Bachelard au Pont du Rondeau- voir à la fin la catastrophe arrivée le 18 mars 2008-.
Le revêtement, de 3 m de large, est en enrobé lisse de bonne qualité, bon pour les rollers. Par contre il n'existe pas de marquage au sol avec une ligne séparative (qui serait utile pour favoriser les croisements).
La Voie Verte est assez ombragée, ce qui rend le parcours très agréable en été.
Mais alors que la Voie Verte ne traverse aucun village, on ne trouve aucun point d'eau, et aucune halte (pique-nique et toilettes). Absence de jalonnement (directions, distances, villages proches).
Le Parcours
A Grenoble, la piste commence au sud, au niveau du Pont du Rondeau (rocade). En réalité, elle commence 600 m auparavant, au golf Le Bouchet, et passe sous le pont du Rondeau. À 50m de là, une grande passerelle sur le Drac, belle, large et couverte, permet de rejoindre le réseau cyclable de Grenoble, et le centre de cette ville (par une piste au bord du Drac sur 1 km, puis les aménagements cyclables rue Albert Reynier, cours de la Libération et cours Jean Jaurès.
Les 8 premiers kilomètres sont très agréables, alors même que l' on se trouve en pleine agglomération. On longe la rivière et, à gauche, les zones résidentielles de Seyssins et Seyssinet- Pariset, et l'on aperçoit à l'arrière plan les falaises du Vercors.
Piétons et rollers sont nombreux. C'est une coulée verte urbaine, avec au km4, un accès au centre de Grenoble par le pont du tramway (avenue A Briand).
Au-delà du Km 8, la Voie Verte devient sauvage et silencieuse. On longe le Drac aux eaux vives, et l'on voit vers la droite les barres rocheuses impressionnantes du massif de la Chartreuse. Puis on longe un plan d'eau où se pratique l'aviron. Juste après le confluent avec l'Isère, au Km 11, on arrive au barrage de Saint-Egrève d'où la vue sur la vallée est panoramique. On peut traverser la rivière à cet endroit et revenir par la Voie Verte de la digue de l'Isère qui ramène à Grenoble.
Les 5 derniers Kilomètres sont très bien ombragés, et sauvages.
Cette Voie Verte s'achève au pont de Veurey, où l'on peut traverser l Isère avec une piste cyclable, pour continuer par la Voie Verte de la digue de l'Isère jusqu'à Saint-Quentin-sur-Isère (+ 12 Km). On peut aussi emprunter cette Voie Verte pour revenir à Grenoble (13 Km).
En conclusion, la Voie Verte de la digue du Drac et la Voie Verte de l'Isère, bien qu'elles n'offrent aucun service (jalonnement, haltes), permettent des balades en toute sécurité, en pleine nature et dans un cadre géographique grandiose. La fréquentation est importante, avec une proportion élevée de cyclistes sportifs.

Incendie de la passerelle du Rondeau le 18 mars 2008 et conséquences
Le 18 mars 2008 un incendie a détruit la quasi-totalité de la passerelle du Rondeau qui permet l’accès à cette Voie Verte depuis la rive droite du Drac. Voir informations ici : jeanpba.homeip.net/?page=6&onglet=2
Voir le suivi des travaux ici : jeanpba.homeip.net/?page=10&onglet=2

Dernière mise à jour: le 1er Août 2008.


Photos AF3V


Drac
J.Savary

Passerelle
J.Savary

Seyssins
J.Savary

Départ
J.Savary

Autorisé
J.Savary

Barrage
J.Savary

Photos des usagers


le Taillefer
P.Achard

Belledonne
P.Achard

Chamechaude
P.Achard

dans la passerelle
P.Achard

la passerelle
P.Achard

sur la voie
P.Achard

Aucun témoignage

 

Autres
Site internet itinisere www.itinisere.fr/index.asp
Site internet qui décrit tous les moyens de déplacement dans le département de l’Isère et en particulier le réseau de transports en commun unifié Transisère : train, car, bus et tram, avion, covoiturage, autopartage, avion et vélo.
Très utile pour accéder aux Véloroutes et Voies Vertes de l'Isère.
Voir : www.itinisere.fr/index.asp
NB : tous les trains TER acceptent les vélos. Pour les cars départementaux : se renseigner.


Guide / Carte
Le Plan du cycliste urbain - Itinéraires cyclables de l’agglomération grenobloise. La Metro. Édition 2009. Gratuit.
Plan des itinéraires cyclables de l’agglomération de Grenoble, avec les itinéraires conseillés (en majorité sur aménagements cyclables), et les itinéraires cyclables en site propre (pistes cyclables et voies vertes). Description du départ des trois Voies Vertes sur les digues de l’Isère et du Drac. Très utile pour accéder à ces voies, et traverser Grenoble.
Édité par La Métro- Communauté d’agglomération Alpes Métropole. Le Forum. 3, rue Malakoff- 38031 Grenoble cedex 01. Tel. 04 76 59 59 59. Fax 04 76 42 33 43. Courriel : info@la-metro.org
Site : http://www.la-metro.org/fr, avec des infos sur le vélo à : www.la-metro.org/fr/deplacements/dep_doux_2.htm#plan_pistes . Possibilité de télécharger le plan des itinéraires cyclables.
À demander à :
Office de Tourisme. 14, rue de la République. BP227. 38019 Grenoble-cedex. Tel. : 04 76 42 41 41 Fax : 04 76 00 18 98.
Courriel : info@grenoble-isere-tourisme.com